Le foyer automatique l'est-il vraiment?

Le
Erik Vincent
J'ai arrêté de faire de la photo à l'ère de l'argentique et, à cette
époque, faire le foyer, c'était sérieux. Il fallait que les deux images
ou les deux moitiés de l'image s'alignent parfaitement.

Aujourd'hui, sur un appareil de 600$ comme le Sony Nex-3c, il n'y a même
plus de viseur. Il suffirait de regarder un tout petit écran LCD et il y
aurait jusqu'à 32 points pour indiquer où le foyer va se faire ou je
n'ai aucune idée de comment ça fonctionne.

Ce que je sais, c'est que, à part chez Photo.net -- et encore! -- je
vois beaucoup de photo hors foyer. Le Sony Nex-7c a un viseur numérique,
je crois. Ça me semble mieux, mais on n'est plus dans les mêmes prix.
Avec un appareil comme celui-là, quel est l'avantage d'un reflex? À part
pour faire le foyer à la noirceur peut-être.

Toute information pertinente sera appréciée. C'était plus facile de
comprendre les appareils dans mon temps!

EV
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 4
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Jean-Pierre Roche
Le #24357911
Le 29/03/2012 08:36, Erik Vincent a écrit :
J'ai arrêté de faire de la photo à l'ère de l'argentique et,
à cette époque, faire le foyer, c'était sérieux. Il fallait
que les deux images ou les deux moitiés de l'image
s'alignent parfaitement.



Euh... On a fait le point sur un dépoli dés les débuts de la
photo... Ce dont tu parles est un télémètre couplé, apparu
beaucoup plus tard ! Et on a vécu avec des reflex
argentiques pendant "un certain temps", toujours avec un
dépoli...

Aujourd'hui, sur un appareil de 600$ comme le Sony Nex-3c,
il n'y a même plus de viseur. Il suffirait de regarder un
tout petit écran LCD et il y aurait jusqu'à 32 points pour
indiquer où le foyer va se faire ou... je n'ai aucune idée
de comment ça fonctionne.



Ben... l'image se forme sur un capteur et elle est analysée
pour qu'un système automatique fasse la mise au point. On
peut le plus souvent choisir l'endroit où se fait le point
ou laisser faire divers automatismes.

Ce que je sais, c'est que, à part chez Photo.net -- et
encore! -- je vois beaucoup de photo hors foyer. Le Sony
Nex-7c a un viseur numérique, je crois. Ça me semble mieux,
mais on n'est plus dans les mêmes prix. Avec un appareil
comme celui-là, quel est l'avantage d'un reflex? À part pour
faire le foyer à la noirceur peut-être.



? un reflex numérique fonctionne exactement comme un reflex
argentique pour ce qui est de la mise au point : il dispose
d'un système similaire à celui d'un télémètre automatique
mais on peut aussi faire la mise au point sur dépoli (c'est
juste moins précis et beaucoup moins rapide...). L'avantage
essentiel d'un reflex est qu'ont *voit* directement ce qu'on
photographie.


--
Jean-Pierre Roche

enlever sanspub pour m'écrire...
Jacques DASSIÉ
Le #24357981
Après mûre réflexion, Erik Vincent a écrit :
J'ai arrêté de faire de la photo à l'ère de l'argentique et, à cette
époque, faire le foyer, c'était sérieux. Il fallait que les deux
images ou les deux moitiés de l'image s'alignent parfaitement.



Pas sur tous les appareils !

J'ai un souvenir ému de mon Canon EOS 50E où il suffisait de regarder
le point d'autofocus se trouvant sur le plan de netteté souhaité pour
qu'aussitôt celui-ci soit parfaitement au point.

L'appareil de photo analysait la position de l'oeil et en déduisait
quel point était concerné et il activait sa fonction.
Un peu déroutant au début, mais après...

--
Jacques DASSIÉ
http://archaero.com/
Alf92
Le #24358461
"Erik Vincent"
J'ai arrêté de faire de la photo à l'ère de l'argentique et, à cette époque,
faire le foyer, c'était sérieux. Il fallait que les deux images ou les deux
moitiés de l'image s'alignent parfaitement.

