Différence entre "Obtenir une adresse automatiquement" et "Adresse privée automatique" ?

Le
rva
Bonjour
Quelqu'un peut-il expliquer la différence entre les options ci-après ?
1° Obtenir une adresse automatiquement (avec le commentaire : "Les
paramètres IP peuvent être déterminés automatiquement si votre réseau le
permet) ;
2° Adresse privée automatique (avec le commentaire : "Si cet ordinateur est
utilisé sur plus d'un réseau, entrez les autres paramètres IP ci-dessous").
que l'on trouve sous les onglets "Général" et "Configuration alternative"
dans les propriétés de protocole internet (TCP/IP) d'une connexion au réseau
local.
Merci à tous
Robert
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le Yéti
Le #1505313
rva nous a écrit dans son message :
Bonjour
Quelqu'un peut-il expliquer la différence entre les options ci-après
? 1° Obtenir une adresse automatiquement (avec le commentaire : "Les
paramètres IP peuvent être déterminés automatiquement si votre réseau
le permet) ;
2° Adresse privée automatique (avec le commentaire : "Si cet
ordinateur est utilisé sur plus d'un réseau, entrez les autres
paramètres IP ci-dessous"). que l'on trouve sous les onglets
"Général" et "Configuration alternative" dans les propriétés de
protocole internet (TCP/IP) d'une connexion au réseau local.
Merci à tous
Robert


cé pa ékri pareil !

Ascadix
Le #1530284
Bonjour
Quelqu'un peut-il expliquer la différence entre les options ci-après ?
1° Obtenir une adresse automatiquement (avec le commentaire : "Les
paramètres IP peuvent être déterminés automatiquement si votre réseau le
permet) ;


1 .. ça utilise ce qu'on appelle un serveur DHCP, historiquement,
c'était un truc "pro" qu'on trouvait en entreprise mais pas chez le
particulier lambda, mais maintenant, toutes les truc-box le font.

en archi-résumé:
- tu branche ton PC sur un réseau
- tu l'allume
- il envoi un signal spéciale ( "DHCP request" ) sur tout le réseau,
groso-modo ... "coucou j'suis là ..est-ce que ya un serveur DCHP dans le
coin"

- Si il ya un serveur DHCP, il répond en lui filant une adresse IP (
genre 192.168.0.10 )

- Si ya pas de serveur DHCP ..ya pas de réponse

-- Les vieux OS ( époque Win95 / NT4 et avant ) restent planté là
bêtement, et tu peut pas utiliser le réseau en TCP/IP parce que t'as pas
d'adresse

-- Les OS + récent passent à l'opération suivante, l'auto-attribution
d'une adresse privée automatique

Soit du genre 169.a.b.c ..soit en utilisant l'adresse que t'as mis au
petit (2)

- il tire au hasard une adresse dans cette série-là, il balance sur le
réseau un message spécial " y-a-t-y qqun qui utilise déjà 169.a.b.c?"
- si réponse ..il essaye avec une autre au hasard
- si pas de réponse, il s'attribue lui-même cette adresse IP, t'as accès
au réseau ..avec quand même qq restrictions et contraintes ..trop
longues à exposer ici


2° Adresse privée automatique (avec le commentaire : "Si cet ordinateur est
utilisé sur plus d'un réseau, entrez les autres paramètres IP ci-dessous").
que l'on trouve sous les onglets "Général" et "Configuration alternative"
dans les propriétés de protocole internet (TCP/IP) d'une connexion au réseau
local.





--
@+
Ascadix
adresse @mail valide, mais ajoutez "sesame" dans l'objet pour que ça
arrive.

