Ecrans d'apn

Le
Bour-Brown
Un des grands changements apporté par le numérique dans mes habitudes, cela
a été ce petit écran au dos des appareils. Sans parler de l'aisance qu'il
apportait après la prise de vue, quelques mots sur la révolution qu'il a
permise dans ma pratique.

1) je ne compte plus le nombre de fois où j'ai pu poser l'appareil quelque
part, ajuster le cadrage et prendre ensuite des photos de gens au naturel.

2) que ce soit macro ou nature, pouvoir glisser l'appareil entre les
obstacles pour le rapprocher de la cible, génial.

3) avoir une vision totale de la scène autour de soi, avec la perception des
déplacements périphériques, c'est excellent aussi : on peut beaucoup plus
facilement choisir le bon moment pour déclencher.

4) je vois nettement mieux avec deux yeux une petite image devant moi qu'une
scène réduite par un oeillleton avec un seul oeil.

Les inconvénients sont réels, mais contournables. Par exemple l'écran
pivotant permet de retrouver un peu de lisibilité en plein soleil, par
exemple la stabilisation compense assez bien le fait de tenir l'appareil à
bout de bras plutôt que contre soi.

L'avantage de pouvoir déporter un appareil par rapport à son oeil et choisir
d'autres points de vue est pour moi énorme.

(en fait je pense que ce sont des gens avec des problèmes de vision ou de
tremblements qui se plaignent, et ça me fait bizarre qu'ils généralisent à
partir de leurs limites)
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 6
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Joël Hautois
Le #23694061
says...

en fait je pense que ce sont des gens avec des problèmes de vision ou de
tremblements qui se plaignent, et ça me fait bizarre qu'ils généralisent à
partir de leurs limites



Pour la vision, et la difficulté de bien voir sans lunettes un petit
écran à 30/40 cms, avec l'âge, à peu près tout le monde est concerné. Le
viseur corrigé règle le problème.
François
Le #23694121
Le 28/08/2011 13:32, Bour-Brown a écrit :

Un des grands changements apporté par le numérique dans mes habitudes, cela
a été ce petit écran au dos des appareils. Sans parler de l'aisance qu'il
apportait après la prise de vue, quelques mots sur la révolution qu'il a
permise dans ma pratique.



D'accord avec tout ça. Plus ça va, plus je me dis que mon vieux A620 est
complètement dépassé.
Je suis ravi d'apprendre qu'on peut enfin lire un écran en plein soleil,
et aussi je suppose, prendre en rafale avec un cadrage irréprochable des
sujets qui se déplacent.

Dommage que, pour les compacts, l'écran orientable soit réservé à
quelques modèles de haut de gamme. Curieusement, ces mêmes modèles à
écran miraculeux sont les seuls à être dotés d'un viseur.

--
François
Jean-Pierre Roche
Le #23694271
Le 28/08/2011 13:32, Bour-Brown a écrit :
Un des grands changements apporté par le numérique dans mes
habitudes, cela
a été ce petit écran au dos des appareils. Sans parler de
l'aisance qu'il
apportait après la prise de vue, quelques mots sur la
révolution qu'il a
permise dans ma pratique.

1) je ne compte plus le nombre de fois où j'ai pu poser
l'appareil quelque
part, ajuster le cadrage et prendre ensuite des photos de
gens au naturel.



Eventuellement mais ça reste un usage très limité pour la
plupart des photographes

2) que ce soit macro ou nature, pouvoir glisser l'appareil
entre les
obstacles pour le rapprocher de la cible, génial.



? quels obstacles ? a part la macro au ras du sol

3) avoir une vision totale de la scène autour de soi, avec
la perception des
déplacements périphériques, c'est excellent aussi : on peut
beaucoup plus
facilement choisir le bon moment pour déclencher.



Hum... Je vois pas trop l'avantage de l'écran par rapport au
viseur

4) je vois nettement mieux avec deux yeux une petite image
devant moi qu'une
scène réduite par un oeillleton avec un seul oeil.



