L'effet "Cyrano" est-il une pure construction psychologique ? La preuve par la truffe

Le
Ghost-Rider
Pour poursuivre sur l'intéressante discussion "Sigma oZe le Zoom f/1.8"
sur frpm, conclue, et avec quelle courtoisie, par un "Ta gueule !",
adressée par Elohan à MELMOTH, je voudrais apporter ma modeste
contribution en commentant ici une suite de photos publiées sur Twitter
par Ireland Baldwin, fille d'Alec Baldwin et de Kim Basinger.

Cette suite de photos me semble bien montrer que ce n'est pas du tout la
focale proprement dite, courte, moyenne ou longue qui importe pour
éviter que le nez ne prenne des dimensions apparentes excessives dans un
portrait, mais uniquement la distance du plan focal audit nez relative à
la profondeur du visage, preuve canine à l'appui.
http://www.leparisien.fr/laparisienne/actu-people/en-images-voici-ireland-la-fille-de-kim-basinger-et-alec-baldwin-31-03-2013-2685549.php?pic=1

Photo 1 (plage, de face) : le nez d'Ireland Baldwin, vu de loin, semble
de dimensions normales
Photo 2 (plage, de dos): le nez est vu de profil, on peut donc en
retenir les dimensions pour les comparaisons ultérieures
Photo 3 (voiture) : le nez parait un peu plus important mais reste
acceptable car il n'y a pas d'ombre pour le souligner
photo 4 (autoportrait à l'iPhone) : la distance est plus grande et le
nez paraît plus petit que dans la photo 3
Photo 5 (bouche en cul de poule, doigts écartés) : la contre-plongée
agrandit les narines mais raccourcit le nez
Photo 6 (voiture, noir et blanc) : c'est LA photo qui montre qu'une
courte distance accentue la grosseur apparente du nez, l'effet est manifeste
Photo 7 (fichu rouge) : de plus loin, le nez paraît un peu trop gros
mais pas trop
Photo 8 (col de pull-over noir) : consciente de la dimension excessive
de son nez pris en gros plan, Ireland essaie maladroitement de le cacher
Photo 9 (cheveux relevés, en plongée) : à courte distance le nez paraît
manifestement trop gros
Photo 10 (profil au journal) : le visage se situant dans le même plan,
le nez paraît normal
Photo 11 (voiture et chien au short court) : idem : nez normal
Photo 12 (gros plan au chien) : deuxième photo très révélatrice, comme
pour la photo 8, Ireland cache son nez, mais elle a oublié que la truffe
du chien va apparaître disproportionnée alors que dans la photo
précédente, prise de plus loin, cette truffe paraît normale ; or la
profondeur du visage du chien est bien plus importante que celle du
visage d'Ireland ; on voit donc bien là que le phénomène n'est pas une
construction psychologique mais une vérité géométrique
Photo 13 (canapé gris et natte) : de même, la distance courte accentue
le volume du nez avec un effet supplémentaire dû à l'ombre portée.

Voilà, il suffit de comparer les dimensions apparentes du nez ou de la
truffe avec les distances de prise de vue dans cette suite de photos
pour se convaincre de l'existence "réelle" de l'effet Cyrano et de ses
variations en fonction de la distance.
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 9
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
jdanield
Le #25368242
Le 27/04/2013 15:21, Ghost-Rider a écrit :

Cette suite de photos me semble bien montrer que ce n'est pas du tout
la focale proprement dite, courte, moyenne ou longue qui importe pour
éviter que le nez ne prenne des dimensions apparentes excessives dans
un portrait, mais uniquement la distance du plan focal audit nez



C'est vrai. Mais dans le contexte ou la règle a été écrite (argentique
24x36), ça revient au même, à cadrage égal. Recadrer après coup ne
change rien qu'à modifier les paramètres de comparaison, c'est donc
idiot (pour la discussion).

Il nous faut donc maintenant parler de focale équivalente.

