Déménagement réussi

Le
LeLapin
Mais vu les centaines de posts en attente j'ai effacé. Alors si vous
aviez quelque chose à me dire, redites-le :)

--
LeLapin
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Arol
Le #22420031
t'as déménagé ton pc ?

t'as changé de système d'exploitation ?

explique
PrinceOfPersia
Le #22420221
Le 30/07/2010 12:59, Arol a écrit :
t'as déménagé ton pc ?

t'as changé de système d'exploitation ?

explique





TLF :

3. Au fig. [Gén. au prés. avec valeur imperf.] Sa tête, sa raison
déménage; il déménage. La raison quitte quelqu'un, il devient fou. Je
sens que ma tête est faible, et que la raison pourrait déménager avant
la fin du mois (ABOUT, Roi mont., 1857, p. 135) :

3. ... lorsqu'ils le voyaient arriver, les bras ballants, l'air hébété,
répondant à peine, comme envahi par un mal incurable. Il baisse, il
baisse, murmuraient-ils. À quarante-quatre ans, c'est inconcevable. La
tête finira par déménager.
ZOLA, La Conquête de Plassans, 1874, p. 1073.


--
- j'ai une grosseur, là, tu crois que c'est un cancer ?
- mais non, c'est ta couille !
°¿°)
´
LeLapin
Le #22420751
Arol a tapoté du bout de ses petites papattes :
t'as déménagé ton pc ?

t'as changé de système d'exploitation ?

explique



Pardon, je pensais pas aux gogols du forum.

Mon lieu d'habitationa a bougé de environ 2 km vers le nord-est (la
plage) pour un appartement plus grand, plus confortable et moins cher.
Et qui plus est, plus écolo (chauffage et eau chaude solaire) qui en
plus possède une terrasse (certains imagineront ce que j'y planterai -
oups - que qu'y ai déjà planté) où les soirées en fauteuil bas près de
la plancha où grilleront gambas ou autres viandes et légumes (je ne
suis pas raciste) seront d'une douceur incomparable.

J'ai acheté tout l'électroménager (photo bientôt sur frc) pour avoir
moins honte qu'avec ma vielle cuisine équipée minable, et en plus on
aura la place pour des invités.

Je suis désolé d'annoncer à Castagno que si sa menthe avait super bien
pris orientée au nord, et grandi en touffe, elle n'a pas survécu au
déménagement (orienté est) (oups, ma Souris me dit qu'uelle est en
train de reprendre). S'il veut des cordes de piments, il aura les
meileures s'il les commande maintenant.

--
LeLapin
LeLapin
Le #22420861
PrinceOfPersia a tapoté du bout de ses petites papattes :
Le 30/07/2010 12:59, Arol a écrit :
t'as déménagé ton pc ?

t'as changé de système d'exploitation ?

explique





TLF :

3. Au fig. [Gén. au prés. avec valeur imperf.] Sa tête, sa raison déménage;
il déménage. La raison quitte quelqu'un, il devient fou. Je sens que ma tête
est faible, et que la raison pourrait déménager avant la fin du mois (ABOUT,
Roi mont., 1857, p. 135) :

3. ... lorsqu'ils le voyaient arriver, les bras ballants, l'air hébété,
répondant à peine, comme envahi par un mal incurable. Il baisse, il baisse,
murmuraient-ils. À quarante-quatre ans, c'est inconcevable. La tête finira
par déménager.
ZOLA, La Conquête de Plassans, 1874, p. 1073.



* DÉMÉNAGER, verbe trans.

DÉMÉNAGER, verbe trans.
A.− Emploi trans. Transporter ses meubles et affaires d'un logement que
l'on quitte dans un autre où l'on s'installe. Il a déménagé tous ses
meubles, tous ses livres (Ac. 1835-1932) :
1. Comme un appartement vide aux sales plafonds,
Aux murs nus, écorchés par les clous des peintures,
D'où sont déménagés les meubles, les tentures,
Où le sol est jonché de paille et de chiffons,
Ainsi, dévasté par les destins, noirs bouffons,
Mon esprit s'est rempli d'échos, de clartés dures.
Cros, Le Coffret de santal, 1873, p. 104.


Si j'avais voulu métaphoriser, je serais allé sur un autre forum. Tu
connnais mal frtp. Déménage.

