Discrimination par constitution de groupes

Le
.
Bonjour

L'ayatoolate en chef de l'EN, déchargée de son fond de teint facial
a invectivé les députés, dans le cadre de la réforme des collèges

.expliquez moi pourquoi la constitution de petites groupes serait
préjudiciable à la bonne marche etc


Les meilleurs élèves confiants de leur réussite personnelle en solitaire
( ben oui la réussite scolaire est surtout un travail personnel )
ne participeront pas et ne perdront pas leur temps à animer ces groupes


A mon époque la sélection scolaire amenait à la création d'une classe
spécifique des meilleurs en 3ème avec un effectif correspondant au 1/3
de celui de départ en sixième..
Dans ce groupe convivial "trié sur le volet" par les autorités de
l'établissement
se sont retrouvés deux branleurs
à la fin de la 3ème ils sont sortis branleurs ++
et personne ne leur a tendu la main pendant l'année scolaire
quand des travaux en binômes étaient demandés dans le cadre des
enseignements



My question de droit

m'dame , comment *pratiquement* les autorités scolaires vont-elles
constituer ces groupe ?

==> suivant quels critères **non discriminants** , <==

20 % de branleurs maximum par entité? loto d'entrée dans
l'établissement ? couleur des yeux .. ?


V
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 3
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
jr
Le #26353933
"."
Bonjour

L'ayatoolate en chef de l'EN, déchargée de son fond de teint facial
a invectivé les députés, dans le cadre de la réforme des collèges

....expliquez moi pourquoi la constitution de petites groupes serait
préjudiciable à la bonne marche etc...


Les meilleurs élèves confiants de leur réussite personnelle en solitaire
( ben oui la réussite scolaire est surtout un travail personnel )
ne participeront pas et ne perdront pas leur temps à animer ces groupes


A mon époque




Votre expérience est certes très intéressante mais, outre que vous n'êtes
pas la meilleure affiche pour en faire la pub, il se trouve que plein de
gens plus compétents que vous ont réfléchi à la question, entre autres à la
lumière de ce qui se fait ailleurs. Lisez un peu au lieu de parler de
"votre temps".


--
Naturellement trouble.
Colonial2015
Le #26353947
Après mûre réflexion, jr a écrit :
"."
Bonjour

L'ayatoolate en chef de l'EN, déchargée de son fond de teint facial
a invectivé les députés, dans le cadre de la réforme des collèges

....expliquez moi pourquoi la constitution de petites groupes serait
préjudiciable à la bonne marche etc...


Les meilleurs élèves confiants de leur réussite personnelle en solitaire
( ben oui la réussite scolaire est surtout un travail personnel )
ne participeront pas et ne perdront pas leur temps à animer ces groupes


A mon époque




Votre expérience est certes très intéressante mais, outre que vous n'êtes
pas la meilleure affiche pour en faire la pub, il se trouve que plein de
gens plus compétents que vous ont réfléchi à la question, entre autres à la
lumière de ce qui se fait ailleurs. Lisez un peu au lieu de parler de
"votre temps".



Le travail par groupe n'est pas une fin en soi et n'est pas la panacée.
Il ne fonctionne que si un tutorat s'exerce effectivement entre élèves
de niveaux différents. Le danger reste grand que les meilleursd'un
groupe travaillent seuls tandis que les moins bons (les plus mauvais,
disons-le) restent à la traîne sans qu'on s'en rende compte...
L'évaluation du travail collectif n'est pas chlose facile.

--
"Il n'y a pas de vérités moyennes". (Georges Bernanos)
Colonial2015
Le #26353946
(supersedes
Après mûre réflexion, jr a écrit :
"."
Bonjour

L'ayatoolate en chef de l'EN, déchargée de son fond de teint facial
a invectivé les députés, dans le cadre de la réforme des collèges

....expliquez moi pourquoi la constitution de petites groupes serait
préjudiciable à la bonne marche etc...


Les meilleurs élèves confiants de leur réussite personnelle en solitaire
( ben oui la réussite scolaire est surtout un travail personnel )
ne participeront pas et ne perdront pas leur temps à animer ces groupes


A mon époque




Votre expérience est certes très intéressante mais, outre que vous n'êtes
pas la meilleure affiche pour en faire la pub, il se trouve que plein de
gens plus compétents que vous ont réfléchi à la question, entre autres à la
lumière de ce qui se fait ailleurs. Lisez un peu au lieu de parler de
"votre temps".



Le travail par groupe n'est pas une fin en soi et n'est pas la panacée.
Il ne fonctionne que si un tutorat s'exerce effectivement entre élèves
de niveaux différents. Le danger reste grand que les meilleurs d'un
groupe travaillent seuls tandis que les moins bons (les plus mauvais,
disons-le) restent à la traîne sans qu'on s'en rende compte...
L'évaluation du travail collectif n'est pas chose facile.

