[FM] France Bleu enfin à Montluçon.

Le
Pierre CHABOT
Bonjour à tous,

Aujourd'hui, France Bleu Pays d'Auvergne vient enfin de démarrer sur
96.7 à Montluçon. Cela ne faisait que 11 ans que cette ville (la 2ème en
importance de la région Auvergne) attendait l'arrivée de sa radio
régionale (1). Elle aurait dû normalement démarrer en septembre 2007. A
cette date, le site de la station annonçait le démarrage pour
"l'automne2007" conformément à l'autorisation du CSA. Début 2008,
toujours rien; le site de la station a alors communiqué que le démarrage
aurait lieu "prochainement". Ce "prochainement" a duré plus de 11
mois Cela prouve que Radio France elle-même n'est pas en mesure de
préciser les délais d'installation de ses émetteurs FM. Crédits
insuffisants et accordés au compte-goutte ? Surcharge de travail de TDF
(ou autre) en ce moment ? Lobbying de stations locales pour retarder le
plus possible l'arrivée d'un concurrent de poids ? Personne ne sait. En
tout cas ce n'est pas un problème pour les radios privées qui se jettent
sur les autorisations comme des affamées. Je me souviens de la nuit
bleue de l'Auvergne en septembre 2007: à Montluçon, RFM était fin prête
et a démarré à minuit pile. Fun radio, qui devait muter sur un site plus
favorable, a également exécuté le changement dans la nuit, améliorant
ainsi son confort d'écoute. Apparemment tout le monde n'a pas les
problèmes du service public. Certes, cet exemple n'est qu'une goutte
d'eau dans l'ensemble du paysage audiovisuel, mais il est symptomatique
et à méditer au moment où le financement des TV et radios publiques est
sur le gril de l'actualité.

(1) Je signale que les autres programmes de RF ont des relais à
Montluçon (ville encaissée dans la vallée du Cher) depuis 30 ans;
l'absence de France Bleu était donc tout à fait anormale.

Pierre.


Pierre CHABOT
chabot-pierre@wanadoo.fr
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
manurx
Le #18071951
On 4 déc, 14:55, "Pierre CHABOT"
Bonjour à tous,

Aujourd'hui, France Bleu Pays d'Auvergne vient enfin de démarrer sur
96.7 à Montluçon. Cela ne faisait que 11 ans que cette ville (la 2è me en
importance de la région Auvergne) attendait l'arrivée de sa radio
régionale (1). Elle aurait dû normalement démarrer en septembre 200 7. A
cette date, le site de la station  annonçait le démarrage pour
"l'automne2007" conformément à l'autorisation du CSA. Début 2008,
toujours rien; le site de la station a alors communiqué que le démarr age
aurait lieu "prochainement". Ce "prochainement" a duré plus de 11
mois... Cela prouve que Radio France elle-même n'est pas en mesure de
préciser les délais d'installation de ses émetteurs FM. Crédits
insuffisants et accordés au compte-goutte ? Surcharge de travail de TDF
(ou autre) en ce moment ?  Lobbying de stations locales pour retarder l e
plus possible l'arrivée d'un concurrent de poids ? Personne ne sait. En
tout cas ce n'est pas un problème pour les radios privées qui se jett ent
sur les autorisations comme des affamées. Je me souviens de la nuit
bleue de l'Auvergne en septembre 2007: à Montluçon, RFM était fin p rête
et a démarré à minuit pile. Fun radio, qui devait muter sur un site plus
favorable, a également exécuté le changement dans la nuit, amélio rant
ainsi son confort d'écoute. Apparemment tout le monde n'a pas les
problèmes du service public. Certes, cet exemple n'est qu'une goutte
d'eau dans l'ensemble du paysage audiovisuel, mais il est symptomatique
et à méditer au moment où le financement des TV et radios publiques est
sur le gril de l'actualité.

(1) Je signale que les autres programmes de RF ont des relais à
Montluçon (ville encaissée dans la vallée du Cher) depuis 30 ans;
l'absence de France Bleu était donc tout à fait anormale.

Pierre.