--
LeLapin
PrinceOfPersia
Le #22421191
Le 30/07/2010 18:26, LeLapin a écrit :
PrinceOfPersia a tapoté du bout de ses petites papattes :
Le 30/07/2010 12:59, Arol a écrit :
t'as déménagé ton pc ?

t'as changé de système d'exploitation ?

explique





TLF :

3. Au fig. [Gén. au prés. avec valeur imperf.] Sa tête, sa raison
déménage; il déménage. La raison quitte quelqu'un, il devient fou. Je
sens que ma tête est faible, et que la raison pourrait déménager avant
la fin du mois (ABOUT, Roi mont., 1857, p. 135) :

3. ... lorsqu'ils le voyaient arriver, les bras ballants, l'air
hébété, répondant à peine, comme envahi par un mal incurable. Il
baisse, il baisse, murmuraient-ils. À quarante-quatre ans, c'est
inconcevable. La tête finira par déménager.
ZOLA, La Conquête de Plassans, 1874, p. 1073.



* DÉMÉNAGER, verbe trans.

DÉMÉNAGER, verbe trans.
A.− Emploi trans. Transporter ses meubles et affaires d'un logement que
l'on quitte dans un autre où l'on s'installe. Il a déménagé tous ses
meubles, tous ses livres (Ac. 1835-1932) :
1. Comme un appartement vide aux sales plafonds,
Aux murs nus, écorchés par les clous des peintures,
D'où sont déménagés les meubles, les tentures,
Où le sol est jonché de paille et de chiffons,
Ainsi, dévasté par les destins, noirs bouffons,
Mon esprit s'est rempli d'échos, de clartés dures.
Cros, Le Coffret de santal, 1873, p. 104.


Si j'avais voulu métaphoriser, je serais allé sur un autre forum. Tu
connnais mal frtp. Déménage.





en tout cas, toi, t'as bien fait de remonter un peu sur le nord,

t'auras moins le risque d'insolation.



--
- j'ai une grosseur, là, tu crois que c'est un cancer ?
- mais non, c'est ta couille !
°¿°)
´
LeLapin
Le #22421441
PrinceOfPersia a tapoté du bout de ses petites papattes :
Le 30/07/2010 18:26, LeLapin a écrit :
PrinceOfPersia a tapoté du bout de ses petites papattes :
Le 30/07/2010 12:59, Arol a écrit :
t'as déménagé ton pc ?

t'as changé de système d'exploitation ?

explique





TLF :

3. Au fig. [Gén. au prés. avec valeur imperf.] Sa tête, sa raison
déménage; il déménage. La raison quitte quelqu'un, il devient fou. Je
sens que ma tête est faible, et que la raison pourrait déménager avant
la fin du mois (ABOUT, Roi mont., 1857, p. 135) :

3. ... lorsqu'ils le voyaient arriver, les bras ballants, l'air
hébété, répondant à peine, comme envahi par un mal incurable. Il
baisse, il baisse, murmuraient-ils. À quarante-quatre ans, c'est
inconcevable. La tête finira par déménager.
ZOLA, La Conquête de Plassans, 1874, p. 1073.



* DÉMÉNAGER, verbe trans.

DÉMÉNAGER, verbe trans.
A.− Emploi trans. Transporter ses meubles et affaires d'un logement que
l'on quitte dans un autre où l'on s'installe. Il a déménagé tous ses
meubles, tous ses livres (Ac. 1835-1932) :
1. Comme un appartement vide aux sales plafonds,
Aux murs nus, écorchés par les clous des peintures,
D'où sont déménagés les meubles, les tentures,
Où le sol est jonché de paille et de chiffons,
Ainsi, dévasté par les destins, noirs bouffons,
Mon esprit s'est rempli d'échos, de clartés dures.
Cros, Le Coffret de santal, 1873, p. 104.


Si j'avais voulu métaphoriser, je serais allé sur un autre forum. Tu
connnais mal frtp. Déménage.





en tout cas, toi, t'as bien fait de remonter un peu sur le nord,

t'auras moins le risque d'insolation.



Et toi tu ferais mieux de prendre le sens premier des mots, tu
passerais moins pour un con.

--
LeLapin
LeLapin
Le #22421431
LeLapin a tapoté du bout de ses petites papattes :
PrinceOfPersia a tapoté du bout de ses petites papattes :
Le 30/07/2010 18:26, LeLapin a écrit :
PrinceOfPersia a tapoté du bout de ses petites papattes :
Le 30/07/2010 12:59, Arol a écrit :
t'as déménagé ton pc ?

t'as changé de système d'exploitation ?

explique





TLF :

3. Au fig. [Gén. au prés. avec valeur imperf.] Sa tête, sa raison
déménage; il déménage. La raison quitte quelqu'un, il devient fou. Je
sens que ma tête est faible, et que la raison pourrait déménager avant
la fin du mois (ABOUT, Roi mont., 1857, p. 135) :

3. ... lorsqu'ils le voyaient arriver, les bras ballants, l'air
hébété, répondant à peine, comme envahi par un mal incurable. Il
baisse, il baisse, murmuraient-ils. À quarante-quatre ans, c'est
inconcevable. La tête finira par déménager.
ZOLA, La Conquête de Plassans, 1874, p. 1073.



