facebook

Le
Anadyomene
Bonjour.

Une amie à moi a un compte enfin quelqu un a ouvert un compte à son nom
en mettant des photos qui ne sont pas elles et la personne a écrit des
propos méchants.

On lui a dit de porter plainte contre la personne mais a t elle des
chances de trouver qui c'est ?
Les policiers lui ont dit : en cours.

Le compte de l'usurpateur a été désactivé mais bon, peut on trouver qui
a fait cela ?

Merci
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
fra
Le #17777561
Anadyomene
Une amie à moi a un compte enfin quelqu un a ouvert un compte à son nom
en mettant des photos qui ne sont pas elles et la personne a écrit des
propos méchants.



C'est peut être une homonyme.
--
Fra
Anadyomene
Le #17777651
Fra a écrit :
Anadyomene
Une amie à moi a un compte enfin quelqu un a ouvert un compte à son nom
en mettant des photos qui ne sont pas elles et la personne a écrit des
propos méchants.



C'est peut être une homonyme.



Non parce que la personne m'a parlé et à d'autres personnes aussi que
nous connaissons.
moisse
Le #17780271
Dans le message 49149499$0$880$, Anadyomene
Bonjour.

Une amie à moi a un compte enfin quelqu un a ouvert un compte à son
nom en mettant des photos qui ne sont pas elles et la personne a
écrit des propos méchants.

On lui a dit de porter plainte contre la personne mais a t elle des
chances de trouver qui c'est ?



Elle non, mais la puissance pubique oui peut retrouver sans aucun doute
le coupable.

Les policiers lui ont dit : en cours.

Le compte de l'usurpateur a été désactivé mais bon, peut on trouver
qui a fait cela ?



Bis repetita oui.

Merci





--
koumac
Le #17781961
"Anadyomene" 49149499$0$880$
Bonjour.

Une amie à moi a un compte enfin quelqu un a ouvert un compte à son nom en
mettant des photos qui ne sont pas elles et la personne a écrit des propos
méchants.

On lui a dit de porter plainte contre la personne mais a t elle des
chances de trouver qui c'est ?
Les policiers lui ont dit : en cours.



Si le compte à été ouvert depuis un cyber café cela risque de ne pas etre
facile.
Anadyomene
Le #17784071
moisse a écrit :
Dans le message 49149499$0$880$, Anadyomene
Bonjour.

Une amie à moi a un compte enfin quelqu un a ouvert un compte à son
nom en mettant des photos qui ne sont pas elles et la personne a
écrit des propos méchants.

On lui a dit de porter plainte contre la personne mais a t elle des
chances de trouver qui c'est ?



Elle non, mais la puissance pubique oui peut retrouver sans aucun doute
le coupable.



Super !
Donc dès la semaine prochaine elle va pouvoir savoir.
Les policiers vont-ils lui dire de suite le nom de la personne ou y a t
il convocation au préalable par la police de l'individu et après mon
amie sera avertie ?

Je demande parce qu'on lui a dit : tu sais la police a autre chose à
faire que de chercher parce qu il n y a eu ni vol ni violence...
C'est encore une plainte qui va être classée sans suite.

Les policiers lui ont dit : en cours.

Le compte de l'usurpateur a été désactivé mais bon, peut on trouver
qui a fait cela ?



Bis repetita oui.





Super; mon amie va être ravie de vos réponses.

Merci





--


moisse
Le #17788471
Dans le message , Anadyomene exprime ceci:
moisse a écrit :
Dans le message 49149499$0$880$, Anadyomene
Bonjour.

Une amie à moi a un compte enfin quelqu un a ouvert un compte à son
nom en mettant des photos qui ne sont pas elles et la personne a
écrit des propos méchants.

On lui a dit de porter plainte contre la personne mais a t elle des
chances de trouver qui c'est ?



Elle non, mais la puissance pubique oui peut retrouver sans aucun
doute le coupable.



Super !
Donc dès la semaine prochaine elle va pouvoir savoir.




Qui a donc dit cela ??
La police va demander au fournisseur les indications, et celui-ci va
repondre tout de suite ou non.
Personne ne va envoyer le GIGN chez un fournisseur d'accès pour
accélerer l'enquête.


Les policiers vont-ils lui dire de suite le nom de la personne ou y a
t il convocation au préalable par la police de l'individu et après mon
amie sera avertie ?


Non et non.
Votre ami ne pourra obtenir ces renseignements que par l'intermédiaire
d'un avocat.

Je demande parce qu'on lui a dit : tu sais la police a autre chose à
faire que de chercher parce qu il n y a eu ni vol ni violence...
C'est encore une plainte qui va être classée sans suite.



