Fiabilité des bandes magnétiques

Le
Sylvain
Samedi dernier j'ai été au salon du livre. J'ai pris le train, arrivé à la
gare de Lyon, descente dans le métro, ligne 1 changement à Concorde
direction porte de Versailles. J'avais un ticket dans mon portefeuille
depuis plus d'un an, au passage des portes automatiques, voyant la porte
automatique se refermer, je me suis précipité, la porte s'est refermée sur
moi. Quatre contrôleurs RATP sont venus m'accusant de fraude.

Je leurs ai expliqué que la porte s'était refermée sur moi, ils m'ont
demandé le ticket et là, surprise, leur machine de lecture des bandes
magnétiques donne que le ticket a déjà été utilisé le samedi semaine 5 à
10h45 soit le 6 février 2010.

J'ai été contrains de payer une amende de 50 euros

Or il est absolument impossible, que je sois en possession d'un ticket de
métro validé à la date du 6 février 2010. J'habite à plus de 800 km de
Paris, et je ne me suis pas rendu à Paris depuis un an, personne ne m'a
donné de ticket de métro, je n'ai pas ramassé parterre un ticket, il s'est
écoulé moins de dix minutes entre l'arrivé du train et le passage dans le
métro (preuve avec le billet de train).

J'ai gardé tous les éléments de preuves, tickets de métro, billet de train,
fiche d'invalidation du ticket que j'ai fait faire par un autre contrôleur,
ticket de retour, ticket de mon amie (non défectueux)

Je suis certain qu'il s'agit d'un défaut de la bande magnétique.

Que dois-je faire pour obtenir un recourt ?

Le fait que j'habite à plus de 800 km de Paris et que j'ai des témoins comme
quoi je ne me suis jamais rendu a Paris depuis un an, est-il une preuve
suffisante devant la justice ?


--
Ne pas prévoir, c'est déjà gémir
Léonard de Vinci
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 6
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Jean Nantouillet
Le #21485682
Sylvain a écrit :

Samedi dernier j'ai été au salon du livre. J'ai pris le train, arrivé à
la gare de Lyon, descente dans le métro, ligne 1 changement à Concorde
direction porte de Versailles. J'avais un ticket dans mon portefeuille
depuis plus d'un an, au passage des portes automatiques, voyant la porte
automatique se refermer, je me suis précipité, la porte s'est refermée
sur moi. Quatre contrôleurs RATP sont venus m'accusant de fraude.

Je leurs ai expliqué que la porte s'était refermée sur moi, ils m'ont
demandé le ticket et là, surprise, leur machine de lecture des bandes
magnétiques donne que le ticket a déjà été utilisé le samedi semaine 5 à
10h45 soit le 6 février 2010.

J'ai été contrains de payer une amende de 50 euros

Or il est absolument impossible, que je sois en possession d'un ticket
de métro validé à la date du 6 février 2010. J'habite à plus de 800 km
de Paris, et je ne me suis pas rendu à Paris depuis un an, personne ne
m'a donné de ticket de métro, je n'ai pas ramassé parterre un ticket, il
s'est écoulé moins de dix minutes entre l'arrivé du train et le passage
dans le métro (preuve avec le billet de train).

J'ai gardé tous les éléments de preuves, tickets de métro, billet de
train, fiche d'invalidation du ticket que j'ai fait faire par un autre
contrôleur, ticket de retour, ticket de mon amie (non défectueux)

Je suis certain qu'il s'agit d'un défaut de la bande magnétique.

Que dois-je faire pour obtenir un recourt ?

Le fait que j'habite à plus de 800 km de Paris et que j'ai des témoins
comme quoi je ne me suis jamais rendu a Paris depuis un an, est-il une
preuve suffisante devant la justice ?




Si je comprends bien, vous aviez mis votre ticket dans la machine et
l'avez récupéré à la sortie de la machine. Si c'est le cas, il est plus
vraisemblable que le ticket récupéré ne soit pas celui qui a été mis
dans la machine.Le vôtre pourrait être resté dans la machine. Sinon je
ne vois guère d'explication.
R1
Le #21485782
Sylvain wrote on vendredi 2 avril 2010 20:25:

Le fait que j'habite à plus de 800 km de Paris et que j'ai des témoins
comme quoi je ne me suis jamais rendu a Paris depuis un an,


ce sera peut être le point le plus difficile à prouver!

est-il une
preuve suffisante devant la justice ?