* DÉMÉNAGER, verbe trans.

DÉMÉNAGER, verbe trans.
A.− Emploi trans. Transporter ses meubles et affaires d'un logement que
l'on quitte dans un autre où l'on s'installe. Il a déménagé tous ses
meubles, tous ses livres (Ac. 1835-1932) :
1. Comme un appartement vide aux sales plafonds,
Aux murs nus, écorchés par les clous des peintures,
D'où sont déménagés les meubles, les tentures,
Où le sol est jonché de paille et de chiffons,
Ainsi, dévasté par les destins, noirs bouffons,
Mon esprit s'est rempli d'échos, de clartés dures.
Cros, Le Coffret de santal, 1873, p. 104.


Si j'avais voulu métaphoriser, je serais allé sur un autre forum. Tu
connnais mal frtp. Déménage.





en tout cas, toi, t'as bien fait de remonter un peu sur le nord,

t'auras moins le risque d'insolation.



Et toi tu ferais mieux de prendre le sens premier des mots, tu passerais
moins pour un con.



Quant à frtp j'y suis certainement depuis plus longtemps que toi.

--
LeLapin
PrinceOfPersia
Le #22421711
Le 30/07/2010 21:55, LeLapin a écrit :
PrinceOfPersia a tapoté du bout de ses petites papattes :
Le 30/07/2010 18:26, LeLapin a écrit :
PrinceOfPersia a tapoté du bout de ses petites papattes :
Le 30/07/2010 12:59, Arol a écrit :
t'as déménagé ton pc ?

t'as changé de système d'exploitation ?

explique





TLF :

3. Au fig. [Gén. au prés. avec valeur imperf.] Sa tête, sa raison
déménage; il déménage. La raison quitte quelqu'un, il devient fou. Je
sens que ma tête est faible, et que la raison pourrait déménager avant
la fin du mois (ABOUT, Roi mont., 1857, p. 135) :

3. ... lorsqu'ils le voyaient arriver, les bras ballants, l'air
hébété, répondant à peine, comme envahi par un mal incurable. Il
baisse, il baisse, murmuraient-ils. À quarante-quatre ans, c'est
inconcevable. La tête finira par déménager.
ZOLA, La Conquête de Plassans, 1874, p. 1073.



* DÉMÉNAGER, verbe trans.

DÉMÉNAGER, verbe trans.
A.− Emploi trans. Transporter ses meubles et affaires d'un logement que
l'on quitte dans un autre où l'on s'installe. Il a déménagé tous ses
meubles, tous ses livres (Ac. 1835-1932) :
1. Comme un appartement vide aux sales plafonds,
Aux murs nus, écorchés par les clous des peintures,
D'où sont déménagés les meubles, les tentures,
Où le sol est jonché de paille et de chiffons,
Ainsi, dévasté par les destins, noirs bouffons,
Mon esprit s'est rempli d'échos, de clartés dures.
Cros, Le Coffret de santal, 1873, p. 104.


Si j'avais voulu métaphoriser, je serais allé sur un autre forum. Tu
connnais mal frtp. Déménage.





en tout cas, toi, t'as bien fait de remonter un peu sur le nord,

t'auras moins le risque d'insolation.



Et toi tu ferais mieux de prendre le sens premier des mots, tu passerais
moins pour un con.





ah, parce que toi, tu passes pas pour un con quand tu réponds

à des conneries en te prenant au sérieux ?




