Les droite de l'enfant ? On se bat pour seulement quand ça nous arrange, hein Frigide ?

Le
Anne G
Dans le Code civil de 1804, les enfants naturels étaient exclus de la
succession en présence d’enfants légitimes []. Finalement, les droits
successoraux des enfants naturels et légitimes ont été alignés, mais au
détriment de l’enfant adultérin, qui devait reverser la moitié de sa
part aux enfants légitimes, et à défaut au conjoint survivant bafoué. Et
savez-vous quand cette règle a été abrogée ? En 2001, sous Lionel
Jospin, et, comme bien souvent, après une condamnation de la France par
la Cour européenne des droits de l’homme, []; je suppose que Mme
Frigide Barjot et ses amis avaient piscine et n’avaient pas eu le temps
de défiler pour les droits des enfants à l’époque.

http://www.maitre-eolas.fr/
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 3
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
.
Le #25216322
"Anne G" de news: 5118884b$
Dans le Code civil de 1804, les enfants naturels étaient exclus de la
succession en présence d'enfants légitimes [...].




Finalement, les droits
successoraux des enfants naturels et légitimes ont été alignés,



mais au
détriment de l'enfant adultérin, qui devait reverser la moitié de sa
part aux enfants légitimes, et à défaut au conjoint survivant bafoué.





Et
savez-vous quand cette règle a été abrogée ? En 2001, sous Lionel
Jospin,


ben ca alors , sous Lionel Jospin
heureusement qu'il était là le sauveur de l'humanité

et, comme bien souvent, après une condamnation de la France par
la Cour européenne des droits de l'homme, [...];


c'est pas croyable

je suppose que Mme
Frigide Barjot et ses amis avaient piscine et n'avaient pas eu le temps
de défiler pour les droits des enfants à l'époque.

http://www.maitre-eolas.fr/




La question est ?
Comment vais-je remunerer au black mon electricien mexicain ?



V
moisse
Le #25216802
Anne G a pensé très fort :
Dans le Code civil de 1804, les enfants naturels étaient exclus de la
succession en présence d’enfants légitimes [...]. Finalement, les droits
successoraux des enfants naturels et légitimes ont été alignés, mais au
détriment de l’enfant adultérin, qui devait reverser la moitié de sa
part aux enfants légitimes, et à défaut au conjoint survivant bafoué. Et
savez-vous quand cette règle a été abrogée ? En 2001, sous Lionel
Jospin, et, comme bien souvent, après une condamnation de la France par
la Cour européenne des droits de l’homme, [...]; je suppose que Mme
Frigide Barjot et ses amis avaient piscine et n’avaient pas eu le temps
de défiler pour les droits des enfants à l’époque.

http://www.maitre-eolas.fr/



C'est relancer inutilement un débat sur un groupe moribond de ce genre
de discussion.
Peut-être étiez-vous aussi à la piscine lorsque le conseil
constitutionel a retoqué la loi Fort du 28/01/2010 visant à introduire
la notion d'inceste (à l'endroit des mineurs) dans le code pénal.
Loi fort votée sans une seule voie à gauche.
jr
Le #25216892
Le 11/02/2013 16:13, moisse a écrit :
Anne G a pensé très fort :
Dans le Code civil de 1804, les enfants naturels étaient exclus de la
succession en présence d’enfants légitimes [...]. Finalement, les droits
successoraux des enfants naturels et légitimes ont été alignés, mais au
détriment de l’enfant adultérin, qui devait reverser la moitié de sa
part aux enfants légitimes, et à défaut au conjoint survivant bafoué. Et
savez-vous quand cette règle a été abrogée ? En 2001, sous Lionel
Jospin, et, comme bien souvent, après une condamnation de la France par
la Cour européenne des droits de l’homme, [...]; je suppose que Mme
Frigide Barjot et ses amis avaient piscine et n’avaient pas eu le temps
de défiler pour les droits des enfants à l’époque.

http://www.maitre-eolas.fr/



C'est relancer inutilement un débat sur un groupe moribond de ce genre
de discussion.
Peut-être étiez-vous aussi à la piscine lorsque le conseil
constitutionel a retoqué la loi Fort du 28/01/2010 visant à introduire
la notion d'inceste (à l'endroit des mineurs) dans le code pénal.
Loi fort votée sans une seule voie à gauche.



J'espère bien, dans le genre loi inutile et mal foutue...qui
s'appliquait à la parenté par alliance, avec des pénalisations débiles
de situations parfaitement normales.

