Fin des "bouteilles" sur toutes chaines françaises

Le
fenec95
Bonjour,

Petite info en passant.
La dernière chaine qui diffusait encore les "bouteilles"
du Sécam (France 3) viens de cesser.


Les anciens postes couleur d'avant 1980, sont maintenant
complètement privés de couleur. (Pas tous)

Sur certains modèles il existe des solutions techniques, pour retrouver la
couleursur ces ancètres.

Pascal
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Thierry VIGNAUD
Le #7267301
On Wed, 11 Apr 2007 23:58:08 +0200, "fenec95" wrote:

Bonjour,

Petite info en passant....
La dernière chaine qui diffusait encore les "bouteilles"
du Sécam (France 3) viens de cesser.



Je pensais que c'était terminé depuis des années et que seul le réseau
5 avait fait de la résistance....

Donc c'est la pleine application de l'arrêté du 14 mars 1978, 29 ans
après :-)



Emetteurs radio et TV :
http://perso.orange.fr/tvignaud
Thierry VIGNAUD
Le #7267291
On Fri, 13 Apr 2007 11:23:01 +0200, Kosmiko2000

Vous pouvez ré&expliquer le principe des "bouteilles" SVP ??
Sur le plan technique...
Qu'avaient ces vieux téléviseurs que les autres n'ont pas aujourd'hui
(et n'ont plus besoin) ???



Le signal d'identification SECAM, aux origines, en France utilisait
"l'identification lignes" (utilisation de lignes en haut de l'image,
ce qui "bouffait" de la place notamment pour les signaux Antiope).

En mars 1978 un arrêté http://tvignaud.free.fr/secam/secam.pdf
prévoyait la modification du système SECAM utilisé en France avec une
identification trames. Donc dès +/- 1979 tous les téléviseurs vendus
devaient être compatibles en SECAM identification lignes ou trames.


De plus toutes les nouvelles chaînes apparaissant, donc C+, LA 5, TV6
devaient uniquement utiliser l'identification trame ce qui aurait pour
effet, sur les anciens téléviseurs de restituer une image noir et
blanc.

Pour C+ pas de problèmes, le téléviseur devait être récent pour y
brancher le décodeur via la péritel.

Concernant les réseaux 5 et 6 en février 1986 durant les premiers
tests (mires) c'est le tollé chez les futurs télespectateurs devant
l'image noir et blanc. Donc l'arrêté de 1978 n'a pas été respectés par
ces deux réseaux jusqu'au moins à la fin des années 90 si ce n'est pas
plus tard. Pour les 3 réseaux historiques, je n'ai plus les choses en
tête.

Plus de détails sur le SECAM et ces signaux d'identification sur
Wikipedia
http://fr.wikipedia.org/wiki/SECAM



Emetteurs radio et TV :
http://perso.orange.fr/tvignaud
Kosmiko2000
Le #7267281
Vous pouvez ré&expliquer le principe des "bouteilles" SVP ??
Sur le plan technique...
Qu'avaient ces vieux téléviseurs que les autres n'ont pas aujourd'hui
(et n'ont plus besoin) ???

Merci.


Thierry VIGNAUD a écrit :
On Wed, 11 Apr 2007 23:58:08 +0200, "fenec95" wrote:

Bonjour,

Petite info en passant....
La dernière chaine qui diffusait encore les "bouteilles"
du Sécam (France 3) viens de cesser.



Je pensais que c'était terminé depuis des années et que seul le réseau
5 avait fait de la résistance....

Donc c'est la pleine application de l'arrêté du 14 mars 1978, 29 ans
après :-)



Emetteurs radio et TV :
http://perso.orange.fr/tvignaud


Oldflanker
Le #7267271
Thierry VIGNAUD wrote:
On Fri, 13 Apr 2007 11:23:01 +0200, Kosmiko2000

Vous pouvez ré&expliquer le principe des "bouteilles" SVP ??
Sur le plan technique...
Qu'avaient ces vieux téléviseurs que les autres n'ont pas
aujourd'hui (et n'ont plus besoin) ???



Le signal d'identification SECAM, aux origines, en France utilisait
"l'identification lignes" (utilisation de lignes en haut de l'image,
ce qui "bouffait" de la place notamment pour les signaux Antiope).

