escroquerie carte bleue

Le
arobin
Bonjour, mon fils de 22 ans (myopathe) vit dans un iem pour jeunes
handicapés moteur à bordeaux, afin de poursuivre ses études à
l'université, étant tétraplégique il a fait la grosse erreur de don=
ner
son numéro de carte à 2 de ses (mauvais copains)
pour l'aider à tirer des espèces au DAB (du fait qu'il est
tétraplégique et ne peut le faire lui même), ils résident tous deux=
t
dans le même établissement que et lui ont subtilisé sa carte afin de
faitre des retraits ceci depuis le 13 janvier total des retraits
effectués 2 200 euros ! je viens de m'en apercevoir ayant reçu son
relevé bancaire ce jour, je n'ai pas encore vérifié si les achats
internet sont bien les siens, je viens de faire opposition sur sa
carte bleue, demain je me rends à sa banque et lui de son côté (il es=
t
à Bordeaux et moi à Paris) va porter plainte à l'encontre des deux
personnes suspectées ( qui sont mineures !) qui sont les deux seules à
qui il ait confié son code carte bleue.
Quels sont ses recours ? quelles démarches doit il faire en priorité
si les DAB ont des caméras on verra bien qu'il n'était pas présent, s=
a
grande faute bien sur étant d'avoir donné son code !
Merci de vos réponses
Anita
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 8
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Caroline
Le #24252341

Bonjour, mon fils de 22 ans (myopathe) vit dans un iem pour jeunes
handicapés moteur à bordeaux, afin de poursuivre ses études à
l'université, étant tétraplégique il a fait la grosse erreur de donner
son numéro de carte à 2 de ses (mauvais copains)
pour l'aider à tirer des espèces au DAB (du fait qu'il est
tétraplégique et ne peut le faire lui même), ils résident tous deux t
dans le même établissement que et lui ont subtilisé sa carte afin de
faitre des retraits ceci depuis le 13 janvier total des retraits
effectués 2 200 euros ! je viens de m'en apercevoir ayant reçu son
relevé bancaire ce jour, je n'ai pas encore vérifié si les achats
internet sont bien les siens, je viens de faire opposition sur sa
carte bleue, demain je me rends à sa banque et lui de son côté (il est
à Bordeaux et moi à Paris) va porter plainte à l'encontre des deux
personnes suspectées ( qui sont mineures !) qui sont les deux seules à
qui il ait confié son code carte bleue.
Quels sont ses recours ? quelles démarches doit il faire en priorité
si les DAB ont des caméras on verra bien qu'il n'était pas présent, sa
grande faute bien sur étant d'avoir donné son code !
Merci de vos réponses
Anita

Bonjour

Je ne comprend pas pourquoi, vous ne vous êtes pas mise d'accord
avec la direction de l'établissement de retirer avec sa carte l 'argent
dont il a besoin , que de demander aux copains
Deltaplan
Le #24252631
On 16/02/2012 02:44, wrote:
Bonjour, mon fils de 22 ans (myopathe) vit dans un iem pour jeunes
handicapés moteur à bordeaux, afin de poursuivre ses études à
l'université, étant tétraplégique il a fait la grosse erreur de donner
son numéro de carte à 2 de ses (mauvais copains)
pour l'aider à tirer des espèces au DAB (du fait qu'il est
tétraplégique et ne peut le faire lui même), ils résident tous deux t
dans le même établissement que et lui ont subtilisé sa carte afin de
faitre des retraits ceci depuis le 13 janvier total des retraits
effectués 2 200 euros ! je viens de m'en apercevoir ayant reçu son
relevé bancaire ce jour, je n'ai pas encore vérifié si les achats
internet sont bien les siens, je viens de faire opposition sur sa
carte bleue, demain je me rends à sa banque et lui de son côté (il est
à Bordeaux et moi à Paris) va porter plainte à l'encontre des deux
personnes suspectées ( qui sont mineures !) qui sont les deux seules à
qui il ait confié son code carte bleue.
Quels sont ses recours ? quelles démarches doit il faire en priorité
si les DAB ont des caméras on verra bien qu'il n'était pas présent, sa
grande faute bien sur étant d'avoir donné son code !
Merci de vos réponses
Anita



Ca s'appelle typiquement de l'abus de confiance, la subtilité éventuelle
pourrait être que les personnes en question ne contestent pas avoir
réalisé ces retraits (suite à un dépôt de plainte, il sera normalement
pas trop difficile de les identifier, les distributeurs de billets sont
tous dotés de caméras de surveillance).

