Facture salée sans devis préalable

Le
Albenic
Bonjour,
Je me tourne vers vous pour un problème d'installation d'un nouveau
radiateur.
Nous étions très content du plombier qui a fait l'installation initiale
du chauffage central(chaudière et 8 radiateurs).
Suite à des travaux dans nos combles, on l'a fait revenir pour y
installer un nouveau radiateur.
Il est venu voir, il n'y avait aucune difficulté, il suffisait de percer
la dalle du dessus et de se greffer sur le réseau existant.
Nous n'avons pas eu de devis et le plombier est venu faire l'installation.
Bilan du travail :
Le réseau était en eau, il a changé un tuyau en cuivre pour un autre en
plastique (soi disant plus performant) de diamètre supérieur pour
alimenter le nouveau radiateur.
Il a percé la dalle du dessus, posé le radiateur, vidangé le réseau,
raccordé le tout et remis en eau.
Facture : en peu plus de 1500 €.
On a du mal à digérer la note. Pour le détail, 400 € de radiateur, 23h
de main d'oeuvre à 38 € l'heure (ils sont venus à deux à chaque fois)
soit 960 € plus le petit matériel : tuyaux

On trouve cela vraiment très cher. D'autant plus que sur la facture de
l'installation initiale, on a un poste à un peu plus de 3000 € pour la
fourniture et la pose des 8 radiateurs (soit moins de 400 € par radiateur).
Quel recours peut-on avoir ?
Merci pour vos conseils et avis.
Questions / Réponses high-tech
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 2
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
fabrice57
Le #18359931
Albenic vient de nous annoncer :
Bonjour,
Je me tourne vers vous pour un problème d'installation d'un nouveau
radiateur.
Nous étions très content du plombier qui a fait l'installation initiale du
chauffage central(chaudière et 8 radiateurs).
Suite à des travaux dans nos combles, on l'a fait revenir pour y installer un
nouveau radiateur.
Il est venu voir, il n'y avait aucune difficulté, il suffisait de percer la
dalle du dessus et de se greffer sur le réseau existant.
Nous n'avons pas eu de devis et le plombier est venu faire l'installation.
Bilan du travail :
Le réseau était en eau, il a changé un tuyau en cuivre pour un autre en
plastique (soi disant plus performant) de diamètre supérieur pour alimenter
le nouveau radiateur.



Oui , c'est du PER , tres performant, moins cher , et cela permet
d'avoir un tuyau continu sans soudure ( donc moins risque de fuite)

Moi meme je vais refaire toute un installation avec ce materiel, il y a
plus de tuyauterie, tout circuit partant du collecteur, ce qui fait que
partant de ce collecteur ( pret dela chaudiere) les conduites sont
continues jusqu'au point prévu ( radiateur ou robinetteries)

http://www.leroymerlin.fr/mpng2-front/pre?zone=zonecatalogue&idLSPub54007064&1154007131.idnode540992378810505&02-multicritere-render=off&01-comment-choisir-render=on&03-zoom-produit-render=off&03b-mise-en-avant-produits-render=off&04-selectionne-pour-vous-render=off&09-Q2Q-render=off

Pour le reste, je laisse la parole aux spécialistes
Il a percé la dalle du dessus, posé le radiateur, vidangé le réseau, raccordé
le tout et remis en eau.
Facture : en peu plus de 1500 ¤.
On a du mal à digérer la note. Pour le détail, 400 ¤ de radiateur, 23h de
main d'oeuvre à 38 ¤ l'heure (ils sont venus à deux à chaque fois...) soit
960 ¤ plus le petit matériel : tuyaux...

On trouve cela vraiment très cher. D'autant plus que sur la facture de
l'installation initiale, on a un poste à un peu plus de 3000 ¤ pour la
fourniture et la pose des 8 radiateurs (soit moins de 400 ¤ par radiateur).
Quel recours peut-on avoir ?
Merci pour vos conseils et avis.


Colonel Kilgore
Le #18360291
fabrice57 a pensé très fort :

Oui , c'est du PER , tres performant, moins cher , et cela permet d'avoir un
tuyau continu sans soudure ( donc moins risque de fuite)



Moi meme je vais refaire toute un installation avec ce materiel, il y a plus
de tuyauterie, tout circuit partant du collecteur, ce qui fait que partant de
ce collecteur ( pret dela chaudiere) les conduites sont continues jusqu'au
point prévu ( radiateur ou robinetteries)



Ne faites surtout pas ça.

