divorce et garde des enfants pour la mère en cas de maladie psychologique

Le
lisa.ryder
Bonjour,

Je voudrais savoir si dans un couple marié avec des enfants, la mère a
une maladie psychologique, comme par exemple le trouble borderline ou
la maniaco-dépression (qui a necessité dans son passé des internement=
s
psychiatriques, mais qui ne l'empêche pas d'exercer un métier de
fonctionnaire avec très peu d'arrêts maladie et de s'occuper
correctement et sainement de ses enfants) en cas de divorce, son ex-
mari peut y faire référence devant un juge et obtenir gain de cause
pour empêcher celle-ci d'obtenir la garde de ses enfants ou même juste
la garde partagée ? Si oui dans quels cas ?

Merci beaucoup à l'avance de votre aide et de vos réponses.

Cordialement

Lisa
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Hugolino
Le #19033321
Le 01-04-2009,
Bonjour,



Bonjour,

Je voudrais savoir si dans un couple marié avec des enfants, la mère a
une maladie psychologique, comme par exemple le trouble borderline ou
la maniaco-dépression (qui a necessité dans son passé des internements
psychiatriques, mais qui ne l'empêche pas d'exercer un métier de
fonctionnaire avec très peu d'arrêts maladie et de s'occuper
correctement et sainement de ses enfants) en cas de divorce, son ex-
mari peut y faire référence devant un juge et obtenir gain de cause
pour empêcher celle-ci d'obtenir la garde de ses enfants ou même juste
la garde partagée ?



Une seule règle en cas de divorce : « tous les coups sont permis » ;-)

Si oui dans quels cas ?



Tous.



--
Il y a des jours ou Linux me broute vraiment.


Voilà un argument qui peut pousser Naibed à abandonner le mainframe.
Hugo (né il y a 1 418 078 179 secondes)
jojolapin
Le #19034011

Bonjour,

Je voudrais savoir si dans un couple marié avec des enfants, la mère a
une maladie psychologique, comme par exemple le trouble borderline ou
la maniaco-dépression (qui a necessité dans son passé des internements
psychiatriques, mais qui ne l'empêche pas d'exercer un métier de
fonctionnaire avec très peu d'arrêts maladie et de s'occuper
correctement et sainement de ses enfants) en cas de divorce, son ex-
mari peut y faire référence devant un juge et obtenir gain de cause
pour empêcher celle-ci d'obtenir la garde de ses enfants ou même juste
la garde partagée ? Si oui dans quels cas ?

Merci beaucoup à l'avance de votre aide et de vos réponses.

---------------
Oui il peut faire la demande , mais c'est le AJF qui décide si oui ou non il
en prend compte
jojolapin
Le #19036991
"jojolapin" 49d42108$0$2724$
---------------
Oui il peut faire la demande , mais c'est le AJF qui décide si oui ou non
il en prend compte


JAF =juge des affaires familliales
lisa.ryder
Le #19038111
On 2 avr, 14:25, "jojolapin"
"jojolapin" 49d42108$0$2724$ ---------------
> Oui il peut faire la demande , mais c'est le AJF qui décide si oui ou non
> il en prend compte

JAF =juge des affaires familliales


Merci bcp.
J'aimerai aussi savoir si en majorité dans le genre de cas que j'ai
exposé dans mon post, les juges des affaires familiales accordent la
garde partagée à la mère ?
Merci à l'avance de vos réponses et de votre aide. Pouvez-vous s'il
vous plait me donner une réponse précise.
Maurice
Le #19039491

On 2 avr, 14:25, "jojolapin"
"jojolapin" 49d42108$0$2724$ ---------------
> Oui il peut faire la demande , mais c'est le AJF qui décide si oui ou
> non
> il en prend compte

JAF =juge des affaires familliales


Merci bcp.
J'aimerai aussi savoir si en majorité dans le genre de cas que j'ai
exposé dans mon post, les juges des affaires familiales accordent la
garde partagée à la mère ?
Merci à l'avance de vos réponses et de votre aide. Pouvez-vous s'il
vous plait me donner une réponse précise.

------
Bonjour,

Toute réponse précise serait innopportune. Comme dit précédemment c'est le
juge (JAF) qui a toute latitude en fonction de ce qui lui est dit. Et ce qui
vous intéresse ce n'est pas une statistique mais comment sera réglé le cas
précis. Bien malin qui pourra le dire sans connaître les arguments présentés
au juge, et ... le juge. Souvenez-vous de la réflexion de Coluche : "il y a
deux sortes d'avocats, ceux qui connaissent bien la loi, et ceux qui
connaissent bien le juge". Outre son côté comique, c'était en effet plein de
bon sens.
Désolé..

Maurice
Publicité
Poster une réponse
Anonyme