Ce n'est pas la Police qui classe mais la justice.

Les policiers lui ont dit : en cours.

Le compte de l'usurpateur a été désactivé mais bon, peut on trouver
qui a fait cela ?



Bis repetita oui.





Super; mon amie va être ravie de vos réponses.



Surtout de l'interprétation que vous en faites.


Merci









--
Anadyomene
Le #17790881
moisse a écrit :
Dans le message , Anadyomene exprime ceci:
moisse a écrit :
Dans le message 49149499$0$880$, Anadyomene
Bonjour.

Une amie à moi a un compte enfin quelqu un a ouvert un compte à son
nom en mettant des photos qui ne sont pas elles et la personne a
écrit des propos méchants.

On lui a dit de porter plainte contre la personne mais a t elle des
chances de trouver qui c'est ?



Elle non, mais la puissance pubique oui peut retrouver sans aucun
doute le coupable.



Super !
Donc dès la semaine prochaine elle va pouvoir savoir.




Qui a donc dit cela ??
La police va demander au fournisseur les indications, et celui-ci va
repondre tout de suite ou non.
Personne ne va envoyer le GIGN chez un fournisseur d'accès pour
accélerer l'enquête.



Ah bon... Comme son cas n'est pas d'une gravité exceptionnelle, le
fournisseur peut ne pas répondre.
S'il ne répond pas il n'y aura donc aucune suite.
Je comprends pourquoi on lui a dit que son affaire risquait de ne pas
aboutir. On lui a dit que son cas n'était pas suffisamment grave pour
engager de telles recherches. On lui a dit que les fournisseurs
répondaient que dans des cas tels que pédophilie etc...


Les policiers vont-ils lui dire de suite le nom de la personne ou y a
t il convocation au préalable par la police de l'individu et après mon
amie sera avertie ?


Non et non.
Votre ami ne pourra obtenir ces renseignements que par l'intermédiaire
d'un avocat.



Il lui faudra un avocat et c'est payant cela en plus...
Je sens que cette affaire ne va pas aller plus loin que sa plainte.


Je demande parce qu'on lui a dit : tu sais la police a autre chose à
faire que de chercher parce qu il n y a eu ni vol ni violence...
C'est encore une plainte qui va être classée sans suite.



Ce n'est pas la Police qui classe mais la justice.



Ah Ok Donc en gros cela peut durer longtemps cette affaire...


Les policiers lui ont dit : en cours.

Le compte de l'usurpateur a été désactivé mais bon, peut on trouver
qui a fait cela ?



Bis repetita oui.





Super; mon amie va être ravie de vos réponses.



Surtout de l'interprétation que vous en faites.



Oui excusez-moi mais dans l'euphorie de savoir qui lui a fait cela, je
suis allé un peu vite.


Merci









--


moisse
Le #17796781
Dans le message 4916d902$0$904$, Anadyomene
moisse a écrit :
Dans le message , Anadyomene
moisse a écrit :
Dans le message 49149499$0$880$, Anadyomene
Bonjour.

Une amie à moi a un compte enfin quelqu un a ouvert un compte à
son nom en mettant des photos qui ne sont pas elles et la
personne a écrit des propos méchants.

On lui a dit de porter plainte contre la personne mais a t elle
des chances de trouver qui c'est ?



Elle non, mais la puissance pubique oui peut retrouver sans aucun
doute le coupable.



Super !
Donc dès la semaine prochaine elle va pouvoir savoir.




Qui a donc dit cela ??
La police va demander au fournisseur les indications, et celui-ci va
repondre tout de suite ou non.
Personne ne va envoyer le GIGN chez un fournisseur d'accès pour
accélerer l'enquête.



Ah bon... Comme son cas n'est pas d'une gravité exceptionnelle, le
fournisseur peut ne pas répondre.



Non il ne peut pas refuser de répondre à une telle injonction.
Mais sauf extrême urgence il y aura toujours quelques délais.

S'il ne répond pas il n'y aura donc aucune suite.
Je comprends pourquoi on lui a dit que son affaire risquait de ne pas
aboutir. On lui a dit que son cas n'était pas suffisamment grave pour
engager de telles recherches. On lui a dit que les fournisseurs
répondaient que dans des cas tels que pédophilie etc...



Ce n'est pas le fournisseur qui décide de l'intérêt de répondre ou non,
mais l'instruction diligentée par le ministère public.
Une fois la demande régulièrement effectuée, le fournoisseur ne peut se
dérober.
Dans certains endroits une simple altercation verbale entre
automobilistes conduit devant la gendarmerie puis le tribunal de
proximité.
Dans d'autres il faut 10 ou 20 rappels, 15 vols et autant de voitures
brûlées avant une traduction devant le tribunal.
J'exagère vous aurez compris, mais il n'y a pas égalité dans la suite à
donner selon les circonscriptions.




