deux question sur le code de la route

Le
djeel
Salut !

1) Sur une rue avec un marquage au sol matérialisant des places de parking
le long d'un trottoir (rectangles blancs de la taille d'une voiture)
certaines de ces cases sont barrées en diagonale par une croix blanche.
Est-ce un marquage réglementaire qui interdit le stationnement ?

2) On voit souvent dans les zones de centre-ville des "passages piétons"
figurés par des zones de couleur différente. S'agit-il de vrais passages
piétons au sens du code de la route ?

Merci de vos éclaircissements et cordialement

--
Djeel
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Drannob
Le #21308271
Bonjour Djeel

Le marquage au sol dit signalisation horizontale est traitée par
l'instruction ministérielle sur la signalisation routière du 16 février 1988
http://www2.securiteroutiere.gouv.fr/IMG/pdf/2009_01_IISR_7e_200908.pdf
Concernant un rectangle avec diagonales constitué de bandes continue de
couleur blanche parallèle au trottoir , il ne constitue pas une interdiction
de stationnement ce marquage n'etant pas listé (l'interdiction au droit du
rectangle est matérialisé par une bande jaune sur voirie ou en rive de
trottoir .)
Toutefois lorsque le stationnement est en épis ou en bataille un passage
piétons peut être prévu entre 2 places et l'on peut voir cette réserve qui
n'a aucun caractère réglementaire .

Les passages piétons sont exclusivement marqués par des bandes blanches de
2,50m x0,50 en ville , donc une couleur différente en traversée de chaussée
ne constitue pas un passage piétons .
Cette couleur , non listée , dans l'instruction , est le plus souvent pour
matérialiser une traversée de piste cyclable ,qui doit être,avant la
signalisation horizontale précédée de la verticale sur les 2 voies afin de
connaitre les priorités
Notez que le R415-3 et 4 du CR impose de laisser la priorité au cycles dans
les 2 sens par le conducteur qui change de direction .

--
Drannob
djeel
Le #21309061
Le 03/03/2010 18:38, Drannob a écrit :

Le marquage au sol dit signalisation horizontale est traitée par
l'instruction ministérielle sur la signalisation routière du 16 février 1988
http://www2.securiteroutiere.gouv.fr/IMG/pdf/2009_01_IISR_7e_200908.pdf



Merci pour cette référence !

Concernant un rectangle avec diagonales constitué de bandes continue de
couleur blanche parallèle au trottoir , il ne constitue pas une interdiction
de stationnement ce marquage n'etant pas listé



C'est très clair.

Les passages piétons sont exclusivement marqués par des bandes blanches de
2,50m x0,50 en ville , donc une couleur différente en traversée de chaussée
ne constitue pas un passage piétons .



Oui, j'ai d'ailleurs relevé cette phrase :
"L'utilisation de matériaux et de revêtements de couleur pour la
chaussée ne doit pas se substituer à l'emploi des marques sur chaussée. "

Je me demande pourquoi les municipalités utilisent de tels marquages !

Merci pour ta réponse argumentée
Cordialement


--
Djeel
_ _ vocatus
Le #21315601
"djeel" .

Je me demande pourquoi les municipalités utilisent de tels marquages !


Bonsoir


- parce que cela correspond à un reperage code municipal pour
identifier certaines places
( cf tableau municipal.ou demander au PM ).
generalement des emplacemenst reservés lors de manifestation
ou réservés aux services techniques et energie



- parce que cela permet d'utiliser la même peinture et la moins chere .
( j'ai aussi rencontré du hachuré mais cela consomme plus )

Parfois les cadres de stationnement sont en bleu
= réservé aux riverains avec affichage de zone ...à l'entrée du quartier
.
Victor
Publicité
Poster une réponse
Anonyme