Cela dit je ne vois pas le rapport.


--
http://rouillard.org/s.jpg
moisse
Le #25217182
jr avait soumis l'idée :
Le 11/02/2013 16:13, moisse a écrit :
Anne G a pensé très fort :
Dans le Code civil de 1804, les enfants naturels étaient exclus de la
succession en présence d’enfants légitimes [...]. Finalement, les droits
successoraux des enfants naturels et légitimes ont été alignés, mais au
détriment de l’enfant adultérin, qui devait reverser la moitié de sa
part aux enfants légitimes, et à défaut au conjoint survivant bafoué. Et
savez-vous quand cette règle a été abrogée ? En 2001, sous Lionel
Jospin, et, comme bien souvent, après une condamnation de la France par
la Cour européenne des droits de l’homme, [...]; je suppose que Mme
Frigide Barjot et ses amis avaient piscine et n’avaient pas eu le temps
de défiler pour les droits des enfants à l’époque.

http://www.maitre-eolas.fr/



C'est relancer inutilement un débat sur un groupe moribond de ce genre
de discussion.
Peut-être étiez-vous aussi à la piscine lorsque le conseil
constitutionel a retoqué la loi Fort du 28/01/2010 visant à introduire
la notion d'inceste (à l'endroit des mineurs) dans le code pénal.
Loi fort votée sans une seule voie à gauche.



J'espère bien, dans le genre loi inutile et mal foutue...qui s'appliquait à
la parenté par alliance, avec des pénalisations débiles de situations
parfaitement normales.

Cela dit je ne vois pas le rapport.



Les droits de l'enfant à toutes les sauces et la piscine pour tous.
Ceci dit le mariage pour tous un jour ou l'autre sera réellement pour
tous selon ses gouts.
Il vaut mieux arrêter et tenter de revenir aux fondamentaux de ce
groupe, une question de droit voire de doctrine, et des réponses
argumentés.
Le cas échéant des arguments consolidés par des références, des textes,
des jurisprudences.
Ceci pour éviter des discussions hors charte avec des centaines de
contributions, à coup de bons mots, insultes, obtenir le dernier mot...
Cl.Massé
Le #25217972
"Anne G" news:5118884b$
Dans le Code civil de 1804, les enfants naturels étaient exclus de la
succession en présence d'enfants légitimes [...]. Finalement, les droits
successoraux des enfants naturels et légitimes ont été alignés, mais au
détriment de l'enfant adultérin, qui devait reverser la moitié de sa
part aux enfants légitimes, et à défaut au conjoint survivant bafoué. Et
savez-vous quand cette règle a été abrogée ? En 2001, sous Lionel
Jospin, et, comme bien souvent, après une condamnation de la France par
la Cour européenne des droits de l'homme, [...]; je suppose que Mme
Frigide Barjot et ses amis avaient piscine et n'avaient pas eu le temps
de défiler pour les droits des enfants à l'époque.

http://www.maitre-eolas.fr/



Incroyable, vous ne pensez qu'au sous. Ça me donne la gerbe.