--
"Il n'y a pas de vérités moyennes". (Georges Bernanos)
.
Le #26353967
Le 23/05/2015 11:02, jr a écrit :
"."
Bonjour

L'ayatoolate en chef de l'EN, déchargée de son fond de teint facial
a invectivé les députés, dans le cadre de la réforme des collèges

....expliquez moi pourquoi la constitution de petites groupes serait
préjudiciable à la bonne marche etc...


Les meilleurs élèves confiants de leur réussite personnelle en solitaire
( ben oui la réussite scolaire est surtout un travail personnel )
ne participeront pas et ne perdront pas leur temps à animer ces groupes


A mon époque




Votre expérience est certes très intéressante mais, outre que vous n'êtes
pas la meilleure affiche pour en faire la pub,


il se trouve que plein de
gens plus compétents que vous ont réfléchi à la question, entre autres à la
lumière de ce qui se fait ailleurs. Lisez un peu au lieu de parler de
"votre temps".





.../...

HS ON
( Note : Je groupe la réforme des collèges
ET la réforme des programmes )

La conduite de réunions et ses principes sont inchangés depuis des lustres
Oseriez vous croire que les dernières générations font exception à la
règle ?
:-))))))


Un branleur même " tiré " par un groupe et une structure pédagogique
adaptée ..restera toujours un branleur , amélioré certes et capable de
se présenter devant des contrôles affaiblis ...mais un branleur
qui ralentira les plus doués dans un premier temps
Ces derniers le laisseront tomber si ce n'est lui qui se démarquera du
groupe.
Tout le monde n'est pas adapté à être éduqué en réunion forcée
que ce soient les " bons " ou les " mauvais "

Actuellement il faut juste des classes moins chargées pour que
l'enseignant ait le temps de gérer UNE entité et non 3 à 4 comme cela
risque d'arriver dans des classes de 35
et qu'il ne fasse que de l'enseignement , déchargé de toute contrainte
administrative et éventuellement assisté par des auxiliaires pour les
formations spécifiques


Cette réforme est bâclée dans sa présentation et imposée par notre
torreador franco-mussolinien et sa binat
avec ceux que vous nommez à juste titre " les compétents extérieurs "
J'y vois donc ( simple avis ) Le but
- d' installer l'éducation par l'informatique et nourrir tout le fond
de commerce qui s'engraisse derrière
- de fournir des futurs OS moyenneux en grand nombre à la société ou
aux voisins d'ici 2030
- de détruire le modèle français d'enseignement

Ca m'étonnerait fort qu'on arrive à copier les petits Finois
et leur modèle avec des classes de 15 élèves
:-)=))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))
:-))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))




HS OFF

==>

Mais comme vous apportez de l'eau au moulin
et pour rester dans l'objet du droit ( sans majuscule ) et de ce forum ,
ils font comment " les autres qui ont été consultés par nos bien pensants "
pour ne pas discriminer en constituant les groupes ?? <=







V
.
Le #26353969
Le 23/05/2015 13:10, Colonial2015 a écrit :
(supersedes
Après mûre réflexion, jr a écrit :
"."
Bonjour

L'ayatoolate en chef de l'EN, déchargée de son fond de teint facial
a invectivé les députés, dans le cadre de la réforme des collèges

....expliquez moi pourquoi la constitution de petites groupes serait
préjudiciable à la bonne marche etc...


Les meilleurs élèves confiants de leur réussite personnelle en solitaire
( ben oui la réussite scolaire est surtout un travail personnel )
ne participeront pas et ne perdront pas leur temps à animer ces groupes


A mon époque




Votre expérience est certes très intéressante mais, outre que vous n'êtes
pas la meilleure affiche pour en faire la pub, il se trouve que plein de
gens plus compétents que vous ont réfléchi à la question, entre autres
à la
lumière de ce qui se fait ailleurs. Lisez un peu au lieu de parler de
"votre temps".



Le travail par groupe n'est pas une fin en soi et n'est pas la panacée.
Il ne fonctionne que si un tutorat s'exerce effectivement entre élèves
de niveaux différents. Le danger reste grand que les meilleurs d'un
groupe travaillent seuls tandis que les moins bons (les plus mauvais,
disons-le) restent à la traîne sans qu'on s'en rende compte...



Ca se réalise déjà , faute de moyens en consommables , dans les
filières techniques ..
Faut pas longtemps comme invité novice et positionné dans le bureau
mirador du chef des travaux pour identifier " les cas "





L'évaluation du travail collectif n'est pas chose facile.




