Faut-il poursuivre le Président pour simple escroquerie ?

Le
ExtrêmeAchillès
Accorder des aides fiscales pour acheter des biens immobiliers à la
suite de son message de campagne "tous propriétaires", et ce alors que
l'immobilier était au plus haut, que personne ne pouvait ignorer que
c'était une bulle gonflée artificiellement, que cette bulle risquait
d'éclater à tout moment, n'est-ce pas de l'escroquerie ?

Passe encore pour les fonctionnaires qui avec leur sécurité
(provisoire, bien provisoire hé oui, qui sait demain les soupes
populaires pour avoir trop collaboré?) qui pour l'instant peuvent
rembourser les emprunts.

Mais pour tous ceux du privé qui comme les américains vont perdre
leurs jobs par centaines de milliers. Que leur restera t'il? Un
emprunt à rembourser, surévalué, et des biens qui auront perdu
beaucoup de valeur. Sur quoi seront-ils saisis? Oh pas seulement sur
le bien qu'ils auront voulu acheter, mais sur tous leurs biens
personnels, même les meubles.

L'exemple des juges corrompus de haute savoie est là pour ne pas que
vous puissiez oublier que juges, liquidateurs, procureurs, policiers,
huissiers, et banquiers, repreneurs, promoteurs, .connaissent
parfaitement la musique des spoliations et tous les bénéfices juteux
qu'ils peuvent en tirer. Les politiques aussi, et les caisses noires
sont bien réelles.

Après tout ce n'est qu'un simple délit d'escroquerie commis par un
Président et toutes les complicités devraient être recherchées, com=
me
dans les médias qui ont servi à voler les élections par exemple.

Comme des "propriétaires" ruinés vont se suicider, hélas, il suffit
d'un seul exemple, pour requalifier l'escroquerie en crime et traduire
le Président devant la Haute Cour de justice de la République. Oui,
maisdans une ripoublique corrompue./
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
harmaggedon
Le #18709291
C'est en tout cas une des démonstrations de l'extrême cupidité de
l'élite.
La mentalité qui s'est installée chez les "décideurs" (et pas
seulement chez les politiques) a très bien été résumée par le
commentaire de Jacques Séguéla le 13 février, sur le plateau de
Télématin sur France 2 :

"Comment peut-on reprocher à un président d’avoir une Rolex ? Tout le
monde a une Rolex. Si à 50 ans on n’a pas une Rolex, on a quand même
raté sa vie !”

http://www.miwim.fr/blog/jacques-seguela-on-a-rate-sa-vie-si-on-a-pas-une-r olex-a-50-ans-4288
ZW
Le #18709611
wrote:

"Comment peut-on reprocher à un président d’avoir une Rolex ? Tout le
monde a une Rolex. Si à 50 ans on n’a pas une Rolex, on a quand même
raté sa vie !”



Il est évident que pris au premier degrès, ce propos est parfaitement
débile. Mais plus intéressant, il est tout aussi idiot au second degrès
!

Ségéla est un abruti, et alors ? quelle importance ? aucune.

La morale de cette histoire est que vous avez perdu votre temps en
regardant la Télé.

--
Publicité
Poster une réponse
Anonyme