faillite nouvelle boite etc

Le
Tr
Bonjour à tous,

j'ai un ami A qui a fermé sa boite cause faillite, l'année dernière, en
fin d'année.
Son meilleur ami B a ouvert une boite dans le même secteur, le
bâtiment, et il l'a embauché.

Suite à la liquidation, le A est convoqué chez les flics parce qu'ils
estiment qu'il manque des choses dans l'ancienne entreprise, des outils
etc, et ils le soupçonnent d'avoir embarqué tout ça chez lui.

Ces mêmes flics convoquent le B.

Est-ce normal, quel rapport entre l'entreprise de B et celle de A etc.

Juste pour savoir, il faut que B se prépare, même s'il n'a rien fait de
mal honnête, qu'il n'a récupéré aucun outil de nul part, tout ce qu'il
a est acheté, factures à l'appui.

Merci de vos réponses, B est impatient ;-)

--
En politique, l'important n'est pas la victoire de son camp mais celle
de ses idées. (Conclusion)
tranquille.xav@free.fr
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 3
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Moisse
Le #15855501
D'une plume alerte, dans le message ,
Bonjour à tous,

j'ai un ami A qui a fermé sa boite cause faillite, l'année dernière,
en fin d'année.
Son meilleur ami B a ouvert une boite dans le même secteur, le
bâtiment, et il l'a embauché.

Suite à la liquidation, le A est convoqué chez les flics parce qu'ils
estiment qu'il manque des choses dans l'ancienne entreprise, des
outils etc, et ils le soupçonnent d'avoir embarqué tout ça chez lui.



Donc l'inventaire établi par le liquidateur met en évidence du coulage
que le sieur "A" est soupçonné d'avoir organisé.
C'est du détournement d'actif, un délit condamnable pénalement.



Ces mêmes flics convoquent le B.

Est-ce normal, quel rapport entre l'entreprise de B et celle de A etc.



Faut regarder les "experts"
:-)
Il y a une enquête de police pour vol, escroquerie, détournement...Et
donc l'instruction demande l'audition de témoins éventuels, le cas
échéant il est naturel dans les circonstances que vous évoquez, que des
soupçons de recel puissent se porter sur "B".
Bref une enquête comme une autre.


Juste pour savoir, il faut que B se prépare, même s'il n'a rien fait
de mal honnête, qu'il n'a récupéré aucun outil de nul part, tout ce
qu'il a est acheté, factures à l'appui.

Merci de vos réponses, B est impatient ;-)


Voila.




--
broc_ex_co
Le #15855481
"" news:
Bonjour à tous,

j'ai un ami A qui a fermé sa boite cause faillite, l'année dernière, en
fin d'année.
Son meilleur ami B a ouvert une boite dans le même secteur, le
bâtiment, et il l'a embauché.

Suite à la liquidation, le A est convoqué chez les flics parce qu'ils
estiment qu'il manque des choses dans l'ancienne entreprise, des outils
etc, et ils le soupçonnent d'avoir embarqué tout ça chez lui.

Ces mêmes flics convoquent le B.



Qui va y aller avec en poche, l'inventaire des immobilisations de son
entreprise, préparé et signé par son expert-comptable ..........
Tr
Le #15855471
*Ecrit* *par* *Moisse*:
D'une plume alerte, dans le message
,
Bonjour à tous,

j'ai un ami A qui a fermé sa boite cause faillite, l'année
dernière,
en fin d'année.
Son meilleur ami B a ouvert une boite dans le même secteur, le
bâtiment, et il l'a embauché.

Suite à la liquidation, le A est convoqué chez les flics parce
qu'ils
estiment qu'il manque des choses dans l'ancienne entreprise, des
outils etc, et ils le soupçonnent d'avoir embarqué tout ça chez
lui.





Donc l'inventaire établi par le liquidateur met en évidence du
coulage que le sieur "A" est soupçonné d'avoir organisé.
C'est du détournement d'actif, un délit condamnable pénalement.



Sauf qu'il n'a rien organisé, sa boite était en redressement depuis pas
mal de temps. Il n'a rien pris non plus d'ailleurs. Il manque à
l'appel quelques outils, et du vieux matos amorti depuis longtemps.
Donc pas trop de soucis j'espère.


Ces mêmes flics convoquent le B.

Est-ce normal, quel rapport entre l'entreprise de B et celle de A
etc.