Jean-Claude BELLAMY
Le #1549575
"rva" news:47d6b57f$0$898$
Bonjour
Quelqu'un peut-il expliquer la différence entre les options ci-après ?
1° Obtenir une adresse automatiquement (avec le commentaire : "Les
paramètres IP peuvent être déterminés automatiquement si votre réseau le
permet) ;


Le PC émet sur le réseau une requête dite de "broadcast" (diffusion), c'est
à dire qu'il s'adresse à TOUT LE MONDE, en demandant :
"Est-ce-qu'il y aurait par hasard un serveur DHCP sympa
qui voudrait bien me filer une adresse IP ?"
Si le dit serveur DHCP (Dynamic Host Control Protocol) existe, et s'il ne
fait pas la gueule (p.ex. s'il y a encore des adresses IP disponibles),
aussi sec il répond au PC demandeur un message contenant adresse IP, adresse
passerelle, adresses serveurs DNS, éventuellement adresses serveurs WINS,
...
Le PC demandeur est alors vachement content, il affecte ces infos à la
config de sa carte réseau, et l'histoire s'arrête là. ;-)

2° Adresse privée automatique (avec le commentaire : "Si cet ordinateur
est utilisé sur plus d'un réseau, entrez les autres paramètres IP
ci-dessous").
que l'on trouve sous les onglets "Général"


C'est la SUITE de l'histoire précédente !
Cela répond au joli nom de "APIPA" (Automatic Private IP Addressing, définie
par la RFC 3330 http://www.faqs.org/rfcs/rfc3330.html)

Si par hasard le serveur DHCP n'existe pas (ou parce qu'il s'est fait
expulsé par Brice Hortefeux sous prétexte qu'il n'avait pas de papiers en
règle,...), aucune réponse n'est renvoyée vers le PC demandeur, lequel se
dit "Bon, puisque c'est comme çà et que personne ne m'aime, je vais me
débrouiller tout seul comme un grand!"

Il décide alors de s'auto-attribuer une adresse IP, mais pas n'importe
laquelle cependant.
Il va en choisir une de façon aléatoire dans la plage NORMALISÉE 169.254.x.x
(subnet mask 255.255.0.0), en TESTANT au préalable si cette adresse (p.ex.
"169.254.1.12") n'est pas DÉJA UTILISÉE sur le LAN.
Pour cela il va refaire une diffusion à la cantonnade en demandant :
"Eh les copains et copines PC et autres, est-ce que l'un(e) d'entre vous
utilise déjà l'adresse 169.254.1.12 ?"
(c'est çà le point central!)

Si une machine répond "Oui, moi !" :
-> le PC demandeur, (après avoir étouffé un "M...e !!" retentissant)
incrémente l'adresse (p.ex. 169.254.1.13),
et reitère sa question (avec cette fois "169.254.1.13")
et ainsi de suite jusqu'à ce qu'il y en ait une libre.
Si aucune machine ne répond :
-> le PC demandeur se dit "Chouette", je la garde!"
et affecte cette adresse à la carte réseau.

Si bien qu'au bout du compte, on se retrouve avec un LAN 169.254.x.x. où
TOUTES les machines communiquent sans pb entre elles, sans présence de
serveur DHCP et sans aucun paramétrage réseau de la part d'un quelconque
administrateur!

NB: les adresses APIPA sont évidemment exclues d'Internet, tout comme les
10.x.x.x, 172.16.x.x et 192.168.x.x de la RFC 1918
http://www.faqs.org/rfcs/rfc1918.html
http://abcdrfc.free.fr/rfc-vf/rfc1918.html (en français)


et "Configuration alternative" dans les propriétés de protocole internet
(TCP/IP) d'une connexion au réseau local.


C'est un cas "tordu", où l'administrateur a une allergie pour APIPA, parce
que çà lui rappelle de mauvais souvenirs (la vie privée, çà ne se discute
pas!) ou parce que des adresses en 169.254.x.x il ne trouve pas çà joli, et
alors il décide d'affecter lui même les adresses, à l'aide du panneau
"configuration alternative".
Il faudra donc qu'il aille sur CHAQUE machine, en définissant p.ex. la
"123.123.123.001" sur la machine "A", puis la "123.123.123.002" sur la
machine "B", ...

Attention : ces adresses de configuration alternative ne seront prises en
compte que si :
1) On a demandé une configuration dynamique (DHCP)
ET
2) Aucun serveur DHCP n'est présent.

L'intérêt d'un tel bidouillage est très relatif.
Il pourrait avoir un intérêt dans le cas où CERTAINES machines du réseau ont
des adresses FIXES, et docn on se retrouverait dans la même plage
d'adresses. Mais à ce compte là, autant définir des adresses fixes tout de
suite...