C'est obligatoirement pipeau vu la densité de modèles et solutions
proposés sur le web
Bien sur vous pouvez aboutir à des compte rendus ou projets
matérialisés ( sciences et techniques ) ou chacun apportera un module ...
mais où le résultat sera gavé de redondances et d'inutilités
que le plus doué, muet, décèle et pourrait simplifier ...mais ce serait
incompatible
avec le principe même de fonctionnement du groupe
où toute pensée individuelle majoritaire et contestataire est proscrite
si elle va à l'opposé de la mise en valeur de chaque individu
dans cet sous-ensemble imposé par le régime national et socialiste
franco ibero maroco





V



Cl.Massé
Le #26353992
"." a écrit dans le message de groupe de discussion :
5560a5be$0$3349$

Le 23/05/2015 13:10, Colonial2015 a écrit :

> L'évaluation du travail collectif n'est pas chose facile.

C'est obligatoirement pipeau vu la densité de modèles et solutions proposés
sur le web
Bien sur vous pouvez aboutir à des compte rendus ou projets matérialisés (
sciences et techniques ) ou chacun apportera un module ... mais où le
résultat sera gavé de redondances et d'inutilités que le plus doué, muet,
décèle et pourrait simplifier ...mais ce serait incompatible avec le principe
même de fonctionnement du groupe où toute pensée individuelle majoritaire et
contestataire est proscrite si elle va à l'opposé de la mise en valeur de
chaque individu dans cet sous-ensemble imposé par le régime national et
socialiste franco ibero maroco



Le consensus est un très grand danger dans un travail de groupe. S'il y a une
pensée divergente, et en général c'est celle-là qui est juste, elle sera éteinte
par la loi de la majorité des "branleurs." Pas forcément, mais n'oublions pas
que nous sommes dans le cadre d'une école ou règne la plus grande terreur
vis-à-vis de "l'erreur," qui mérite une sale note et un commentaire désobligeant
sur le bulletin. Mais le danger le plus grand, et c'est un piège atroce, c'est
que le "mérite" sera crédité au groupe entier, sous le saint-patron du "travail
d'équipe," au plus grand bénéfice de ceux qui comptent sur les autres, alors que
celui qui revendiquera avec raison la paternité sera traité impitoyablement
d'égoïste, d'individualiste, d'inapte au travail d'équipe, bref, d'asocial.

Pour faire court, la gestion d'un groupe est une tâche extrêmement délicate que
ne pourra assumer un professeur déjà même pas formé à la didactique et à la
pédagogie. Dans une entreprise, les équipes sont homogènes, hiérarchisées et
composées, avec des employés choisis. C'est impossible de reproduire la même
chose dans une école où c'est le tout venant, et où tout le monde est déclaré
égaux.

-- ~~~~ clmasse chez libre Hexagone
Liberté, Egalité, Sale assisté.
Cl.Massé
Le #26353991
"jr" a écrit dans le message de groupe de discussion :


Votre expérience est certes très intéressante mais, outre que vous n'êtes pas
la meilleure affiche pour en faire la pub, il se trouve que plein de gens plus
compétents que vous ont réfléchi à la question, entre autres à la lumière de
ce qui se fait ailleurs. Lisez un peu au lieu de parler de "votre temps".



Oui bien sûr. Des gens compétents ont étudié le fonctionnement de la mémoire,
et la meilleure façon de l'utiliser. Or il se trouve que l'EN a justement
choisi la méthode la plus mauvaise pour retenir durablement ce qu'elle enseigne.
Il faut que tu te mettes un jour dans la tête que ce sont les politiciens qui
décident, et pas les gens compétents. Le rôle de l'école n'est pas de faire
apprendre, le véritable rôle c'est le dressage, l'apprentissage de la soumission
avec des notes sanction et l'impossibilité de s'améliorer après coup sur ses
faiblesses, l'illusion d'avoir appris quelque chose. Le rôle de l'école c'est
d'éteindre toute pensée divergente, de diviser pour mieux régner, bref, de faire
des élèves des petits robots au service du capitalisme

Alors tes gens compétents sont compétents en quoi à ton avis? Qui est le plus
compétent? La pédagogie officielle qui a été incapable de m'apprendre une seule
langue en neuf ans, ou celle qui m'a permis d'avoir une connaissance
opérationnelle de quatre langues étrangères en moins de sept ans chacune? L'EN
tourne en circuit fermé, elle est juge et parti. Mais dans les milieux
universitaires indépendants, on sait bien que son efficacité est strictement
égale à zéro : ceux qui y ont réussi auraient réussi de toutes façons. Tes gens
compétents sont des vendus, complices de l'abrutissement des enfants du peuple.