Faut regarder les "experts"
:-)
Il y a une enquête de police pour vol, escroquerie, détournement...Et
donc l'instruction demande l'audition de témoins éventuels, le cas
échéant il est naturel dans les circonstances que vous évoquez, que
des soupçons de recel puissent se porter sur "B".
Bref une enquête comme une autre.



OK donc, pas de soucis pour moi, enfin je veux dire pour B.

Juste pour savoir, il faut que B se prépare, même s'il n'a rien
fait
de mal honnête, qu'il n'a récupéré aucun outil de nul part, tout ce
qu'il a est acheté, factures à l'appui.

Merci de vos réponses, B est impatient ;-)


Voila.



Merci.

--
Croyez en la force de l'exemple. (Vécu)

Tr
Le #15855461
*Ecrit* *par* *broc_ex_co*:
"" news:
Bonjour à tous,

j'ai un ami A qui a fermé sa boite cause faillite, l'année dernière,
en fin d'année.
Son meilleur ami B a ouvert une boite dans le même secteur, le
bâtiment, et il l'a embauché.

Suite à la liquidation, le A est convoqué chez les flics parce
qu'ils estiment qu'il manque des choses dans l'ancienne entreprise,
des outils etc, et ils le soupçonnent d'avoir embarqué tout ça chez
lui.

Ces mêmes flics convoquent le B.





Qui va y aller avec en poche, l'inventaire des immobilisations de son
entreprise, préparé et signé par son expert-comptable ..........



Merci du conseil.

--
Une idée chasse l'autre. (Constat)

vocatus
Le #15855181
""
Bonjour à tous,

j'ai un ami A qui a fermé sa boite cause faillite, l'année dernière, en
fin d'année.
Son meilleur ami B a ouvert une boite dans le même secteur, le bâtiment,
et il l'a embauché.

Suite à la liquidation, le A est convoqué chez les flics parce qu'ils
estiment qu'il manque des choses dans l'ancienne entreprise, des outils
etc,


RE : bonjour
pourquoi les flics ? quel était le statut de A ?
Si A a fermé il peut conserver le matériel chez lui les
locaux ne lui appartenant plus
( il est toujours gérant tant que la liquidation n'est pas close )
Il y a plusieurs destinations possibles pour le matos sans pour autant
suspecter
le gérant A de "vol"
...voir les PV d'assemblée, les comptes ....
.;-)

et ils le soupçonnent d'avoir embarqué tout ça chez lui.
RE : et alors, il ne peut les laisser dans les locaux qu'il n'occupe plus
Il a obligation de conservation de ce matos

Ces mêmes flics convoquent le B.

Est-ce normal, quel rapport entre l'entreprise de B et celle de A etc.

Juste pour savoir, il faut que B se prépare, même s'il n'a rien fait de
mal honnête, qu'il n'a récupéré aucun outil de nul part, tout ce qu'il a
est acheté, factures à l'appui.

Merci de vos réponses, B est impatient ;-)



RE : je ne vois pas en quoi cela regarde B.?
à la limite atteinte à la vie privée d'un salarié ex-gérant

pas clair énoncé de votre affaire
.



V
Tr
Le #15855141
*Ecrit* *par* *vocatus*:
"" news:
Bonjour à tous,

j'ai un ami A qui a fermé sa boite cause faillite, l'année
dernière, en fin d'année.
Son meilleur ami B a ouvert une boite dans le même secteur, le
bâtiment, et il l'a embauché.

Suite à la liquidation, le A est convoqué chez les flics parce
qu'ils estiment qu'il manque des choses dans l'ancienne entreprise,
des outils etc,


RE : bonjour
pourquoi les flics ? quel était le statut de A ?



gérant de la société.

Si A a fermé il peut conserver le matériel chez lui les
locaux ne lui appartenant plus
( il est toujours gérant tant que la liquidation n'est pas close )



la liquidation est close, je suppose.
il y a eu vente aux enchères etc, les employés ont été licenciés et
tout et tout, ça fait un moment maintenant.

Il y a plusieurs destinations possibles pour le matos sans pour
autant suspecter
le gérant A de "vol"
...voir les PV d'assemblée, les comptes ....
.;-)



Ok, mais le matos demandé n'existe plus, des pinceaux, des marche-pied,
une échelle, rien de bien important en fait.

et ils le soupçonnent d'avoir embarqué tout ça chez lui.
RE : et alors, il ne peut les laisser dans les locaux qu'il n'occupe
plus
Il a obligation de conservation de ce matos



le prob vient du fait qu'il n'y a rien, plus rien.


