[FAQ] fr.comp.os.linux.* (2/2)

Le
Les utilisateurs de fr.comp.os.linux.*
Archive-Name: fr/comp/os/faq-linux-2

La dernière version de ce document est disponible sur le web| :
http://www.linux-france.org/article/fcol-faq/


FAQ fr.comp.os.linux.*

Nat

Intégrateur

Arnaud

Mainteneur
<faq-fcol@linux-france.org>

Copyright © 1997-2002 Les utilisateurs des forums fr.comp.os.linux.*
_________________________________________________________________

Table of Contents

1 Introduction

1.1 À propos de ce document
1.2 Remerciements et appel à contributions
1.3 Comment poser mes questions sur fcolc?

2 Installation

2.1 La meilleure distribution
2.2 Système x86 minimal
2.3 Portable (laptop)
2.4 Installation de Linux sans création de partition
2.5 Désinstaller Linux

3 Configuration initiale

3.1 Disques durs (IDE, Ultra-DMA, UDMA)
3.2 Interface Ethernet (carte réseau)
3.3 Souris à molette
3.4 Souris Microsoft (mouse, Intellimouse, molette)
3.5 Matériel conçu pour MS-Windows (Winmodem, Winprinter )
3.6 Impression (imprimante)
3.7 Graveurs de CD
3.8 Scanner
3.9 Multiprocesseurs (SMP)
3.10 Horloge (heure, date, retard, avance)

4 Administration

4.1 Choix du système démarré (boot, LILO)
4.2 Paramètres communiqués au noyau (LILO, loadlin)
4.3 Création d'une disquette d'amorçage de secours (boot, rescue)
4.4 Secteur d'amorçage (boot sector, démarrage, réinstallation
secteur LILO)

4.5 Installation de paquetages d'une autre distribution (rpm,
deb, pkg)

4.6 Mise à jour de RPM
4.7 Pourquoi mettre à jour ? (upgrade, update, mise à jour)
4.8 Versions du noyau
4.9 Message au démarrage: maximum mount count, check forced
4.10 Espace disque insuffisant (inodes)
4.11 Montage de systèmes de fichiers (disque, partition, accès,
fstab, mount)

4.12 Formats de disques (FAT, MS-DOS, MacOS, HFS, FAT32, Joliet,
UDF, NTFS)

4.13 Montage d'une partition NTFS (Windows NT, 2000, XP)
4.14 /proc (kcore)
4.15 Changement de partition (copie, déplacement, disque dur)
4.16 Partitionnement (FIPS, FAT)
4.17 Numéros des fichiers spéciaux
4.18 Fichiers spéciaux (/dev, périphérique)
4.19 Unable to get major
4.20 Identification du processus utilisant une ressource
4.21 Version d'exécutable, bibliothèques partagées
4.22 Lenteur du système
4.23 Utilisation de la mémoire
4.24 Limitations du noyau (RAM, processus, i-noeuds, fichiers
ouverts)

4.25 Où se trouvent les modules ?
4.26 Locales : Perl, X Window (LANG)
4.27 Locales et Red Hat 8.0 (UTF-8)

5 Réseau

5.1 Connexion, modem (PPP, UUCP, FAI, ISP)
5.2 Connexion ADSL
5.3 Samba
5.4 Sendmail (tous problèmes de messagerie électronique)
5.5 Serveur Apache

6 Utilisation

6.1 Extensions de fichiers (iso)
6.2 Manipulation des fichiers .tar.gz (archive)
6.3 Formats d'archives (.bz, .bz2)
6.4 Fichiers core
6.5 Pages de manuel (man)
6.6 Fichiers de documentation : caractères parasites (control H)
6.7 Prise en compte d'un nouvel exécutable dans un répertoire du
PATH

6.8 Éjecter un support amovible (CD, disquette)
6.9 Consoles virtuelles

7 Problèmes courants

7.1 Mes connexions au bavardage (chat, Internet Relay Chat,
IRC..) sont refusées

7.2 Telnet lent (connexion)
7.3 "unable to get official name for local machine", ou bien
sendmail se bloque lors du démarrage (boot)

