Eclisse de sommeil

Le
.
Bonsoir

Le ticket de quai n'existe plus
du moins à la gare de pequenot- ville ou à proximité
de la borne qui lui a été substituée.

Se faire marmelader à la bretignoise sur un quai de gare comme simple
accompagnateur
ou simple curieux
sans disposer de titre de transport,
aux horaires legaux d'ouverture ,
ce donnerait quoi comme possibilité d'indemnisation par RFF
..et à quel titre ?

On encaisse plus que si on est dans la rame
donc sous régime de la société d'exploitation ?



Qui définit quelles seront les pièces à conviction sur lesquelles
seront apposées les scellés
L'aiguillage devrait en faire partie , non ?
La remise en exploitation va faire disparaitre des indices potentiels


V

de mon temps les éclisses n'avaient-elles pas 6 boulons et disposés
tête -bêche ?
4 ca fait jeune sur un équipement sensible
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
djeel
Le #25547982
Le 16/07/2013 19:14, . a écrit :

Le ticket de quai n'existe plus...



Et quelle est la question de droit ? En français, de préférence...

--
Djeel
patrick.1200RTcazaux
Le #25548102
djeel
Et quelle est la question de droit ? En français, de préférence...



Je pense qu'il voudrait savoir si les victimes n'ayant pas de titre de
transport seront indemnisées. Comme s'il pouvait en aller autrement.

Il évoque pour semer le doute un ticket de quai qui existait par le
passé et qui permettait aux amis, famille, etc. d'accompagner le
voyageur jusqu'au train. La situation est pourtant simple : toute
personne présente sur le quai est une victime, elle est donc indemnisée.
Le fait qu'elle ne détienne pas un document qui n'existe plus depuis
belle lurette est un argument inepte. La plupart d'entre elles n'ont pas
non plus le document prouvant qu'elles ont payé l'octroi à l'entrée de
la ville...

Quant à l'histoire des scellés sur les pièces à conviction, il regarde
trop de séries américaines. Il n'y a pas besoin de mettre les scellés
sur tout, et le fait qu'on déblaye la voie et et qu'on reconstruise ce
qui a été cassé ne se fait qu'après inspection minutieuse par les
spécialistes désignés. Tout a été photographié, filmé, mesuré, ratissé,
cartographié.

--
Tardigradus
e^iπ=-1 c'est magnifique
.
Le #25548152
"djeel" 51e63954$0$3750$
Le 16/07/2013 19:14, . a écrit :

Le ticket de quai n'existe plus...



Et quelle est la question de droit ? En français, de préférence...

--
Djeel



.../...

A vous de la formuler à partir de la situation décrite
Je n'ai aucune formation en droit

la question est pourtant simple
- statut indemnitaire de celui qui s'est fait emplatrer sur le quai
- statut indemnitaire de celui qui s'est fait compacter dans le train
( omettons le point de detail variant de celui qui s'est fait éjecter du
train et qu'on retrouve sur
le quai ou celui du personnele amoché par une piece qui vole en dehors du
domaine ferroviaire )

Sur l'accès et son contrôle, je note en divers :
ticket de quai ya plus
gare ya plus
enclos de gare idem ( ruralité )
si gare ya, parfois acces réglementé aux quais aux seuls porteurs d'un
titre de transport...
etc....



V
.
Le #25548192
"Tardigradus" message de news:
1l65arg.17lb7121lr4k7nN%
djeel
Et quelle est la question de droit ? En français, de préférence...



Je pense qu'il voudrait savoir si les victimes n'ayant pas de titre de
transport seront indemnisées.



Comme s'il pouvait en aller autrement.
ben il pourrait et ca nbe coule pas de source
vu les contentieux remontés par les asso de victimes


Il évoque


pour semer le doute
c'est lui qui le dit ...


un ticket de quai qui existait par le
passé et qui permettait aux amis, famille, etc. d'accompagner le
voyageur jusqu'au train. La situation est pourtant simple : toute
personne présente sur le quai est une victime, elle est donc indemnisée.
Le fait qu'elle ne détienne pas un document qui n'existe plus depuis
belle lurette est un argument inepte. La plupart d'entre elles n'ont pas
non plus le document prouvant qu'elles ont payé l'octroi à l'entrée de
la ville...

