Droit d'un moniteur de ski

Le
Pendloup
Bonjour,

Mon fils de 19 ans a eu un pb avec un moniteur de ski. Leurs skis se
sont croisés et le moniteur est tombé. Je passe les circonstances de
cette collision, j'y reviendrai sans doute dans un autre fil.

Après que mon fils se soit déplacé et excusé, le moniteur l'a pri=
s a
parti, prétextant que la priorité était en amont, en l'accusant de
l'avoir fait tomber, et de lui avoir démis l'épaule.

De plus, il a confisqué le forfait de mon fils , et pratiqué le
chantage, en demandant son nom, prénom, adresse, numero de téléphone=
,
en échange du retour du forfait.

Cependant, loin de là l'idée de lui rendre, il s'est contenté de
partir sans prévenir, encore sous le même prétexte de l'épaule dé=
mise,
sans même être arrivé à un quelconque arrangement, avec les
informations concernant Cédric, et son forfait.


Je passe pour l'instant comme je l'ai dit sur les responsabilités car
c'est loin d'être clair. Ma question est : Avait-il le droit de lui
prendre son forfait ? Le statut de moniteur donne -t'il des droits
d'agents assermentés ?

Merci pour votre aide.
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Hugues
Le #22985441
Ce cher Pendloup
Bonjour,

Mon fils de 19 ans a eu un pb avec un moniteur de ski. Leurs skis se
sont croisés et le moniteur est tombé. Je passe les circonstances de
cette collision, j'y reviendrai sans doute dans un autre fil.

Après que mon fils se soit déplacé et excusé, le moniteur l'a pris a
parti, prétextant que la priorité était en amont,



C'est totalement faux. Tout dépend du contexte.
Mais passons.

en l'accusant de
l'avoir fait tomber, et de lui avoir démis l'épaule.

De plus, il a confisqué le forfait de mon fils , et pratiqué le
chantage, en demandant son nom, prénom, adresse, numero de téléphone,
en échange du retour du forfait.
Cependant, loin de là l'idée de lui rendre, il s'est contenté de
partir sans prévenir, encore sous le même prétexte de l'épaule démise,
sans même être arrivé à un quelconque arrangement, avec les
informations concernant Cédric, et son forfait.



Ça mérite bien un petit LRAR à l'organisme où ce moniteur exerce.
Moi, je lui ferais même payer le forfait non consommé du fait de sa
confiscation que je trouve -à déterminer- frauduleuse, ainsi que la
location du matériel de ski qui n'a pas pu être utilisé par cette faute.

Le ski est un sport dangereux, tout le monde a des accidents, même un
moniteur de ski. À supposer que le moniteur avait toutes les bonnes
raisons de s'en prendre à votre fils, ce n'était certainement pas la
bonne façon de faire...

Je passe pour l'instant comme je l'ai dit sur les responsabilités car
c'est loin d'être clair. Ma question est : Avait-il le droit de lui
prendre son forfait ? Le statut de moniteur donne -t'il des droits
d'agents assermentés ?



Que dit le contrat du forfait ?
Quelles clauses peuvent rendre le forfait nul ?
Qui a le droit d'agir dessus ?

Je ne sais pas si le moniteur de ski fait partie du "personnel de la
station"...

--
Hugues Hiegel [http://www.hiegel.fr/~hugues/]
Hugues
Le #22985431
Bonjour,

Ce cher Pendloup
Bonjour,

Mon fils de 19 ans a eu un pb avec un moniteur de ski. Leurs skis se
sont croisés et le moniteur est tombé. Je passe les circonstances de
cette collision, j'y reviendrai sans doute dans un autre fil.

Après que mon fils se soit déplacé et excusé, le moniteur l'a pris a
parti, prétextant que la priorité était en amont,



C'est totalement faux. Tout dépend du contexte.
Mais passons.

en l'accusant de
l'avoir fait tomber, et de lui avoir démis l'épaule.

De plus, il a confisqué le forfait de mon fils , et pratiqué le
chantage, en demandant son nom, prénom, adresse, numero de téléphone,
en échange du retour du forfait.
Cependant, loin de là l'idée de lui rendre, il s'est contenté de
partir sans prévenir, encore sous le même prétexte de l'épaule démise,
sans même être arrivé à un quelconque arrangement, avec les
informations concernant Cédric, et son forfait.



Ça mérite bien un petit LRAR à l'organisme où ce moniteur exerce.
Moi, je lui ferais même payer le forfait non consommé du fait de sa
confiscation que je trouve -à déterminer- frauduleuse, ainsi que la
location du matériel de ski qui n'a pas pu être utilisé par cette faute.

Cela dit, je ne suis pas juriste, ce ne sont que des conseils de
comptoir que je vous donne là...


