Essayez de lui immobiliser les ailes...

Le
Jacques Dassié
Bonjour,

Bonjour à toutes et à tous,

Le wek-end commence. On se détend en ne regardant plus cette foutue TV où,
plus il y a de chaînes et plus le niveau se dégrade

Alors, si on va dans un jardin, fut-il public, et avec beaucoup de chance,
on réussira peut-être à photographier un papillon, abondant en cette période
: le Morosphinx.

Il s'agit du "Macroglossum stellatorum", de la famille des Sphingidés et de
l'ordre des Lépidoptères (Papillons).

Le seul problème avec lui, c'est son instabilité permanente. Un insecte qui
ne se pose jamais et butine en vol, quelques dixièmes de secondes par
fleurs Le temps simplement d'orienter l'objectif et pfuittt : il est
ailleurs. De plus, son battement d'aile très rapide (160 battements par
seconde, nécessaire pour maintenir un vol stationnaire suffisant le temps
d'introduction d'une longue trompe au coeur du nectar), oblige à des
vitesses d'obturation très élevées, atteignant le 1/8000e. Comme son corps
est trapus, épais, il faut une bonne profondeur de champ. Donc fermer aux
limites de la diffraction. Et cela demande beaucoup de lumière, pour que nos
capteurs reçoivent quelque chose, même à 800 ISO.

Rassurez-vous, je vous avoue que je réussis environ un shoot sur
cinquante mais je suis obstiné ! Sur la moitié des images le sujet à
disparu ou alors on voit juste l'extrémité de sa queue !
Heureusement qu'on est en numérique !
Et que le fonctionnement des autofocus est merveilleux .
(Canon 20D + 60mm, 2,8 macro +flash annulaire).

L'identification entomologique : fastoche pour lui, mais drôlement coton
pour certains petits coléoptères qui se ressemblent tous.

Vous pouvez le voir là : http://www.cijoint.fr/cij23118574422952.jpg

La chasse au Moro : un vrai sport !
--
Jacques DASSIÉ
Mes bestiaux, là :
http://archaero.com/Insectes-jardin.htm
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 3
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
pascal
Le #1817363
Bonjour

dans ma jeunesse, un photographe m'avait donné un truc pour photographier
les papillons. atrapper le papillon, le placer dans une boite et mettre le
tout au frigo. préparer le décor et qd celui ci est pret, sortir le papillon
du frigo. en général il est sur ses pattes les deux ailes verticales cote à
cote. avant de pouvoir voler, il va etaler ses ailes et attendre que son
organisme et surtout ses muscles se réchauffent. on a qq secondes pour
shooter avnt que les muscles devenus chaud il puisse décoller.

"Jacques Dassié" le message de news:
Bonjour,

Bonjour à toutes et à tous,

Le wek-end commence. On se détend en ne regardant plus cette foutue TV où,
plus il y a de chaînes et plus le niveau se dégrade...

Alors, si on va dans un jardin, fut-il public, et avec beaucoup de chance,
on réussira peut-être à photographier un papillon, abondant en cette
période
: le Morosphinx.

Il s'agit du "Macroglossum stellatorum", de la famille des Sphingidés et
de
l'ordre des Lépidoptères (Papillons).

Le seul problème avec lui, c'est son instabilité permanente. Un insecte
qui
ne se pose jamais et butine en vol, quelques dixièmes de secondes par
fleurs... Le temps simplement d'orienter l'objectif et pfuittt : il est
ailleurs. De plus, son battement d'aile très rapide (160 battements par
seconde, nécessaire pour maintenir un vol stationnaire suffisant le temps
d'introduction d'une longue trompe au coeur du nectar), oblige à des
vitesses d'obturation très élevées, atteignant le 1/8000e. Comme son corps
est trapus, épais, il faut une bonne profondeur de champ. Donc fermer aux
limites de la diffraction. Et cela demande beaucoup de lumière, pour que
nos
capteurs reçoivent quelque chose, même à 800 ISO.

Rassurez-vous, je vous avoue que je réussis environ un shoot sur
cinquante... mais je suis obstiné ! Sur la moitié des images le sujet à
disparu... ou alors on voit juste l'extrémité de sa queue !
Heureusement qu'on est en numérique !
Et que le fonctionnement des autofocus est merveilleux .
(Canon 20D + 60mm, 2,8 macro +flash annulaire).

L'identification entomologique : fastoche pour lui, mais drôlement coton
pour certains petits coléoptères qui se ressemblent tous.

Vous pouvez le voir là : http://www.cijoint.fr/cij23118574422952.jpg

La chasse au Moro : un vrai sport !
--
Jacques DASSIÉ
Mes bestiaux, là :
http://archaero.com/Insectes-jardin.htm


Jacques Dassié
Le #1817362
Le Sat, 18 Aug 2007 08:42:27 +0200, "pascal"
on a qq secondes pour
shooter avnt que les muscles devenus chaud il puisse décoller.


Un truc que je ne connaissais pas. Merci.
Le problème est un peu transposé : comment attraper un Morosphinx, surtout
sans le blesser...
--
Jacques DASSIÉ
Mes bestiaux, là :
http://archaero.com/Insectes-jardin.htm

Charles VASSALLO
Le #1817350
Jacques Dassié wrote:
Le Sat, 18 Aug 2007 08:42:27 +0200, "pascal"
on a qq secondes pour
shooter avnt que les muscles devenus chaud il puisse décoller.