Sachant que la focale idéale est entre 100 et 135 mm, mais que les
dimensions de l'éventuel studio du particulier rendent ces focales peu
utilisables pour autre chose que des gros plans du visage.

il n'y a pas que les visages, les photos de voiture c'est pareils

http://photo.lacentrale.fr/photo/lc/E1/11/60/E11160221-vign.jpg

Notons aussi que cet effet n'apparait pas dans la vue directe car le
cerveau corrige. Si la mise en page de la photographie peut donner au
cerveau les mêmes données, l'effet ne sera sans doute pas visible (je
n'ai pas d'exemple)

Noter aussi que ce n'est pas limité à la photo, en dessin industriel,
on voit ça lors de l'étude des perspectives (point de fuite proche)

A et GR veut faire de l'humour, un site avec moins de pub serait
mieux, je ne suis pas allé plus loin que la première photo...

jdd
YouDontNeedToKnowButItsNoëlle
Le #25368302
Le 27/04/13 16:34, jdanield a écrit :
Le 27/04/2013 15:21, Ghost-Rider a écrit :

Cette suite de photos me semble bien montrer que ce n'est pas du tout
la focale proprement dite, courte, moyenne ou longue qui importe pour
éviter que le nez ne prenne des dimensions apparentes excessives dans
un portrait, mais uniquement la distance du plan focal audit nez



C'est vrai. Mais dans le contexte ou la règle a été écrite (argentique
24x36), ça revient au même, à cadrage égal. Recadrer après coup ne
change rien qu'à modifier les paramètres de comparaison, c'est donc
idiot (pour la discussion).

Il nous faut donc maintenant parler de focale équivalente.


Bien sur.

Sachant que la focale idéale est entre 100 et 135 mm,


Ça, par contre, ça se discute.
Le portrait n'est pas obligatoirement uniquement le portrait visage
serré ; et je viens de trier une série toute faite au 60 macro, donc
assez proche, certains portraits médians, d'autre gros plans, sur le
plan pratique je n'aurais pas pu les faire avec une focale plus longue.
(foule, tout le monde qui bouge dans tous les sens ...)
Et le rapport très direct m'a donné une jolie moisson de sourires.
L'aspect pas de déformation me semble tout à fait bon aussi.

mais que les
dimensions de l'éventuel studio du particulier rendent ces focales peu
utilisables pour autre chose que des gros plans du visage.



Yeah ! En fait la façon dont je sens le truc c'est rentrer dans la
sphère de distance sociale - dans nôtre culture c'est à peu près la
longueur du bras - sans envahir la sphère personnelle à l'intérieur et
encore moins la distance de l'intime encore à l'intérieur.

Noëlle Adam
jdanield
Le #25368332
Le 27/04/2013 17:12, YouDontNeedToKnowButItsNoëlle a écrit :

Yeah ! En fait la façon dont je sens le truc c'est rentrer dans la
sphère de distance sociale - dans nôtre culture c'est à peu près la
longueur du bras - sans envahir la sphère personnelle à l'intérieur et
encore moins la distance de l'intime encore à l'intérieur.



si je frais ca je n'ai que des grimaces, sauf à faire franchement du
studio ou équivalent, il faut que je me fasse oublier :-(

sinon: main devant le visage, grimace ou yeux fermés...

jdd
René
Le #25368402
"YouDontNeedToKnowButItsNoëlle" a écrit dans le message de groupe de
discussion : klgptg$ptb$

Yeah ! En fait la façon dont je sens le truc c'est rentrer dans la sphère
de distance sociale - dans nôtre culture c'est à peu près la longueur du
bras - sans envahir la sphère personnelle à l'intérieur et encore moins la
distance de l'intime encore à l'intérieur.



Je n'ai jamais "pratiqué le Leica"; je crois cependant que sa taille, en
comparaison des gros réflex actuels, a du être appréciée pour les raisons
que tu décris.

René
Le #25368432
"Ghost-Rider" news: klgj7h$90j$


Faut arrêter vos fulettes et délires, les objectifs de maintenant n'ont
plus rien à voir avec les antiquités datant de la période argentique :


focale 22 mm

http://cjoint.com/data/0DBsef3YiqF.htm


focale 85 mm

http://cjoint.com/data/0DBshfaHDAs.htm


£g
Claudio Bonavolta
Claudio Bonavolta
Le #25368472
Le samedi 27 avril 2013 18:10:12 UTC+2, untel a écrit :
Faut arrêter vos fulettes et délires, les objectifs de maintenant n'o nt
plus rien à voir avec les antiquités datant de la période argentiqu e :



Les lois optiques ont changé ?

focale 22 mm
http://cjoint.com/data/0DBsef3YiqF.htm

focale 85 mm
http://cjoint.com/data/0DBshfaHDAs.htm

£g



D'après les exifs, ce serait sur un APS-C.
Déjà, comparer ce qui est comparable: quand on dit qu'en pleine tête, "on" conseille un 100mm, c'est en full frame, en APS-C, ça devient un 65 mm.
Ici, ton 22mm correspond à un 33 en plein format.