Ces mêmes flics convoquent le B.

Est-ce normal, quel rapport entre l'entreprise de B et celle de A
etc.

Juste pour savoir, il faut que B se prépare, même s'il n'a rien
fait de mal honnête, qu'il n'a récupéré aucun outil de nul part,
tout ce qu'il a est acheté, factures à l'appui.

Merci de vos réponses, B est impatient ;-)



RE : je ne vois pas en quoi cela regarde B.?



il a embauché A dans sa nouvelle boite à lui (à B)

à la limite atteinte à la vie privée d'un salarié ex-gérant



pas clair énoncé de votre affaire
.



ben oui, je ne comprends pas trop mais bon.

V



--
*allophobe* : Qui a peur des différences. (Définition)

vocatus
Le #15855041
""
.../...

Ok, mais le matos demandé n'existe plus, des pinceaux, des marche-pied,
une échelle, rien de bien important en fait.

et ils le soupçonnent d'avoir embarqué tout ça chez lui.





RE : si le matos n'a pas été enregistré dans l'inventaire
et que la liquidation supervisée par un liquidateur désigné est achevée par
une vente
la situation est claire

RE : et alors, il ne peut les laisser dans les locaux qu'il n'occupe plus
Il a obligation de conservation de ce matos



le prob vient du fait qu'il n'y a rien, plus rien.


RE : puisque vous venez de dire qu'il y a eu liquidation !!!??
Le matos non inscrits en inventaire ( ça peut s'il l'a payé de sa poche )
lui appartient
Consultez sa déclaration d' impôts et les comptes déposés au greffe







../..



RE : je ne vois pas en quoi cela regarde B.?



il a embauché A dans sa nouvelle boite à lui (à B)


RE : et alors ?
et en quoi ça vous concerne ?
Etre gérant est un statut pas obligatoirement rémunéré en salaire
.
le gérant , surtout en fin de vie attendue de sa boite peut acheter du matos
afin de ne pas surcharger les comptes
il peut aussi acheter du matos pour son propre usage via sa boite
( la déclaration fiscale en fait foi )


V



.>
Moisse
Le #15855031
D'une plume alerte, dans le message
47a35af9$0$7537$,
vocatus
""
.../...

Ok, mais le matos demandé n'existe plus, des pinceaux, des
marche-pied, une échelle, rien de bien important en fait.

et ils le soupçonnent d'avoir embarqué tout ça chez lui.





RE : si le matos n'a pas été enregistré dans l'inventaire
et que la liquidation supervisée par un liquidateur désigné est
achevée par une vente
la situation est claire

RE : et alors, il ne peut les laisser dans les locaux qu'il
n'occupe plus Il a obligation de conservation de ce matos



le prob vient du fait qu'il n'y a rien, plus rien.


RE : puisque vous venez de dire qu'il y a eu liquidation !!!??
Le matos non inscrits en inventaire ( ça peut s'il l'a payé de sa
poche ) lui appartient
Consultez sa déclaration d' impôts et les comptes déposés au greffe







../..



RE : je ne vois pas en quoi cela regarde B.?



il a embauché A dans sa nouvelle boite à lui (à B)


RE : et alors ?
et en quoi ça vous concerne ?
Etre gérant est un statut pas obligatoirement rémunéré en salaire
.
le gérant , surtout en fin de vie attendue de sa boite peut acheter
du matos afin de ne pas surcharger les comptes
il peut aussi acheter du matos pour son propre usage via sa boite
( la déclaration fiscale en fait foi )


V



.>



Mais c'est affreux de lire des tas de conneries comme les réponses
ci-dessus.
C'est pourtant une situation claire. Un liquidateur ne recherche que le
matériel et les stocks qui figurent dans ses dossiers;
Le manquant est donc volé ou détourné, et le liquidateur ne peut faire
autrement que de déposer une plainte.
Et il ne s'agit pas d'un pinceau et d'un rouleau de Sopalin, pour qu'une
enquête de police soit diligentée.
Le reste n'est que technique policière.
A+

--
Séb.
Le #15855021
Moisse a écrit :
D'une plume alerte, dans le message 47a35af9$0$7537$ fr,
vocatus
""
.../...