Un truc que je ne connaissais pas. Merci.
Le problème est un peu transposé : comment attraper un Morosphinx, surtout
sans le blesser...


Euh... à supposer qu'on l'ait attrapé et réfrigéré, comme le bestiau ne
se pose jamais, comment ensuite en faire une image crédible?

Charles


Max
Le #1817349
"Jacques Dassié" le message de news:
Le Sat, 18 Aug 2007 08:42:27 +0200, "pascal"
on a qq secondes pour
shooter avnt que les muscles devenus chaud il puisse décoller.


Un truc que je ne connaissais pas. Merci.
Le problème est un peu transposé : comment attraper un Morosphinx, surtout
sans le blesser...


Bonjour,
Belle photo, surtout quand on connaît les caprices de la star !
Tous les ans, je les lorgne dans les lavandes devant la porte de mon
bureau. Tous les ans je tente (trop vite sans doute!) de les photographier
et tous les ans je fais des cochonneries :-(
http://cjoint.com/?iskXPIJSvz

Mais je recommencerai !
Max.
--
Ne pas oublier de jeter l'as pour correspondre


Papy Bernard
Le #1817348
Bonjour

De Charles VASSALLO

Euh... à supposer qu'on l'ait attrapé et réfrigéré, comme le bestiau
ne se pose jamais, comment ensuite en faire une image crédible?



Sauf à ce qu'il soit à l'agonie comme celui-ci :

http://cjoint.com/?islD2jIT0F

--
A+
Papy Bernard

Papy Bernard
Le #1817347
Bonjour

De Jacques Dassié

Vous pouvez le voir là : http://www.cijoint.fr/cij23118574422952.jpg


Si tu pouvais un peu moins forcer sur la saturation des couleurs, ce serait
parfait.

http://cjoint.com/?islD2jIT0F

--
A+
Papy Bernard

Jacques Dassié
Le #1817346
Le Sat, 18 Aug 2007 11:35:33 +0200, "Papy Bernard" écrit:

Si tu pouvais un peu moins forcer sur la saturation des couleurs, ce serait
parfait.


Parfait pour quoi ? Un bon A4 de collection ? Mais il existe, et sa
saturation est exemplaire. Cette image était destinée à une réduction en 490
octets de largeur, pour une galerie en préparation. Et sur une image si
petite (grosso modo, un quart d'écran) il faut que ça pète un peu pour
attirer l'attention.
Même si tu as raison, la perfection n'est pas de ce monde dis-t-on.
Et il est bien difficile de satisfaire une majorité et... Papy Bernard !

L'objet initial de ce post était d'expliquer à ceux, peu coutumiers de ce
genre d'images, la difficulté de la prise de vue d'un insecte aussi fugace
que le Morosphinx.

Je me suis amusé à examine ton bestiau, en essayant d'énumerer ce que TU
pourrais y trouver, s'il n'était pas de toi et cela donne à peu près ceci :

Cet insect à une attitude bizarre, antinaturelle (voir post de Charles)
L'image est surexposée (les Moros sont beaucoup plus fauves que cela).
L'opérateur a eu la main bien lourde sur le sharpen...
C'est mal cadré. On ne coupe pas des appendices, surtout sur un insecte qui
n'en peut mais et ne bougeras pas d'un iota !
Ça manque de profondeur de champ, alors que tu avais tout loisir de te
placer à la normale du plan des ailes... etc

Voilà, mon bon Papy, ce que tu pourrais avoir écrit si....

Et sans rancune (:-o)
--
Jacques DASSIÉ

markorki
Le #1817341

Voilà, mon bon Papy, ce que tu pourrais avoir écrit si....

Et sans rancune (:-o)


j'ajouterais à ta liste:

et on voit qu'avant le frigo, il a été capturé brutalement, car les
ailes ont perdu leurs écailles et sont devenues transparentes ;-((

à moins qu'il soit d'une autre espèce ? qu'en pense insecte.org ?

Le #1817338
Salut "Papy Bernard"

"Papy Bernard"
Bonjour

De Charles VASSALLO
Euh... à supposer qu'on l'ait attrapé et réfrigéré, comme le bestiau
ne se pose jamais, comment ensuite en faire une image crédible?


Sauf à ce qu'il soit à l'agonie comme celui-ci :
http://cjoint.com/?islD2jIT0F



Au delà de l'agonie , l'insecte ne serait il pas numérisable " à plat
"
(souvent pour la partie plane )

pour un gain en qualité de 150%

et si l'on se contente d'un grops de 1/10 du scan à 3000Dpi ,
nous passons à l'échelle microphotographique à 10/1

.. et combien à 7200Dpi ?
--
ftp://83.141.164.242
Le progrès technique est comme une hache
qu'on aurait mis dans les mains d'un psychopathe.
[Albert Einstein]


Michel BARBISSOU
Le #1817336
Bonjour.

Envoici un photographié il y a quelques années avec un FinePix 2400Z.

http://cjoint.com/?isosO50bsw

Amicalement.

--
Michel BARBISSOU 33480 Ste HELENE, FRANCE
Publicité
Poster une réponse
Anonyme