Droit à l'oubli - En Suisse Google a reçu plus de 1600 demandes dont celles de Jean-Luc Barbier.

Le
precognition2012
Droit à l'oubli - En Suisse Google a reçu plus de 1600 demandes dont ce=
lles de Jean-Luc Barbier

- 7085 adresses internet sont concernées et Google-suisse a reçu depuis=
depuis deux mois 1645 demandes de suppression des liens les concernant. =


- Jean-Luc Barbier, artiste suisse et professeur, est l'un des premiers à=
avoir fait la demande et attend toujours sa réponse !


Dernière nouvelle:

Google donne son point de vue aux médias

Source: ATS

Le géant américain est en train d'organiser le traitement des requête=
s. Celui-ci devra s'effectuer au cas par cas et peut en principe débuter =
dès maintenant.
Pour ce faire, <<nous allons certainement embaucher des experts connaisseur=
s du droit suisse>>, a déclaré hier Samuel Leiser, porte-parole de Goog=
le Suisse.
Ces demandes font suite à une décision de la Cour de justice de l'Union=
européenne, qui s'applique aussi en Suisse.

En mai, les juges avaient estimé que les particuliers disposaient d'un dr=
oit à l'oubli sur Internet. Avec pour corollaire la possibilité de fair=
e supprimer les liens vers des pages comportant des informations personnell=
es périmées ou inexactes.

Les moteurs de recherche ne peuvent pas invoquer la valeur journalistique d=
'un contenu pour refuser une demande de suppression, affirme Google. Cela s=
ignifie qu'un média <<peut publier sur son site un article que nous ne se=
rions pas en droit d'inclure dans les résultats de recherche>>, souligne =
dans une tribune David Drummond, directeur juridique de la société.

Droit à l'information du public

Une grande question pèse donc sur le processus: faire la distinction entr=
e, d'une part, le droit à l'oubli d'une personne et la protection de sa s=
phère privée, et, d'autre part, le droit à l'information du public, C=
eci afin-de déterminer les liens à effacer et ceux à conserver, selon=
la situation spécifique de chaque pays.

A cette fin, Google n'a pour l'heure pas constitué de groupe de travail p=
ar pays. <<Mais des équipes de spécialistes pourraient se charger d'une=
région ou d'un groupe d'États>>, avance Samuel Leiser. Car le choix es=
t délicat. De nombreuses demandes de suppression émanent d'anciens diri=
geants politiques souhaitant faire retirer des articles qui critiquent leur=
gestion lorsqu'ils étaient en poste. D'autres proviennent d'hôteliers,=
mécontents de certaines critiques à leur encontre, illustre David Drum=
mond. Autre problématique, les résultats qui seront effacés sur googl=
e.ch apparaîtront toujours sur google.com.

<<Les juges qui ont émis ce jugement n'ont pas compris comment Internet f=
onctionne>>, fait remarquer Ruedi Noser. Le conseiller national (PLR/ZH) n'=
envisage pas d'intervenir au Parlement à ce sujet. Google accueillerait p=
ourtant favorablement du <<soutien>> indique Samuel Leiser. <<La Cour n'env=
isage pas d'intervenir au de justice de l'UE nous demande d'appliquer, seul=
s, une décision compliquée. Car, dans ce domaine, rien n'est tout noir =
ou tout blanc.>>

Rencontre avec le G29 demain

Les dirigeants du géant américain pourront évoquer leurs difficulté=
s dans deux jours. Ils rencontreront, en compagnie de leurs homologues des =
autres moteurs de recherche, les autorités européennes de protection de=
s données (G29) demain.
Au niveau européen, Google a reçu plus de 70'000 demandes.

Bien que la Suisse ne prenne pas part à ces discussions, elle sera inform=
ée des résultats. <<Nous avons des échanges réguliers avec nos homo=
logues>> des États membres de l'UE, explique Francis Meier, porte-parole =
du Préposé fédéral à la protection des données et à la transp=
arence.

Source ATS

Droit à l'oubli sur internet

Selon Ruedi Noser, conseiller national, <<les juges n'ont pas compris le fo=
nctionnement d'Internet>>.

Commentaire de Jean-Luc Barbier:

Je suis bien d'accord avec ce conseiller national car cela fait plus de 4 a=
ns que je dénonce publiquement le fait que les Justice françaises et su=
isses sont incapables de stopper le harcèlement sur le web d'un ex-collab=
orateur revanchard qui me diffame copieusement.

Voici quelques exemples des propos illicites qui vont sans doute mettre enc=
ore des années à disparaître du web et qui me concernent:

Ils sont l'oeuvre d'un webmaster français, Monsieur Roger Gonnet habitant=
Cublize (F) ex-collaborateur d'une association de prévention suisse cont=
re les dérives sectaires et qui en a été exclu pour ses propos illici=
tes diffusés sur son site antisectes et sur les forums fr.soc.sectes et c=
h.talk.