Tu n'as pas dû souvent utiliser un reflex... L'image est
bien meilleure que celle qu'on peut voir un écran, même avec
deux yeux !!! En fait elle est naturelle (c'est juste un
renvoi par miroir) ce qui est loin d'être le cas avec un
écran. Évidemment avec un viseur électronique...

Les inconvénients sont réels, mais contournables. Par
exemple l'écran
pivotant permet de retrouver un peu de lisibilité en plein
soleil, par
exemple la stabilisation compense assez bien le fait de
tenir l'appareil à
bout de bras plutôt que contre soi.



Comme tu dis : un *peu* de lisibilité.

L'avantage de pouvoir déporter un appareil par rapport à son
oeil et choisir
d'autres points de vue est pour moi énorme.



C'est un point intéressant. En revanche suivre un sujet en
mouvement rapide avec un écran et un gros télé c'est
totalement impossible.

(en fait je pense que ce sont des gens avec des problèmes de
vision ou de
tremblements qui se plaignent, et ça me fait bizarre qu'ils
généralisent à partir de leurs limites)



C'est juste qu'avec un écran il y a bien des situations où
ne voit pas ce qu'on photographie... Il est également très
difficile de juger de la dynamique et des couleurs des
images car tout est modifié par l'électronique (qui parfois
part en vrille).


--
Jean-Pierre Roche

enlever sanspub pour m'écrire...
Jean-Claude Ghislain
Le #23694571
"Bour-Brown" a écrit :

Un des grands changements apporté par le numérique dans mes habitudes,
cela a été ce petit écran au dos des appareils.



Ayant principalement fait du 6x6, je visais avec deux yeux sur un écran bien
avant l'arrivée du numérique.

--
JCG
Bour-Brown
Le #23694641
Joël Hautois a écrit
( )

Pour la vision, et la difficulté de bien voir sans lunettes un petit
écran à 30/40 cms, avec l'âge, à peu près tout le monde est concerné. Le
viseur corrigé règle le problème.



Exactement. Tous les jeunes que l'on croise par exemple tous les jours dans
les transports en commun se servent d'écrans sans problème. Vouloir exprimer
les avantages ou les inconvénients d'un système sans jamais oser aborder le
seul point crucial, à savoir l'âge, ça me paraît quand même douteux, comme
démarche.
Bour-Brown
Le #23694661
François a écrit
( 4e5a303a$0$18789$ )

Dommage que, pour les compacts, l'écran orientable soit réservé à quelques
modèles de haut de gamme.



Même chose.

Ils devraient tous avoir aussi un petit viseur optique juste pour dépanner,
au cas où...

(j'ai remarqué quand dans la plupart des situations où cela m'aurait
dépanné, j'ai aussi vite fait de déclencher à l'aveugle, avec les
automatismes des boîtiers actuels, ça marche beaucoup mieux qu'on l'imagine)
Bour-Brown
Le #23694761
Jean-Pierre Roche a écrit
( j3ddu9$1gke$ )

Eventuellement mais ça reste un usage très limité pour la plupart des
photographes



Ah ça les autres... Perso je ne peux pas me mettre à une table sympa sans
finit par poser mon LX1 sur un verre et le laisser se débrouiller en mode
retardateur.


? quels obstacles ? a part la macro au ras du sol



Pour moi la nature c'est un fouillis végétal, si je vois une bébête quelque
part et si j'arrive à glisser l'appareil entre les branches, les tiges et
les feuilles jusqu'à être dessus sans la chasser, j'ai des chances de faire
la photo.

(mais bon, t'as vu mes bricolages, ce n'est non plus pas de l'objectif
spécialisé qui permet de rester à 20 cm ou plus)


Hum... Je vois pas trop l'avantage de l'écran par rapport au viseur



Le nombre de fois où je veux prendre un truc depuis un trottoir,
malheureusement les voitures, les bus, tout ça, je cadre, je vois un trou
arriver, clic clac. Le mec qui reste l'oeil à l'oculaire je ne connais pas
sa pratique, moi avec l'écran ça marche bien.


Tu n'as pas dû souvent utiliser un reflex...



