Il est faché contre Debian aussi

Le
Mihamina (R12y) Rakotomandimby
Bonjour,

On a trouvé un Yugo-like anglophone:
http://people.debian.org/~terpstra/message/20070530.171827.3ec9e833.en.html

En gros, il est (dit etre) un utilisateur Debian depuis 10 ans, et se plaint
de la politique de Debian concernant les licences.
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 50
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Miod Vallat
Le #5818101
On a trouvé un Yugo-like anglophone:
http://people.debian.org/~terpstra/message/20070530.171827.3ec9e833.en.html


Je trouve que les deux n'ont rien à voir. Jusqu'à preuve du contraire,
ce monsieur Ferrier respecte ses interlocuteurs.

En gros, il est (dit etre) un utilisateur Debian depuis 10 ans, et se plaint
de la politique de Debian concernant les licences.


Mais peut-on en vouloir à Debian de refuser de s'aligner sur
l'hypocrisie de la FSF qui publie des documents sous licence non-libre ?

Laurent C.
Le #5818001
Le 01-06-2007, Mihamina (R12y) Rakotomandimby à clamé haut et fort:
Bonjour,

On a trouvé un Yugo-like anglophone:
http://people.debian.org/~terpstra/message/20070530.171827.3ec9e833.en.html

En gros, il est (dit etre) un utilisateur Debian depuis 10 ans, et se plaint
de la politique de Debian concernant les licences.




Si tu le ramène ici je te plonke. Parceque ça va bien 5 minutes de
ramener les pires boulets ici dès que tu en trouve un. On a déjà assez à
faire avec ceux qui trouvent le chemin tout seuls.

--
Laurent C.

Mihamina Rakotomandimby (R12y)
Le #5817941
Laurent C. wrote:
http://people.debian.org/~terpstra/message/20070530.171827.3ec9e833.en.html
En gros, il est (dit etre) un utilisateur Debian depuis 10 ans, et se
plaint de la politique de Debian concernant les licences.
Si tu le ramène ici je te plonke.



Il semble anglophone. Peu de chance qu'l s'attache ici.
Et puis, faut jamais perdre espoir, il faut donner leur chances aux boulets.
C'est pour ça, par exemple et entre autres, qu'on a les ZEP en France.


Nicolas George
Le #5817911
R12y, dans le message
C'est pour ça, par exemple et entre autres, qu'on a les ZEP en France.


Non, les ZEP servent aux gens qui partent avec un désavantage social et
financier.

Jean-Francois BILLAUD
Le #5817891
Nicolas George écrivait :

C'est pour ça, par exemple et entre autres, qu'on a les ZEP en Franc e.


Non, les ZEP servent aux gens qui partent avec un désavantage social et
financier.


Pour les boulets provenant des catégories socio-professionnelles
favorisées il y a les écoles de commerce.


JFB

--
A city is a large community where people are lonesome together
-- Herbert Prochnow


Mihamina Rakotomandimby (R12y)
Le #5817871
Nicolas George wrote:

Non, les ZEP servent aux gens qui partent avec un désavantage social et
financier


Oui, je veux bien. Mais si ces gens avaient le meme enthousiasme pour les
études que les gens des autres zones, on n'aurait pas eu besoin de ce
classement pejoratif.
Il m'a semblé qu'il fut un temps ou les origines modestes étaient une
motivation de réussite supplémentaire (mon père ne portait pas de
chaussures, et était dans la meme classe de des gosses qui en portaient, et
ça l'a motivé). Je me demande pourquoi c'est devenu l'inverse de nos
jours...

Nicolas George
Le #5817861
R12y, dans le message
Oui, je veux bien. Mais si ces gens avaient le meme enthousiasme pour les
études que les gens des autres zones, on n'aurait pas eu besoin de ce
classement pejoratif.


Le classement n'est pas du tout péjoratif. C'est on moyen pour les
établissements d'obtenir des moyens très appréciables (en particulier en
personnel par rapport aux effectifs) pour assurer l'enseignement.

Il m'a semblé qu'il fut un temps ou les origines modestes étaient une
motivation de réussite supplémentaire (mon père ne portait pas de
chaussures, et était dans la meme classe de des gosses qui en portaient, et
ça l'a motivé). Je me demande pourquoi c'est devenu l'inverse de nos
jours...


Tu raisonnes uniquement sur les critères économiques, et pas sur les
critères sociaux. Pour que la situation économique médiocre soit une
motivation pour les études, il faut que les élèves perçoivent clairement que
les études permettent effectivement de s'en sortir.

Dans le milieu des ZEP, ce n'est pas le cas : la mixité sociale est faible,
et les gens, en particulier très jeunes, sont peu en contact avec des gens
ayant réussi par les études. À la place, ils sont soumis continuellement aux
entreprises d'abrutissement de masse. Ce qui fait que dans l'esprit de
beaucoup de jeunes de ces milieux, le moyen de s'en sortir, ce n'est pas les
études, c'est la star academy.

Thierry Boudet
Le #5817741
On 2007-06-04, Mihamina Rakotomandimby (R12y)

Et puis, faut jamais perdre espoir, il faut donner leur chances aux boulets.
C'est pour ça, par exemple et entre autres, qu'on a les ZEP en France.


Alors, là, dans le genre bétise méchante et gratuite,
c'est vraiment la plus malsaine depuis longtemps.


--
Avec les trucs (assembleurs, compilateurs, interpréteur) j'ai eu parfois
l'impression de vouloir manipuler des billes avec des gants de boxe.
Mais on se fait vite au confort!
--{ fr.comp.ordinosaures }--

talon
Le #5817711
Jean-Francois BILLAUD
Nicolas George écrivait :

C'est pour ça, par exemple et entre autres, qu'on a les ZEP en France.


Non, les ZEP servent aux gens qui partent avec un désavantage social et
financier.


Pour les boulets provenant des catégories socio-professionnelles
favorisées il y a les écoles de commerce.


Exemple notre nouveau ministre de l'enseignement supérieur et de la
RECHERCHE. Ca c'est l'innovation à la mode Sarkozy.



JFB



--

Michel TALON



talon
Le #5817701
Nicolas George

Tu raisonnes uniquement sur les critères économiques, et pas sur les
critères sociaux. Pour que la situation économique médiocre soit une
motivation pour les études, il faut que les élèves perçoivent clairement que
les études permettent effectivement de s'en sortir.

Dans le milieu des ZEP, ce n'est pas le cas : la mixité sociale est faible,
et les gens, en particulier très jeunes, sont peu en contact avec des gens
ayant réussi par les études. À la place, ils sont soumis continuellement aux
entreprises d'abrutissement de masse. Ce qui fait que dans l'esprit de
beaucoup de jeunes de ces milieux, le moyen de s'en sortir, ce n'est pas les
études, c'est la star academy.


Et pour tout dire, il n'est pas faux de prétendre que les études ne servent
plus à "s'en sortir". Un normalien comme toi, qui aura fait les études les
plus prestigieuses du pays, aura de la chance s'il trouve un poste au
lieu de finir à l'ANPE. A supposer qu'il ait un poste il y gagnera moins
qu'un plombier. Clairement, footballeur professionnel est une carrière
beaucoup plus attractive, quoiqu'elle nécessite quelques talents. Pour
les gens dépourvus de talents, mais prêts à courir quelques risques, les
carrières de dealer ou maquereau (ou les deux) permettent aussi de vivre
infiniment mieux.


--

Michel TALON

Publicité
Poster une réponse
Anonyme