Malgré la barrière "antioxygène" prétendument efficace qui est censée
revêtir les tuyaux PER destinés au chauffage, il y a toujours
pénétration continue d'oxygène de l'air dans le circuit. D'où corrosion
des radiateurs, allant jusqu'au percement et à la fuite.

C'est une pathologie classique des installations "mixtes", plancher
chauffant (PER) plus radiateurs acier ou fonte. Durée "d'incubation" de
la maladie : 3 à 8 ans.

Pour que ça marche, il faudra prévoir un traitement d'eau, avec pompe
doseuse de l'additif, etc..., bref des couts de maintenance
supplémentaires.

Je ne vois absolument pas l'intérêt de refaire une installation
ancienne cuivre ou acier pour du PER. Prévoir un sérieux désembouage,
et faire les extensions éventuelles en cuivre. Bannir les radiateurs
aluminium, toujours pour des raisons de corrosion.

Enfin, bon, c'est juste mon avis.

--
You will understand Captain, that this mission doesn't exist, nor will
nerver exist.
fabrice57
Le #18360941
Colonel Kilgore avait prétendu :
fabrice57 a pensé très fort :

Oui , c'est du PER , tres performant, moins cher , et cela permet d'avoir
un tuyau continu sans soudure ( donc moins risque de fuite)



Moi meme je vais refaire toute un installation avec ce materiel, il y a
plus de tuyauterie, tout circuit partant du collecteur, ce qui fait que
partant de ce collecteur ( pret dela chaudiere) les conduites sont
continues jusqu'au point prévu ( radiateur ou robinetteries)



Ne faites surtout pas ça.

Malgré la barrière "antioxygène" prétendument efficace qui est censée revêtir
les tuyaux PER destinés au chauffage, il y a toujours pénétration continue
d'oxygène de l'air dans le circuit. D'où corrosion des radiateurs, allant
jusqu'au percement et à la fuite.

C'est une pathologie classique des installations "mixtes", plancher chauffant
(PER) plus radiateurs acier ou fonte. Durée "d'incubation" de la maladie : 3
à 8 ans.

Pour que ça marche, il faudra prévoir un traitement d'eau, avec pompe doseuse
de l'additif, etc..., bref des couts de maintenance supplémentaires.

Je ne vois absolument pas l'intérêt de refaire une installation ancienne
cuivre ou acier pour du PER. Prévoir un sérieux désembouage, et faire les
extensions éventuelles en cuivre. Bannir les radiateurs aluminium, toujours
pour des raisons de corrosion.

Enfin, bon, c'est juste mon avis.



Tiens bon conseils

J'ai des radiateurs en fonte, les conduite en acier de 50 ans noyées
dans les murs ( mais bon, j'ai bien dit prévu, c'est pas encore
décidé,sauf circuit d'eau domestique) et au vu de la qualité de l'eau
fournit, le passage par un dispositif de traitement est en étude aussi
Soro
Le #18361811
Albenic a écrit :
Bonjour,
Je me tourne vers vous pour un problème d'installation d'un nouveau
radiateur.
...
On trouve cela vraiment très cher.
Quel recours peut-on avoir ?
...



http://www.dgccrf.bercy.gouv.fr/documentation/fiches_pratiques/fiches/b14.htm
Colonel Kilgore
Le #18362251
Il se trouve que fabrice57 a formulé :

J'ai des radiateurs en fonte, les conduite en acier de 50 ans noyées dans les
murs ( mais bon, j'ai bien dit prévu, c'est pas encore décidé,sauf circuit
d'eau domestique) et au vu de la qualité de l'eau fournit, le passage par un
dispositif de traitement est en étude aussi



Un circuit de chauffage est fermé (sauf si fuites préexistantes, et
alors il convient de les traquer). Si pas de fuite, pas d'appoint
d'eau, ou très faible (1 par an). Il ne sert alors à RIEN de traiter
l'eau. Serait-elle légèrement calcaire, c'est négligeable, puisqu'on en
apporte que très peu.

Dans le cas présent, avec tuyaux d'acier inaccessibles, et sachant
qu'aujourd'hui il est irréaliste de vouloir faire poser des tuyaux en
acier (faudrait trouver le plombier qui sait faire...), je ferais les
extensions ou remplacements en cuivre. Et je garderais le maximumu de
l'existant.