--
~~~~ clmasse chez libre Hexagone
Liberté, Egalité, Sale assisté.
Anne G
Le #25218092
Le 11/02/13 16:32, Cl.Massé a écrit :
"Anne G" news:5118884b$
Dans le Code civil de 1804, les enfants naturels étaient exclus de la
succession en présence d'enfants légitimes [...]. Finalement, les droits
successoraux des enfants naturels et légitimes ont été alignés, mais au
détriment de l'enfant adultérin, qui devait reverser la moitié de sa
part aux enfants légitimes, et à défaut au conjoint survivant bafoué. Et
savez-vous quand cette règle a été abrogée ? En 2001, sous Lionel
Jospin, et, comme bien souvent, après une condamnation de la France par
la Cour européenne des droits de l'homme, [...]; je suppose que Mme
Frigide Barjot et ses amis avaient piscine et n'avaient pas eu le temps
de défiler pour les droits des enfants à l'époque.

http://www.maitre-eolas.fr/



Incroyable, vous ne pensez qu'au sous. Ça me donne la gerbe.



Ha ha ha !

C'est exactement les fondements de votre fameux "mariage" et des
fameuses "adoptions".

Si vous n'êtes pas d'accord avec les dispositions du mariage et de
l'adoption en vigueur depuis quelques dizaines d'années, il fallait le
dire alors, pas le jour où on permet à tous de bénéficier de ce type
d'unions... économiques.
Christian Navis
Le #25219372
Il se trouve que moisse a formulé :

Il vaut mieux arrêter et tenter de revenir aux fondamentaux de ce groupe, une
question de droit voire de doctrine, et des réponses argumentés.
Le cas échéant des arguments consolidés par des références, des textes, des
jurisprudences.
Ceci pour éviter des discussions hors charte avec des centaines de
contributions, à coup de bons mots, insultes, obtenir le dernier mot...



Usenet, c'est comme les alcools forts : à consommer avec modération.
La bonne solution serait de modérer ce N.G !
Mais alors, il ne resterait plus grand monde, attendu que nous sommes
3 en tout et pour tout, à être capables de parler de droit.

Schopenhauer a écrit :
"Très peu de gens savent réfléchir, mais tous les ignorants veulent
donner leur opinion !"
Je verrais bien cette citation en exergue d'un mémoire sur la prétendue
"culture virtuelle".

--
Mort du journalisme citoyen :
http://christian.navis.over-blog.com
Cl.Massé
Le #25221272
"Christian Navis" news:511a848a$0$2405$

Schopenhauer a écrit :
"Très peu de gens savent réfléchir, mais tous les ignorants veulent donner
leur opinion !"
Je verrais bien cette citation en exergue d'un mémoire sur la prétendue
"culture virtuelle".



Schopenhauer est un pauvre type qui ne connait pas l'intelligence collective.
C'est encore un de ces petits bourgeois qui croient que parce que les gens sont
occupés à gagner leur croûte, ils sont forcément cons.

--
~~~~ clmasse chez libre Hexagone
Liberté, Egalité, Sale assisté.
Christian Navis
Le #25222862
Il se trouve que Cl.Massé a formulé :

Schopenhauer est un pauvre type qui ne connait pas l'intelligence collective.



L'intelligence collective, c'est bon chez les fourmis, les termites et
les abeilles.
Chez les humains, c'est le lot de consolation des cancres.
Mettez 10 ignorants avec 10 imbéciles dans un bocal, secouez, il en
sortira 20 savants ! :'(

C'est encore un de ces petits bourgeois qui croient que parce que les gens
sont occupés à gagner leur croûte, ils sont forcément cons.



Remarque invalide.
On peut mener des études universitaires de troisième cycle, tout en
travaillant et en ayant une famille. Cela ne rend pas plus intelligent,
mais cela contribue à structurer son potentiel.

La biologie de l'intelligence ne s'élabore pas en suivant un programme
rigide d'instructions codifiées, mais à partir des potentialités
disponibles, en sélectionnant les connections cérébrales les plus
pertinentes à un moment M dans un environnement E.

Un plan précis du câblage cérébral n'existe pas dans notre génome.
L'ADN fournit seulement à nos neurones une "boîte à outils" permettant
de construire des réseaux de connexions plastiques et dynamiques.
Et de les recâbler ou les renforcer en fonction des innombrables
variations de stimuli. Les neurotransmetteurs y jouant tantôt le rôle
de messagers, tantôt celui de vecteurs, tantôt celui de déclencheurs.

Ainsi le cerveau est un chantier permanent dont l'acquisition de
connaissances est le principal fournisseur de matières premières.
Et s'il arrive qu'une spécialisation excessive réduise le champ
perceptif, jamais l'ignorance ne féconde l'intelligence.
Bien au contraire, elle la ralentit par manque de "carburant".

--
Mort du journalisme citoyen :
http://christian.navis.over-blog.com
Cl.Massé
Le #25224182
"Christian Navis" news:511d21e0$0$2042$
Il se trouve que Cl.Massé a formulé :

Schopenhauer est un pauvre type qui ne connait pas l'intelligence collective.



L'intelligence collective, c'est bon chez les fourmis, les termites et les
abeilles.
Chez les humains, c'est le lot de consolation des cancres.
Mettez 10 ignorants avec 10 imbéciles dans un bocal, secouez, il en sortira 20
savants ! :'(

C'est encore un de ces petits bourgeois qui croient que parce que les gens
sont occupés à gagner leur croûte, ils sont forcément cons.



Remarque invalide.
On peut mener des études universitaires de troisième cycle, tout en
travaillant et en ayant une famille. Cela ne rend pas plus intelligent,
mais cela contribue à structurer son potentiel.



De l'idéologie pure. Au fait, à quelle époque vivait Schonerbauer?

--
~~~~ clmasse chez libre Hexagone
Liberté, Egalité, Sale assisté.
Publicité
Poster une réponse
Anonyme