Enceintes « numériques »

Le
Gerald
Dernière tentative de lancement d'un sujet sur une nouveauté que
j'estime significative et susceptible de remettre en cause le paradigme
traditionnel de la hifi : les enceintes numériques.

Bien sûr, pour quelques temps encore le son nécessitera un brassage
mécanique de l'air (ou des os du crâne ?) qui reste par essence
"analogique" MAIS

mais il y a un paquet d'années déjà que dans le monde audio pro on a
vu sortir des enceintes dotées d'entrées numériques optiques et
coaxiales. Les plus anciennes à ma connaissance (une quinzaine d'années)
<http://www.roland.com/products/en/DS-90A/>

rejointes désormais par des modèles "audiophiles" comme celui-ci,
comportant en plus une entrée USB :
<http://www.on-mag.fr/index.php/topaudio/actualites-news/11067-enceintes
-numeriques-meridian-m6-plus-beau-et-plus-fort-que-bang-a-olufsen>
voire par des discussions (et une liste qui tente d'être exhaustive)
sur des forums "audiophiles" :
<http://www.audiocircle.com/index.php?topic5702.0>

ce qui ramène à une réflexion que je proposais récemment et à une
autre aussi d'ailleurs ;-)

--
Gérald
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 2
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Jean-Pierre Roche
Le #25277362
Le 13/03/2013 10:07, Gerald a écrit :
Dernière tentative de lancement d'un sujet sur une nouveauté que
j'estime significative et susceptible de remettre en cause le paradigme
traditionnel de la hifi : les enceintes numériques.



Ce ne sont pas des enceintes numériques, juste des enceintes
amplifiées avec entrées numériques.... Déplacer un circuit
vers l'enceinte ne modifie en rien la structure du système
de reproduction sonore.
Surtout que ça n'a rien de nouveau : ça existait (aussi bien
en grand public qu'en professionnel) il y a 15 ou 20 ans.
Sans succès car les clients de l'époque avaient du mal à
comprendre à quoi ça pouvait servir...
Curieusement, dans les systèmes techniquement avancés, une
formule intéressante semble abandonnée : celle des enceintes
asservies.

--
Jean-Pierre Roche

enlever sanspub pour m'écrire...
Philippe
Le #25277392
Le Wed, 13 Mar 2013 10:25:36 +0100, Jean-Pierre Roche a écrit :

Curieusement, dans les systèmes techniquement avancés, une formule
intéressante semble abandonnée : celle des enceintes asservies.



J'ai souvenir d'une gamme grand public chez Philips dans les années '70
mais je n'ai jamais entendu ni écouté.

Dans tout asservissement, il y a un temps de réponse, même infime. Est-ce
réellement adapté a de la reproduction audio où le prix compte quand même
beaucoup et le temps de réponse propre du HP plus important encore que
celui d'une boucle de calcul?

Pour les enceintes "numériques", concentrer les fonctions n'est pas idiot
mais est-ce que le résultat final est convaincant?
Avec toute mon ignorance des capacités techniques les plus récentes, je
poserai la remarque suivante: l'absence de synchronisation de chaque
convertisseur numérique semble être pour moi un problème comparé a un
convertisseur où tout est traité ensemble.
A noter que les équipements professionnels possèdent une horloge
maîtresse qui synchronise tout ce beau monde numérique.

vu du coté image: quand tout n'est pas homogène j'ai assez souvent
détecté des décalages entre son et image alors que la source, un DVD, ne
peut pas être soupçonnée d'être a l'origine de ce décalage.


--
http://www.giedre.fr/
Philippe Vessaire Ò¿Ó¬
MELMOTH
Le #25277412
Ce cher mammifère du nom de Jean-Pierre Roche nous susurrait, le
mercredi 13/03/2013, dans nos oreilles grandes ouvertes mais un peu
sales tout de même, et dans le message

une formule intéressante semble abandonnée : celle des enceintes
asservies.



Je crois l'avoir souvent dit ici...Une de Mes plus grandes et belles
Écoutes fut celle de la Brigantin V Cabasse, aux HP
asservi...Unique...(sur de l'électronique Cabasse)...

--
Car avec beaucoup de science, il y a beaucoup de chagrin ; et celui qui
accroît sa science accroît sa douleur.
[Ecclésiaste, 1-18]
MELMOTH - souffrant
François Yves Le Gal
Le #25277552
On Wed, 13 Mar 2013 10:25:36 +0100, Jean-Pierre Roche

Sans succès car les clients de l'époque avaient du mal à
comprendre à quoi ça pouvait servir...