La première démarche est à mon avis un dépôt de plainte contre X pour
abus de confiance, et vol de la carte bleue, en indiquant aux forces de
l'ordre l'identité des personnes qui avaient connaissance du code de la
carte. Pas de plainte nominative, ne sachant pas qui exactement est
l'auteur des retraits (ça pourrait même être une tierce personne, rien
ne dit que ces 2-là n'ont pas communiqué le code à quelqu'un d'autre par
exemple)
Groslandais
Le #24253191
A mon humble avis nous sommes aux marges de la Loi pénale
le vol ne tient pas il n y a pas eu soustraction mais remise volontaire
l'escroquerie quant à elle on en est à ses limites car il y a bien eu
manœuvre frauduleuse mais c est tout
Pour l'abus de confiance il faudra apporter la preuve comme quoi ceux a qui
a été remis la CB s'étaient engagés à en faire un usage déterminé et rendre
l'argent.
Bien considérer aussi que le fait de communiquer son code CB va à l'encontre
des règles élémentaires transmises par la Banque.
Marc-Antoine
Le #24253251
Je réponds à Caroline qui a écrit :

Bonjour, mon fils de 22 ans (myopathe) vit dans un iem pour jeunes
handicapés moteur à bordeaux, afin de poursuivre ses études à
l'université, étant tétraplégique il a fait la grosse erreur de donner
son numéro de carte à 2 de ses (mauvais copains)
pour l'aider à tirer des espèces au DAB (du fait qu'il est
tétraplégique et ne peut le faire lui même), ils résident tous deux t
dans le même établissement que et lui ont subtilisé sa carte afin de
faitre des retraits ceci depuis le 13 janvier total des retraits
effectués 2 200 euros ! je viens de m'en apercevoir ayant reçu son
relevé bancaire ce jour, je n'ai pas encore vérifié si les achats
internet sont bien les siens, je viens de faire opposition sur sa
carte bleue, demain je me rends à sa banque et lui de son côté (il est
à Bordeaux et moi à Paris) va porter plainte à l'encontre des deux
personnes suspectées ( qui sont mineures !) qui sont les deux seules à
qui il ait confié son code carte bleue.
Quels sont ses recours ? quelles démarches doit il faire en priorité
si les DAB ont des caméras on verra bien qu'il n'était pas présent, sa
grande faute bien sur étant d'avoir donné son code !
Merci de vos réponses
Anita

Bonjour

Je ne comprend pas pourquoi, vous ne vous êtes pas mise d'accord
avec la direction de l'établissement de retirer avec sa carte l 'argent
dont il a besoin , que de demander aux copains



Il y a beaucoup de choses que vous ne comprenez pas. A chaque fois que
vous intervenez c'est pour donnez des conseils plus ou moins judicieux
(plutôt moins que plus) mais jamais de réponse juridique.

Pour le reste il est probable qu'il y ait là abus de faiblesse.
(Article 223-15-2 du CP)

Le problème serait du coté de la banque qui risque de chercher des
"noises" parce que le numéro de code confidentiel a été
*volontairement* transmis.

--
Marc-Antoine
Deltaplan
Le #24253271
On 16/02/2012 16:15, Marc-Antoine wrote:
Je réponds à Caroline qui a écrit :

Bonjour, mon fils de 22 ans (myopathe) vit dans un iem pour jeunes
handicapés moteur à bordeaux, afin de poursuivre ses études à
l'université, étant tétraplégique il a fait la grosse erreur de donner
son numéro de carte à 2 de ses (mauvais copains)
pour l'aider à tirer des espèces au DAB (du fait qu'il est
tétraplégique et ne peut le faire lui même), ils résident tous deux t
dans le même établissement que et lui ont subtilisé sa carte afin de
faitre des retraits ceci depuis le 13 janvier total des retraits
effectués 2 200 euros ! je viens de m'en apercevoir ayant reçu son
relevé bancaire ce jour, je n'ai pas encore vérifié si les achats
internet sont bien les siens, je viens de faire opposition sur sa
carte bleue, demain je me rends à sa banque et lui de son côté (il est
à Bordeaux et moi à Paris) va porter plainte à l'encontre des deux
personnes suspectées ( qui sont mineures !) qui sont les deux seules à
qui il ait confié son code carte bleue.
Quels sont ses recours ? quelles démarches doit il faire en priorité
si les DAB ont des caméras on verra bien qu'il n'était pas présent, sa
grande faute bien sur étant d'avoir donné son code !
Merci de vos réponses
Anita

Bonjour

Je ne comprend pas pourquoi, vous ne vous êtes pas mise d'accord
avec la direction de l'établissement de retirer avec sa carte l 'argent
dont il a besoin , que de demander aux copains



Il y a beaucoup de choses que vous ne comprenez pas. A chaque fois que
vous intervenez c'est pour donnez des conseils plus ou moins judicieux
(plutôt moins que plus) mais jamais de réponse juridique.

Pour le reste il est probable qu'il y ait là abus de faiblesse. (Article
223-15-2 du CP)

Le problème serait du coté de la banque qui risque de chercher des
"noises" parce que le numéro de code confidentiel a été *volontairement*
transmis.



