formalisation heritage

Le
paf le chien
bonjour,

quand on formalise une association réflexive sur une entité et que
cette entité est générique d'un héritage, est-ce qu'on représente
toujours l'association sur cette entité générique ou le fait-on
éventuellement sur les entités particulières?

mon cas est celui-ci:

une entité générique contact, des entités particulières clinique et
médecin.

l'association 0,n "emploie" 0,n doit-elle être attachée à contact, ou
puis-je la placer entre clinique et médecin?

en d'autres termes les clefs etrangères dans la table née de
l'association doivent-elles être des clefs etrangères des clefs
primaires des tables médecin et clinique, ou de la clef priaire de
contact?

et cela a t'il de l'importance (j'ai du mal à en trouver une à vrai
dire)?


au bout ce sera MySQL 5.? (5.0.[] je crois)

merci

--
paf le chien
libérez le primate pour répondre
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
paf le chien
Le #21884681
c'est bon, j'ai trouvé ma réponse sur
http://sqlpro.developpez.com/cours/modelisation/heritage/

--
paf le chien
libérez le primate pour répondre
Fred Brouard - SQLpro
Le #21884671
paf le chien a écrit :
c'est bon, j'ai trouvé ma réponse sur
http://sqlpro.developpez.com/cours/modelisation/heritage/



étant l'auteur de la chose, vous pouvez aussi opter pour tout mettre
dans la même table avec une colonne discriminante (avec contrainte CHECK
value IN...) et une contrainte supplémentaire si exclusion mutuelle,
cela est intéressant lorsqu'il n'y a que peu de colonnes différentes
entre les filles.

La colonne discriminante porte des valeurs listées comme "moto",
"voiture", "camion" et pilote l'obligation de nullité des colonnes
specifiques

A +

--
Frédéric BROUARD, MVP SQL Server, expert bases de données et langage SQL
Le site sur le langage SQL et les SGBDR : http://sqlpro.developpez.com
Audit, conseil, expertise, formation, modélisation, tuning, optimisation
*********************** http://www.sqlspot.com *************************
paf le chien
Le #21884661
Fred Brouard - SQLpro a grommelé:

paf le chien a écrit :
c'est bon, j'ai trouvé ma réponse sur
http://sqlpro.developpez.com/cours/modelisation/heritage/



étant l'auteur de la chose, vous pouvez aussi opter pour tout
mettre dans la même table avec une colonne discriminante (avec
contrainte CHECK value IN...) et une contrainte supplémentaire si
exclusion mutuelle, cela est intéressant lorsqu'il n'y a que peu
de colonnes différentes entre les filles.

La colonne discriminante porte des valeurs listées comme "moto",
"voiture", "camion" et pilote l'obligation de nullité des colonnes
specifiques



ah oui ça me plaît bien ça. Ca pourrait notoirement simplifier la
suite.

merci

--
paf le chien
libérez le primate pour répondre
Fred Brouard - SQLpro
Le #21884651
paf le chien a écrit :
Fred Brouard - SQLpro a grommelé:

paf le chien a écrit :
c'est bon, j'ai trouvé ma réponse sur
http://sqlpro.developpez.com/cours/modelisation/heritage/



étant l'auteur de la chose, vous pouvez aussi opter pour tout
mettre dans la même table avec une colonne discriminante (avec
contrainte CHECK value IN...) et une contrainte supplémentaire si
exclusion mutuelle, cela est intéressant lorsqu'il n'y a que peu
de colonnes différentes entre les filles.