Et, surtout, ils voulaient composer leur système avec les meilleurs éléments
du moment tels que portés aux nues par la presse sujet - verbe - compliment.

Curieusement, dans les systèmes techniquement avancés, une
formule intéressante semble abandonnée : celle des enceintes
asservies.



On en trouve encore un chouille côté caissons de graves indépendants.
François Yves Le Gal
Le #25277582
On Wed, 13 Mar 2013 09:43:56 +0000 (UTC), Philippe

J'ai souvenir d'une gamme grand public chez Philips dans les années '70
mais je n'ai jamais entendu ni écouté.



Gamme Philips MFB, très en avance sur son temps.

Pour les enceintes "numériques", concentrer les fonctions n'est pas idiot
mais est-ce que le résultat final est convaincant?



Il l'est dans certains cas, par exemple avec les remarquables trucs de la
gamme Dynaudio AIR, devenus les écoutes standard de pas mal de bonnes
maisons.

Avec toute mon ignorance des capacités techniques les plus récentes, je
poserai la remarque suivante: l'absence de synchronisation de chaque
convertisseur numérique semble être pour moi un problème comparé a un
convertisseur où tout est traité ensemble.



Vi.

A noter que les équipements professionnels possèdent une horloge
maîtresse qui synchronise tout ce beau monde numérique.



Pas seulement en pro, on a des horloges maîtresses en grand public haut de
gamme.

vu du coté image: quand tout n'est pas homogène j'ai assez souvent
détecté des décalages entre son et image alors que la source, un DVD, ne
peut pas être soupçonnée d'être a l'origine de ce décalage.



C'est un problème lié au matériel utilisé et à ses réglages - les bons
lecteurs ou convertos permettent de le prendre en compte. Le numérique en
lui-même n'y est pour rien.
Philippe
Le #25277622
Le Wed, 13 Mar 2013 12:22:17 +0100, François Yves Le Gal a écrit :

vu du coté image: quand tout n'est pas homogène j'ai assez souvent
détecté des décalages entre son et image alors que la source, un DVD, ne
peut pas être soupçonnée d'être a l'origine de ce décalage.



C'est un problème lié au matériel utilisé et à ses réglages - les bons
lecteurs ou convertos permettent de le prendre en compte. Le numérique
en lui-même n'y est pour rien



Bien sur que si, c'est le numérique la cause, avec de buffers où le flux
audio est retardé sans qu'il n'y ait de lien avec le flux vidéo. En
analogique, ça n'existe pas.
Rester basique est la solution, c'est a dire ne pas faire traiter le son
par un convertisseur séparé.

--
http://www.giedre.fr/
Philippe Vessaire Ò¿Ó¬
Gerald
Le #25277602
Jean-Pierre Roche
Déplacer un circuit
vers l'enceinte ne modifie en rien la structure du système
de reproduction sonore.



Peut-être la cohérence et l'intégration ?

--
Gérald
Philippe
Le #25277652
Le Wed, 13 Mar 2013 12:58:40 +0100, Gerald a écrit :

Déplacer un circuit vers l'enceinte ne modifie en rien la structure du
système de reproduction sonore.



Peut-être la cohérence et l'intégration ?



Dans le cas du numérique, c'est plutôt de l'incohérence quand chaque
convertisseur travaille dans son coin a son rythme. Synchroniser tout ça
n'est pas simple ni gratuit...

Pour l'instant je ne vois aucune raison de conseiller ça pour l'écoute de
la musique a la maison mais plutôt mille de l'écarter. Le convertisseur
qui traite les canaux avec la même horloge est indispensable. La solution
des pros reste inabordable aux budgets ordinaires.




--
http://www.giedre.fr/
Philippe Vessaire Ò¿Ó¬
François Yves Le Gal
Le #25277702
On Wed, 13 Mar 2013 11:45:23 +0000 (UTC), Philippe

Bien sur que si, c'est le numérique la cause, avec de buffers où le flux
audio est retardé sans qu'il n'y ait de lien avec le flux vidéo.



Ben non, hein. Logiciel <> matériel. Les problèmes sont causés en aval...
Gerald
Le #25277692
Philippe
Pour l'instant je ne vois aucune raison de conseiller ça pour l'écoute de
la musique a la maison mais plutôt mille de l'écarter.



DONC les ingénieurs de Behringer, Alesis, JBL, Neumann, Meridian etc.
sont des bouffons et valent moins que ta parole ?

A contrario j'en verrai bien une bonne vingtaine de ne pas le faire :-)
--
Gérald
Publicité
Poster une réponse
Anonyme