A propos du passage de la porte: vous n'avez pas eu le temps entre la
restitution du ticket et la fermeture de la porte de passer? vous aviez bcp
de bagages?
Sylvain
Le #21485772
R1 wrote:
Sylvain wrote on vendredi 2 avril 2010 20:25:

Le fait que j'habite à plus de 800 km de Paris et que j'ai des
témoins comme quoi je ne me suis jamais rendu a Paris depuis un an,


ce sera peut être le point le plus difficile à prouver!

est-il une
preuve suffisante devant la justice ?



A propos du passage de la porte: vous n'avez pas eu le temps entre la
restitution du ticket et la fermeture de la porte de passer? vous
aviez bcp de bagages?



J'avais juste un petit sac à dos, je repartais le soir même de Paris.

La porte c'est ouverte et refermé sur moi.

--
Ne pas prévoir, c'est déjà gémir
Léonard de Vinci
Séb.
Le #21485762
Le 02/04/2010 20:25, Sylvain a écrit :

Samedi dernier j'ai été au salon du livre. J'ai pris le train, arri vé à
la gare de Lyon, descente dans le métro, ligne 1 changement à Conco rde
direction porte de Versailles. J'avais un ticket dans mon portefeuille
depuis plus d'un an, au passage des portes automatiques, voyant la port e
automatique se refermer, je me suis précipité, la porte s'est refer mée
sur moi. Quatre contrôleurs RATP sont venus m'accusant de fraude.

Je leurs ai expliqué que la porte s'était refermée sur moi, ils m 'ont
demandé le ticket et là, surprise, leur machine de lecture des band es
magnétiques donne que le ticket a déjà été utilisé le samed i semaine 5 à
10h45 soit le 6 février 2010.

J'ai été contrains de payer une amende de 50 euros

Or il est absolument impossible, que je sois en possession d'un ticket
de métro validé à la date du 6 février 2010. J'habite à plus de 800 km
de Paris, et je ne me suis pas rendu à Paris depuis un an, personne n e
m'a donné de ticket de métro, je n'ai pas ramassé parterre un tic ket, il
s'est écoulé moins de dix minutes entre l'arrivé du train et le p assage
dans le métro (preuve avec le billet de train).

J'ai gardé tous les éléments de preuves, tickets de métro, bill et de
train, fiche d'invalidation du ticket que j'ai fait faire par un autre
contrôleur, ticket de retour, ticket de mon amie (non défectueux)

Je suis certain qu'il s'agit d'un défaut de la bande magnétique.

Que dois-je faire pour obtenir un recourt ?

Le fait que j'habite à plus de 800 km de Paris et que j'ai des témo ins
comme quoi je ne me suis jamais rendu a Paris depuis un an, est-il une
preuve suffisante devant la justice ?





je dois aller à paris la semaine prochaine (moi aussi suis à 800 km)
dernière fois: octobre
j'ai des tickets de métro
je te dirais s'ils passent ou pas
Sylvain
Le #21485742
Jean Nantouillet wrote:




Si je comprends bien, vous aviez mis votre ticket dans la machine et
l'avez récupéré à la sortie de la machine. Si c'est le cas, il est
plus vraisemblable que le ticket récupéré ne soit pas celui qui a été
mis dans la machine.Le vôtre pourrait être resté dans la machine.
Sinon je ne vois guère d'explication.



C'est possible aussi mais comment le prouver ?

Ce qui est certain, c'est qu'il soit totalement impossible, que je sois en
possession d'un ticket validé à la date du 6 février 2010.

Je ne me suis pas rendu à Paris à cette date, il y a personne qui m'a donné
un ticket de métro, personne de mon entourage ait allé a Paris a cette date.
Je n'ai pas ramassé de ticket parterre.

Autre détaille, le ticket n'était pas encré avant de la mettre dans la
machine.

On pourrait imaginé que j'ai achetté un ticket à un comptoir RATP, et que
par erreur j'ai ramassé un ticket usagé qui trainait sur le comptoir, c'est
impossible, puisqu'il aurait fallu que cela se produise entre le 6 février
et le 27 mars, or je n'ai pas été a Paris à ce moment là.

Je n'ai pas non plus acheté de ticket dans une agence de voyage hors RATP.