Ensuite, il aurait été judicieux de faire un essai avec une vraie perso nne, je dirais même une personne que tu connais bien, une modification de perspective devient beaucoup plus criante.
Une tête de mannequin en polystyrène, de ce point de vue, c'est pas glo p.
Ensuite, ce serait bien de faire un test en obtenant la même taille final e sur le capteur (sans recadrage bien sûr), c'est pas tout à fait le ca s ici.

Claudio Bonavolta
www.bonavolta.ch
jdanield
Le #25368532
Le 27/04/2013 18:27, Claudio Bonavolta a écrit :
Le samedi 27 avril 2013 18:10:12 UTC+2, untel a écrit :
Faut arrêter vos fulettes et délires, les objectifs de maintenant n'ont
plus rien à voir avec les antiquités datant de la période argentique :



Les lois optiques ont changé ?



il ne s'agit même pas d'optique, mais de perspective. Construisez une
perspective avec les 3 points de fuite proches, vous verrez...

regardez le dessin juste à droite

http://fr.wikipedia.org/wiki/Point_de_fuite

jdd
Le #25368522
"Claudio Bonavolta" news:
argentique :

Les lois optiques ont changé ?

focale 22 mm
http://cjoint.com/data/0DBsef3YiqF.htm

focale 85 mm
http://cjoint.com/data/0DBshfaHDAs.htm

£g



D'après les exifs, ce serait sur un APS-C.
Déjà, comparer ce qui est comparable: quand on dit qu'en pleine tête,
"on" conseille un 100mm, c'est en full frame, en APS-C, ça devient un
65mm.
Ici, ton 22mm correspond à un 33 en plein format.

Ensuite, il aurait été judicieux de faire un essai avec une vraie
personne, je dirais même une personne que tu connais bien, une
modification de perspective devient beaucoup plus criante.
Une tête de mannequin en polystyrène, de ce point de vue, c'est pas
glop.
Ensuite, ce serait bien de faire un test en obtenant la même taille
finale sur le capteur (sans recadrage bien sûr), c'est pas tout à fait
le cas ici.


Faut les lire les exifs, aucuns recadrages, aucunes retouches, brut de
capteur, juste reduites avec reziser pour cjoint.
Si j'ais pris une tête synthétique, c'est justement pour ne pas se
retrouver avec deux images non identique en position et pour ceux qui
voudraient jouer à superposer les deux images, ce qui n'est pas bien
compliqué pour les spécialistes qui fréquentent ce forum, afin de
comparer la différence de longueur du nez, Quant a APS-C vs FF ça ne
change en rien les focales, un 50 mm reste un 50 mm pour un comme pour
l'autre, juste une différence de champ vu par un capteur ou l'autre.

Ces < équivalences > qui ne veulent rien dire, juste pour faire jaser.

Mais je peux refaire l'essai avec une tête plus proche de la réalité.

£g
YouDontNeedToKnowButItsNoëlle
Le #25368512
Le 27/04/13 17:19, jdanield a écrit :
Le 27/04/2013 17:12, YouDontNeedToKnowButItsNoëlle a écrit :

Yeah ! En fait la façon dont je sens le truc c'est rentrer dans la
sphère de distance sociale - dans nôtre culture c'est à peu près la
longueur du bras - sans envahir la sphère personnelle à l'intérieur et
encore moins la distance de l'intime encore à l'intérieur.



si je frais ca je n'ai que des grimaces, sauf à faire franchement du
studio ou équivalent, il faut que je me fasse oublier :-(

sinon: main devant le visage, grimace ou yeux fermés...

jdd



Bon, j'ai eu de la chance, c'était un peu spécial. Les lycéens qui
fêtaient "le père cent" à Nancy, costumés et d'humeur joyeuse.
De plus, et ça compte dans les rapports instinctifs, je suis petite : le
désavantage c'est que je suis toujours un peu en contre-plongée,
l'avantage c'est que ça me rend très peu menaçante. Les yeux fermés, ça
on n'y peut rien. En fait pour moi la focale idéale c'est plutôt une
histoire de comment je peux bouger plutôt que de taille du pif.
À un festival j'ai fait des portraits au 70-200, classique avec un bon
flou derrière. Je ne les aime pas vraiment parce que les regards n'y
sont pas concernés...
Le studio c'est amusant mais je n'ai pas assez souvent des modèles pour
progresser vite.

Noëlle Adam
Publicité
Poster une réponse
Anonyme