Divorce et éloignement des enfants

Le
xosa
Bonjour,

je suis en cours de divorce et j'ai deux enfants.
Ma femme désir de partir à 800km et je voudrais savoir si je demande
la garde des enfants, le juge va t-il me l'accepter sachant qu'ici il
y a toutes la famille de enfants amis et école, une maison, et j'ai un
emploi stable et bien rémunérer.

Les deux familles (la mienne et celle de ma femme) son prêtes à
m'aider pour la garde les soirs si je rentre tard du travail, ou si je
part en déplacement (situation exceptionnelle)

ma femme ne travail pas mais aura aussi une maison chez un ami qu'elle
compte rejoindre.

merci de vos réponse
Dom
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 2
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
jojolapin
Le #15801731
"xosa"
Bonjour,

je suis en cours de divorce et j'ai deux enfants.
Ma femme désir de partir à 800km et je voudrais savoir si je demande
la garde des enfants, le juge va t-il me l'accepter sachant qu'ici il
y a toutes la famille de enfants amis et école, une maison, et j'ai un
emploi stable et bien rémunérer.

Les deux familles (la mienne et celle de ma femme) son prêtes à
m'aider pour la garde les soirs si je rentre tard du travail, ou si je
part en déplacement (situation exceptionnelle)

ma femme ne travail pas mais aura aussi une maison chez un ami qu'elle
compte rejoindre.

merci de vos réponse
Dom
----------------------------
tu as des chances mais il faut toujours avoir en tête que le JAF est le ROI.
tu peux voir si tu peux avoir des témoignages comme quoi t'es un bon père ,
comme quoi tu t'en occupes

sinon avec ton avocat il faut SURTOUT insister sue le fait qu'il faut éviter
de modifier le habitudes des enfants

voilà des jurisprudences

départ de la mère
http://www.interpc.fr/papa/CondPat/Ju_00002.html
http://www.interpc.fr/papa/CondPat/Ju_00005.html

autorité parentale non respectée
http://www.interpc.fr/papa/CondPat/Ju_95003.html

Frais de voyage du au départ de la mère
http://www.interpc.fr/papa/CondPat/Ju_93001.html
R1
Le #15801711
xosa wrote:

Bonjour,

je suis en cours de divorce et j'ai deux enfants.
Ma femme désir de partir à 800km et je voudrais savoir si je demande
la garde des enfants, le juge va t-il me l'accepter


Oui le juge peut vous accorder la résidence principale de l'enfant mais il
peut aussi ne pas le faire.
Montrez que vous avez tout mis en place pour que l'enfant ait le moins de
changements possibles.

Dom


Bon courage
R1
Stoneguad
Le #15801621
Le 2007-12-22 09:45:33 -0400, xosa
Bonjour,

Je demande
la garde des enfants, le juge va t-il me l'accepter sachant qu'ici il
y a toutes la famille de enfants amis et école, une maison, et j'ai un
emploi stable et bien rémunérer.merci de vos réponse
Dom



Je te dis tout de suite , cher Dom, que je ne suis pas juriste, mais je
vais t'apporter une réponse de terrain, de vécu, de réalisme et de
concret a 100 pour cent.
Je te pris d'excuser a l'avance mon ton que tu penseras etre
pessimiste, mais la réalité l'est tout autant.

La réponse est Non.

