DROIT MARITIME INTERNATIONAL

Le
louis-xv
bonjour et bonne année a tous.
est ce quelqu'un sait: si il y a collision entre 2 bateaux en haute
mer en dehors des eaux territoriales, quel tribunal est competent?
par exemple entre un bateau pavillon japonnais et un hollandais?
merci
Questions / Réponses high-tech
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 2
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Laurent Jumet
Le #20946121
Hello UUCP !

wrote:

est ce quelqu'un sait: si il y a collision entre 2 bateaux en haute
mer en dehors des eaux territoriales, quel tribunal est competent?
par exemple entre un bateau pavillon japonnais et un hollandais?



Je pense que par convention, les armateurs désignent un arbitre qui est souvent m'a-t-on dit Panama. Il s'agit en fait de désigner un arbitre qui ait l'expérience des contentieux maritimes.

--
Laurent Jumet - Point de Chat, Liège, BELGIUM
KeyID: 0xCFAF704C
[Restore address to laurent.jumet for e-mail reply.]
gerald.coyot
Le #20950571
Laurent Jumet
Hello UUCP !

wrote:

> est ce quelqu'un sait: si il y a collision entre 2 bateaux en haute
> mer en dehors des eaux territoriales, quel tribunal est competent?
> par exemple entre un bateau pavillon japonnais et un hollandais?

Je pense que par convention, les armateurs désignent un arbitre qui


est souvent m'a-t-on dit Panama. Il s'agit en fait de désigner un
arbitre qui ait l'expérience des contentieux maritimes.

La Suisse depuis la coupe America.
--
Amitiés, Gérard Cojot
'Bienheureux les fêlés, ils laisseront passer ma lumière'[M.Audiard]
http://perso.orange.fr/gerard.cojot/
louis-xv
Le #20951291
On Mon, 11 Jan 2010 17:13:23 +0100, (Gérard
Cojot) vous nous avez raconté
Laurent Jumet
Hello UUCP !

wrote:

> est ce quelqu'un sait: si il y a collision entre 2 bateaux en haute
> mer en dehors des eaux territoriales, quel tribunal est competent?
> par exemple entre un bateau pavillon japonnais et un hollandais?

Je pense que par convention, les armateurs désignent un arbitre qui


est souvent m'a-t-on dit Panama. Il s'agit en fait de désigner un
arbitre qui ait l'expérience des contentieux maritimes.

La Suisse depuis la coupe America.



merci a tous deux pour vos réponses; donc la haute mer n'est pas une
zone de non-droit
Patrick V
Le #20954641
a écrit :
Je pense que par convention, les armateurs désignent un arbitre qui


est souvent m'a-t-on dit Panama. Il s'agit en fait de désigner un
arbitre qui ait l'expérience des contentieux maritimes.

La Suisse depuis la coupe America.



merci a tous deux pour vos réponses; donc la haute mer n'est pas une
zone de non-droit



Hum, le fait que les armateurs décident d'un arbitre ne veut pas dire
qu'il y a un droit de la haute-mer. Le droit, ce sont des lois qui
s'imposent à tous, ce qui n'existe pas en haute-mer pour autant que je
sache.
Thierry Schollier
Le #20955191
Patrick V :

Hum, le fait que les armateurs décident d'un arbitre ne veut pas dire
qu'il y a un droit de la haute-mer.



Convention de Genève 1958, révisée et élargie par l'ONU en 1982.
http://www.juridat.be/cgi_loi/loi_F.pl?cn82121031

Je te laisse chercher sur Légifrance, hein :)
--
Thierry.
gerald.coyot
Le #20955891
Thierry Schollier
Patrick V :

> Hum, le fait que les armateurs décident d'un arbitre ne veut pas dire
> qu'il y a un droit de la haute-mer.

Convention de Genève 1958, révisée et élargie par l'ONU en 1982.
http://www.juridat.be/cgi_loi/loi_F.pl?cn82121031

Je te laisse chercher sur Légifrance, hein :)



D'ailleurs les règles de circulation et de priorité sont universelles.
--
Amitiés, Gérard Cojot
'Bienheureux les fêlés, ils laisseront passer ma lumière'[M.Audiard]
http://perso.orange.fr/gerard.cojot/
Patrick V
Le #20956611
Thierry Schollier a écrit :
Hum, le fait que les armateurs décident d'un arbitre ne veut pas dire
qu'il y a un droit de la haute-mer.



Convention de Genève 1958, révisée et élargie par l'ONU en 1982.
http://www.juridat.be/cgi_loi/loi_F.pl?cn82121031



Je pourrais objecter qu'il s'agit, comme son nom l'indique, d'une
convention, pas d'une loi, mais ce serait mesquin. Je note donc que la
dite convention donne l'information suivante, la seule qui me semble
pertinente par rapport à la question de départ (mais j'ai peut-être raté
un truc) :

Art. 92. Condition juridique des navires.
1. Les navires naviguent sous le pavillon d'un seul Etat et sont
soumis, sauf dans les cas exceptionnels expressément prévus par des
traités internationaux ou par la Convention, à sa juridiction exclusive
en haute mer. Aucun changement de pavillon ne peut intervenir au cours
d'un voyage ou d'une escale, sauf en cas de transfert réel de la
proprieté ou de changement d'immatriculation.
2. Un navire qui navigue sous les pavillons de plusieurs Etats, dont
il fait usage à sa convenance, ne peut se prévaloir, vis-à-vis de tout
Etat tiers, d'aucune de ces nationalités et peut être assimilé à un
navire sans nationalité.
Thierry Schollier
Le #20956601
Patrick V :

Je note donc que la
dite convention donne l'information suivante, la seule qui me semble
pertinente par rapport à la question de départ



Je ne disposais pas de la question initiale, mais je viens de la lire et le
tribunal compétent est le Tribunal International de la Mer (de mémoire, ou
autre nom très approchant) qui siège (de mémoire toujours) à Hambourg.
--
Thierry.
louis-xv
Le #20996091
>
Je ne disposais pas de la question initiale, mais je viens de la lire et le
tribunal compétent est le Tribunal International de la Mer (de mémoire, ou
autre nom très approchant) qui siège (de mémoire toujours) à Hambourg.



merci pour cette précision
ariel
Le #21093181

bonjour et bonne année a tous.
est ce quelqu'un sait: si il y a collision entre 2 bateaux en haute
mer en dehors des eaux territoriales, quel tribunal est competent?
par exemple entre un bateau pavillon japonnais et un hollandais?
merci



Lorsque le droit national n'est pas applicable il faut toujours repartir aux
sources : le droit international conventionnel (en l'occurence la Convention
de Montego-Bay, article 97 pour la compétence juridictionnelle en cas
d'abordage en eaux internatioanles).

La compétence est donc celle du pays du pavillon.
En l'occurence, vous avez deux pays compétents : le Japon et la Hollande.

C'est donc le premier tribunal saisi qui fixera la compétence du litige.

A noter que l'Etat de nationalité du marin est également compétent pour
connaître des conséquences pénales liées à ce marin.

Cordialement,

Ariel DAHAN
Avocat
http://www.ddbd.com/Dictionnaire_Juridique_Navigation.html
http://www.ddbd.com/Abordage_nav.html
Publicité
Poster une réponse
Anonyme