Il semble clair qu'au niveau de la banque elle-même, il n'y ait rien à
tirer.

Au niveau d'une éventuelle assurance associée à la carte, peut-être,
mais c'est peu probable qu'elle couvre ce type de cas. Ca ne coûte rien
d'en vérifier les conditions tout de même...
Caroline
Le #24253281
"Deltaplan" 4f3d2236$0$6179$
On 16/02/2012 16:15, Marc-Antoine wrote:
Je réponds à Caroline qui a écrit :

Bonjour, mon fils de 22 ans (myopathe) vit dans un iem pour jeunes
handicapés moteur à bordeaux, afin de poursuivre ses études à
l'université, étant tétraplégique il a fait la grosse erreur de donner
son numéro de carte à 2 de ses (mauvais copains)
pour l'aider à tirer des espèces au DAB (du fait qu'il est
tétraplégique et ne peut le faire lui même), ils résident tous deux t
dans le même établissement que et lui ont subtilisé sa carte afin de
faitre des retraits ceci depuis le 13 janvier total des retraits
effectués 2 200 euros ! je viens de m'en apercevoir ayant reçu son
relevé bancaire ce jour, je n'ai pas encore vérifié si les achats
internet sont bien les siens, je viens de faire opposition sur sa
carte bleue, demain je me rends à sa banque et lui de son côté (il est
à Bordeaux et moi à Paris) va porter plainte à l'encontre des deux
personnes suspectées ( qui sont mineures !) qui sont les deux seules à
qui il ait confié son code carte bleue.
Quels sont ses recours ? quelles démarches doit il faire en priorité
si les DAB ont des caméras on verra bien qu'il n'était pas présent, sa
grande faute bien sur étant d'avoir donné son code !
Merci de vos réponses
Anita

Bonjour

Je ne comprend pas pourquoi, vous ne vous êtes pas mise d'accord
avec la direction de l'établissement de retirer avec sa carte l 'argent
dont il a besoin , que de demander aux copains



Il y a beaucoup de choses que vous ne comprenez pas. A chaque fois que
vous intervenez c'est pour donnez des conseils plus ou moins judicieux
(plutôt moins que plus) mais jamais de réponse juridique.

Pour le reste il est probable qu'il y ait là abus de faiblesse. (Article
223-15-2 du CP)

Le problème serait du coté de la banque qui risque de chercher des
"noises" parce que le numéro de code confidentiel a été *volontairement*
transmis.



Il semble clair qu'au niveau de la banque elle-même, il n'y ait rien à
tirer.

Au niveau d'une éventuelle assurance associée à la carte, peut-être, mais
c'est peu probable qu'elle couvre ce type de cas. Ca ne coûte rien d'en
vérifier les conditions tout de même...




Bonsoir

Marc Antoine, dit n'importe quoi, des choses qui ne sait pas

La meilleure des choses c'était de demander à la direction
de l'établissement de retirer de l'argent pour son fils
et donner son accord ; à chaque retrait
;
Aujourd'hui, on ne peut plus faire confiance aux copains;

Si, recevoir un coup de coutaeau dans le dos?

Olivier Labeille
Le #24253351
Le jeudi 16 février 2012 16:57:50 UTC+1, Caroline a écrit :
La meilleure des choses c'était de [bla]



Il vous aura échappé que la question posée n'est pas de savoir ce qu' il aurait fallu faire avant, mais bien de déterminer ce qu'il convient de faire maintenant.
Guy.
Le #24253411
Olivier Labeille a émis l'idée suivante :
Le jeudi 16 février 2012 16:57:50 UTC+1, Caroline a écrit :
La meilleure des choses c'était de [bla]



Il vous aura échappé que la question posée n'est pas de savoir ce qu'il
aurait fallu faire avant, mais bien de déterminer ce qu'il convient de faire
maintenant.



Ben oui, mais caro :-?
Marc-Antoine
Le #24253401
Je réponds à Caroline qui a écrit :
"Deltaplan" 4f3d2236$0$6179$
On 16/02/2012 16:15, Marc-Antoine wrote:
Je réponds à Caroline qui a écrit :

Bonjour, mon fils de 22 ans (myopathe) vit dans un iem pour jeunes
handicapés moteur à bordeaux, afin de poursuivre ses études à
l'université, étant tétraplégique il a fait la grosse erreur de donner
son numéro de carte à 2 de ses (mauvais copains)
pour l'aider à tirer des espèces au DAB (du fait qu'il est
tétraplégique et ne peut le faire lui même), ils résident tous deux t
dans le même établissement que et lui ont subtilisé sa carte afin de
faitre des retraits ceci depuis le 13 janvier total des retraits
effectués 2 200 euros ! je viens de m'en apercevoir ayant reçu son
relevé bancaire ce jour, je n'ai pas encore vérifié si les achats
internet sont bien les siens, je viens de faire opposition sur sa
carte bleue, demain je me rends à sa banque et lui de son côté (il est
à Bordeaux et moi à Paris) va porter plainte à l'encontre des deux
personnes suspectées ( qui sont mineures !) qui sont les deux seules à
qui il ait confié son code carte bleue.
Quels sont ses recours ? quelles démarches doit il faire en priorité
si les DAB ont des caméras on verra bien qu'il n'était pas présent, sa
grande faute bien sur étant d'avoir donné son code !
Merci de vos réponses
Anita

