Discrimination religieuse dans un jugement

Le
F.Gourtanier
Bonjour,

Début août, à Hénin-Beaumont (France), un temple protestant était=
souillé de
croix gammées, quelques jours plus tard, le cimetière était vandalis=
é, des
croix cassées etc.

L'auteur a été interpellé et le jugement le considère comme irrespo=
nsable.
Cependant il se voit "interdit de pénétrer dans des lieux de culte et d=
es
cimetières autres que musulmans".

(http://www.lavoixdunord.fr/Locales/Lens/actualite/Secteur_Lens/2010/10/08/=
ar
ticle_l-auteur-des-degradations-du-cimetiere-d.shtml)

Les juges de la république laïque ne font-ils pas là oeuvre de
discrimination, en ne protégeant pas les lieux de cultes et cimetières=

musulmans des dépradations de cet "irresponsable" ?
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Marc-Antoine
Le #22677811
Je répond à F.Gourtanier qui a écrit :
Bonjour,

Début août, à Hénin-Beaumont (France), un temple protestant était souillé de
croix gammées, quelques jours plus tard, le cimetière était vandalisé, des
croix cassées etc.

L'auteur a été interpellé et le jugement le considère comme irresponsable.
Cependant il se voit "interdit de pénétrer dans des lieux de culte et des
cimetières autres que musulmans".

(http://www.lavoixdunord.fr/Locales/Lens/actualite/Secteur_Lens/2010/10/08/ar
ticle_l-auteur-des-degradations-du-cimetiere-d.shtml)

Les juges de la république laïque ne font-ils pas là oeuvre de
discrimination, en ne protégeant pas les lieux de cultes et cimetières
musulmans des dépradations de cet "irresponsable" ?



C'est ce qu'on appelle une peine d'interdiction de séjour qui interdit
le "condamné" de paraître dans *certains lieux* déterminés par la
juridiction.
Je suppose que "l'interpellé" est musulman ? Ainsi le juge ne l'empêche
pas de fréquenter les lieux de cultes de *sa* religion.

A mon sens, aucune mesure discriminatoire dans cette décision.

--
Marc-Antoine
F.Gourtanier
Le #22680481
In article says...
>


(http://www.lavoixdunord.fr/Locales/Lens/actualite/Secteur_Lens/2010/10/08/ ar
> ticle_l-auteur-des-degradations-du-cimetiere-d.shtml)
>
> Les juges de la république laïque ne font-ils pas là oeuvre de
> discrimination, en ne protégeant pas les lieux de cultes et cimetiè res
> musulmans des dépradations de cet "irresponsable" ?

C'est ce qu'on appelle une peine d'interdiction de séjour qui interdit
le "condamné" de paraître dans *certains lieux* déterminés par la
juridiction.
Je suppose que "l'interpellé" est musulman ? Ainsi le juge ne l'empêc he
pas de fréquenter les lieux de cultes de *sa* religion.

A mon sens, aucune mesure discriminatoire dans cette décision.



Effectivement, si on suit votre approche, l'interdiction se justifie. Mais
dans ce cas, avoir déclaré cet individu "irresponsable" devient plus su jet à
débat: musulman, il aurait la "phobie des croix", se verrait interdire la
fréquentation des lieux de cultes et cimetières chrétiens *et juifs*, et
serait déclaré "irresponsable" ? Au contraire, il me semble qu'il proc èderait
alors d'une certaine logique, intolérante et prosélyte, mais d'une logi que
quand même, non ?

On quitte là les frontières du droit pour celles de la politique, mais
pensez-vous qu'il arrive souvent que les auteurs de dépradations contre l es
lieux de culte et cimetières musulmans soient déclarés "irresponsable s" ?
Qu'on se contente de leur interdire la fréquentation de tout lieu de cult e
autre que chrétien (ou juif, selon le cas) ?
Publicité
Poster une réponse
Anonyme