7.4 Disquette de démarrage (boot, floppy, CRC)
7.5 Messages de LILO
7.6 Login impossible (mot de passe refusé, password, connexion)
7.7 Mon terminal se bloque (fige, gèle, arrêt)
7.8 e2fsck : deleted inode zero dtime

8 X11 (X Window)

8.1 Généralités
8.2 Utilisation de KDE (ou autre environnement X) en tant que
root

8.3 Cartes graphiques nVidia

9 Divers

9.1 Virus
9.2 Le système Jaco (Jacoboni)

10 Licence de Documentation Libre GNU


5. Réseau

Table of Contents

5.1 Connexion, modem (PPP, UUCP, FAI, ISP)
5.2 Connexion ADSL
5.3 Samba
5.4 Sendmail (tous problèmes de messagerie électronique)
5.5 Serveur Apache

5.1. Connexion, modem (PPP, UUCP, FAI, ISP)

Réponse
CONNEX <http://www.linux-france.org/article/connex/>

5.2. Connexion ADSL

Réponse
Outre les conseils de connexion décrits dans Section 5.1 sur
les connexions, il faut savoir qu'il vaut mieux utiliser le
client pppoe de RoaringPenguin, disponible sur le site web de
Roaring Penguin <http://www.roaringpenguin.com/pppoe/> que
celui fourni sur le CD de France Telecom.

V. Bernat:

Benoît Papillault a conçu un driver pour le modem ADSL Alcatel
Speedtouch Home sur port USB. Ce driver est non seulement libre
mais beaucoup plus stable et simple à installer que le driver
d'Alcatel. Il est disponible sur
http://benoit.papillault.free.fr/speedtouch/
<http://benoit.papillault.free.fr/speedtouch/> .

Un HOWTO non officiel sur les connexions ADSL en français se
trouve à http://www.rhapsodyk.net/adsl/HOWTO/
<http://www.rhapsodyk.net/adsl/HOWTO/> .

5.3. Samba

Réponse
Consulter le site Samba <http://www.samba.org/> et en
particulier la FAQ <http://ftp.easynet.be/samba/docs/FAQ/> . À
défaut, voir du côté du groupe fr.comp.integration.

5.4. Sendmail (tous problèmes de messagerie électronique)

Question
Comment configurer sendmail ?

Réponse
(inspirée d'un article de J.-C. Delépine) :

Nombreuses ressources :

+ Le chapitre [Communiquer] du Guide du Rootard
<http://www.linux-france.org/article/grl/>
+ des documents <http://www.linux-france.org/article/mail/>
+ le forum Usenet fr.comp.mail
+ (en anglais) la FAQ et le site de sendmail
<http://www.sendmail.org/> ainsi que le fichier README livré
avec les sources du logiciel, quelques documents mini HOWTO
non traduits : Mail Queue, sendmail+uucp, Offline Mailing

5.5. Serveur Apache

Réponse (A. Gomes-do-Vale)
Consulter l'abondante documentation fournie avec le logiciel ou
sur le site de référence <http://www.apache.org/> . Si la
réponse ne s'y trouve pas, on trouvera plus facilement de
l'aide sur le forum fr.comp.infosystemes.www.serveurs.

6. Utilisation

Table of Contents

6.1 Extensions de fichiers (iso)
6.2 Manipulation des fichiers .tar.gz (archive)
6.3 Formats d'archives (.bz, .bz2)
6.4 Fichiers core
6.5 Pages de manuel (man)
6.6 Fichiers de documentation : caractères parasites (control H)
6.7 Prise en compte d'un nouvel exécutable dans un répertoire du PATH
6.8 Éjecter un support amovible (CD, disquette)
6.9 Consoles virtuelles

6.1. Extensions de fichiers (iso)

Question
Comment utiliser un fichier .iso (ou .raw, ou .cdr, ou autre
extension)?

Réponse
Sous Unix, l'extension d'un fichier ne signifie rien. On peut
utiliser la commande file pour déterminer son type.

