- DSK . Mais qui va dans le mur ?

Le
Christian Benammar
Non, Bernard Debré, avaliser la culpabilité quand rien n'est crédible et n'a
que l'aspect du complot, est une énorme faute politique qui discrédite et
déshonore son auteur.

- Nicolas Sarkozy, le premier, doit se porter à l'avant de la défense de
DSK au nom de la République et de la Démocratie.

- Ne pas se défausser au nom d'intérêts partisans. Se tenir à distance de
la Meute sanguinaire. Comme pour Berégovoi

- Défendre DSK comme Otage d'une "autre" démocratie, où il n'est pas
dérangeant aujourd'hui, de mener des opérations militaires ou politiques
extérieures.

- De le faire comme il le fait pour les autres otages français dans le
monde.

- De lui permettre de participer aux Primaires du PS (qui ne manque pas non
plus d'aboyeurs de circonstance), faute de quoi le procédé est digne des
temps les plus sombres.

- En tout état de cause le parti de la France humiliée fera en effet, et à
juste raison, entendre sa voix aux élections présidentielles.
Questions / Réponses high-tech
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Alain Montfranc
Le #23364771
Christian Benammar a couché sur son écran :
Non, Bernard Debré, avaliser la culpabilité quand rien n'est crédible et n'a
que l'aspect du complot, est une énorme faute politique qui discrédite et
déshonore son auteur.

- Nicolas Sarkozy, le premier, doit se porter à l'avant de la défense de
DSK au nom de la République et de la Démocratie.

- Ne pas se défausser au nom d'intérêts partisans. Se tenir à distance de
la Meute sanguinaire. Comme pour Berégovoi

- Défendre DSK comme Otage d'une "autre" démocratie, où il n'est pas
dérangeant aujourd'hui, de mener des opérations militaires ou politiques
extérieures.

- De le faire comme il le fait pour les autres otages français dans le
monde.

- De lui permettre de participer aux Primaires du PS (qui ne manque pas non
plus d'aboyeurs de circonstance), faute de quoi le procédé est digne des
temps les plus sombres.

- En tout état de cause le parti de la France humiliée fera en effet, et à
juste raison, entendre sa voix aux élections présidentielles.



Super idée, comme ça si ce qui lui est reproché est vrai, la France
passera encore plus pour une bande de gros con !

La seule attitude à avoir c est de vérifier que ses droits sont
respectés. Rien de plus.

Ce n'est pas parce que le mossieur est un peu connu qu'il doit avoir le
droit au moindre traitement de complaisance !
Publicité
Poster une réponse
Anonyme