Ce qui me laisse a penser que leur systéme n'est pas fiable

--
Ne pas prévoir, c'est déjà gémir
Léonard de Vinci
Sylvain
Le #21485732
"Séb." wrote:

je dois aller à paris la semaine prochaine (moi aussi suis à 800 km)
dernière fois: octobre
j'ai des tickets de métro
je te dirais s'ils passent ou pas



Je ne vois vraiement pas le rapport.

J'étais avec mon amie, on avait chacun un ticket en provenance du même
carnet, l'un avait une bande magnétique qui donnait une date de validation
au 6 février et l'autre ticket non.


--
Ne pas prévoir, c'est déjà gémir
Léonard de Vinci
R1
Le #21485862
Sylvain wrote on vendredi 2 avril 2010 21:29:

"Séb." wrote:

je dois aller à paris la semaine prochaine (moi aussi suis à 800 km)
dernière fois: octobre
j'ai des tickets de métro
je te dirais s'ils passent ou pas



Je ne vois vraiement pas le rapport.

J'étais avec mon amie, on avait chacun un ticket en provenance du même
carnet, l'un avait une bande magnétique qui donnait une date de validation
au 6 février et l'autre ticket non.


quelle date donnait l'autre ticket?
pour que la porte se referme sur vous c'est que vous avez vraiment pris
votre temps pour franchir l'accès>

Raminagrobis
Le #21486222
Il se trouve que Sylvain a formulé :
Samedi dernier j'ai été au salon du livre. J'ai pris le train, arrivé à la
gare de Lyon, descente dans le métro, ligne 1 changement à Concorde direction
porte de Versailles. J'avais un ticket dans mon portefeuille depuis plus d'un
an, au passage des portes automatiques, voyant la porte automatique se
refermer, je me suis précipité, la porte s'est refermée sur moi. Quatre
contrôleurs RATP sont venus m'accusant de fraude.


Je leurs ai expliqué que la porte s'était refermée sur moi, ils m'ont demandé
le ticket et là, surprise, leur machine de lecture des bandes magnétiques
donne que le ticket a déjà été utilisé le samedi semaine 5 à 10h45 soit le 6
février 2010.

J'ai été contrains de payer une amende de 50 euros



Sachant que ce sont des agents non assermentés, s'il n'y avait pas
d'agents de police avec eux, et que tu étais dans ton bon droit, tu
aurais simplement leur dire d'aller voir ailleurs si tu étais. Ils
n'ont pas le droit de te toucher.
Sylvain
Le #21486332
R1 wrote:
Sylvain wrote on vendredi 2 avril 2010 21:29:

"Séb." wrote:

je dois aller à paris la semaine prochaine (moi aussi suis à 800 km)
dernière fois: octobre
j'ai des tickets de métro
je te dirais s'ils passent ou pas



Je ne vois vraiement pas le rapport.

J'étais avec mon amie, on avait chacun un ticket en provenance du
même carnet, l'un avait une bande magnétique qui donnait une date de
validation au 6 février et l'autre ticket non.


quelle date donnait l'autre ticket?



27 mars le jour de validation

pour que la porte se referme sur vous c'est que vous avez vraiment
pris votre temps pour franchir l'accès>



Justement non, aussitôt récupéré le ticket, la porte c'est refermée sur moi.

--
Ne pas prévoir, c'est déjà gémir
Léonard de Vinci
Sylvain
Le #21486322
Raminagrobis wrote:

Sachant que ce sont des agents non assermentés, s'il n'y avait pas
d'agents de police avec eux, et que tu étais dans ton bon droit, tu
aurais simplement leur dire d'aller voir ailleurs si tu étais. Ils
n'ont pas le droit de te toucher.



Avez-vous une source fiable ?

Il serait interessant de le savoir

http://www.ratp.info/orienter/controles.php

Sur le site de la RATP ils écrivent :

"A défaut du règlement immédiat, nos agents sont habilités à recueillir
votre identité pour établir un procès-verbal d'infraction. Celui-ci est
établi sur la base des faits constatés, indépendamment du fait que vous
soyez de bonne ou de mauvaise foi. "

Ce qui ne veut pas dire qu'ils sont assermentés.

Ils m'ont demandé ma carte d'identité, j'ai refusé de la donner, ils n'ont
pas insistés, il est donc possible qu'ils aient peut de pouvoir.

Si j'avait été seul, j'aurais discuté pour diminué leur vigilance, et en un
éclaire, je me serait sauvé, irrattrapable dans la foule.

--
Ne pas prévoir, c'est déjà gémir
Léonard de Vinci
Publicité
Poster une réponse
Anonyme