Pour le cas particulier des fichiers images ISO-9660, ce sont
des images de CD qui se gravent directement.

6.2. Manipulation des fichiers .tar.gz (archive)

Question
Qu'est-ce qu'un fichier .tar.gz et comment l'utiliser?

Réponse
Un fichier .tar.gz contient un ou plusieurs fichiers rassemblés
au sein d'une archive tar, elle-même compactée grâce à gzip.

+ tar tvzf NOM.tar.gz pour obtenir la liste des fichiers
contenus dans l'archive ;
+ tar xzf NOM.tar.gz pour décompacter l'archive dans le
répertoire courant.

Commentaire
Il est temps de lire un bon document destiné à l'utilisateur
débutant d'un Unix moderne

6.3. Formats d'archives (.bz, .bz2)

O. Tharan :

Les fichiers .bz et .bz2 sont des archives compactées avec une méthode
plus efficace que celle de gzip (archives .gz).

Les programmes capables d'en engendrer ou décompacter, appelés bzip et
bzip2, existent sous forme de paquetages. On peut aussi en trouver les
sources <http://www.muraroa.demon.co.uk/> .

Il existe un mini-Howto
<http://www.freenix.org/unix/linux/H.../Bzip2> décrivant
l'utilisation de bzip2.

Qing Liu (édité par A. Gomes-do-Vale) :

Pour décompresser les fichiers tar.bz2, remplacer l'option z de tar
par I, j ou y (suivant la version de tar), ou utiliser un tuyau :
bzip2 -dc NOM.tar.bz2 | tar xvf -


6.4. Fichiers core

Question
Qu'est-ce qu'un fichier core?

Réponse
S. Stephant : Linux avorte tout processus lorsqu'il tente
d'effectuer une opération potentiellement dangereuse (par
exemple exécuter des données, accéder à une adresse mémoire ne
lui appartenant pas ).

Un fichier "core" est une "image", générée par le système, du
contexte d'exécution d'un programme au moment d'une
interruption de ce genre. Il permet de déterminer par la suite,
grâce à un debugger, la cause du problème.

6.5. Pages de manuel (man)

Question
Comment utiliser au mieux man?

Réponse

+ Pour obtenir une version PostScript (imprimable) d'une page
de manuel: man -t NOM > NOM.ps
+ Pour obtenir une version texte brute: man NOM | col -b >
NOM.txt
+ Pour rechercher un mot-clé: man -k MOT_CLÉ (invoquer au
préalable makewhatis).
+ man whatis
+ Red Hat, Slackware : ne pas négliger le contenu du répertoire
/usr/doc ou /usr/share/doc. Red Hat: logiciel helptool.

On peut aussi installer les versions françaises
<ftp://ftp.lip6.fr/pub/linux/french/docs/> (et remercier C.
Blaess).

6.6. Fichiers de documentation : caractères parasites (control H)

Question
Les fichiers de divers documents ne sont pas en ASCII pur, les
titres sont illisibles, bourrés de Control H.

Réponse
S. Stephant :

« Control H » est le caractère de contrôle qui sert à reculer
d'un caractère. Cela permettait aux imprimantes de passer deux
fois sur le même caractère et donc de l'imprimer en gras.

Dans les fichiers textes, cela signifie également que le
caractère concerné doit-être affiché en gras. De nombreux
éditeurs ne gèrent pas cela. Le programme less, par contre, en
est capable et col peut quant à lui « nettoyer » le fichier :

col -b < nom-fichier > nom-fichier.lisible

6.7. Prise en compte d'un nouvel exécutable dans un répertoire du PATH

Problème
Le shell en prend pas en compte un exécutable placé dans un
répertoire qui figure pourtant dans le PATH.

Réponse
Il faut obliger le shell à explorer le contenu des répertoires
du PATH.

+ sous bash (et autres dérivés du Bourne Shell) introduire hash
-r ;
+ sous C shell introduire rehash.