Aujourd'hui, sur un appareil de 600$ comme le Sony Nex-3c, il n'y a même plus
de viseur. Il suffirait de regarder un tout petit écran LCD et il y aurait
jusqu'à 32 points pour indiquer où le foyer va se faire ou... je n'ai aucune
idée de comment ça fonctionne.

Ce que je sais, c'est que, à part chez Photo.net -- et encore! -- je vois
beaucoup de photo hors foyer. Le Sony Nex-7c a un viseur numérique, je crois.
Ça me semble mieux, mais on n'est plus dans les mêmes prix. Avec un appareil
comme celui-là, quel est l'avantage d'un reflex? À part pour faire le foyer à
la noirceur peut-être.

Toute information pertinente sera appréciée. C'était plus facile de comprendre
les appareils dans mon temps!




ça pue le troll à plein nez
Hic ? Midway ? ...?
mdr
Erik Vincent
Le #24359471
On 03/29/2012 03:17 AM, Jean-Pierre Roche wrote:
Le 29/03/2012 08:36, Erik Vincent a écrit :
J'ai arrêté de faire de la photo à l'ère de l'argentique et,
à cette époque, faire le foyer, c'était sérieux. Il fallait
que les deux images ou les deux moitiés de l'image
s'alignent parfaitement.



Euh... On a fait le point sur un dépoli dés les débuts de la photo... Ce
dont tu parles est un télémètre couplé, apparu beaucoup plus tard ! Et
on a vécu avec des reflex argentiques pendant "un certain temps",
toujours avec un dépoli...



Les deux images, c'est un télémètre couplé. L'image divisée en deux,
c'était au centre d'un dépoli.

Aujourd'hui, sur un appareil de 600$ comme le Sony Nex-3c,
il n'y a même plus de viseur. Il suffirait de regarder un
tout petit écran LCD et il y aurait jusqu'à 32 points pour
indiquer où le foyer va se faire ou... je n'ai aucune idée
de comment ça fonctionne.



Ben... l'image se forme sur un capteur et elle est analysée pour qu'un
système automatique fasse la mise au point. On peut le plus souvent
choisir l'endroit où se fait le point ou laisser faire divers automatismes.



Et ça implique quoi, «choisir l'endroit» si j'ai un visage au premier
plan mais que je veux faire le point sur une fougère à l'arrière-plan?
Erik Vincent
Le #24359521
On 03/29/2012 03:24 AM, Jacques DASSIÉ wrote:
Après mûre réflexion, Erik Vincent a écrit :
J'ai arrêté de faire de la photo à l'ère de l'argentique et, à cette
époque, faire le foyer, c'était sérieux. Il fallait que les deux
images ou les deux moitiés de l'image s'alignent parfaitement.



Pas sur tous les appareils !

J'ai un souvenir ému de mon Canon EOS 50E où il suffisait de regarder le
point d'autofocus se trouvant sur le plan de netteté souhaité pour
qu'aussitôt celui-ci soit parfaitement au point.

L'appareil de photo analysait la position de l'oeil et en déduisait quel
point était concerné et il activait sa fonction.
Un peu déroutant au début, mais après...



Oui, mais là, on parle d'hier.
Jean-Pierre Roche
Le #24360641
Le 29/03/2012 19:35, Erik Vincent a écrit :

Ben... l'image se forme sur un capteur et elle est
analysée pour qu'un
système automatique fasse la mise au point. On peut le
plus souvent
choisir l'endroit où se fait le point ou laisser faire
divers automatismes.



Et ça implique quoi, «choisir l'endroit» si j'ai un visage
au premier plan mais que je veux faire le point sur une
fougère à l'arrière-plan?



Il suffit de désigner la fougère comme zone de mise au
point. La procédure à utiliser dépend de l'appareil qu'on
possède.


--
Jean-Pierre Roche

enlever sanspub pour m'écrire...
Erik Vincent
Le #24363581
On 03/30/2012 01:19 AM, Jean-Pierre Roche wrote:
Le 29/03/2012 19:35, Erik Vincent a écrit :

Ben... l'image se forme sur un capteur et elle est
analysée pour qu'un
système automatique fasse la mise au point. On peut le
plus souvent
choisir l'endroit où se fait le point ou laisser faire
divers automatismes.



