Droit de prendre des photo d'un accident

Le
Christophe DETRE
Bonsoir à toutes et tous,



Ce soir, pendant une promenade, je tombe sur un accident de la route, le
SAMU est là (véhicule routier et hélico).

Je commence à prendre des photos, de loin (une cinquantaine de mètres) pour
ne gêner personne.

Aussitôt un gendarme se dirige vers moi et m'interdit de continuer à prendre
des photos, me disant que je pourrais être poursuivi pour atteinte au droit
à l'image. N'étant pas disposé à entreprendre un bras de fer avec la
Maréchaussée, j'ai rangé mon APN.



Je crois qu'il s'agit là d'un abus de pouvoir, il me semble que je pourrais
peut être avoir des problème en cas de parution de ces photos dans la presse
(si on peut reconnaître les intervenants) mais pas pour les avoir prises.
Dans ce cas, nous sommes sur le domaine public.



Qu'en pensez-vous ? Je voudrais pouvoir insister une prochaine fois, tout en
restant dans la légalité.

Merci



Christophe
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 9
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
bruno louault
Le #7717301
Christophe DETRE a écrit :
Bonsoir à toutes et tous,



Ce soir, pendant une promenade, je tombe sur un accident de la route, le
SAMU est là (véhicule routier et hélico).

Je commence à prendre des photos, de loin (une cinquantaine de mètres) pour
ne gêner personne.

Aussitôt un gendarme se dirige vers moi et m'interdit de continuer à prendre
des photos, me disant que je pourrais être poursuivi pour atteinte au droit
à l'image. N'étant pas disposé à entreprendre un bras de fer avec la
Maréchaussée, j'ai rangé mon APN.



Je crois qu'il s'agit là d'un abus de pouvoir, il me semble que je pourrais
peut être avoir des problème en cas de parution de ces photos dans la presse
(si on peut reconnaître les intervenants) mais pas pour les avoir prises.
Dans ce cas, nous sommes sur le domaine public.



Qu'en pensez-vous ? Je voudrais pouvoir insister une prochaine fois, tout en
restant dans la légalité.

Merci



Christophe




je pense que c'est glauque
edgar
Le #7717291
"Christophe DETRE" 468ff7ed$0$25946$
Bonsoir à toutes et tous,



Ce soir, pendant une promenade, je tombe sur un accident de la route, le
SAMU est là (véhicule routier et hélico).

Je commence à prendre des photos, de loin (une cinquantaine de mètres)
pour ne gêner personne.

Aussitôt un gendarme se dirige vers moi et m'interdit de continuer à
prendre des photos, me disant que je pourrais être poursuivi pour atteinte
au droit à l'image. N'étant pas disposé à entreprendre un bras de fer avec
la Maréchaussée, j'ai rangé mon APN.



Je crois qu'il s'agit là d'un abus de pouvoir, il me semble que je
pourrais peut être avoir des problème en cas de parution de ces photos
dans la presse (si on peut reconnaître les intervenants) mais pas pour les
avoir prises. Dans ce cas, nous sommes sur le domaine public.



Qu'en pensez-vous ? Je voudrais pouvoir insister une prochaine fois, tout
en restant dans la légalité.



vous aviez le droit, et le mauvais gout pour vous
Ricco
Le #7717281
edgar wrote:

vous aviez le droit, et le mauvais gout pour vous



pourquoi le mauvais goût ?
pourquoi vous voyer, c'est considéré comme hautain, superieur sur usenet ?

--
--
Ricco
d.francoise32[NOPouriel]@aliceadsl.fr
markorki
Le #7717271
Ricco a écrit :

edgar wrote:


vous aviez le droit, et le mauvais gout pour vous




pourquoi le mauvais goût ?
pourquoi vous voyer, c'est considéré comme hautain, superieur sur usenet ?




De plus il peut y avoir d'excellentes raisons de photographier un
accident, en cas de litige après par exemple.
ce qui gène les intervenants présents est peut-être le risque de
témoignage ?

Je connais en tout cas un certain nombre de personnes qui auraient aimé
que des tiers prennent des photos lors d'accident grave où ils se sont
retrouvés après hospitalisation en conflit par exemple avec des flics
locaux ( ce pourrait être avec des ambulanciers ou des brancardiers,
même si je suis bien placé pour savoir que ces gens sont
**très_majoritairement** constamment consciencieux ), y compris sur la
signalisation au sol (défavorable aux accidentés et flambante neuve 2
mois après l'accident ;-((
pascal
Le #7717251
"markorki" <moicestmarcpointmorelchezwanadoofr> a écrit dans le message de
news: 4690a37f$0$25909$
Ricco a écrit :

edgar wrote:


vous aviez le droit, et le mauvais gout pour vous







La notion de mauvais goût est très subjective.
Un accident donne parfois des images spectaculaires parfaitement dignes
d'être photographiées.
Le mauvais goût, peut-être, serait de s'appesantir sur les images des
victimes.