Quelques exemples:

1. Ici cet ex-collaborateur prétend que la sécu m'a accordé une aide =
douteuse !
https://groups.google.com/forum/?hl=fr#!original/fr.soc.sectes/37cWlj-Mqb=
8/miR0q2a0Pi8J (2 juillet 2013)

2. Ici cet ex-collaborateur insinue que de l'argent obtenu grâce à son =
aide a été détourné !
https://groups.google.com/forum/?hl=fr#!topic/fr.soc.sectes/37cWlj-Mqb8 (=
2 juillet 2013)

3. Ici il va jusqu'à prétendre une tentative de subornation de témoin=
s!
https://groups.google.com/forum/?hl=fr#!topic/fr.soc.sectes/AFJYUCf7JlY (=
3 juillet 2013)
https://groups.google.com/forum/?hl=fr#!topic/fr.soc.sectes/Iz1mUwNvr18 (=
25 juillet 2013)

4. Ici cet ex-collaborateur m'accuse de contrefaçons en oubliant au passa=
ge que sa définition de ce terme s'applique tout aussi bien à ses sites=
où il fait du copié-collé :
https://groups.google.com/forum/?hl=fr#!original/fr.soc.sectes/BRV4W-_OhE=
I/0UA2Vi0QjS4J

5. Ici cet ex-collaborateur diffuse mes courriers privés sans autorisatio=
n :
http://groups.google.com/group/fr.soc.sectes/browse_thread/thread/8060babfc=
66c6e05#

6. Ici cet ex-collaborateur publie une menace ! "Si tu ne fais pas comme je=
veux ta réputation ne va cesser de se dégrader"
Source: http://groups.google.com/group/fr.soc.sectes/msg/0d4b2d5a4fde01eb?d=
mode=source

7. Ici cet ex-collaborateur publie de nouvelles accusations diffamatoires:=

https://groups.google.com/forum/?hl=fr#!original/fr.soc.sectes/STGCQGptEy=
M/Vsr-TmvNPjcJ (17 août 2013)
https://groups.google.com/forum/?hl=fr#!topic/fr.soc.sectes/STGCQGptEyM=


12. Ici cet ex-collaborateur annonce une nouvelle campagne de salissures av=
ec une lettre qu'il dit avoir adressée aux autorités suisses !!!
Voir ici : https://groups.google.com/forum/?hl=fr#!topic/ch.talk/dmkwiv1j=
3tA


M. Roger Gonnet a été condamné par la cour d'Appel de Lyon en mars 20=
13 pour injures publiques et diffamation mais l'ensemble de toutes ses diff=
amations est toujours sur le web associé à mon nom alors que cela fait =
4 ans que je demande à Free et Google de me venir en aide

Toutes les accusations de Roger Gonnet ont été diffusées sans la moin=
dre preuve. En effet la cour d'Appel de Lyon en mars 2013 a constaté que =
<<Roger Gonnet n'a pas articulé l'exception de vérité des faits diffa=
matoires, qu'il n'a pas articulé non plus le moyen tiré de la bonne foi=
de sorte que l'infraction est parfaitement établie sans qu'il y ait lieu=
d'examiner d'office l'exception de bonne foi>>.

Voir ici sa condamnation de Roger Gonnet (condamnation confirmée en appel=
) :
http://www.atelier-barbier.ch/tribunal/mars-2013-decision-justice-condamnat=
ion-de-Roger-Gonnet-pour-diffamation.pdf
ou ici (les minutes du procès en Appel):
https://groups.google.com/forum/?hl=fr#!topic/fr.soc.sectes/AlU3kEIQh08=


Si Google et Free étaient condamnés à me verser des importants dommag=
es et intérêts les choses bougeraient sans doute plus vite.

Bref, si un avocat veut attaquer ces sociétés en mon nom il est le bien=
venu, cela d'autant plus qu'elles n'ont pas répondu à mes courriers rec=
ommandés datant de bien avant cette nouvelle loi.

--


SLN-SLJ
Stop lapidation numérique - Stop laxisme de la Justice
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
yoyoglobern
Le #26297812
Le jeudi 24 juillet 2014 09:30:34 UTC+2, a écrit  :
Droit à l'oubli - En Suisse Google a reçu plus de 1600 demandes dont celles de Jean-Luc Barbier



Ainsi que celle de ma soeur, qui attend toujours... de naître !

mouaaaaouaaahh
stopsciento
Le #26302590
Le samedi 26 juillet 2014 19:27:54 UTC+2, a écrit :
Le jeudi 24 juillet 2014 09:30:34 UTC+2, a écrit  :

> Droit à l'oubli - En Suisse Google a reçu plus de 1600 demandes don t celles de Jean-Luc Barbier



Ainsi que celle de ma soeur, qui attend toujours... de naître !



mouaaaaouaaahh



Je vous souhaite de n'avoir aucun Roger Gonnet sur le dos

Une nouvelle plainte s'est ajoutée le 4 août 2014 contre M. Roger Gonne t et cela pour avoir tenu des propos attentatoires à l'honneur via intern et entre le 30 juillet et le 4 août 2014.

Une plainte peu auparavant avait déjà été déposée auprès du m ême tribunal de Porrentruy dans le canton du Jura. Elle concernait un mai l diffamatoire (éventuellement calomnieux) adressé par Roger Gonnet à un avocat suisse le 21 juillet 2014.

A suivre donc...


--

stop-abus de Roger Gonnet
Publicité
Poster une réponse
Anonyme