Je n'imagine pas une seconde, sur la base de ta narration, que tu
puisse avoir la garde de tes enfants.
La justice est morbide dans ces affaires.
Le enfants , et surtout s'ils sont jeunes , en dessous de 10 ans,
affecte quasiment toujours la garde des enfants a la Mere.
D'un point de vue pratique, seuls quatre cas, sont retenus pour
affecter (non pas la "garde") le droit de résidence au Pere :
a- Folie au sens psychiatrique du terme,
b- Volonté ou accord de la Mère,
c- Caractere associal/immoral (?) (ce n'est pas le bon mot, mais un
avocat le trouvera mieux que moi) du comportement de la Mere , genre
elle pratique la prostitution, c'est une call girl, c'est une droguée
pure et dure (je ne parle pase joints, de pétards fumés, mais de drogue
dure) et encore, il faut vraiment que tout ceci soit prouvé, reconnu
par non pas des simples tiers, mais des experts, sachant que la mere
peut refuser de se soumettre a la moindre prise de sang.
Je sais que ce dernier cas ne te concerne pas, mais je le dis pour
faire comprendre a quel point c'est quelque chose en rapport avec
"Mission impossible".
- Volonté des enfants, mais attends... :
s'ils ont plus de 10 ou 12 ans (a confirmer) ils peuvent etre
"entendus", tu dois etre irréprochable, ce qui est impossible, je
m'explique :
Si tu vis avec une femme ou si tu as une amie, l'avocat de la partie
adverse (tres forts, les avocats,) se chargera de démontrer que
l'influence psychologique de cette situation est néfaste a l'enfant et
qu'il sera troublé d'avoir deux mamans ou quelque chose du genre.
Si tu n'as pas de femme dans ta vie, c'est pire encore, il sera
expliqué que tu demandes la résidence de tes enfants uniquement parce
que tu ne veux pas payer de pension alimentaire (tu dois savoir que
entre avocats, cela se dit courrament, et ils ont tous entérinés le
fait que si un Pere veux la garde de ses enfants , c'est dans 90% des
cas uniquement pour cela), et que , comme tous les hommes , tu n'as pas
le temps a consacrer a tes enfants , que tu travailles, etc... et que
les enfants seront gardés par une tante, une grand mere, une amie,
etc...Et cela leur est nuisible.
Il ne faut PAS DIRE que tes familles t'aideront ! cela se retournera
contre toi. C'est la preuve que tu ne peux leur consacrer du temps,
alors que la Mere le peut !

Dans tons cas , tu as dis que ta femme ne travaille pas. C'est le
meilleur argument pour elle ! !
Il sera dit qu'elle a du temps pour les enfants, et que ne travaillant
pas, revenus restreints, donc ta pension alimentaire correspondra a un
max.

Je m'arrete là, car tout ceci est un scandale humain, je connais peu
d'avocats qui s'auto-motivent pour defendre un Père, meme s'ils
t'encouragent dans ta démarche, ce qui , a coup sûr, sera fait ici par
des professionnels qui debatent de maniere tres competente sur ce
forum, ce qui est tout a leur honneur.

Mais N'oublie jamais;
- que les divorces, séparations, etc... constituent 45% des revenus
des avocats. ils le clament haut et fort (LCI récemment sur les manifs
d'avocat) lorsque il est question de leur "enlever " cette manne dans
le cadre des divorces a l'amiable qui pourraient etre "traités" par les
Notaires.
- Que le simple fait de dire Bonjour a un avocat dans son cabinet coute
a peu près 100 euros. Je veux dire par là que si tu te lances dans une
affaire pareille, tu dois te dire que financierement ta vie bascule
pour 5 ans, a moins que tu sois fortuné.
De "reports" en audiences a n'en plus finir, ces trucs là durent et a
chaque deplacement de ton avocat, tu paye.
Je ne connais pas d'avocats qui annoncent au départ, un "Prix" ferme et
définitif. Tous te diront que c'est impossible, mais au bout du compte,
les chiffres s'envoleront.

Un dernier point : l'age des enfant est capital, les statistiques
montrent que lorsque le Père a la Residence des enfants, en général,
c'est que ce sont des ados , ou pré ados.
En plus..; si tu as une petite fille, sois certains que tu n'en auras
pas la garde.

Je voudrais , a ma relecture, m'excuser auprés de toi, Dom.
Pardon d'etre négatif.
Mais garde a l'esprit ce que j'ai écrit d'un trait ici.
Les juristes te parleront de tes droits, du code civil, etc... c'st de
la foutaise.
Rien de plus objectif que les statistiques. Je n'ai pas de lien a te
fournir, mais cherche cette source sur le Net en te disant que , hélas,
ton cas n'a rien d'unique. On rentre tous dans les stats.
Stoneguad
Le #15801601
Oups, pardon, j'ai été coupé...
Je te souhaite beaucoup de courage en cette affaire .
C'est un long chemin , et je suis de coeur avec toi.
Tu l'as compris, je n'ai pas parlé de "vues de l'esprit" et de théories
juridiques, mais de choses vécues.
Ne vois par contre aucune rancoeur ou mechanceté dans mes propos, mais
je crois que ce que j'ai narré est plus proche de la réalité que tout
discours d'avocat.
Bien a toi...
R1
Le #15801581
Stoneguad wrote:

Le 2007-12-22 09:45:33 -0400, xosa
Bonjour,

Je demande
la garde des enfants, le juge va t-il me l'accepter sachant qu'ici il
y a toutes la famille de enfants amis et école, une maison, et j'ai un
emploi stable et bien rémunérer.merci de vos réponse
Dom



Je te dis tout de suite , cher Dom, que je ne suis pas juriste, mais je
vais t'apporter une réponse de terrain, de vécu, de réalisme et de
concret a 100 pour cent.
Je te pris d'excuser a l'avance mon ton que tu penseras etre
pessimiste, mais la réalité l'est tout autant.