--
Laurent PELE
Le #17804831
"moisse" news:4917ede7$0$2336$
Dans le message 4916d902$0$904$, Anadyomene
moisse a écrit :
Dans le message , Anadyomene
moisse a écrit :
Dans le message 49149499$0$880$, Anadyomene
Bonjour.

Une amie à moi a un compte enfin quelqu un a ouvert un compte à
son nom en mettant des photos qui ne sont pas elles et la
personne a écrit des propos méchants.

On lui a dit de porter plainte contre la personne mais a t elle
des chances de trouver qui c'est ?



Elle non, mais la puissance pubique oui peut retrouver sans aucun
doute le coupable.



Super !
Donc dès la semaine prochaine elle va pouvoir savoir.




Qui a donc dit cela ??
La police va demander au fournisseur les indications, et celui-ci va
repondre tout de suite ou non.
Personne ne va envoyer le GIGN chez un fournisseur d'accès pour
accélerer l'enquête.









Facebook n'est pas fournisseur d'accès


Ah bon... Comme son cas n'est pas d'une gravité exceptionnelle, le
fournisseur peut ne pas répondre.



Non il ne peut pas refuser de répondre à une telle injonction.
Mais sauf extrême urgence il y aura toujours quelques délais.

S'il ne répond pas il n'y aura donc aucune suite.
Je comprends pourquoi on lui a dit que son affaire risquait de ne pas
aboutir. On lui a dit que son cas n'était pas suffisamment grave pour
engager de telles recherches. On lui a dit que les fournisseurs
répondaient que dans des cas tels que pédophilie etc...



Ce n'est pas le fournisseur qui décide de l'intérêt de répondre ou non,
mais l'instruction diligentée par le ministère public.
Une fois la demande régulièrement effectuée, le fournoisseur ne peut se
dérober.



Facebook étant américain et tenu de protéger ses données privées, c'est pas
sûr qu'il soit tenu d'obéir à un procureur français
Anadyomene
Le #17813231
Laurent PELE a écrit :

"moisse" news:4917ede7$0$2336$
Dans le message 4916d902$0$904$, Anadyomene
moisse a écrit :
Dans le message , Anadyomene
moisse a écrit :
Dans le message 49149499$0$880$, Anadyomene
Bonjour.

Une amie à moi a un compte enfin quelqu un a ouvert un compte à
son nom en mettant des photos qui ne sont pas elles et la
personne a écrit des propos méchants.

On lui a dit de porter plainte contre la personne mais a t elle
des chances de trouver qui c'est ?



Elle non, mais la puissance pubique oui peut retrouver sans aucun
doute le coupable.



Super !
Donc dès la semaine prochaine elle va pouvoir savoir.




Qui a donc dit cela ??
La police va demander au fournisseur les indications, et celui-ci va
repondre tout de suite ou non.
Personne ne va envoyer le GIGN chez un fournisseur d'accès pour
accélerer l'enquête.









Facebook n'est pas fournisseur d'accès



Il peut demander à facebook le numéro de l ip du détenteur et après se
diriger vers le fournisseur ?
Excusez-moi, je n'y connais pas grand chose...


Ah bon... Comme son cas n'est pas d'une gravité exceptionnelle, le
fournisseur peut ne pas répondre.



Non il ne peut pas refuser de répondre à une telle injonction.
Mais sauf extrême urgence il y aura toujours quelques délais.

S'il ne répond pas il n'y aura donc aucune suite.
Je comprends pourquoi on lui a dit que son affaire risquait de ne pas
aboutir. On lui a dit que son cas n'était pas suffisamment grave pour
engager de telles recherches. On lui a dit que les fournisseurs
répondaient que dans des cas tels que pédophilie etc...



Ce n'est pas le fournisseur qui décide de l'intérêt de répondre ou
non, mais l'instruction diligentée par le ministère public.
Une fois la demande régulièrement effectuée, le fournoisseur ne peut
se dérober.



Facebook étant américain et tenu de protéger ses données privées, c'est
pas sûr qu'il soit tenu d'obéir à un procureur français




Ah bon ?!?!?!
Mais pourtant moi j'y ai un compte et c'est écrit en français...
Cela veut dire que n'importe quel individu peut prendre l'identité de
quelqu'un sans être inquiété parce que facebook est américain...

Oh !!!!
Publicité
Poster une réponse
Anonyme