Il faut faire attention à la censure et surtout à l'auto censure.
Pat89
Le #7717241
Tu serais heureux que l'on te photographie entrain d'agoniser sur la route
ou sur ton lit de mort... Soyons sérieux les gars, le respect de la vie des
autres... Les seuls qui possèdent le droit de prendre des photographies (Les
flics pour leur constat d'accident, le SAMU et les pompiers en guise
d'information)... En précisant que les photos ne doivent montrer que du
dégâts matériels et aucun mort... J'ai travailler au Samu d'Auxerre, alors
je connais bien la législation dans ce milieu la.
Ricco
Le #7717231
markorki wrote:
Ricco a écrit :

edgar wrote:


vous aviez le droit, et le mauvais gout pour vous




pourquoi le mauvais goût ?
pourquoi vous voyer, c'est considéré comme hautain, superieur sur
usenet ?



De plus il peut y avoir d'excellentes raisons de photographier un
accident, en cas de litige après par exemple.
ce qui gène les intervenants présents est peut-être le risque de
témoignage ?

Je connais en tout cas un certain nombre de personnes qui auraient
aimé que des tiers prennent des photos lors d'accident grave où ils
se sont retrouvés après hospitalisation en conflit par exemple avec
des flics locaux ( ce pourrait être avec des ambulanciers ou des
brancardiers, même si je suis bien placé pour savoir que ces gens sont
**très_majoritairement** constamment consciencieux ), y compris sur la
signalisation au sol (défavorable aux accidentés et flambante neuve 2
mois après l'accident ;-((



je plussoie, j'ai porté assistance de nombreuses fois a des blessés de la
route, une fois, j'ai vu un énorme clash devant moi a cinq cent metres, tout
s'est obscurci et de morceaux volaient partout
j'ai tout de suite porté secours, il y avait une dizaine de voitures dans
tous les sens sur l'autoroute
les gendarmes sont arrivés, ils ont laissé tout le monde se demerder, ils
ont pris des meusures au sol, tres tranquillement, les secours sont arrivés
dix minutes parès, toi, du reste pendant ce temps là, tu peux bien crever,
eux ils font des crobars
--
--
Ricco
d.francoise32[NOPouriel]@aliceadsl.fr
Ricco
Le #7717221
Pat89 wrote:
Tu serais heureux que l'on te photographie entrain d'agoniser sur la
route ou sur ton lit de mort... Soyons sérieux les gars, le respect
de la vie des autres... Les seuls qui possèdent le droit de prendre
des photographies (Les flics pour leur constat d'accident, le SAMU et
les pompiers en guise d'information)... En précisant que les photos
ne doivent montrer que du dégâts matériels et aucun mort... J'ai
travailler au Samu d'Auxerre, alors je connais bien la législation
dans ce milieu la.



on n'a pas l'impression que le photographe était sous le nez des victimes
et qu il allait en faire mauvaise usage, on n'a vraiment pas bonne
réputation,
moi je pense que tous les éléments susceptibles d'aider a faire la lumière
peuvent être exploités
si bien sûr on ne se retrouve pas dans la situation de la lettre du corbeau
dans l'affaire du " petit Grégory " ça serait bien, pour mémoire les flics
avaient tellement tripoté la lettre qu en vouant faire apparaître
d'éventuelles empreintes, le document avait été irrémédiablement perdu
je ne fais aucune confiance a ces militaires, ni aux autres du reste.


--
Ricco
d.francoise32[NOPouriel]@aliceadsl.fr
Hedge
Le #7717211
Bonjour,

Est ce que certains d'entre vous connaissent Weegee ?
Il fait l'objet d'une exposition en ce moment a Paris, si je ne me
trompe pas...

Il fait parti des photographes classiques, fait l'objet de
restrospectives et de livres avec des photos de faits divers....
http://www.google.fr/search?q=weegee

Amicalement,
Hedge
Pierre
Le #7717191
"pascal" 4690a97e$0$25932$

"markorki" <moicestmarcpointmorelchezwanadoofr> a écrit dans le message de
news: 4690a37f$0$25909$
Ricco a écrit :

edgar wrote:


vous aviez le droit, et le mauvais gout pour vous







La notion de mauvais goût est très subjective.
Un accident donne parfois des images spectaculaires parfaitement dignes
d'être photographiées.
Le mauvais goût, peut-être, serait de s'appesantir sur les images des
victimes.

Il faut faire attention à la censure et surtout à l'auto censure.



Sans parler de droit à l'image et de publication, il est important de
rappeler que la seule CAPTATION de l'image d'autrui sans son consentement
est une infraction pénale sévèrement réprimée.
Pierre
Publicité
Poster une réponse
Anonyme