La réponse est Non.


Quelle réponse cinglante

Je n'imagine pas une seconde, sur la base de ta narration, que tu
puisse avoir la garde de tes enfants.
La justice est morbide dans ces affaires.
Le enfants , et surtout s'ils sont jeunes , en dessous de 10 ans,
affecte quasiment toujours la garde des enfants a la Mere.
D'un point de vue pratique, seuls quatre cas, sont retenus pour
affecter (non pas la "garde") le droit de résidence au Pere :


Rectificatif: il s'agit d'attribuer la "résidence principale de l'enfant"

a- Folie au sens psychiatrique du terme,
b- Volonté ou accord de la Mère,
c- Caractere associal/immoral (?) (ce n'est pas le bon mot, mais un
avocat le trouvera mieux que moi) du comportement de la Mere , genre
elle pratique la prostitution, c'est une call girl, c'est une droguée
pure et dure (je ne parle pase joints, de pétards fumés, mais de drogue
dure) et encore, il faut vraiment que tout ceci soit prouvé, reconnu
par non pas des simples tiers, mais des experts, sachant que la mere
peut refuser de se soumettre a la moindre prise de sang.
Je sais que ce dernier cas ne te concerne pas, mais je le dis pour
faire comprendre a quel point c'est quelque chose en rapport avec
"Mission impossible".
- Volonté des enfants, mais attends... :
s'ils ont plus de 10 ou 12 ans (a confirmer) ils peuvent etre
"entendus", tu dois etre irréprochable, ce qui est impossible, je
m'explique :


Ne suis dans aucun des 4 cas et pourtant la résidence principale de ma fille
(3 ans à l'époque) m'a été confiée, décision confirmée en appel.

Si tu vis avec une femme ou si tu as une amie, l'avocat de la partie
adverse (tres forts, les avocats,) se chargera de démontrer que
l'influence psychologique de cette situation est néfaste a l'enfant et
qu'il sera troublé d'avoir deux mamans ou quelque chose du genre.
Si tu n'as pas de femme dans ta vie, c'est pire encore, il sera
expliqué que tu demandes la résidence de tes enfants uniquement parce
que tu ne veux pas payer de pension alimentaire (tu dois savoir que
entre avocats, cela se dit courrament, et ils ont tous entérinés le
fait que si un Pere veux la garde de ses enfants , c'est dans 90% des
cas uniquement pour cela),


quelle généralisation!

et que , comme tous les hommes , tu n'as pas
le temps a consacrer a tes enfants , que tu travailles, etc... et que
les enfants seront gardés par une tante, une grand mere, une amie,
etc...Et cela leur est nuisible.


Pour moi c'était simple: toute ma famille est à 800km ou plus et pas
question de solliciter mon ex belle famille (à 10km) je ne peux/veux plus
les voir.

Il ne faut PAS DIRE que tes familles t'aideront ! cela se retournera
contre toi. C'est la preuve que tu ne peux leur consacrer du temps,
alors que la Mere le peut !

Dans tons cas , tu as dis que ta femme ne travaille pas. C'est le
meilleur argument pour elle ! !


ca c'est un peu vrai mais ce n'est pas suffisant

Il sera dit qu'elle a du temps pour les enfants, et que ne travaillant
pas, revenus restreints, donc ta pension alimentaire correspondra a un
max.

Je m'arrete là, car tout ceci est un scandale humain, je connais peu
d'avocats qui s'auto-motivent pour defendre un Père, meme s'ils
t'encouragent dans ta démarche, ce qui , a coup sûr, sera fait ici par
des professionnels qui debatent de maniere tres competente sur ce
forum, ce qui est tout a leur honneur.