Quant à l'histoire des scellés sur les pièces à conviction, il regarde
trop de séries américaines.



C'était pas un certain mister Cuvelier cador gouvernemental
qui s'exprimait au reportage JT hier ou avant hier ?..
ca allait être long , tres long les expertises dixit
...au fait ils ont retrouvé le ou les boulons manquants ou desserés ?


Il n'y a pas besoin de mettre les scellés
sur tout,



et le fait qu'on déblaye la voie et et qu'on reconstruise ce
qui a été cassé ne se fait qu'après inspection minutieuse par les
spécialistes désignés. Tout a été photographié, filmé, mesuré, ratissé,
cartographié.



radiographié aussi ..je suppose
et la contre expertise eventuelle future ,
on fait comment pour l'aiguillage ?

Je pose juste des questions , pas trouvé l'info dans les medias
...la gestion de cet accident est trop bien huilée
Savent y faire maintenant

V

patrick.1200RTcazaux
Le #25548322
"."
Sur l'accès et son contrôle, je note en divers :
ticket de quai ya plus
gare ya plus
enclos de gare idem ( ruralité )
si gare ya, parfois acces réglementé aux quais aux seuls porteurs d'un
titre de transport...



Code civil, y'a toujours
Articles 1382, 1383 et 1384 y'a toujours.

--
Tardigradus
e^iπ=-1 c'est magnifique
djeel
Le #25548572
Le 17/07/2013 09:59, . a écrit :

la question est pourtant simple



Je vais être plus direct : avec ton style alambiqué, j'ai beaucoup de mal à
comprendre ce que tu veux dire. T'arrive-t-il de te relire ? Pourrais-tu
faire l'effort de t'exprimer clairement et simplement ?
Tu sembles oublier qu'il s'agit d'un forum de droit, pas du café du commerce.


--
Djeel
.
Le #25549172
"djeel" 51e67c7a$0$2558$
Le 17/07/2013 09:59, . a écrit :

la question est pourtant simple



Je vais être plus direct : avec ton style alambiqué,



distillez alors

j'ai beaucoup de mal à
comprendre ce que tu veux dire. T'arrive-t-il de te relire ?


Ne vous inquiétez pas je dispose d' un majordome traducteur
qui passe avec la serpillère

Pourrais-tu
faire l'effort de t'exprimer clairement et simplement ?


ben moi je comprends tout ce que les autres veulent dire
je traduis même le p'tilou

Tu sembles oublier qu'il s'agit d'un forum de droit, pas du café du
commerce.

justement , n'étant pas dans le droit


il est tres difficile d'engager avec précision un fil en choisissant les
mots justes
sur un sujet
*dont les données rendues publiques sont encore floues *


Bon je vais faire simple :
pourquoi une rupture de fixation d'éclisse ?

Le couple appliqué par les boulonneuses d'éclisse peut aller de 400N.m
à 1000 N.m

Qui contrôle le couple étalon sur celles-ci
et la qualification des entreprises intervenantes ?
sur un réseau en dégradation générale
d'après les usagers

A l'intérieur et en industrie
Un couple de (res)serrage réalisé sur des pieces à 50 ou 60 ° C ...
ya du jeu quand on redescend à 10 °
Quand on sollicite plusieurs fois une rondellle grower
elle perd de son elasticité ..à defaut de bien creuser un sillon
avant de s'immobiliser

Entendu dire aussi
(au Café du Commerce que je ne fréquente pas )
que lorsqu' il fait chaud on "n'entretient "pas les voies
... il fait chaud depuis le début du mois



V
Publicité
Poster une réponse
Anonyme