Autre réponse
Contrairement à DOS, le répertoire courant (qui s'appelle .)
n'est pas recherché explicitement lors de la recherche des
exécutables. Solution : l'ajouter dans le PATH (déconseillé
pour des raisons de sécurité) ou lancer l'exécutable ainsi :
./programme

6.8. Éjecter un support amovible (CD, disquette)

Réponse
Utiliser la commande eject. En cas d'échec du démontage, le
support est utilisé par un processus en cours; utiliser fuser
ou lsof pour déterminer lequel.

6.9. Consoles virtuelles

Question
Comment mieux employer les consoles virtuelles?

Réponse

+ chvt permet de changer de console active ;
+ setterm pour établir les paramètres ;
+ tty affiche le nom du périphérique connecté à la console
active.

V. Bernat:

Il existe un programme appelé screen qui permet d'avoir dans
une console virtuelle d'autres consoles virtuelles. Son intérêt
réside dans le fait qu'il permet de fermer cette console
virtuelle sans fermer les programmes qui sont dedans et de la
rouvrir dans le même état plus tard. Il peut bien sûr être
utilisé simplement dans un xterm.

7. Problèmes courants

Table of Contents

7.1 Mes connexions au bavardage (chat, Internet Relay Chat, IRC..)
sont refusées

7.2 Telnet lent (connexion)
7.3 "unable to get official name for local machine", ou bien sendmail
se bloque lors du démarrage (boot)

7.4 Disquette de démarrage (boot, floppy, CRC)
7.5 Messages de LILO
7.6 Login impossible (mot de passe refusé, password, connexion)
7.7 Mon terminal se bloque (fige, gèle, arrêt)
7.8 e2fsck : deleted inode zero dtime

7.1. Mes connexions au bavardage (chat, Internet Relay Chat, IRC..) sont
refusées

Réponse
Certains de ces services exigent que votre machine assure le
service ident (voir /etc/services).

D. Duparc :

Lire le chapitre [Communiquer] du Guide du Rootard
<http://www.linux-france.org/article/grl/> , en particulier
[Que faire en cas d'attribution dynamique de l'adresse IP ?]

Créer un fichier /etc/hosts.base contenant seulement la ligne
127.0.0.1 localhost.

Ajouter au script /etc/ppp/ip-up de J.C. Delépine les lignes
suivantes :

cp /etc/hosts.base /etc/hosts
echo $HOST georgette.lefrancois >> /etc/hosts


si georgette.lefrancois est le nom local de la machine.

7.2. Telnet lent (connexion)

Question
Quand je fais un telnet depuis une machine Windows (ou Linux,
d'ailleurs), j'attends très longtemps au moment de la
connexion, environ une minute, avant d'avoir l'invite de login.
Après, ça fonctionne très bien

Réponse
O Tharan explique :

Problème de résolution de noms classique : la machine Linux
essaie de faire une résolution inverse sur l'adresse IP de la
machine MS-Windows pour savoir qui l'appelle, et n'y arrive
pas, d'où attente. Exemple : je me connecte avec l'adresse IP
192.168.1.2 et Linux essaie de savoir à quel nom
(windows.babasse.fr) cela correspond.

Solution: renseigner la table /etc/hosts en indiquant l'adresse
IP de la machine MS-Windows et son nom. Exemple :

192.168.1.1 linux1.maison.fr
192.168.1.2 windows1.maison.fr

Commentaire
Inutile d'installer un serveur de noms pour si peu, même si
c'est un bon exercice.

7.3. "unable to get official name for local machine", ou bien sendmail se
bloque lors du démarrage (boot)

Réponse
/etc/hosts doit contenir :

127.0.0.1 FQDN localhost loopback N


où :

+ "FQDN" remplace le nom de machine complet : ce que renvoie la
commande hostname -f (ou uname -n)
+ "N" remplace le nom de machine sans domaine : hostname | cut
-f1 -d.

7.4. Disquette de démarrage (boot, floppy, CRC)

Question
Le démarrage sur disquette échoue avec un message crc error, ou
un code d'erreur bizarre.

Réponse
Utiliser une autre disquette, la formater au préalable et
s'assurer qu'elle n'a pas de défaut (bad sectors, secteurs
défectueux).

Codes d'erreur : consulter la documentation de LILO.