Mais N'oublie jamais;
- que les divorces, séparations, etc... constituent 45% des revenus
des avocats. ils le clament haut et fort (LCI récemment sur les manifs
d'avocat) lorsque il est question de leur "enlever " cette manne dans
le cadre des divorces a l'amiable qui pourraient etre "traités" par les
Notaires.


Attention, ce n'est qu'une partie des divorces qui seraient transférés des
Tribunaux vers les études de notaires.
Le cas exposé ici passerait toujours par la case Tribuna, avec ou sans
assistance d'avocat selon le souhait des parties.

- Que le simple fait de dire Bonjour a un avocat dans son cabinet coute
a peu près 100 euros. Je veux dire par là que si tu te lances dans une
affaire pareille, tu dois te dire que financierement ta vie bascule
pour 5 ans, a moins que tu sois fortuné.


Non.

De "reports" en audiences a n'en plus finir, ces trucs là durent et a
chaque deplacement de ton avocat, tu paye.
Je ne connais pas d'avocats qui annoncent au départ, un "Prix" ferme et
définitif. Tous te diront que c'est impossible, mais au bout du compte,
les chiffres s'envoleront.


Vous ne connaissez pas suffisament d'avocats pour dire cela.

Un dernier point : l'age des enfant est capital, les statistiques
montrent que lorsque le Père a la Residence des enfants, en général,
c'est que ce sont des ados , ou pré ados.
En plus..; si tu as une petite fille, sois certains que tu n'en auras
pas la garde.


Contre exemple: "Fille de 3 ans, confiée à son père"

Je voudrais , a ma relecture, m'excuser auprés de toi, Dom.
Pardon d'etre négatif.
Mais garde a l'esprit ce que j'ai écrit d'un trait ici.
Les juristes te parleront de tes droits, du code civil, etc... c'st de
la foutaise.
Rien de plus objectif que les statistiques.


Vous savez il est connu que l'on fait dire ce que l'on veut à des chiffres
et ce n'est pas parce que "90% des cas sont ainsi" qu'ils le sont tous et
que la situation n'est pas en train d'évoluer: de quand datent vos
statistiques de référence?

Je n'ai pas de lien a te
fournir, mais cherche cette source sur le Net en te disant que , hélas,
ton cas n'a rien d'unique. On rentre tous dans les stats.


R1
R1
Le #15801571
Stoneguad wrote:

Oups, pardon, j'ai été coupé...
Je te souhaite beaucoup de courage en cette affaire .
C'est un long chemin , et je suis de coeur avec toi.
Tu l'as compris, je n'ai pas parlé de "vues de l'esprit" et de théories
juridiques, mais de choses vécues.
Ne vois par contre aucune rancoeur ou mechanceté dans mes propos, mais
je crois que ce que j'ai narré est plus proche de la réalité que tout
discours d'avocat.


Au plus proche d'UNE réalité, vécue semble-t-il.
Il ne faut surtout pas généraliser à partir d'une situation.

Bien a toi...


Jceven
Le #15801541
"R1" 476d650a$0$905$
Stoneguad wrote:

Oups, pardon, j'ai été coupé...
Je te souhaite beaucoup de courage en cette affaire .
C'est un long chemin , et je suis de coeur avec toi.
Tu l'as compris, je n'ai pas parlé de "vues de l'esprit" et de théories
juridiques, mais de choses vécues.
Ne vois par contre aucune rancoeur ou mechanceté dans mes propos, mais
je crois que ce que j'ai narré est plus proche de la réalité que tout
discours d'avocat.


Au plus proche d'UNE réalité, vécue semble-t-il.
Il ne faut surtout pas généraliser à partir d'une situation.



La situation est généralisée depuis bien longtemps. ( :- (
Même les femmes reconnaissent que la situation leur est favorable dans la
majorité des cas.
Bon courage à Xosa. Il faut tenter le coup et faire la demande. Mais ce
n'est effectivement pas gagné!
JCE

Bien a toi...





Stoneguad
Le #15801511
Le 2007-12-22 15:27:05 -0400, R1
Stoneguad wrote:

Oups, pardon, j'ai été coupé...
Je te souhaite beaucoup de courage en cette affaire .
C'est un long chemin , et je suis de coeur avec toi.
Tu l'as compris, je n'ai pas parlé de "vues de l'esprit" et de théories
juridiques, mais de choses vécues.
Ne vois par contre aucune rancoeur ou mechanceté dans mes propos, mais
je crois que ce que j'ai narré est plus proche de la réalité que tout
discours d'avocat.