La colonne discriminante porte des valeurs listées comme "moto",
"voiture", "camion" et pilote l'obligation de nullité des colonnes
specifiques



ah oui ça me plaît bien ça. Ca pourrait notoirement simplifier la
suite.

merci




Tout dépend du volume des données et du nombre relatif des colonnes
spécifique, pour des raisons de performance

A +


--
Frédéric BROUARD, MVP SQL Server, expert bases de données et langage SQL
Le site sur le langage SQL et les SGBDR : http://sqlpro.developpez.com
Audit, conseil, expertise, formation, modélisation, tuning, optimisation
*********************** http://www.sqlspot.com *************************
nobody
Le #21884641
Fred Brouard - SQLpro a écrit :
paf le chien a écrit :
Fred Brouard - SQLpro a grommelé:

paf le chien a écrit :
c'est bon, j'ai trouvé ma réponse sur
http://sqlpro.developpez.com/cours/modelisation/heritage/


étant l'auteur de la chose, vous pouvez aussi opter pour tout
mettre dans la même table avec une colonne discriminante (avec
contrainte CHECK value IN...) et une contrainte supplémentaire si
exclusion mutuelle, cela est intéressant lorsqu'il n'y a que peu
de colonnes différentes entre les filles.

La colonne discriminante porte des valeurs listées comme "moto",
"voiture", "camion" et pilote l'obligation de nullité des colonnes
specifiques



ah oui ça me plaît bien ça. Ca pourrait notoirement simplifier la suite.

merci




Tout dépend du volume des données et du nombre relatif des colonnes
spécifique, pour des raisons de performance

A +




l'informatique c'est comme le tennis ; les profs de tennis et ceux qui
écrivent des livres sur le tennis sont rarement bien classé et encore
plus rarement des champions

PS quand une société est en redressement judiciaire suite à son
incompétence parfois le dirigeant essai de la renflouer en faisant des
procédures judiciaire pour diffamation contre les médisants qui on
révélé la vérité de l'incompétence mais en France aucune médisance n'a
été sanctionné bien que cela soit de la diffamation car il existe dans
la jurisprudence "l'excuse de vérité" bien sur tout ressemblance avec
une société de prestation SQL ou son dirigeant serait pure coïncidence
:-)
Joe
Le #21884631
nobody a écrit :
PS quand une société est en redressement judiciaire suite à son
incompétence parfois le dirigeant essai de la renflouer en faisant des
procédures judiciaire pour diffamation contre les médisants qui on
révélé la vérité de l'incompétence mais en France aucune médisance n'a
été sanctionné bien que cela soit de la diffamation car il existe dans
la jurisprudence "l'excuse de vérité" bien sur tout ressemblance avec
une société de prestation SQL ou son dirigeant serait pure coïncidence :-)



ah, ce style inimitable du doc :-)
peux tu traduire en français ?
nobody
Le #21884621
Joe a écrit :
nobody a écrit :
PS quand une société est en redressement judiciaire suite à son
incompétence parfois le dirigeant essai de la renflouer en faisant des
procédures judiciaire pour diffamation contre les médisants qui on
révélé la vérité de l'incompétence mais en France aucune médisance n'a
été sanctionné bien que cela soit de la diffamation car il existe dans
la jurisprudence "l'excuse de vérité" bien sur tout ressemblance avec
une société de prestation SQL ou son dirigeant serait pure coïncidence
:-)



ah, ce style inimitable du doc :-)
peux tu traduire en français ?





qu'est ce que tu ne comprends pas ?

Il y a une société en redressement judiciaire donc le fondateur fait des
procédures judiciaire pour diffamation à mon encontre.

La société est une société de prestation donc le fondateur et
prestataire est incompétent et son incompétences je l'ai démontré ici

En France aucune médisance (c'est vrai) n'a été sanctionné bien que
cela soit de la diffamation car il existe dans la jurisprudence
"l'excuse de vérité"

pour trouvé le nom de la société une recherche chez les mandataires
judiciaire d'un département du sud est devrait l'indiquer

pour le nom du fondateur il a à mainte reprise vanté ses talents
d'écrivain ici


PS lorsque une procédure pour diffamation est jugé non valable pour
"l'excuse de vérité" l'accusé est en droit de poursuivre son accusateur.
Publicité
Poster une réponse
Anonyme