Pierre CHABOT




Est-ce qu'à Montluçon on se sent vraiment auvergnat?
Est-ce que FB Pays d'Auvergne parle de la ville dans ses flashs info?
Certes, j'ai quitté Clermont il y a quelques années maisj'y retourne
régulièrement et je constate que l'ex RF. Puy de Dôme n'a pas cessé de
regarder le nombril clermontois, même en changeant de nom et en étant
diffusée dans les 4 départements de la région (et même à Roanne!) .
Alors je serais bien curieux de connaître un jour les audiences
montluçonnaises de cette bleu ci!
Et d'ailleurs, la situation de Montluçon est originale car on y
exploite (dans certains quartiers) 3 FB : FB Berry, FB Creuse et FB
Pays d'Auvergne...qui écoutera quoi?
Une chose me semble acquise Pierre, ni au niveau de ces stations ni au
niveau national on n'entendra parler de Montluçon!
Pierre CHABOT
Le #18255611
"manurx"
Est-ce qu'à Montluçon on se sent vraiment auvergnat?
Est-ce que FB Pays d'Auvergne parle de la ville dans ses flashs info?
Certes, j'ai quitté Clermont il y a quelques années maisj'y retourne
régulièrement et je constate que l'ex RF. Puy de Dôme n'a pas cessé de
regarder le nombril clermontois, même en changeant de nom et en étant
diffusée dans les 4 départements de la région (et même à Roanne!).
Alors je serais bien curieux de connaître un jour les audiences
montluçonnaises de cette bleu ci!
Et d'ailleurs, la situation de Montluçon est originale car on y
exploite (dans certains quartiers) 3 FB : FB Berry, FB Creuse et FB
Pays d'Auvergne...qui écoutera quoi?
Une chose me semble acquise Pierre, ni au niveau de ces stations ni au
niveau national on n'entendra parler de Montluçon!

Cette très pertinente réponse mériterait bien un débat qu'on pourrait
décomposer en plusieurs points:

- "Est-ce qu'à Montluçon on se sent vraiment auvergnat?"

Pas vraiment, il faut le reconnaître. Cela tient à une particularité du
département de l'Allier qui s'ouvre largement à l'Auvergne dans sa
partie Est par la Limagne et plutôt vers le Berry et la Creuse à
l'ouest, donc à Montluçon. Si l'on ajoute à cela que l'Allier correspond
en gros à l'ancien Bourbonnais, on a une autre particularité, d'origine
historique (qui tend à disparaître). Enfin l'Allier est un département à
"trois têtes"; ,j'entends par là qu'il possède trois "métropoles
locales" d'importance sensiblement égale qui on toujours rivalisé:
Montluçon, Moulins, Vichy. C'est un département atypique et je concède
volontiers que Montluçon est excentrée de l'Auvergne. Il n'empêche que
nous vivons au XXIème siècle et que nous sommes de plus en plus, par la
force des choses, sous l'influence de la capitale régionale
(administration, élections, santé, etc...).

- "l'ex RF. Puy de Dôme n'a pas cessé de regarder le nombril
clermontois, même en changeant de nom"

Il est vrai que l'origine départementale de Bleu Pays d'Auvergne ne
facilite pas les choses. Des habitudes trop centralisées ont été prises,
mais surtout on a fait de cette station une radio régionale sans lui en
donner les moyens. Bien couvrir les 4 départements, avoir des
correspondants à Moulins, Vichy, Montluçon, Aurillac, Saint-Flour, Le
Puy et leur donner la parole fréquemment, cela coûte cher. La couverture
de la station dans le Cantal et en Haute-Loire est très insuffisante (à
Yssingeaux on ne la reçoit même pas...). Dans ces conditions il ne faut
pas s'étonner qu'elle continue à être plus clermontoise qu'auvergnate.
Je considère donc que l'arrivée de F.Bleu Auvergne à Montluçon (bassin
de population de 70 000 habitants) est un progrès susceptible d'inciter
les décideurs à lui donner enfin les moyens d'une vraie radio régionale.

- "ni au niveau de ces stations ni au niveau national on n'entendra
parler de Montluçon!

Faux problème. C'est une question de hiérarchie dans l'information. Je
pense qu'on pourrait se lamenter de la même façon à Vendôme,
Bourg-en-Bresse ou Epinal... c'est-à-dire dans presque toutes les villes
moyennes de France. S'il se produit à Montluçon un événement
d'importance nationale, les radios nationales en parleront. Par contre,
si l'on se place au niveau des petites annonces et des fêtes de
quartiers ou de villages, une radio régionale est hors-jeu, les locales
s'en chargent. Mais entre les deux il y a de nombreux événements qui
méritent un audience plus large (foire commerciale, visite d'une
personnalité de renom, tourisme, problèmes économiques et sociaux...).
C'est là que la radio régionale doit jouer son rôle pour donner plus de
retentissement à l'information. Elle est susceptible aussi d'intéresser
nombre d'auditeurs en traitant de sujets sociaux, culturels,
touristiques, avec plus de moyens qu'une radio locale.

En conclusion, même à Montluçon, une radio régionale a parfaitement sa
place. Encore faut-il qu'elle en ait les moyens... et cela commence par
une réception confortable de ses programmes.

Pierre.

Pierre CHABOT

Publicité
Poster une réponse
Anonyme