Bonjour

Je ne comprend pas pourquoi, vous ne vous êtes pas mise d'accord
avec la direction de l'établissement de retirer avec sa carte l 'argent
dont il a besoin , que de demander aux copains



Il y a beaucoup de choses que vous ne comprenez pas. A chaque fois que
vous intervenez c'est pour donnez des conseils plus ou moins judicieux
(plutôt moins que plus) mais jamais de réponse juridique.

Pour le reste il est probable qu'il y ait là abus de faiblesse. (Article
223-15-2 du CP)

Le problème serait du coté de la banque qui risque de chercher des
"noises" parce que le numéro de code confidentiel a été *volontairement*
transmis.



Il semble clair qu'au niveau de la banque elle-même, il n'y ait rien à
tirer.

Au niveau d'une éventuelle assurance associée à la carte, peut-être, mais
c'est peu probable qu'elle couvre ce type de cas. Ca ne coûte rien d'en
vérifier les conditions tout de même...




Bonsoir

Marc Antoine, dit n'importe quoi, des choses qui ne sait pas


Et vous! que savez vous, et quelle est votre réponse, du point de vue
juridique, au problème d'Anita ?
Car toute la question est là que faudrait-il qu'elle fasse.
Et comme le dit Olivier "la question n'est pas de savoir ce qu'il
aurait fallu faire avant, mais ce qu'il convient de faire *maintenant*.


La meilleure des choses c'était de demander à la direction
de l'établissement de retirer de l'argent pour son fils
et donner son accord ; à chaque retrait


Elle en a peut-être juger autrement, c'est tout de même son droit de ne
pas penser comme vous non ?
;
Aujourd'hui, on ne peut plus faire confiance aux copains;

Si, recevoir un coup de coutaeau dans le dos?



Ca c'est du n'importe quoi...






--
Marc-Antoine
dmkgbt
Le #24253391
Deltaplan
On 16/02/2012 16:15, Marc-Antoine wrote:
> Je réponds à Caroline qui a écrit :
>> >> je viens de faire opposition sur sa
>> carte bleue, demain je me rends à sa banque et lui de son côté (il est
>> à Bordeaux et moi à Paris) va porter plainte à l'encontre des deux
>> personnes suspectées ( qui sont mineures !) qui sont les deux seules à
>> qui il ait confié son code carte bleue.



C'est la seule démarche à faire pour l'instant.
Et se renseigner pour prendre un avocat et demander - éventuellement -
l'aide juridictionnelle.

>> Quels sont ses recours ? quelles démarches doit il faire en priorité
>> si les DAB ont des caméras on verra bien qu'il n'était pas présent, sa
>> grande faute bien sur étant d'avoir donné son code !



Pour constater cela, il faut qu'il y ait enquête et pour qu'il y ait
enquête, il faut déposer plainte rapidement.

> Pour le reste il est probable qu'il y ait là abus de faiblesse. (Article
> 223-15-2 du CP)



Hum... ce n'est pas gagné parce le garçon n'est pas sous tutelle ni
curatelle, il est majeur et il ne semble pas, à lire le message
original, qu'il y a eu menaces ou violences mais que ce garçon a donné
son code de son plein gré.
Il faut voir du côté des man½uvres dolosives...

> Le problème serait du coté de la banque qui risque de chercher des
> "noises" parce que le numéro de code confidentiel a été *volontairement*
> transmis.

Il semble clair qu'au niveau de la banque elle-même, il n'y ait rien à
tirer.



Oui, il n'y a pas eu de faute de la banque mais de son client : il est
rappelé assez souvent de ne jamais donner son code secret à un tiers.

Au niveau d'une éventuelle assurance associée à la carte, peut-être,
mais c'est peu probable qu'elle couvre ce type de cas. Ca ne coûte rien
d'en vérifier les conditions tout de même...



Il n'y a guère que la solution de la plainte pour abus de faiblesse,
qu'il va falloir démontrer, et, si le Parquet suit, la constitution de
partie civile afin d'obtenir au moins le remboursement des sommes volées
voire des DI.


--
"Il faut mettre fin à certains fantasmes,
la justice est rendue en Corse comme ailleurs."
Thomas Pison, Procureur de la République
Publicité
Poster une réponse
Anonyme