/> est un euphémisme malencontreux/, éditorial du Guardian

Le
SL
Cory Doctorow est éditorialiste invité dans le Guardian du 21 février :

/«Intellectual property» is a silly euphemism/
http://www.guardian.co.uk/technology/2008/feb/21/intellectual.property

Traduction française par Hervé Le Crosnier avec l'accord de l'auteur :

http://cfeditions.com/coryDoctorowIP/
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Pierre
Le #5954411
Nicolas George wrote:
Cory Doctorow est éditorialiste invité dans le Guardian du 21 février :

/«Intellectual property» is a silly euphemism/
http://www.guardian.co.uk/technology/2008/feb/21/intellectual.property


J'attends que tu reconnaisses tes torts...

On constate encore une fois que les gens comme toi sont plus sensibles aux
arguments d'autorité qu'aux arguments de fond. Ce n'est pas très reluisant.


Ta remarque est ironique ou "l'essai" donné en lien est pour toi un
argument d'autorité ? o_o


Nicolas George
Le #5954401
SL , dans le message
Cory Doctorow est éditorialiste invité dans le Guardian du 21 février :

/«Intellectual property» is a silly euphemism/
http://www.guardian.co.uk/technology/2008/feb/21/intellectual.property


J'attends que tu reconnaisses tes torts...

On constate encore une fois que les gens comme toi sont plus sensibles aux
arguments d'autorité qu'aux arguments de fond. Ce n'est pas très reluisant.

SL
Le #5954391
Le 27-02-2008, Nicolas George
SL , dans le message
Cory Doctorow est éditorialiste invité dans le Guardian du 21 février :

/«Intellectual property» is a silly euphemism/
http://www.guardian.co.uk/technology/2008/feb/21/intellectual.property


J'attends que tu reconnaisses tes torts...


:-))) sur quoi ? Tu ne penses pas seulement avoir raison sur tout, mais
aussi que tes interlocuteurs sont convaincus et qu'ils refusent de
l'admettre ? Tu es un phénomène.

On constate encore une fois que les gens comme toi sont plus sensibles
aux arguments d'autorité qu'aux arguments de fond. Ce n'est pas très
reluisant.


Encore une fois, ce n'est pas très clair... si tu crois que c'est le
guardian l'autorité (ou Cory Doctorow), tu te trompes. Et ce n'est pas
parce que je le signale ici que je reprends à mon compte le contenu de
cet article, si c'est ce que tu penses.


Emmanuel Florac
Le #5954351
Le Wed, 27 Feb 2008 11:43:15 +0000, SL a écrit :

Cory Doctorow est éditorialiste invité dans le Guardian du 21
février :

/«Intellectual property» is a silly euphemism/
http://www.guardian.co.uk/technology/2008/feb/21/intellectual.property



À ce sujet j'ai lu hier sur LA Times un intéressant billet qui milite
pour l'imposition de la "propriété intellectuelle". Ben oui, ils
tiennent tant à ce que ce soit une propriété comme une autre, alors
pourquoi ne pas la taxer commme le foncier? Ainsi, une grande part de la
propriété intellectuelle dormante (un manque potentiel considérable au
bien public) serait offerte au domaine public par ceux qui ne souhaitent
pas payer.
Ah, j'ai retrouvé le lien (désolé, pas de traduction en magasin):
http://www.latimes.com/news/opinion/la-oew-weaver20feb20,0,1675278.story

--
Quis, quid, ubi, quibus auxiliis, cur, quomodo, quando

François Meyer
Le #5954341
Emmanuel Florac
Le Wed, 27 Feb 2008 11:43:15 +0000, SL a écrit :

Cory Doctorow est éditorialiste invité dans le Guardian du 21
février :

/«Intellectual property» is a silly euphemism/
http://www.guardian.co.uk/technology/2008/feb/21/intellectual.property



À ce sujet j'ai lu hier sur LA Times un intéressant billet qui milite
pour l'imposition de la "propriété intellectuelle". Ben oui, ils
tiennent tant à ce que ce soit une propriété comme une autre, alors
pourquoi ne pas la taxer commme le foncier? Ainsi, une grande part de la
propriété intellectuelle dormante (un manque potentiel considérable au
bien public) serait offerte au domaine public par ceux qui ne souhaitent
pas payer.
Ah, j'ai retrouvé le lien (désolé, pas de traduction en magasin):
http://www.latimes.com/news/opinion/la-oew-weaver20feb20,0,1675278.story


Effectivement, l'idée est séduisante au premier abord.

Mais il y a peut-être des effets pervers voire mortels
pour les "petits" éditeurs.

--
François Meyer


Emmanuel Florac
Le #5954091
Le Fri, 29 Feb 2008 08:15:59 +0000, François Meyer a écrit :


Mais il y a peut-être des effets pervers voire mortels pour les "petits"
éditeurs.


Je ne vois pas précisément pourquoi.

--
Désormais, pour les nations et pour les peuples, une goutte de pétrole
a la valeur d'une goutte de sang.
Georges Clémenceau.

François Meyer
Le #5952821
Emmanuel Florac
Le Fri, 29 Feb 2008 08:15:59 +0000, François Meyer a écrit :


Mais il y a peut-être des effets pervers voire mortels pour les "petits"
éditeurs.


Je ne vois pas précisément pourquoi.


Moi non plus, pas précisément. Mais une conséquence de la proposition
est que dès que tu publies tu dois payer pour protéger. Evidemment
c'est toujours plus ou moins le cas, mais c'est à l'évidence plus
problématique pour un petit éditeur que pour un gros.
--
François Meyer


Emmanuel Florac
Le #5952311
Le Wed, 05 Mar 2008 08:57:55 +0000, François Meyer a écrit :


Moi non plus, pas précisément. Mais une conséquence de la proposition
est que dès que tu publies tu dois payer pour protéger. Evidemment c'est
toujours plus ou moins le cas, mais c'est à l'évidence plus
problématique pour un petit éditeur que pour un gros.


Je pense que l'idée est qu'il faut payer pour protéger au delà d'une
première période, par exemple 5 ans, ou 10 ans.

--
I contend that we are both atheists. I just believe in one fewer god than you
do. When you understand why you dismiss all the other possible gods, you will
understand why I dismiss yours.
Steven Roberts

Publicité
Poster une réponse
Anonyme