Ok, mais le matos demandé n'existe plus, des pinceaux, des
marche-pied, une échelle, rien de bien important en fait.

et ils le soupçonnent d'avoir embarqué tout ça chez lui.





RE : si le matos n'a pas été enregistré dans l'inventai re
et que la liquidation supervisée par un liquidateur désignà © est
achevée par une vente
la situation est claire

RE : et alors, il ne peut les laisser dans les locaux qu'il
n'occupe plus Il a obligation de conservation de ce matos



le prob vient du fait qu'il n'y a rien, plus rien.


RE : puisque vous venez de dire qu'il y a eu liquidation !!!??
Le matos non inscrits en inventaire ( ça peut s'il l'a payé de sa
poche ) lui appartient
Consultez sa déclaration d' impôts et les comptes dépos és au greffe







../..



RE : je ne vois pas en quoi cela regarde B.?



il a embauché A dans sa nouvelle boite à lui (à B)


RE : et alors ?
et en quoi ça vous concerne ?
Etre gérant est un statut pas obligatoirement rémunérà © en salaire
.
le gérant , surtout en fin de vie attendue de sa boite peut achet er
du matos afin de ne pas surcharger les comptes
il peut aussi acheter du matos pour son propre usage via sa boite
( la déclaration fiscale en fait foi )


V



.>



Mais c'est affreux de lire des tas de conneries comme les réponses
ci-dessus.
C'est pourtant une situation claire. Un liquidateur ne recherche que le
matériel et les stocks qui figurent dans ses dossiers;
Le manquant est donc volé ou détourné, et le liquidateur ne peut faire
autrement que de déposer une plainte.
Et il ne s'agit pas d'un pinceau et d'un rouleau de Sopalin, pour qu'un e
enquête de police soit diligentée.
Le reste n'est que technique policière.



quand j'ai déposé le bilan (eurl), un gentil huissier est venu inventorier
le matos.
puis ca a trainé, j'a icontacté commissaire priseur, liquidateu r, hussier :
on s'en fout y a rien à en tirer.
j'ai encore un ordi en état de marche (bon aujourd'hui il doit valoi r plus
en ferraille qu'en performances...) mais je l'ai toujours
et aussi un portable, toujours là

personne n'est jamais revenu
vocatus
Le #15855011
"Moisse" 47a367e9$0$29782$
D'une plume alerte, dans le message 47a35af9$0$7537$,
vocatus
""
.../...

Ok, mais le matos demandé n'existe plus, des pinceaux, des
marche-pied, une échelle, rien de bien important en fait.

et ils le soupçonnent d'avoir embarqué tout ça chez lui.





RE : si le matos n'a pas été enregistré dans l'inventaire
et que la liquidation supervisée par un liquidateur désigné est
achevée par une vente
la situation est claire

RE : et alors, il ne peut les laisser dans les locaux qu'il
n'occupe plus Il a obligation de conservation de ce matos



le prob vient du fait qu'il n'y a rien, plus rien.


RE : puisque vous venez de dire qu'il y a eu liquidation !!!??
Le matos non inscrits en inventaire ( ça peut s'il l'a payé de sa
poche ) lui appartient
Consultez sa déclaration d' impôts et les comptes déposés au greffe







../..



RE : je ne vois pas en quoi cela regarde B.?



il a embauché A dans sa nouvelle boite à lui (à B)


RE : et alors ?
et en quoi ça vous concerne ?
Etre gérant est un statut pas obligatoirement rémunéré en salaire
.
le gérant , surtout en fin de vie attendue de sa boite peut acheter
du matos afin de ne pas surcharger les comptes
il peut aussi acheter du matos pour son propre usage via sa boite
( la déclaration fiscale en fait foi )


V



.>



Mais c'est affreux de lire des tas de conneries comme les réponses
ci-dessus.




== = =

RE :
ben tiens
j'attends votre argumentaire en fonction des données initiales
et du type de société ( tiens marrant c'est pas précisé duschnock )



C'est pourtant une situation claire. Un liquidateur ne recherche que le
matériel et les stocks qui figurent dans ses dossiers;
Le manquant est donc volé ou détourné


RE. ben non




V
Publicité
Poster une réponse
Anonyme