Au plus proche d'UNE réalité, vécue semble-t-il.
Il ne faut surtout pas généraliser à partir d'une situation.

Bien a toi...





Tu as tout a fait raison, c'est pour cela qu'il me parait que la
vérité la plus critique est encore celle donnée par les statistiques.
Merci de trouver quelques liens, c'est cela qui est interessant, mais
certainement pas le Droit pur et dur tel qu'il est écrit.
Stoneguad
Le #15801501
Le 2007-12-22 15:24:45 -0400, R1
Stoneguad wrote:

Le 2007-12-22 09:45:33 -0400, xosa
Bonjour,

Je demande
la garde des enfants, le juge va t-il me l'accepter sachant qu'ici il
y a toutes la famille de enfants amis et école, une maison, et j'ai un
emploi stable et bien rémunérer.merci de vos réponse
Dom




La réponse est Non.


Quelle réponse cinglante


... et j'en suis désolé, mais mon propos ici était justement de ne pas
tomber dans l'angelisme, le soutien moral et l'encouragement a faire
valoir des droits qui , s'ils sont écrits, dans la réalité ne valent
que peu face , tout simplement, au droit préférentiel qui est fait aux
Femmes dans les histoires de gardes d'enfant.


D'un point de vue pratique, seuls quatre cas, sont retenus pour
affecter (non pas la "garde") le droit de résidence au Pere :


Rectificatif: il s'agit d'attribuer la "résidence principale de l'enfant"


Oui c'est exact, merci.
et ta remarque en appelle une autre : Je crois que dans ce débat qui se
lance ici, peu d'objectivité remontera.
Il y aura des avis contraires entre d'une part : Les Juristes et
Avocats de tous poils encouragés par les minorités d'hommes qui auront
eu le bonheur, apres le départ de leur femme, de garder leurs enfants,
mais cela en rappmort avec des circonstances exceptionnelles, et parmi
celles la en général l'accord de la Mère;
Et d'autre part l'immense majorité d'hommes cassés, défaits, séparés de
force, pardon, "de Droit" de leurs enfants, avec en général des
conséquences irreversibles sur leur vie, leur Travail, leurs finances,
leur vie ou ce qu'il en reste.
Je ne parle pas des suicides qui sont passés sous silence o le fait de
s'interroger sur le fait que les SDF types sont : Hommes, Divorcé ou
séparés, moi je dirais "Quittés", qui ont perdu leur boulot en rapport
avec la depression qui a suivi.

a- Folie au sens psychiatrique du terme,
b- Volonté ou accord de la Mère,
c- Caractere associal/immoral (?) (ce n'est pas le bon mot, mais un
avocat le trouvera mieux que moi) du comportement de la MereNe suis
dans aucun des 4 cas et pourtant la résidence principale de ma fille


(3 ans à l'époque) m'a été confiée, décision confirmée en appel.


Alors merci de nous expliquer ton cas reel, et sa spécificité et ce qui
a fait qu'on ait pas donné a cette femme ses enfants, stp.
Parce que ton cas doit etre tout particulier.

Si tu vis avec une femme ou si tu as une amie...
Si tu n'as pas de femme dans ta vie, c'est pire encore,....





quelle généralisation!




Mais pourquoi je me dis depuis un moment que tu es forcément un Juriste
au sens général du terme qui a su s'entourer et beneficier de son
experience unique en lma matiere, pour avoir la Résidence de ses
enfants ?

et que , comme tous les hommes , ...


Pour moi c'était simple: toute ma famille est à 800km ou plus et pas
question de solliciter mon ex belle famille (à 10km) je ne peux/veux plus
les voir.


? ? ? Fais donc beneficier a la communauté la façon dont tu as procédé
pour répondre -forcément- a l'argumentaire systématique que j'ai
décrit...

Il ne faut PAS DIRE que tes familles t'aideront !
Dans tons cas , tu as dis que ta femme ne travaille pas. C'est le
meilleur argument pour elle ! !


ca c'est un peu vrai mais ce n'est pas suffisant


Et pourtant c'est bien une généralité vraie...

Mais N'oublie jamais;
- que les divorces, séparations, etc... constituent 45% des revenus
des avocats. ils le clament haut et fort (LCI récemment sur les manifs
d'avocat) lorsque il est question de leur "enlever " cette manne dans
le cadre des divorces a l'amiable qui pourraient etre "traités" par les
Notaires.


