Différences entre IDE et Sata

Le
mcog
Bonsoir,

Quels sont les différences entre le SATAet l'IDE ?
Je comprend bien qu'il y a des différences de débit
Mais est ce que le rapport vaut le coup ?
Je possède une Asus P5N-E SLI, je possède un 120 Go IDE 8Mb de cache
Serais je rééllement gagnant de basculer en SATA ?

Merci,

Olivier
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 3
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le Gaulois
Le #329179

Quels sont les différences entre le SATAet l'IDE ?
Je comprend bien qu'il y a des différences de débit
Mais est ce que le rapport vaut le coup ?
Je possède une Asus P5N-E SLI, je possède un 120 Go IDE 8Mb de cache
Serais je rééllement gagnant de basculer en SATA ?


Les performances des disques durs dépendent essentiellement des
caractéristiques mécaniques et magnétiques des disques (vitesse
de rotation, densité des plateaux) sous réserve que l'interface
ne les brident pas. Si vous remplacez votre disque IDE
120 Go par un disque SATA de même vitesse de rotation et même
génération vous ne gagneriez probablement rien.

Les disques les plus récents de très grosse capacité, avec des
densités de 250 ou 333 Go/plateau, ont des taux de transfert
soutenus qui frôlent les 100 Mo/s, s'ils étaient en IDE UDMA100
l'interface briderait leurs performances, mais justement ces
modèles n'existent qu'en SATA.

Si vous avez besoin d'un disque supplémentaire ou d'un disque
de plus grosse capacité ça peut être intéressant d'en choisir
un avec une interface SATA. L'IDE est en voie de disparition.
Mais si ce disque est de même génération que votre disque
actuel, vous ne verrez pas d'amélioration des performances.

Yannick Palanque
Le #329149
Notez que les cartes mères anciennes peuvent rencontrer des problèmes avec
les disques durs SATA, particulièrement ceux à 3 Gbit/s.

--
L'éléphant est énorme, mais le mammouth est n+1-orme.
Jean-Claude BELLAMY
Le #329148
"mcog" news:474387e0$0$5086$
Bonsoir,

Quels sont les différences entre le SATAet l'IDE ?
Je comprend bien qu'il y a des différences de débit
C'est plus que cela !


Mais est ce que le rapport vaut le coup ?
Je possède une Asus P5N-E SLI, je possède un 120 Go IDE 8Mb de cache
Serais je rééllement gagnant de basculer en SATA ?


En résumé :
Disques ATA (ou IDE) :
les signaux transitent en PARALLELE,
via des nappes à 40 ou 80 conducteurs
On peut connecter 1 ou 2 disques par nappe,
et suivant la configuration il faut définir sur
chaque DD s'il est seul, maitre, ou esclave
(ou utiliser des nappes spéciales, permettant
ce qu'on appelle le "cable select")
Disques SATA :
les signaux transitent en SÉRIE,
via un cable à 7 conducteurs
On peut connecter jusqu'à 8 DD
Il n'y a plus de distinction maitre/esclave

On peut s'étonner a priori de ce retour du mode série, apparemment plus lent
que le mode parallèle, puisqu'en mode série les signaux de données sont
véhiculés les uns après les autres, alors qu'en mode parallèle, ils le sont
tous simultanément.

Mais le mode parallèle pose de sérieux problèmes de SYNCHRONISATION.
Et comme le matériel en général a des performances de vitesses de plus en
plus élevées (processeur, bus, mémoire, disques, ...), ce qu'on perd en
temps avec le mode série est largement compensé par les gains dus à la
simplification de traitement des signaux.
Rappels sur les normes :
-----------------------

AT = Advanced Technology
Appellation due à IBM pour désigner (en 1984)
ses "nouveaux" PC à base de processeurs 80286.

ATA = Advanced Technology Attachments
Normes de stockage de l'information sur disques durs
au départ, et ensuite sur CDROM et bandes.

Ces normes sont repérées par un numéro (dans le monde "Grand Public", car
elles ont par ailleurs un nom officiel ANSI = American National Standards
Institute)

ATA-1
Standard initial des disques IDE (Integrated Drive Electronics)
(IDE date de 1981)
8.33 Mo/s au maximum

ATA-2
Standard des disques EIDE (Enhanced Integrated Drive Electronics)
Apporte le mode LBA d'adressage des secteurs sur 28 bits (en 1994)
16.6 Mo/s au maximum

ATA-3
Ajoute à ATA-2 la technologie SMART
(Self-Monitoring, Analysis, and Reporting Technology)
16.6 Mo/s au maximum