7.5. Messages de LILO

Question
Quelle est la signification du message de démarrage de LILO ?

Réponse (Doc LILO, adaptée par J. Bernier et É. Jacoboni)
LILO, au cours de son exécution, affiche peu à peu chaque
lettre du mot "LILO". Si LILO échoue à un stade donné, les
lettres affichées révèlent l'étape avortée (sa documentation
technique décrit tout cela de façon plus détaillée). Certains
nombres hexadécimaux peuvent s'afficher après le premier "L" si
des problèmes transitoires surviennent sur le disque dur. À
moins que LILO ne se bloque, l'affichage d'une suite
interminable de nombres hexadécimaux à ce niveau ne révèle pas
des problèmes graves.

Note : l'option de LILO linear corrige de nombreux problèmes
relevant de la géométrie. Attention: linear et compact ne font
parfois pas bon ménage.

Messages affichés par LILO (consulter aussi, à ce propos
Section 4.4) :

+ (rien) : Aucune partie de LILO n'a été chargée. Il n'est pas
installé ou la partition sur laquelle se trouve le secteur de
démarrage n'est pas 'activée'.
+ L (code d'erreur) : le logiciel chargeur a été lu et
lancé, mais LILO ne peut poursuivre. Les deux chiffres du
code d'erreur indiquent la nature du problème (voir également
la section "Codes d'erreurs disque" de la documentation).
Ceci indique généralement un défaut du support ou une
incohérence dans la définition de la géométrie de celui-ci
(par exemple des paramètres incompatibles, voir la section
"Géométrie du disque").
+ LI : le chargeur est en mesure de poursuivre vers le deuxième
niveau mais ne parvient pas à lancer le logiciel
correspondant. Ceci peut relever d'un problème de définition
de la géométrie du disque ou d'un déplacement de /boot/boot.b
non suivi d'une invocation de lilo.
+ LIL : le second niveau a bien été lancé mais il ne parvient
pas à charger la table de descripteurs à partir du fichier
map. Ceci est caractéristique d'un problème de support ou
d'une géométrie incohérente.
+ LIL? : le second niveau a été chargé à une adresse
incorrecte. Causes semblables à celle du message LI.
+ LIL- : la table des descripteurs est corrompue. Causes
semblables à celle du message LI.

7.6. Login impossible (mot de passe refusé, password, connexion)

Question
Login (connexion) impossible, probablement après manipulation
du fichier /etc/passwd ou de l'un des éléments de la chaîne
associée (binaire login, shadow passwords, Red Hat : pwdb ou
PAM)

Réponse
S'il s'agit d'un login root à travers le réseau, ne pas
négliger de modifier /etc/securettys. Dans le cas d'une Red
Hat, examiner aussi la configuration PAM.

Solution fournie par J. Fourre et P. Saratxaga.

Démarrer de façon à pouvoir modifier /etc/passwd. Pour cela, il
suffit de passer un paramètre au noyau afin de lancer le
système dans un mode d'exploitation spécial.

Pour ce faire, démarrer :

+ en mode mono-utilisateur (single user) grâce à l'un des
paramètres LILO :
o S ;
o single ;
o init=/bin/sh.
+ grâce à une disquette de démarrage (par exemple, rescue)

Dans le cas d'une Red Hat :

Pablo recommande, sitôt le système démarré grâce au paramètre
init=/bin/bash, d'invoquer /etc/rc.d/rc 2, remonter / en
autorisant la lecture et l'écriture (mode rw) avec mount -n -o
remount,rw /, puis d'éditer /etc/passwd.

On peut se contenter d'invoquer /etc/rc.d/init.d/keytable afin
de bénéficier d'une gestion du clavier adéquate (AZERTY ).

Pour supprimer un mot de passe, il suffit de modifier la ligne
correspondant au compte dans le fichier /etc/passwd afin de
détruire tous les caractères placés entre les deux premiers «
deux-points ».

Exemple (suppression du mot de passe de root) :

+ Avant modification :
root:RuN0C/zyWvkf2:0:0:root:/root:/bin/bash
+ Après modification :
root::0:0:root:/root:/bin/bash

En cas de problème, renommer /etc/shadow.