--
May the Force be with You!
La Connaissance s'accroît quand on la partage
----------------------------------------------------------
Jean-Claude BELLAMY [MVP] - http://www.bellamyjc.org

moi
Le #1549566
Jean-Claude BELLAMY wrote:
<plein de belles choses>

bonsoir et ... bravo !

Encore un fois ...
Clair et magistral ...

Quelqu'un demande l'heure
et en prime on lui explique
simplement et clairement
comment fonctionne une
montre ;o)

HB
André Gillard
Le #1569819
Quel talent de vulgarisateur!
LoL
:-)

A.Gillard
rva
Le #1571120
Merci bien pour ces explications.
Cela me confirme que le commentaire "Si cet ordinateur est utilisé sur plus
d'un réseau, entrez les autres paramètres IP ci-dessous" n'est pas adapté à
la situation. Le critère est plutôt "s'il n'y a pas de serveur DHCP sur le
réseau, alors entrez les ...". Le commentaire suggère d'utiliser cette
option sur un ordinateur que l'on connecte à plusieurs réseaux.
Mais à propos y a-t-il un moyen
1) de savoir s'il y a un serveur DHCP disponible sur un réseau (et quid
s'il y en a plusieurs) ?
2) de forcer un PC à être de serveur DHCP ?

J'ai mis en pratique les explications sur un réseau formé de 2 PC connectés
en ethernet croisé. Les 2 PC se sont donnés des adresses en 169.254.158.118
et 169.254.235.226. Je peux, avec l'explorateur de windows, voir sur une
machine les fichiers de l'autre machine et réciproquement. Mais j'ai
l'information "Connectivité limitée ou inexistante" ce qui veut dire quoi au
juste ?

Merci pour les RFC



"Jean-Claude BELLAMY" message de news: %
"rva" news:47d6b57f$0$898$
Bonjour
Quelqu'un peut-il expliquer la différence entre les options ci-après ?
1° Obtenir une adresse automatiquement (avec le commentaire : "Les
paramètres IP peuvent être déterminés automatiquement si votre réseau le
permet) ;


Le PC émet sur le réseau une requête dite de "broadcast" (diffusion),
c'est à dire qu'il s'adresse à TOUT LE MONDE, en demandant :
"Est-ce-qu'il y aurait par hasard un serveur DHCP sympa
qui voudrait bien me filer une adresse IP ?"
Si le dit serveur DHCP (Dynamic Host Control Protocol) existe, et s'il ne
fait pas la gueule (p.ex. s'il y a encore des adresses IP disponibles),
aussi sec il répond au PC demandeur un message contenant adresse IP,
adresse passerelle, adresses serveurs DNS, éventuellement adresses
serveurs WINS, ...
Le PC demandeur est alors vachement content, il affecte ces infos à la
config de sa carte réseau, et l'histoire s'arrête là. ;-)

2° Adresse privée automatique (avec le commentaire : "Si cet ordinateur
est utilisé sur plus d'un réseau, entrez les autres paramètres IP
ci-dessous").
que l'on trouve sous les onglets "Général"


C'est la SUITE de l'histoire précédente !
Cela répond au joli nom de "APIPA" (Automatic Private IP Addressing,
définie par la RFC 3330 http://www.faqs.org/rfcs/rfc3330.html)

Si par hasard le serveur DHCP n'existe pas (ou parce qu'il s'est fait
expulsé par Brice Hortefeux sous prétexte qu'il n'avait pas de papiers en
règle,...), aucune réponse n'est renvoyée vers le PC demandeur, lequel se
dit "Bon, puisque c'est comme çà et que personne ne m'aime, je vais me
débrouiller tout seul comme un grand!"

Il décide alors de s'auto-attribuer une adresse IP, mais pas n'importe
laquelle cependant.
Il va en choisir une de façon aléatoire dans la plage NORMALISÉE
169.254.x.x (subnet mask 255.255.0.0), en TESTANT au préalable si cette
adresse (p.ex. "169.254.1.12") n'est pas DÉJA UTILISÉE sur le LAN.
Pour cela il va refaire une diffusion à la cantonnade en demandant :
"Eh les copains et copines PC et autres, est-ce que l'un(e) d'entre
vous
utilise déjà l'adresse 169.254.1.12 ?"
(c'est çà le point central!)