ATA/ATAPI-4
ATAPI = ATA Packet Interface, un standard de configuration
des lecteurs de CDROM et des bandes magnétiques, qui a été
ajouté à ATA qui ne concernait au départ que le DD.
Apporte un nouveau protocole de transfert Ultra DMA,
(Direct Memory Access)
avec contrôle d'intégrité des données (CRC)
33.3 Mo/s au maximum

ATA/ATAPI-5
Doublement des 40 conducteurs de liaison (->80)
afin de limiter les "EMI" (electro-magnetic interference )
66.6 Mo/s au maximum

ATA/ATAPI-6
Apporte le mode BigLBA d'adressage des secteurs sur 48 bits
(-> la taille maxi des DD passe de 128 Go à 128 Po)
100 Mo/s au maximum

ATA/ATAPI-7
133 Mo/s au maximum pour les disques "parallèle"
Jusqu'à présent, les connexions des DD ATA sont uniquement
en parallèle (40 puis 80 conducteurs à partir de ATA/ATAPI-5)

Cette norme voit l'apparition des connexions de DD ATA en
SÉRIE , d'où le nom de "Serial ATA", ou encore "SATA"
http://www.serialata.org/

Les avantages de SATA par rapport au mode parallèle sont les suivants :

- connecteurs et cables beaucoup plus simples,
ce qui autorise, entre autres, des boitiers plus petits.
les cables peuvent atteindre 1m, au lieu des 0.46m des
nappes parallèles.
Par ailleurs, ces cables plus petits facilitent la ventilation
dans le boitier (les nappes ATA de 40 ou 80 conducteurs
sont de véritables "écrans" à la ventilation!)

- tension d'alimentation plus faible
(on peut alimenter en 3,3 V)

- extensibilité (connexions point à point)
Il n'y a plus de notions "maitre/esclave", ni de structure
en "étoile" comme en ATA parallèle.

- diminution des coûts (c'était un objectif
initial du projet)

- supporte le "hot-plug" (branchement et
débranchement "à chaud")

- performances
Le débit initial était de 150 Mo/s
La norme SATA II est passée à 300 Mo/s
La norme SATA III passe à 600 Mo/s (2007)
Elles sont donc comparables à celles de SCSI


MAIS il ne faut pas "s'emballer" trop vite, avec ce débit de 600 Mo/s, car
avec un seul disque dans un ordinateur, cela ne sert strictement à rien, vu
que le débit d'un DD actuel dépasse rarement 100 Mo/s !
La norme SATA n'a donc d'utilité réelle, au niveau des performances,
qu'avec PLUSIEURS DISQUES.


Par ailleurs, il existe des cartes PCI qui permettent de brancher des DD
SATA sur une "vieille" carte-mère non dotée de connecteurs SATA. Mais
ATTENTION : le bus PCI est limité à 132 Mo/s, donc avec cette solution de
dépannage, on ne pourra JAMAIS atteindre les 150 Mo/s de SATA!



--
May the Force be with You!
La Connaissance s'accroît quand on la partage
----------------------------------------------------------
Jean-Claude BELLAMY [MVP] - http://www.bellamyjc.org

Droopy191
Le #329113
Bonsoir,

Quels sont les différences entre le SATAet l'IDE ?
Je comprend bien qu'il y a des différences de débit
Mais est ce que le rapport vaut le coup ?
Je possède une Asus P5N-E SLI, je possède un 120 Go IDE 8Mb de cache
Serais je rééllement gagnant de basculer en SATA ?

Merci,

Olivier





Salut,

Pour compléter les réponses techniques précédentes, je placerais le
problème sur un aspect plus pratique.
La connectique ide va disparaitre à moyen terme. Les cartes mères
récentes ne disposent désormais plus que d'un seul port ide ( soit 2
périphériques) que vous utiliserez probablement pour un graveur et/ou un
lecteur de dvd. Donc dans un soucis de réemploie de vos disques sur une
nouvelle machine, il faut privilégié l'achat de disques sata.
L'achat de nouveau disque Ide doit amha se limiter aux disques de
remplacement sur des machines anciennes qui ne disposent pas de ports sata.


--
DR

docanski
Le #329112
Eleveurs et agriculteurs polluent toujours la Bretagne et Droopy191 nous
narre ce qui suit en ce 21/11/2007 17:37 :

Salut,


Yo !

L'achat de nouveau disque Ide doit amha se limiter aux disques de
remplacement sur des machines anciennes qui ne disposent pas de ports sata.


Et les disques externes, alors ?
Les disques IDE retrouvent une nouvelle jeunesse grâce aux boitiers
alimentés !