Commentaires

Warning

un pirate peut employer ce genre d'approche pour prendre le
contrôle d'une machine à laquelle il peut « physiquement »
accéder.

Pour limiter les risques :

+ utiliser les options password et restricted de LILO (ne pas
négliger qu'il faudra, lors du démarrage, composer le mot de
passe avec un clavier configuré en QWERTY) ;
+ bitouiller le SETUP de sorte que le démarrage ne puisse
s'effectuer qu'à partir du disque dur (et en aucun cas grâce
à une disquette), et verrouiller cette configuration (mot de
passe SETUP).

Cela devrait limiter les écarts des mauvais plaisants mais gare
: un malintentionné peut encore ouvrir la machine (remise à
zéro du SETUP, dépose du disque dur).

F. Rouaix note :

si la machine peut également démarrer sous MS-DOS, utiliser
loadlin pour charger un noyau avec des options arbitraires,
telles que single.

L. Wacrenier ajoute :

le mot de passe de LILO n'est pas chiffré (un boot secteur n'a
pas à s'encombrer de bibliothèque de chiffrement). Le mot de
passe apparaîtra donc en clair à qui peut lire le disque. D'où
l'idée de mettre un mot de passe qui ne peut être saisi au
clavier (ou de redéfinir un clavier, etc.).

7.7. Mon terminal se bloque (fige, gèle, arrêt)

Question
La session de travail semble parfois bloquée, le terminal ne
produit rien et n'accepte plus rien (aucune touche ne
fonctionne).

Réponse
Le blocage est souvent normal car dû à une combinaison de
touches Control-S ou bien Arrêt Défil. (Scroll Lock) en mode
console. Il suffit alors d'employer Control -Q (ou sur Arrêt
Défil.) pour ranimer la session.

V. Bernat

Cela peut aussi être dû à un problème de disque (genre il ne
supporte pas bien le DMA et il a planté): on ne pense pas
forcément à regarder la LED quand on l'a pas en face de soi. Un
coup d'oeil sur la console (Alt-F10) permet de vérifier s'il a
un problème (retry/reset).

7.8. e2fsck : deleted inode zero dtime

Question
e2fsck, par exemple lorsqu'il est invoqué automatiquement
durant le boot, produit parfois un message :

Deleted inode XXX has zero dtime.
Set dtime? yes.

Réponse
R. Card :

Chaque i-noeud possède un champ dtime qui contient la date de
suppression du dernier fichier associé à cet i-noeud. Le but de
ce champ est de permettre d'effectuer des traitements
particuliers quand/si une fonction « undelete » sera incorporée
à Ext2fs.

Lorsqu'un fichier est supprimé, le noyau met à jour ce champ
dtime (avec la date courante) et l'i-noeud est réécrit sur
disque. Quand un i-noeud est alloué, le champ dtime est mis à
zéro.

fsck vérifie que le champ dtime est non nul pour tout i-noeud
non alloué (dont le nombre de liens est nul). Si ce n'est pas
le cas, il affiche ce message d'erreur. Généralement, cette
erreur peut être due à des redémarrages brutaux, à des
problèmes de disque ou à des bogues dans Ext2fs.

De toutes façons, c'est une erreur très bénigne dans la mesure
où dtime n'est pas (encore) utilisé.

8. X11 (X Window)

Table of Contents

8.1 Généralités
8.2 Utilisation de KDE (ou autre environnement X) en tant que root
8.3 Cartes graphiques nVidia

8.1. Généralités

Réponse
Les questions concernant X11 ont leur place dans
fr.comp.applications.x11. Elles ne doivent pas être posées dans
les groupes fr.comp.os.linux.*.

8.2. Utilisation de KDE (ou autre environnement X) en tant que root

Réponse (A. Gomes-do-Vale)
Ne pas utiliser d'environnement graphique en tant que root,
c'est une source de problèmes inépuisable. Ne devenir root
qu'en cas de besoin en utilisant la commande su.