En mars 1978 un arrêté http://tvignaud.free.fr/secam/secam.pdf
prévoyait la modification du système SECAM utilisé en France avec
une identification trames. Donc dès +/- 1979 tous les téléviseurs
vendus devaient être compatibles en SECAM identification lignes ou
trames.


De plus toutes les nouvelles chaînes apparaissant, donc C+, LA 5,
TV6 devaient uniquement utiliser l'identification trame ce qui
aurait pour effet, sur les anciens téléviseurs de restituer une
image noir et blanc.

Pour C+ pas de problèmes, le téléviseur devait être récent pour y
brancher le décodeur via la péritel.

Concernant les réseaux 5 et 6 en février 1986 durant les premiers
tests (mires) c'est le tollé chez les futurs télespectateurs devant
l'image noir et blanc. Donc l'arrêté de 1978 n'a pas été respectés
par ces deux réseaux jusqu'au moins à la fin des années 90 si ce
n'est pas plus tard. Pour les 3 réseaux historiques, je n'ai plus
les choses en tête.

Plus de détails sur le SECAM et ces signaux d'identification sur
Wikipedia
http://fr.wikipedia.org/wiki/SECAM



Emetteurs radio et TV :
http://perso.orange.fr/tvignaud



Explications trés intéressantes, continuez ainsi et merci.
Totoche
Le #7267261
"Thierry VIGNAUD" message de news:
On Fri, 13 Apr 2007 11:23:01 +0200, Kosmiko2000

Vous pouvez ré&expliquer le principe des "bouteilles" SVP ??
Sur le plan technique...
Qu'avaient ces vieux téléviseurs que les autres n'ont pas aujourd'hui
(et n'ont plus besoin) ???



Le signal d'identification SECAM, aux origines, en France utilisait
"l'identification lignes" (utilisation de lignes en haut de l'image,
ce qui "bouffait" de la place notamment pour les signaux Antiope).

En mars 1978 un arrêté http://tvignaud.free.fr/secam/secam.pdf
prévoyait la modification du système SECAM utilisé en France avec une
identification trames. Donc dès +/- 1979 tous les téléviseurs vendus
devaient être compatibles en SECAM identification lignes ou trames.


De plus toutes les nouvelles chaînes apparaissant, donc C+, LA 5, TV6
devaient uniquement utiliser l'identification trame ce qui aurait pour
effet, sur les anciens téléviseurs de restituer une image noir et
blanc.

Pour C+ pas de problèmes, le téléviseur devait être récent pour y
brancher le décodeur via la péritel.

Concernant les réseaux 5 et 6 en février 1986 durant les premiers
tests (mires) c'est le tollé chez les futurs télespectateurs devant
l'image noir et blanc. Donc l'arrêté de 1978 n'a pas été respectés par
ces deux réseaux jusqu'au moins à la fin des années 90 si ce n'est pas
plus tard. Pour les 3 réseaux historiques, je n'ai plus les choses en
tête.

Plus de détails sur le SECAM et ces signaux d'identification sur
Wikipedia
http://fr.wikipedia.org/wiki/SECAM



Emetteurs radio et TV :
http://perso.orange.fr/tvignaud




Thierry s'est trompé, son explication est bonne mais il a inversé
l'identification ligne et trame.
Ainsi les bouteilles constituaient l'identification trame, puisque présentes
dans les premières lignes de la trame après la synchro trame, alors qu'à
présent le secam fonctionne comme le pal en identification ligne,
c'est-à-dire qu'il y a un burst en début de ligne, c'est donc de
l'identification ligne.
Thierry VIGNAUD
Le #7267251
On Sat, 14 Apr 2007 08:39:37 +0200, "Totoche"

Thierry s'est trompé, son explication est bonne mais il a inversé
l'identification ligne et trame.
Ainsi les bouteilles constituaient l'identification trame, puisque présentes
dans les premières lignes de la trame après la synchro trame, alors qu'à
présent le secam fonctionne comme le pal en identification ligne,
c'est-à-dire qu'il y a un burst en début de ligne, c'est donc de
l'identification ligne.



Je me plante à chaque fois sur cette histoire trame/ligne


Emetteurs radio et TV :
http://perso.orange.fr/tvignaud
Publicité
Poster une réponse
Anonyme