Cordialement,
--
docanski

Portail et annuaire du nord-Bretagne : http://armorance.free.fr/
Guide des champignons d'Europe : http://mycorance.free.fr/
La vallée de la Rance maritime : http://valderance.free.fr/
Les côtes du nord de la Bretagne : http://docarmor/free.fr/

Jean34
Le #329111
"docanski" message de groupe de discussion : 474463ab$0$5082$
Eleveurs et agriculteurs polluent toujours la Bretagne et Droopy191 nous
narre ce qui suit en ce 21/11/2007 17:37 :

Salut,


Yo !

L'achat de nouveau disque Ide doit amha se limiter aux disques de
remplacement sur des machines anciennes qui ne disposent pas de ports
sata.


Et les disques externes, alors ?
Les disques IDE retrouvent une nouvelle jeunesse grâce aux boitiers
alimentés !

hé hé c'est pas con ça comme remarque !



Le Gaulois
Le #329110

Et les disques externes, alors ?
Les disques IDE retrouvent une nouvelle jeunesse grâce aux boitiers
alimentés !

hé hé c'est pas con ça comme remarque !



Pour les disques externes il y a le e-SATA.
Un disque connecté en USB2 ou Firewire 400 atteindra péniblement
25 ou 30 Mo/s tandis qu'en e-SATA il garde ses performances.


Droopy191
Le #329109
Eleveurs et agriculteurs polluent toujours la Bretagne et Droopy191 nous
narre ce qui suit en ce 21/11/2007 17:37 :

Salut,


Yo !

L'achat de nouveau disque Ide doit amha se limiter aux disques de
remplacement sur des machines anciennes qui ne disposent pas de ports
sata.


Et les disques externes, alors ?
Les disques IDE retrouvent une nouvelle jeunesse grâce aux boitiers
alimentés !




Je ne vois pas l'interet de rester en connectique ide pour un boitier
externe hormis le réemploi d'un disque ou d'un boitier ide existant.

Bonne journée

--
DR


Zythum
Le #329105

On peut s'étonner a priori de ce retour du mode série, apparemment plus
lent que le mode parallèle, puisqu'en mode série les signaux de données
sont véhiculés les uns après les autres, alors qu'en mode parallèle, ils
le sont tous simultanément.

Mais le mode parallèle pose de sérieux problèmes de SYNCHRONISATION.


Mouhai je pense que c'est surtout les problèmes de diaphonie entre les
câbles parallèles qui brident la montée en fréquence (du moins avec des
couts raisonnables).
D'ailleurs pour l'UDMA 66 et au dessus entre chaque fils de données est
inséré un fil de masse dont le but est à la fois d'éloigner les fils de
données les un des autres et assurer un pseudo blindage à bon marché (=>
les nappes 80 fils)

Et comme le matériel en général a des performances de vitesses de plus
en plus élevées (processeur, bus, mémoire, disques, ...), ce qu'on perd
en temps avec le mode série est largement compensé par les gains dus à
la simplification de traitement des signaux.


Pas vraiment c'est surtout compensé par la montée en fréquence du fait
que l'on ne risque plus la diaphonie.



Les avantages de SATA par rapport au mode parallèle sont les suivants :

- connecteurs et cables beaucoup plus simples,
ce qui autorise, entre autres, des boitiers plus petits.
les cables peuvent atteindre 1m, au lieu des 0.46m des
nappes parallèles.
Par ailleurs, ces cables plus petits facilitent la ventilation
dans le boitier (les nappes ATA de 40 ou 80 conducteurs
sont de véritables "écrans" à la ventilation!)



Et on oubliera pas un inconvénient lié à la taille réduite des
connecteurs, ils sont beaucoup plus fragiles en SATA

--
Zythum

G.T
Le #329073
Salut,

Mouhai je pense que c'est surtout les problèmes de diaphonie entre les
câbles parallèles qui brident la montée en fréquence (du moins avec des
couts raisonnables).
Pas QUE la diaphonie... Parce que si on veut aller par là, le HE10 est un

problème à lui tout seul.
En fait, tendance lourde de ces dernières années, le bus // a toujours eu
l'avantage de la vitesse. Sauf qu'à vouloir ramener les infos par paquet de
16, 32, 64 et à haute vitesse, on perd un temps fou à ce que tous les petits
soient là avant d'avoir la go light (qui est ici un signal logique). Et dans
le même temps, une autre partie du marché étant gourmande de bus rapides où
on a besoin du minimum de conducteurs pour le coût et la fiabilité, on a une
armada de bus très rapides en bifilaire.

Sinon, c'est la diaphonie qui explique que l'USB soit plus rapide que
l'IEEE-488 ?

a+,
--
G.T

Publicité
Poster une réponse
Anonyme