Le problème de l'eau sanitaire est différent. Ca dépendra de la région
(eau calcaire, ou non). Quel est le TH ?

--
VCs don't surf !
edgar
Le #18362751
"Albenic" 4969c205$0$5129$
On trouve cela vraiment très cher. D'autant plus que sur la facture de
l'installation initiale, on a un poste à un peu plus de 3000 € pour la
fourniture et la pose des 8 radiateurs (soit moins de 400 € par
radiateur).
Quel recours peut-on avoir ?
Merci pour vos conseils et avis.




il n'y a pas proportionnalite entre les deux travaux
il y a des temps de deplacement, temps de mise en place du materiel,
nettoyage, qui restent les memes
en poussant le raisonnement a l'extreme, si vous deplacez un plombier de 20
km pour changer un joint, votre facture sera:
joint = 0.10 euros
deplacement = 100.00 euros
Bernard Guérin
Le #18363011
Bonjour,

"Albenic" : 4969c205$0$5129$

On a du mal à digérer la note. Pour le détail, 400 € de radiateur, 23h de
main d'oeuvre à 38 € l'heure (ils sont venus à deux à chaque fois...)



A-t-il fait 23 H de travail, ou bien vous facture-t-il 23 H pour seulement 2
H effectuées ?
S'il a vraiment fait 23 H de travail, c'est que le travail (percement de la
dalle ?) était beaucoup plus difficile que la simple pose des autres
radiateurs. Et dans ce cas, le devis serait du même montant, et sans doute
les devis de concurrents aussi. Donc refuser le travail et le faire démonter
parce qu'il n'y a pas eu de devis accepté ne servirait qu'à retarder les
travaux et le paiement ultérieur d'une somme à peu près équivalente...

--
Bernard Guérin
cet
Le #18364411
"Bernard Guérin" news:496a2d3f$0$18855$
Bonjour,

"Albenic" discussion : 4969c205$0$5129$

On a du mal à digérer la note. Pour le détail, 400 € de radiateur, 23h de
main d'oeuvre à 38 € l'heure (ils sont venus à deux à chaque fois...)



A-t-il fait 23 H de travail, ou bien vous facture-t-il 23 H pour seulement
2 H effectuées ?
S'il a vraiment fait 23 H de travail, c'est que le travail (percement de
la dalle ?) était beaucoup plus difficile que la simple pose des autres
radiateurs. Et dans ce cas, le devis serait du même montant, et sans doute
les devis de concurrents aussi. Donc refuser le travail et le faire
démonter parce qu'il n'y a pas eu de devis accepté ne servirait qu'à
retarder les travaux et le paiement ultérieur d'une somme à peu près
équivalente...

--
Bernard Guérin




Faites faire un devis pour une pose de radiateur à un autre endroit par un
autre installateur.
Et comparez...
Christophe, tout simplement
Le #18366821
"Soro" 496a0259$0$14304$
Albenic a écrit :
Bonjour,
Je me tourne vers vous pour un problème d'installation d'un nouveau
radiateur.
...
On trouve cela vraiment très cher. Quel recours peut-on avoir ?
...



http://www.dgccrf.bercy.gouv.fr/documentation/fiches_pratiques/fiches/b14.htm



En complément, il semble bien que vous soyez dans le cas ou le professionnel
est tenu de produire un devis préalablement, pour des montants supérieurs à
150 euros.
http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000158562&fastPos&fastReqId35830194&categorieLien=cid&navigator=naturetextenavigator&modifier=ARRETE&fastPos&fastReqId35830194&oldAction=rechTexte

Vous pouvez vous appuyer sur ce texte pour discuter avec le professionnel,
et peut-être vous mettre d'accord sur la juste rémunération de son travail.
Effectivement 23 heures pour un raccordement de radiateur, c'est,...
heu...du v... du vrai travail soigné.

Christophe
claude bb
Le #18369451
"edgar" 496a267a$0$12396$


il n'y a pas proportionnalite entre les deux travaux
il y a des temps de deplacement, temps de mise en place du materiel,
nettoyage, qui restent les memes
en poussant le raisonnement a l'extreme, si vous deplacez un plombier de
20 km pour changer un joint, votre facture sera:
joint = 0.10 euros
deplacement = 100.00 euros





un plombier qui fait 20 bornes, et facture pour cela 100 euros, c'esr bien
plus cher qu'un taxi:
Publicité
Poster une réponse
Anonyme