Le droit à l'oubli !

Le
christian.navis
Mon problème n'est certainement pas nouveau :
il y a 3 ans, j'ai passé une annonce pour proposer
une location sur un site d'annonces généraliste.
C'était gratuit, apparemment financé par la pub,
je n'imaginais pas la suite

Aucune touche, par contre les coordonnées que
j'avais données alors m'ont valu moult spams et
appels de téléprospecteurs, au point que j'ai dû
changer de N° de tel, et prendre une autre BAL,
ne pouvant néanmoins supprimer celle que je leur
avais indiquée pour des raisons professionnelles.
(Mes activités font que j'ai parfois des nouvelles
d'anciens clients, 2 ou 3 ans après)

Fatigué de devoir remettre à jour mes filtres
régulièrement, et de ne consulter qu'épisodiquement
en ligne cette BAL, j'ai demandé à 4 reprises
au webmaster de supprimer cette page, qui
en outre, n'a plus de raison d'être
Pour ce faire, j'ai utilisé son formulaire en ligne,
aucune adresse de contact n'étant donnée.
Jamais de réponse.

Google, de son côté, n'a rien prévu pour quelqu'un
qui voudrait sortir d'un site tiers. On comprend qu'ils
ne veuillent pas encourager le déréférencement sauvage,
mais c'est quand même aberrant de se dire que,
tout site d'annonce devenant dès lors suspect, il faut y
aller cagoulé avec faux nom et BAL jetable !

Après ça, j'ai contacté la CNIL par courrier irl,
faisant valoir que cette page donnant mon nom
et mon adresse était une atteinte à ma vie privée.
Là encore pas de réponse.
Pas même un accusé de réception, au bout de
2 mois.
Encore moins un mot pour me dire qu'ils ne
peuvent rien faire.
N'y a-t-il vraiment aucune solution réaliste, à part
attaquer un webmaster qui ne semble pas domicilié
en France ?
Merci d'avance pour vos conseils.
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
PAP
Le #19809691

Mon problème n'est certainement pas nouveau :
il y a 3 ans, j'ai passé une annonce pour proposer
une location sur un site d'annonces généraliste.
C'était gratuit, apparemment financé par la pub,
je n'imaginais pas la suite...

Aucune touche, par contre les coordonnées que
j'avais données alors m'ont valu moult spams et
appels de téléprospecteurs, au point que j'ai dû
changer de N° de tel, et prendre une autre BAL,
ne pouvant néanmoins supprimer celle que je leur
avais indiquée pour des raisons professionnelles.

==> à mon avis c'est ça qu'il faut gérer... tout le reste, et notamment le
droit quand le site est à l'étranger, est illusoire...

(Mes activités font que j'ai parfois des nouvelles
d'anciens clients, 2 ou 3 ans après...)

==> A tous tes anciens clients, tu envoie un petit mot, par exemple des
voeux, ça passe bien, en mentionnant ta nouvelle BAL...

--
PAP
F.Gourtanier
Le #19809681
In article <8dc92974-8e4b-4313-a671-fd809cdebc33
@k6g2000yqn.googlegroups.com>, says...

Fatigué de devoir remettre à jour mes filtres
régulièrement, et de ne consulter qu'épisodiquement
en ligne cette BAL, j'ai demandé à 4 reprises
au webmaster de supprimer cette page, qui
en outre, n'a plus de raison d'être...
Pour ce faire, j'ai utilisé son formulaire en ligne,
aucune adresse de contact n'étant donnée.
Jamais de réponse.



Bonjour,

1) Faites un whois sur le domaine du site en question: cela vous donnera
l'adresse.
Si celle-ci est en France, envoyez d'abord une LRAR. Ayez soin de
conservé l'accusé de réception. Revenez dans 1 mois si le préjudice
continue.
2) Si l'adresse du site n'est pas en France, essayez de trouver le
formulaire Google pour demander le déréférencement de cette page. Sin on,
envoyez une LRAR à Google France (même conseil sur l'AR).

N'y a-t-il vraiment aucune solution réaliste, à part
attaquer un webmaster qui ne semble pas domicilié
en France ?



Voyez le whois du nom de domaine. S'il est en Europe, l'UE se sent quand
même concernée par le droit à l'oubli... essayez de trouver un dépu té
européen compatissant, cela vous coûtera moins cher que des mesures plu s
radicales.

Merci d'avance pour vos conseils.



De rien, bon courage.
http://www.journaldunet.com/ebusiness/temoignage/temoignage/250709/conce
rne-personnellement-par-ce-droit-a-l-oubli/
meta
Le #19809951
>Après ça, j'ai contacté la CNIL par courrier irl,
faisant valoir que cette page donnant mon nom
et mon adresse était une atteinte à ma vie privée.



J'ai l'habitude de contacter les hébergeurs des sites qui m'envoient un peu
trop souvent du spam pour le leur signaler. Ils ont généralement une
politique anti-spam. On me répond assez souvent.

Vous pouvez donc faire un whois pour déterminer qui est l'hébergeur de ce
site, et ensuite lui écrire pour lui exposer votre problème. Gardez toutes
les preuves (emails de spam reçus à cause de cette page), quoique on ne me
les ait jamais demandés, mais c'est au cas où... Ca marchera peut-être pour
ce cas particulier de spam. Sinon, il reste en effet la LRAR puis le dépôt
de plainte... Quant à la CNIL, essayez plutôt le contact par téléphone ou
courrier postal.
Eric Demeester
Le #19810171
dans (in) fr.misc.droit.internet, ecrivait
(wrote) :

Bonsoir,

Mon problème n'est certainement pas nouveau :



Ben non.

il y a 3 ans, j'ai passé une annonce pour proposer
une location sur un site d'annonces généraliste.
C'était gratuit, apparemment financé par la pub,
je n'imaginais pas la suite...