Et ça implique quoi, «choisir l'endroit» si j'ai un visage
au premier plan mais que je veux faire le point sur une
fougère à l'arrière-plan?



Il suffit de désigner la fougère comme zone de mise au point.



Ah, ben oui, j'aurais pas pensé à ça!

La
procédure à utiliser dépend de l'appareil qu'on possède.



Me voilà beaucoup plus avancé. Merci. Sur le tien, mettons?
Jean-Pierre Roche
Le #24363821
Le 31/03/2012 02:40, Erik Vincent a écrit :

Et ça implique quoi, «choisir l'endroit» si j'ai un visage
au premier plan mais que je veux faire le point sur une
fougère à l'arrière-plan?



Il suffit de désigner la fougère comme zone de mise au point.



Ah, ben oui, j'aurais pas pensé à ça!

La
procédure à utiliser dépend de l'appareil qu'on possède.



Me voilà beaucoup plus avancé. Merci. Sur le tien, mettons?



Le mien mais lequel ?
Disons sur un reflex classique, pour un sujet statique, on
peut faire "comme avant" : on met le collimateur central sur
la zone souhaitée pour la mise au point, on appuie à
mi-course sur le déclencheur ce qui effectue la mise au
point et la mémorise puis on cadre comme on le souhaite et
on déclenche. Plus simple il n'y a pas...
Pour les sujets mobiles rapides on utilise la mise au point
continue, tout dépend du sujet, des capacités de l'appareil
et des siennes propres. Difficile de résumer en quelques
lignes quantité de choix et de possibilités. Mais les
appareils actuels, bien utilisés, permettent de réussir
facilement (avec un peu d'entrainement) des photos autrefois
quasiment impossibles pour un amateur.


--
Jean-Pierre Roche

enlever sanspub pour m'écrire...
Erik Vincent
Le #24366481
On 03/31/2012 03:59 AM, Jean-Pierre Roche wrote:
Le 31/03/2012 02:40, Erik Vincent a écrit :

Et ça implique quoi, «choisir l'endroit» si j'ai un visage
au premier plan mais que je veux faire le point sur une
fougère à l'arrière-plan?



Il suffit de désigner la fougère comme zone de mise au point.



Ah, ben oui, j'aurais pas pensé à ça!

La
procédure à utiliser dépend de l'appareil qu'on possède.



Me voilà beaucoup plus avancé. Merci. Sur le tien, mettons?



Le mien mais lequel ?
Disons sur un reflex classique, pour un sujet statique, on peut faire
"comme avant" : on met le collimateur central sur la zone souhaitée pour
la mise au point, on appuie à mi-course sur le déclencheur ce qui
effectue la mise au point et la mémorise puis on cadre comme on le
souhaite et on déclenche. Plus simple il n'y a pas...
Pour les sujets mobiles rapides on utilise la mise au point continue,
tout dépend du sujet, des capacités de l'appareil et des siennes
propres. Difficile de résumer en quelques lignes quantité de choix et de
possibilités.



J'ai fait des recherches là-dessus hier toute la journée et j'en suis
venu à la conclusion qu'avant d'acheter un appareil cher, je vais me
faire la main avec du gamme:

http://cjoint.com/data3/3DbcbOeNoUa.htm

Faut-il croire à cela?
Jean-Pierre Roche
Le #24366641
Le 01/04/2012 02:08, Erik Vincent a écrit :

J'ai fait des recherches là-dessus hier toute la journée et
j'en suis venu à la conclusion qu'avant d'acheter un
appareil cher, je vais me faire la main avec du gamme:

http://cjoint.com/data3/3DbcbOeNoUa.htm

Faut-il croire à cela?



Les compacts donnent des photos honnêtes. Parfois bluffantes
si on reste dans des tailles raisonnables. Mais dès qu'on
rentre dans les choses un peu difficiles (lumière faible ou
mouvements rapides) ils sont vite dépassés. Il ne faut pas
non plus vouloir regarder ses images à 100 % : bruit,
netteté souvent approximative, etc.
Comme toujours tout dépend du but poursuivi... En rapport
prestations/prix pour le grand public ils sont imbattables.

--
Jean-Pierre Roche

enlever sanspub pour m'écrire...
Publicité
Poster une réponse
Anonyme