8.3. Cartes graphiques nVidia

Réponse
Des pilotes X11 propriétaires sont téléchargeables depuis le
site web de nVidia
<http://www.nvidia.com/view.asp?IO=l...rchive> .

9. Divers

Table of Contents

9.1 Virus
9.2 Le système Jaco (Jacoboni)

9.1. Virus

Question
Existe-t-il des virus actifs sous Linux ?

Réponse
Non, pas à proprement parler car un programme standard (non «
setuid ») en fonctionnement sur une machine Linux ne bénéficie
que des droits accordés à l'utilisateur qui l'invoque.
Conclusion logique : root ne doit jamais lancer de programmes
douteux.

En pratique, quelques failles du système (relevant d'erreurs de
conception ou de programmation), découvertes de loin en loin et
vite comblées, permettraient parfois à un virus de devenir
dangereux. Mais nul n'a encore pu exploiter cela. Pour se
protéger : utiliser Tripwire.

9.2. Le système Jaco (Jacoboni)

Réponse
Il faut écrire « Jacoboni » et non « Jacobini ».

10. Licence de Documentation Libre GNU

Voir http://www.IDEALX.org/fr/doc/gfdl/gfdl.html
<http://www.IDEALX.org/fr/doc/gfdl/gfdl.html> .
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Les utilisateurs de fr.comp.os.linux.*
Le #1318499
celery.
Add the meat then season, continue browning.
De-glaze with sherry, add the reduced broth.
Finally, put in the root vegetables and simmer for 15 minutes.
Allow to cool slightly.
Place the pie pan in 375 degree oven for a few minutes so bottom crust is not soggy,
reduce oven to 325.
Fill the pie with stew, place top crust and with a fork, seal the crusts together
then poke holes in top.
Return to oven and bake for 30 minutes, or until pie crust is golden brown.



Sudden Infant Death Soup

SIDS: delicious in winter, comparable to old fashioned Beef and Vegetable Soup.
Its free, you can sell the crib, baby clothes, toys, stroller... and so easy to
procure if such a lucky find is at hand (just pick him up from the crib and
he?s good to go)!

SIDS victim, cleaned
½ cup cooking oil
Carrots
onions
broccoli
whole cabbage
fresh green beans
potato
turnip
celery
tomato
½ stick butter
1 cup cooked pasta (macaroni, shells, etc.)

Remove as much meat as possible, cube, and brown in hot oil.
Add a little water, season, then add the carcass.
Simmer for half an hour keeping the stock thick
Les utilisateurs de fr.comp.os.linux.*
Le #1316019
3 tablespoons oil

First stuff the heads, or make the patties (see index)
then fry or bake.
Set aside to drain on paper towels.
Make a roux with butter, oil and flour,
brown vegetables in the roux, then add chicken stock and
allow to simmer for 20 minutes.
Add the patties or stuffed heads, and some loose crawfish,
lobster, long piglet, or what have you.
Cook on low for 15 minutes, then allow it to set for at least
15 minutes more.
Serve over steamed rice; this dish is very impressive!



Stuffed Cabbage Rolls

Babies really can be found under a cabbage leaf -
or one can arrange for ground beef to be found there instead.

8 large cabbage leaves
1 lb. lean ground newborn human filets, or ground chuck
Onions
peppers
celery
garlic
soy sauce
salt pepper, etc
Olive oil
breadcrumbs
Tomato Gravy (see index)

Boil the cabbage leaves for 2 minutes to soften.
In skillet, brown the meat in a little olive oil,
then add onions, peppers, and celery (all chopped finely)
and season well.
Place in a large bowl and cool.
Add seasoned breadcrumbs and a little of the tomato gravy,
enough to make the mixture pliable.
Divide the stuffing among the cabbage leaves then roll.
Place seam down in a baking pan.
Ladle tomato gravy on top,
and bake at 325° for 30 - 45 minutes.



Umbilical Cordon Bleu

Nothing is so beautiful as the bond between mother and child,
so why not consume it?
Children or chicken breasts wi
Publicité
Poster une réponse
Anonyme