Si une machine répond "Oui, moi !" :
-> le PC demandeur, (après avoir étouffé un "M...e !!" retentissant)
incrémente l'adresse (p.ex. 169.254.1.13),
et reitère sa question (avec cette fois "169.254.1.13")
et ainsi de suite jusqu'à ce qu'il y en ait une libre.
Si aucune machine ne répond :
-> le PC demandeur se dit "Chouette", je la garde!"
et affecte cette adresse à la carte réseau.

Si bien qu'au bout du compte, on se retrouve avec un LAN 169.254.x.x. où
TOUTES les machines communiquent sans pb entre elles, sans présence de
serveur DHCP et sans aucun paramétrage réseau de la part d'un quelconque
administrateur!

NB: les adresses APIPA sont évidemment exclues d'Internet, tout comme les
10.x.x.x, 172.16.x.x et 192.168.x.x de la RFC 1918
http://www.faqs.org/rfcs/rfc1918.html
http://abcdrfc.free.fr/rfc-vf/rfc1918.html (en français)


et "Configuration alternative" dans les propriétés de protocole internet
(TCP/IP) d'une connexion au réseau local.


C'est un cas "tordu", où l'administrateur a une allergie pour APIPA, parce
que çà lui rappelle de mauvais souvenirs (la vie privée, çà ne se discute
pas!) ou parce que des adresses en 169.254.x.x il ne trouve pas çà joli,
et alors il décide d'affecter lui même les adresses, à l'aide du panneau
"configuration alternative".
Il faudra donc qu'il aille sur CHAQUE machine, en définissant p.ex. la
"123.123.123.001" sur la machine "A", puis la "123.123.123.002" sur la
machine "B", ...

Attention : ces adresses de configuration alternative ne seront prises en
compte que si :
1) On a demandé une configuration dynamique (DHCP)
ET
2) Aucun serveur DHCP n'est présent.

L'intérêt d'un tel bidouillage est très relatif.
Il pourrait avoir un intérêt dans le cas où CERTAINES machines du réseau
ont des adresses FIXES, et docn on se retrouverait dans la même plage
d'adresses. Mais à ce compte là, autant définir des adresses fixes tout de
suite...


--
May the Force be with You!
La Connaissance s'accroît quand on la partage
----------------------------------------------------------
Jean-Claude BELLAMY [MVP] - http://www.bellamyjc.org




Jean-Claude BELLAMY
Le #1581003
"rva" news:47d985c8$0$877$
Merci bien pour ces explications.
Cela me confirme que le commentaire "Si cet ordinateur est utilisé sur
plus d'un réseau, entrez les autres paramètres IP ci-dessous" n'est pas
adapté à la situation. Le critère est plutôt "s'il n'y a pas de serveur
DHCP sur le réseau, alors entrez les ...". Le commentaire suggère
d'utiliser cette option sur un ordinateur que l'on connecte à plusieurs
réseaux.
Mais à propos y a-t-il un moyen
1) de savoir s'il y a un serveur DHCP disponible sur un réseau (et quid
s'il y en a plusieurs) ?
En effectuant une requête DHCP !

Et on voit si çà répond ou non.
S'il y en a plusieurs, c'est le 1er qui répond qui est retenu.

2) de forcer un PC à être de serveur DHCP ?
Il faut INSTALLER LE SERVICE "serveur DHCP"

Disponible dans toutes les versions "serveur" de Windows (NT4 SRV, W2K SRV,
W2K3, W2K8)

Par ailleurs il est fourni dans les versions stations de travail de Windows
une micro-version de serveur DHCP, très rudimentaire et restrictive, non
paramétrable, installé par ICS (= le partage de connexion internet).