-- ~~~~ clmasse chez libre Hexagone
Liberté, Egalité, Sale assisté.
Cl.Massé
Le #26353989
"Colonial2015" a écrit dans le message de groupe de discussion :


Le travail par groupe n'est pas une fin en soi et n'est pas la panacée. Il ne
fonctionne que si un tutorat s'exerce effectivement entre élèves de niveaux
différents. Le danger reste grand que les meilleurs d'un groupe travaillent
seuls tandis que les moins bons (les plus mauvais, disons-le) restent à la
traîne sans qu'on s'en rende compte... L'évaluation du travail collectif n'est
pas chose facile.



L'intérêt du travail en groupe n'est pas la hiérarchie, c'est d'apprendre aux
élèves à collaborer avec leur camarades en apportant ce qu'ils savent faire de
mieux. En un mot c'est la complémentarité. Mais je doute que ce soit le but de
cette réforme. Je pense plutôt que c'est pour "diluer" les meilleurs éléments,
en encourageant par ailleurs le /loafing/ (compter sur les autres.) Car la
dynamique de groupe peut être négative, et le résultat peut être désastreux si
n'est pas enseigné simultanément quelques techniques de travail en commun. Le
charme des mots magiques "groupe" ou "collectif" n'agit pas tout seul.

-- ~~~~ clmasse chez libre Hexagone
Liberté, Egalité, Sale assisté.
.
Le #26354005
Le 23/05/2015 22:02, a écrit :
"Colonial2015" a écrit dans le message de groupe de discussion :


Le travail par groupe n'est pas une fin en soi et n'est pas la panacée. Il ne
fonctionne que si un tutorat s'exerce effectivement entre élèves de niveaux
différents. Le danger reste grand que les meilleurs d'un groupe travaillent
seuls tandis que les moins bons (les plus mauvais, disons-le) restent à la
traîne sans qu'on s'en rende compte... L'évaluation du travail collectif n'est
pas chose facile.



L'intérêt du travail en groupe n'est pas la hiérarchie, c'est d'apprendre aux
élèves à collaborer avec leur camarades en apportant ce qu'ils savent faire de
mieux.



...et pour savoir faire faut déjà avoir appris en individuel ...avec un
prof ou un système de formation informatique assisté
Pour aborder le collège il faut aussi posséder de bonnes bases
élémentaires écriture et maths à la sortie du CM2
pour lequel j'aurai bien vu un * CM3 modulaire pour tous* d'adaptation à
la transition et de préorientation


En un mot c'est la complémentarité. Mais je doute que ce soit le but de
cette réforme. Je pense plutôt que c'est pour "diluer" les meilleurs éléments,
en encourageant par ailleurs le /loafing/ (compter sur les autres.)



+ 1
pas uniquement compter sur au sens "récupération directe dans mon caddy "
mais aussi apprendre à manipuler les autres
Faut bien qu'ils forment leurs groupes de jeunesses nazional
chochialistes en détectant les meilleurs éléments


Le K.O-lenta scolaire cette réforme ;-)


Ars longa vita brevis


V




Car la
dynamique de groupe peut être négative, et le résultat peut être désastreux si
n'est pas enseigné simultanément quelques techniques de travail en commun. Le
charme des mots magiques "groupe" ou "collectif" n'agit pas tout seul.

-- ~~~~ clmasse chez libre Hexagone
Liberté, Egalité, Sale assisté.


jr
Le #26354006
"Cl.Massé"
"jr" a écrit dans le message de groupe de discussion :


Votre expérience est certes très intéressante mais, outre que vous n'êtes pas
la meilleure affiche pour en faire la pub, il se trouve que plein de gens plus
compétents que vous ont réfléchi à la question, entre autres à la lumière de
ce qui se fait ailleurs. Lisez un peu au lieu de parler de "votre temps".



Oui bien sûr. Des gens compétents ont étudié le fonctionnement de la mémoire,
et la meilleure façon de l'utiliser. Or il se trouve que l'EN a justement
choisi la méthode la plus mauvaise pour retenir durablement ce qu'elle enseigne.




On vous attend, vous et votre grande expertise.


Il faut que tu te mettes un jour dans la tête que ce sont les politiciens qui
décident, et pas les gens compétents. Le rôle de l'école n'est pas de faire
apprendre, le véritable rôle c'est le dressage, l'apprentissage de la soumission
avec des notes sanction et l'impossibilité de s'améliorer après coup sur ses
faiblesses, l'illusion d'avoir appris quelque chose. Le rôle de l'école c'est
d'éteindre toute pensée divergente, de diviser pour mieux régner, bref, de faire
des élèves des petits robots au service du capitalisme



Parano.




Alors tes gens compétents sont compétents en quoi à ton avis? Qui est le plus
compétent? La pédagogie officielle qui a été incapable de m'apprendre une seule
langue en neuf ans,



Y'a pas que ça qu'elle a été incapable de vous apprendre.

--
Naturellement trouble.
Publicité
Poster une réponse
Anonyme