Grave erreur.

Aucune touche, par contre les coordonnées que
j'avais données alors m'ont valu moult spams et
appels de téléprospecteurs, au point que j'ai dû
changer de N° de tel, et prendre une autre BAL,



Quand on cause à des inconnus, on leur indique une BAL jetable, et
surtout jamais un numéro de téléphone valide, comme ça on est
tranquille.

Merci d'avance pour vos conseils.



Voir ci-dessus...

Bon courage,

--
Eric
Christian Navis
Le #19810441
"meta" news:4a676d09$0$19628$

Vous pouvez donc faire un whois pour déterminer qui est l'hébergeur de ce
site, et ensuite lui écrire pour lui exposer votre problème.



Je l'ai déjà fait, l'adresse est dans un paradis fiscal, et les "contacts"
sont bidon.

Sinon, il reste en effet la LRAR puis le dépôt de plainte...



Contre qui ?

Quant à la CNIL, essayez plutôt le contact par téléphone ou courrier
postal.



Là aussi j'ai écrit, ils ne daignent pas répondre.

Enfin, merci à tous d'avoir répondu, me confirmant que je n'avais
d'autre solution que de fermer ma bal piégée, à part que pour
moi ce serait catastrophique : je bosse en free lance (rewriting)
et ce sont souvent les clients qui me trouvent par l'ami d'un ami
qui a donné mes coordonnées.
Si je ferme ma bal, je suis à peu près sûr de détricoter en un clic
la moitié de mon réseau.
Tant pis pour moi, la prochaine fois je serai plus prudent !

--
http://christian.navis.free.fr/
Le #19812641
"Christian Navis" news:4a678431$0$12633$
"meta" news:4a676d09$0$19628$

Vous pouvez donc faire un whois pour déterminer qui est l'hébergeur de ce
site, et ensuite lui écrire pour lui exposer votre problème.



Je l'ai déjà fait, l'adresse est dans un paradis fiscal, et les "contacts"
sont bidon.

Sinon, il reste en effet la LRAR puis le dépôt de plainte...



Contre qui ?

Quant à la CNIL, essayez plutôt le contact par téléphone ou courrier
postal.



Là aussi j'ai écrit, ils ne daignent pas répondre.

Enfin, merci à tous d'avoir répondu, me confirmant que je n'avais
d'autre solution que de fermer ma bal piégée, à part que pour
moi ce serait catastrophique : je bosse en free lance (rewriting)
et ce sont souvent les clients qui me trouvent par l'ami d'un ami
qui a donné mes coordonnées.
Si je ferme ma bal, je suis à peu près sûr de détricoter en un clic
la moitié de mon réseau.
Tant pis pour moi, la prochaine fois je serai plus prudent !

--
http://christian.navis.free.fr/




Tu peux aussi mettre 3 ou 4 mots dans le filtre.
Des mots qui ne sont pas courants avec tes contacts.
Chez free c'est possible.
Bonne chance.
Tr
Le #19813281
*Ecrit* *par* **:
Mon problème n'est certainement pas nouveau :
il y a 3 ans, j'ai passé une annonce pour proposer
une location sur un site d'annonces généraliste.
C'était gratuit, apparemment financé par la pub,
je n'imaginais pas la suite...


etc etc

plutôt que de détruire ta bal chez free, tu peux ouvrir un compte chez
gmail puis depuis celui-ci aller tirer tes mails free.
Pourquoi?
gmail a un très bon antispam et j'ai ainsi pu récupérer une bal free
qui était très fortement spammée.

si tu as des filtres chez free en amont (avec imp.free c'était
possible, avec zimbra c'est différent mais ça fonctionne bien aussi)
puis l'antispam gmail, c'est peut-être jouable.

rajoute à ça qu'en accédant en imap à ta bal free avec thunderbird et
son antispam actif, c'est très efficace aussi.

dommage de perdre des clients avant d'avoir tout essayé...

--
Respecter la liberté d'expression n'est pas seulement respecter celui
qui s'exprime mais aussi celui qui écoute. (Réflexion)

disco67
Le #19816331
on 23/07/2009, supposed :
*Ecrit* *par* **:
Mon problème n'est certainement pas nouveau :
il y a 3 ans, j'ai passé une annonce pour proposer
une location sur un site d'annonces généraliste.
C'était gratuit, apparemment financé par la pub,
je n'imaginais pas la suite...


etc etc

plutôt que de détruire ta bal chez free, tu peux ouvrir un compte chez gmail
puis depuis celui-ci aller tirer tes mails free.
Pourquoi?
gmail a un très bon antispam et j'ai ainsi pu récupérer une bal free qui
était très fortement spammée.

si tu as des filtres chez free en amont (avec imp.free c'était possible, avec
zimbra c'est différent mais ça fonctionne bien aussi) puis l'antispam gmail,
c'est peut-être jouable.

rajoute à ça qu'en accédant en imap à ta bal free avec thunderbird et son
antispam actif, c'est très efficace aussi.

dommage de perdre des clients avant d'avoir tout essayé...



Je confirme, Gmail est d une efficacite redoutable.....et yameme l IMAP
:)
Publicité
Poster une réponse
Anonyme