--
- j'ai une grosseur, là, tu crois que c'est un cancer ?
- mais non, c'est ta couille !
°¿°)
´
PrinceOfPersia
Le #22421701
Le 30/07/2010 21:58, LeLapin a écrit :
LeLapin a tapoté du bout de ses petites papattes :
PrinceOfPersia a tapoté du bout de ses petites papattes :
Le 30/07/2010 18:26, LeLapin a écrit :
PrinceOfPersia a tapoté du bout de ses petites papattes :
Le 30/07/2010 12:59, Arol a écrit :
t'as déménagé ton pc ?

t'as changé de système d'exploitation ?

explique





TLF :

3. Au fig. [Gén. au prés. avec valeur imperf.] Sa tête, sa raison
déménage; il déménage. La raison quitte quelqu'un, il devient fou. Je
sens que ma tête est faible, et que la raison pourrait déménager avant
la fin du mois (ABOUT, Roi mont., 1857, p. 135) :

3. ... lorsqu'ils le voyaient arriver, les bras ballants, l'air
hébété, répondant à peine, comme envahi par un mal incurable. Il
baisse, il baisse, murmuraient-ils. À quarante-quatre ans, c'est
inconcevable. La tête finira par déménager.
ZOLA, La Conquête de Plassans, 1874, p. 1073.



* DÉMÉNAGER, verbe trans.

DÉMÉNAGER, verbe trans.
A.− Emploi trans. Transporter ses meubles et affaires d'un logement que
l'on quitte dans un autre où l'on s'installe. Il a déménagé tous ses
meubles, tous ses livres (Ac. 1835-1932) :
1. Comme un appartement vide aux sales plafonds,
Aux murs nus, écorchés par les clous des peintures,
D'où sont déménagés les meubles, les tentures,
Où le sol est jonché de paille et de chiffons,
Ainsi, dévasté par les destins, noirs bouffons,
Mon esprit s'est rempli d'échos, de clartés dures.
Cros, Le Coffret de santal, 1873, p. 104.


Si j'avais voulu métaphoriser, je serais allé sur un autre forum. Tu
connnais mal frtp. Déménage.





en tout cas, toi, t'as bien fait de remonter un peu sur le nord,

t'auras moins le risque d'insolation.



Et toi tu ferais mieux de prendre le sens premier des mots, tu
passerais moins pour un con.



Quant à frtp j'y suis certainement depuis plus longtemps que toi.





pas la peine d'insister sur ce point,

ça se voit que t'es un _vieux_ con !!!



--
- j'ai une grosseur, là, tu crois que c'est un cancer ?
- mais non, c'est ta couille !
°¿°)
´
LeLapin
Le #22421891
PrinceOfPersia a tapoté du bout de ses petites papattes :
Le 30/07/2010 21:55, LeLapin a écrit :
PrinceOfPersia a tapoté du bout de ses petites papattes :
Le 30/07/2010 18:26, LeLapin a écrit :
PrinceOfPersia a tapoté du bout de ses petites papattes :
Le 30/07/2010 12:59, Arol a écrit :
t'as déménagé ton pc ?

t'as changé de système d'exploitation ?

explique





TLF :

3. Au fig. [Gén. au prés. avec valeur imperf.] Sa tête, sa raison
déménage; il déménage. La raison quitte quelqu'un, il devient fou. Je
sens que ma tête est faible, et que la raison pourrait déménager avant
la fin du mois (ABOUT, Roi mont., 1857, p. 135) :

3. ... lorsqu'ils le voyaient arriver, les bras ballants, l'air
hébété, répondant à peine, comme envahi par un mal incurable. Il
baisse, il baisse, murmuraient-ils. À quarante-quatre ans, c'est
inconcevable. La tête finira par déménager.
ZOLA, La Conquête de Plassans, 1874, p. 1073.



* DÉMÉNAGER, verbe trans.

DÉMÉNAGER, verbe trans.
A.− Emploi trans. Transporter ses meubles et affaires d'un logement que
l'on quitte dans un autre où l'on s'installe. Il a déménagé tous ses
meubles, tous ses livres (Ac. 1835-1932) :
1. Comme un appartement vide aux sales plafonds,
Aux murs nus, écorchés par les clous des peintures,
D'où sont déménagés les meubles, les tentures,
Où le sol est jonché de paille et de chiffons,
Ainsi, dévasté par les destins, noirs bouffons,
Mon esprit s'est rempli d'échos, de clartés dures.
Cros, Le Coffret de santal, 1873, p. 104.


Si j'avais voulu métaphoriser, je serais allé sur un autre forum. Tu
connnais mal frtp. Déménage.





en tout cas, toi, t'as bien fait de remonter un peu sur le nord,

t'auras moins le risque d'insolation.



Et toi tu ferais mieux de prendre le sens premier des mots, tu passerais
moins pour un con.





ah, parce que toi, tu passes pas pour un con quand tu réponds

à des conneries en te prenant au sérieux ?



Si tu fréquentais ce forum depuis plus de de deux mois tu saurais que
je ne me prends *jamais* au sérieux.
Pauvre type.

--
LeLapin
Publicité
Poster une réponse
Anonyme