Il existe aussi des versions "freeware" de serveur DHCP, que l'on peut
installer sous W2K PRO ou XP.
P.ex. "DHCP Turbo" chez http://www.weird-solutions.com/
http://www.weirdsolutions.com/weirdSolutions/files/products/standardServerSoftware/turboDhcp/dhcpt_std_personal.exe

(il doit en exister d'autres, à toi de chercher!)

J'ai mis en pratique les explications sur un réseau formé de 2 PC
connectés en ethernet croisé. Les 2 PC se sont donnés des adresses en
169.254.158.118 et 169.254.235.226. Je peux, avec l'explorateur de
windows, voir sur une machine les fichiers de l'autre machine et
réciproquement. Mais j'ai l'information "Connectivité limitée ou
inexistante" ce qui veut dire quoi au juste ?


Que tu ne peux pas accéder à Internet, c'est tout!
Tu es limité à ton réseau local.

--
May the Force be with You!
La Connaissance s'accroît quand on la partage
----------------------------------------------------------
Jean-Claude BELLAMY [MVP] - http://www.bellamyjc.org

rva
Le #1580965
ReMerci bien pour ces explications. Tout s'éclaire enfin grace aux
traductions utilisant un vocabulaire qui a du sens en français.
Mais comment effectue-t-on une requête DHCP ?
ReMerci
Robert



"
"Jean-Claude BELLAMY" message de news:
"rva" news:47d985c8$0$877$
Merci bien pour ces explications.
Cela me confirme que le commentaire "Si cet ordinateur est utilisé sur
plus d'un réseau, entrez les autres paramètres IP ci-dessous" n'est pas
adapté à la situation. Le critère est plutôt "s'il n'y a pas de serveur
DHCP sur le réseau, alors entrez les ...". Le commentaire suggère
d'utiliser cette option sur un ordinateur que l'on connecte à plusieurs
réseaux.
Mais à propos y a-t-il un moyen
1) de savoir s'il y a un serveur DHCP disponible sur un réseau (et
quid s'il y en a plusieurs) ?
En effectuant une requête DHCP !

Et on voit si çà répond ou non.
S'il y en a plusieurs, c'est le 1er qui répond qui est retenu.

2) de forcer un PC à être de serveur DHCP ?
Il faut INSTALLER LE SERVICE "serveur DHCP"

Disponible dans toutes les versions "serveur" de Windows (NT4 SRV, W2K
SRV, W2K3, W2K8)

Par ailleurs il est fourni dans les versions stations de travail de
Windows une micro-version de serveur DHCP, très rudimentaire et
restrictive, non paramétrable, installé par ICS (= le partage de connexion
internet).

Il existe aussi des versions "freeware" de serveur DHCP, que l'on peut
installer sous W2K PRO ou XP.
P.ex. "DHCP Turbo" chez http://www.weird-solutions.com/
http://www.weirdsolutions.com/weirdSolutions/files/products/standardServerSoftware/turboDhcp/dhcpt_std_personal.exe

(il doit en exister d'autres, à toi de chercher!)

J'ai mis en pratique les explications sur un réseau formé de 2 PC
connectés en ethernet croisé. Les 2 PC se sont donnés des adresses en
169.254.158.118 et 169.254.235.226. Je peux, avec l'explorateur de
windows, voir sur une machine les fichiers de l'autre machine et
réciproquement. Mais j'ai l'information "Connectivité limitée ou
inexistante" ce qui veut dire quoi au juste ?


Que tu ne peux pas accéder à Internet, c'est tout!
Tu es limité à ton réseau local.

--
May the Force be with You!
La Connaissance s'accroît quand on la partage
----------------------------------------------------------
Jean-Claude BELLAMY [MVP] - http://www.bellamyjc.org




rva
Le #1580964
En complément, j'avais bien remarqué (à la suite de plusieurs essais) que si
l'on configurait en premier une connection internet en mode partagé, puis
une deuxième action pour configurer un réseau, alors on avait un DHCP
activé, alors que si l'on configure d'abord le réseau on n'a jamais de DHCP
activé. C'est ce que tu me confirmes en me disant que ICS force le DHCP.
Enfin un point d'éclaici.
A noter que je suis sous XP familiale et j'apprécie le commentaire qui
justement recadre en précisant les limites de cette édition
Evidemment, les curieux commencent par le réseau, puis on passe à la
complication supérieure en connectant ce réseau à Internet. Vu comme celà ça
n'a aucune chance de marcher.
ReMerci bien
Robert