Le ski est un sport dangereux, tout le monde a des accidents, même un
moniteur de ski. À supposer que le moniteur avait toutes les bonnes
raisons de s'en prendre à votre fils, ce n'était certainement pas la
bonne façon de faire...

Je passe pour l'instant comme je l'ai dit sur les responsabilités car
c'est loin d'être clair. Ma question est : Avait-il le droit de lui
prendre son forfait ? Le statut de moniteur donne -t'il des droits
d'agents assermentés ?



Que dit le contrat du forfait ?
Quelles clauses peuvent rendre le forfait nul ?
Qui a le droit d'agir dessus ?

Seule la réponse à ces questions vous permettra de le savoir :)


Je ne sais pas si le moniteur de ski fait partie du "personnel de la
station"...

--
Hugues Hiegel [http://www.hiegel.fr/~hugues/]
JLC
Le #22985421
Le 04/01/2011 12:43, Pendloup a écrit :
Bonjour,

Mon fils de 19 ans a eu un pb avec un moniteur de ski. Leurs skis se
sont croisés et le moniteur est tombé. Je passe les circonstances de
cette collision, j'y reviendrai sans doute dans un autre fil.

Après que mon fils se soit déplacé et excusé, le moniteur l'a pris a
parti, prétextant que la priorité était en amont, en l'accusant de
l'avoir fait tomber, et de lui avoir démis l'épaule.

De plus, il a confisqué le forfait de mon fils , et pratiqué le
chantage, en demandant son nom, prénom, adresse, numero de téléphone,
en échange du retour du forfait.

Cependant, loin de là l'idée de lui rendre, il s'est contenté de
partir sans prévenir, encore sous le même prétexte de l'épaule démise,
sans même être arrivé à un quelconque arrangement, avec les
informations concernant Cédric, et son forfait.


Je passe pour l'instant comme je l'ai dit sur les responsabilités car
c'est loin d'être clair. Ma question est : Avait-il le droit de lui
prendre son forfait ? Le statut de moniteur donne -t'il des droits
d'agents assermentés ?

Merci pour votre aide.




La confiscation du forfait de ton fils est un VOL pur et simple. Nul ne
peut se faire justice soi-même. Un moniteur de ski n'est sûrement pas
assermenté, et même s'il l'était (pourquoi faire ?), ça ne lui donnerait
pas le droit de retenir le titre de transport d'un tiers.

Ton fils doit déposer une plainte pour vol et chantage en urgence.
Le reste s'arrangera après, avec les conseils des gendarmes et surtout
des assureurs respectifs.

--
@ + et cordialement
JLC
Séb.
Le #22985611
Le 04/01/2011 12:43, Pendloup a écrit :
Bonjour,

Mon fils de 19 ans a eu un pb avec un moniteur de ski. Leurs skis se
sont croisés et le moniteur est tombé. Je passe les circonsta nces de
cette collision, j'y reviendrai sans doute dans un autre fil.

Après que mon fils se soit déplacé et excusé, le moniteur l'a pris a
parti, prétextant que la priorité était en amont, en l'a ccusant de
l'avoir fait tomber, et de lui avoir démis l'épaule.



la priorité : skieur aval. le skieur amont doit ma^tiriser ses skis, sa
vitesse, sa trajectoire...
http://www.ac-creteil.fr/id/77/c4/S%E9curit%E9%20Routi%E8re/Fiches%20P%E9 da/e02_03securout56.pdf

par exemple


De plus, il a confisqué le forfait de mon fils , et pratiqué le
chantage, en demandant son nom, prénom, adresse, numero de té léphone,
en échange du retour du forfait.

Cependant, loin de là l'idée de lui rendre, il s'est contentà © de
partir sans prévenir, encore sous le même prétexte de l' épaule démise,
sans même être arrivé à un quelconque arrangement, avec les
informations concernant Cédric, et son forfait.


Je passe pour l'instant comme je l'ai dit sur les responsabilités car
c'est loin d'être clair. Ma question est : Avait-il le droit de lu i
prendre son forfait ?



non, tu ou ton fils a payé son forfait
le forfait ne peut être retiré que pour des manquements graves, stipulés
dans le règlement de la station en général et disponible a ux caisses.
entre autre on va y trouver "faire le con sur les remontées"

Le statut de moniteur donne -t'il des droits
d'agents assermentés ?



non, sauf qu'en cas de témoignage de sa part, s'il a vu quelque chos e entre
2 autres skieurs, surement qu'il sera peut être un peu plus pris en compte
que le skieur lambda
Pendloup
Le #22986571
Vous confirmez donc tous ce que je pressentais.
Merci à vous.


Cldt,

Pendloup.
Publicité
Poster une réponse
Anonyme