Je ne vois pas trop le rapport, mais bon, je rappelle quand même que j'en ai
eu un plus de dix ans - pour mémoire un Olympus OM10, le 50 mm + un 135 mm +
un doubleur Foca HR7 - que j'ai eu du télémétrique avant ça, avec posemètre
mon bon monsieur, que les oculaires et les réglages à la main merci bien,
j'ai donné)


L'image est bien meilleure que celle qu'on peut voir un écran, même avec
deux yeux !!!



D'abord ce n'est justement pas une image, juste un cadrage, ensuite je ne
vais pas rentrer dans les détails, mais plus tu as des corps flottants dans
le vitré, plus la vision binoculaire est confortable.


En revanche suivre un sujet en mouvement rapide avec un écran et un gros
télé c'est totalement impossible.



Difficile, tout à fait exact, surtout si les mouvements ne sont pas
prévisibles.


C'est juste qu'avec un écran il y a bien des situations où ne voit pas ce
qu'on photographie... Il est également très difficile de juger de la
dynamique et des couleurs des images car tout est modifié par
l'électronique (qui parfois part en vrille).



Ah mais il y a un tas de défauts, je suis bien d'accord. Sans compter les
rafraîchissements parfois fantaisistes, les réglages débiles qui font
qu'avec le G3 si je décide de mettre -2 IL pour prendre un truc brillant
dans un environnement normal c'est tout l'écran qui plonge et devient noir,
authentique !

(ça ne le fait pas si je rentre le bon couple diaphragme / vitesse par
exemple)
jean-daniel dodin
Le #23694911
l'écran a aussi l'inconvénient d'être près de l'oeil (enfin assez
près), du coup problème de lunettes, on ne voit pas facilement à la
fois le sujet et l'écran.

c'est d'ailleurs pareil avec le viseur, sauf que là j'ai trouvé une
solution: une paire de lunettes bifocales, réglées sur l'infini pour
la visée et avec une lunule en bas pour regarder l'écran pour les
réglages, sauf là j'ai l'appareil avec l'écran horizontal

si je veux viser, j'ai l'écran à hauteur d'oeil, donc flou, même avec
mes lunettes progressives usuelles.

j'ai le même souci avec les camescopes (car là, oublier les viseurs)

en fait, dans ces cas, je vise un peu au jugé... ou je ne regarde que
l'écran, je regrette alors qu'il ne soit pas plus grand que le capteur

pour voir la cible avec un réflexe, je garde juste les deux yeux
ouverts...

jdd

--
http://www.dodin.net
Le wiki des forums son-image français: http://dodin.org/frsv/
http://jdd.blip.tv/
http://www.youtube.com/user/jdddodinorg
François
Le #23695001
Le 28/08/2011 16:58, Bour-Brown a écrit :
(j'ai remarqué quand dans la plupart des situations où cela m'aurait
dépanné, j'ai aussi vite fait de déclencher à l'aveugle, avec les
automatismes des boîtiers actuels, ça marche beaucoup mieux qu'on
l'imagine)




Ils font même le cadrage automatique, maintenant ?

--
François
£g
Le #23695141
"Bour-Brown" 4e5a567d$0$30772$
Joël Hautois a écrit
( )

Pour la vision, et la difficulté de bien voir sans lunettes un petit
écran à 30/40 cms, avec l'âge, à peu près tout le monde est concerné.
Le
viseur corrigé règle le problème.



Exactement. Tous les jeunes que l'on croise par exemple tous les jours
dans
les transports en commun se servent d'écrans sans problème. Vouloir
exprimer
les avantages ou les inconvénients d'un système sans jamais oser
aborder le
seul point crucial, à savoir l'âge, ça me paraît quand même douteux,
comme
démarche.



Que veux tu dire par là?
On a l'âge de ses yeux, ses artères, ses os, son c½ur, ... ? On fait
avec
Tant que l'on se pense jeune on reste jeune, c'est aussi dans la tête
que ça se passe.
Mais à partir du jour où on roule en vélo (vtt) et que l'on mord le pneu
avant, parce que l'on croyait tenir le guidon, là on se sent vieillir.

£g
Publicité
Poster une réponse
Anonyme