Attention, ce n'est qu'une partie des divorces qui seraient transférés des
Tribunaux vers les études de notaires.


Oui..; les divorces a l'amiable... et pourtant les avocats s'y opposent...

- Que le simple fait de dire Bonjour a un avocat dans son cabinet coute
a peu près 100 euros. Je veux dire par là que si tu te lances dans une
affaire pareille, tu dois te dire que financierement ta vie bascule
pour 5 ans, a moins que tu sois fortuné.


Non.


4 ans, alors ? mais qui niera que en cas de conflit, et si le mec
s'accroche a cette affaire, il y perd son pantalon pour rien au bout ?
.. et s'il te plait ne me sors pas le cas unique de UNE jurisprendence
de Un mec, qui... en telle année a eu la garde de ses enfants

...tu payes.
... au bout du compte,les chiffres s'envoleront.


Vous ne connaissez pas suffisament d'avocats pour dire cela.


Suffisament pour avoir fait partie de leurs conversation .. intimes ou
personnelles entre eux, et savoir que le Plan "séparations et gardes
d'enfants", c'est quasiment acqui d'avance : Les enfants iront avec la
Mere . tout le reste n'est que...non je vais etre poli.

Un dernier point : l'age des enfant est capital, les statistiques
montrent que lorsque le Père a la Residence des enfants, en général,
c'est que ce sont des ados , ou pré ados.
En plus..; si tu as une petite fille, sois certains que tu n'en auras
pas la garde.


Contre exemple: "Fille de 3 ans, confiée à son père"


Ton contre-exemple est typique de l'exception qui confirme la Règle, et
toute généralité est fausse, pas meme la mienne. c'est dire si
considérer que son cas propre est universel.
Explique nous pourquoi, ton contre exemple a eu lieu, en expliquant ses
particularités, stp.
Rien de plus objectif que les statistiques.


Vous savez il est connu que l'on fait dire ce que l'on veut à des chiffres
et ce n'est pas parce que "90% des cas sont ainsi" qu'ils le sont tous et
que la situation n'est pas en train d'évoluer


Ca fait 10 ans dans ce pays, au fil des faits divers concernant les
Pères qui se sont suicidés, ou d'autres qui ont "enlevé" leur enfant
qu'on dit que les choses vont changer.

Tu sais, R1, mon avis est que : soit tu es dans le monde des Tribunaux,
juriste quelconque, de Avocat a Magistrat, en passant par tout ce monde
tres spécial qu'est la Justice, soit tu es le pourcentage d'exception
qui aura pu garder ses enfants au travers d'une situation
exceptionnelle que ta bonne foi devrait nous expliquer ici.
Dans tous les cas, Vis ton bonheur avec delectation, et j'en suis
sincerement content pour toi.
Mais faire croire au citoyen lambda que je crois que tu n'es pas, que
garder ses enfants alors que sa femme le quitte a l'autre bout du monde
avec ses enfants, qu'il a une chance, ca n'est pas bien.
R1
Le #15801451
Stoneguad wrote:

Mais faire croire au citoyen lambda que je crois que tu n'es pas, que
garder ses enfants alors que sa femme le quitte a l'autre bout du monde
avec ses enfants, qu'il a une chance, ca n'est pas bien.


Les chances ne sont pas nulles, même pour un citoyen Lambda

Désolé mais je ne suis pas juriste de profession. Je n'ai connu les
tribunaux que pour mon divorce et actuellement pour un sujet qui concerne
aussi les enfants: le partage des prestations familiales en cas de
Résidence Alternée, mais c'est autre choses.
Ma situation n'est pas si exceptionnelle que cela en elle même mais je
reconnais que c'est rare qu'un père ait la résidence principale de son
enfant, en dehors de situations telles que celles que vous avez décrite. Je
ne souhaite pas l'étendre ici sur la situation car cela n'apporterait rien.
Je dirais simplement aux pères qui souhaitent avoir la résidence principale
de leur(s) enfant(s) de bien montrer qu'ils mettent tout en oeuvre pour que
leur enfant soit bien, de trouver un avocat qui les suive sincèrement et de
compter aussi sur des maladresses de la maman pour avoir gain de cause.

Bon dimanche
Publicité
Poster une réponse
Anonyme