"Jean-Claude BELLAMY" message de news:
"rva" news:47d985c8$0$877$
Merci bien pour ces explications.
Cela me confirme que le commentaire "Si cet ordinateur est utilisé sur
plus d'un réseau, entrez les autres paramètres IP ci-dessous" n'est pas
adapté à la situation. Le critère est plutôt "s'il n'y a pas de serveur
DHCP sur le réseau, alors entrez les ...". Le commentaire suggère
d'utiliser cette option sur un ordinateur que l'on connecte à plusieurs
réseaux.
Mais à propos y a-t-il un moyen
1) de savoir s'il y a un serveur DHCP disponible sur un réseau (et
quid s'il y en a plusieurs) ?
En effectuant une requête DHCP !

Et on voit si çà répond ou non.
S'il y en a plusieurs, c'est le 1er qui répond qui est retenu.

2) de forcer un PC à être de serveur DHCP ?
Il faut INSTALLER LE SERVICE "serveur DHCP"

Disponible dans toutes les versions "serveur" de Windows (NT4 SRV, W2K
SRV, W2K3, W2K8)

Par ailleurs il est fourni dans les versions stations de travail de
Windows une micro-version de serveur DHCP, très rudimentaire et
restrictive, non paramétrable, installé par ICS (= le partage de connexion
internet).

Il existe aussi des versions "freeware" de serveur DHCP, que l'on peut
installer sous W2K PRO ou XP.
P.ex. "DHCP Turbo" chez http://www.weird-solutions.com/
http://www.weirdsolutions.com/weirdSolutions/files/products/standardServerSoftware/turboDhcp/dhcpt_std_personal.exe

(il doit en exister d'autres, à toi de chercher!)

J'ai mis en pratique les explications sur un réseau formé de 2 PC
connectés en ethernet croisé. Les 2 PC se sont donnés des adresses en
169.254.158.118 et 169.254.235.226. Je peux, avec l'explorateur de
windows, voir sur une machine les fichiers de l'autre machine et
réciproquement. Mais j'ai l'information "Connectivité limitée ou
inexistante" ce qui veut dire quoi au juste ?


Que tu ne peux pas accéder à Internet, c'est tout!
Tu es limité à ton réseau local.

--
May the Force be with You!
La Connaissance s'accroît quand on la partage
----------------------------------------------------------
Jean-Claude BELLAMY [MVP] - http://www.bellamyjc.org




Jean-Claude BELLAMY
Le #1589035
"rva" news:47dadfcc$0$907$
ReMerci bien pour ces explications. Tout s'éclaire enfin grace aux
traductions utilisant un vocabulaire qui a du sens en français.
Mais comment effectue-t-on une requête DHCP ?


Avec une appli faite pour çà !
P.ex. celle incluse dans les DLL réseau de Windows qui est appelée
lorsqu'une carte réseau est paramétrée en DHCP.

Ou si tu es développeur à l'aide de l'API DHCP :
http://msdn2.microsoft.com/en-us/library/aa363346(VS.85).aspx

Tout est dans la DLL "Dhcpcsvc.dll" (qui sert à la fois au serveur et au
client DHCP)

Principalement :

DhcpCApiInitialize
sert à initialiser tout traitement DHCP
DhcpRequestParams
utilisée pour recueillir des infos DHCP
Il y a un exemple d'utilisation de cette fonction ici :
http://msdn2.microsoft.com/en-us/library/aa363345(VS.85).aspx


Commentaire perso : si tu n'as pas dépassé le stade d'applis du style "Hello
World", je te déconseille POUR L'INSTANT de te lancer dans le développement
d'applis DHCP ! ;-)

--
May the Force be with You!
La Connaissance s'accroît quand on la partage
----------------------------------------------------------
Jean-Claude BELLAMY [MVP] - http://www.bellamyjc.org

Publicité
Poster une réponse
Anonyme