Fragilité des capteurs ?

Le
jfc
Bonjour
Qu'est-ce qui est susceptible d'abimer un capteur de reflex ?

Déjà je suppose qu'on peut l'abimer en le nettoyant, ou plutôt en le
salissant ! J'ai un collègue qui en a bavé pour nettoyer son capteur.
Les bâtonnets Wet/Dry avec tissu spécial garanti non pelucheux se sont
mis à larguer à chaque fois une ou deux fibres sur le capteur !

Les chocs et vibrations ? L'humidité ? les infrarouges ? la
radioactivité ? les sources de lumière intense ?
existe t-il des recommandations vis à vis du soleil, des flashs des
autres appareils ou des lasers ?
Et pourquoi pas aussi des insectes ? :-)
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 4
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Bour-Brown
Le #23802761
jfc a écrit
( 4e838614$0$18772$ )

Qu'est-ce qui est susceptible d'abimer un capteur de reflex ?



Le miroir. C'est un gros truc qui pivote le plus vite possible à chaque
déclenchement, et que je te tape en butée haute, et que je te tape en butée
basse, et que je projette des particules (usure, lubrifiant, dépôts), une
horreur.

Les chocs et vibrations ?



Exactement. Heureusement arrivent sur le marché des « mirrorless » à
objectifs amovibles, petites merveilles de propreté, bénéficiant à la fois
de traitements de surface efficace et de système de nettoyage (vibrations,
projection d'air) et surtout de l'absence d'un mécanisme bruyant et
salissant.

les sources de lumière intense ?



J'avais posé la question en 2003, à l'époque déjà personne ne savait
répondre. Appareil sur pied ou posé à l'extérieur, l'image du soleil sur le
capteur est minuscule, donc très concentrée, personne ne sait vraiment ce
que ça fait.

existe t-il des recommandations vis à vis du soleil



Ils ne savent pas, je te dis. Des recommandations générales ça ils
arriveront toujours, peut-être te parleront-ils de l'inutilité de prendre
des photos en plein soleil, ça partirait sur la diffraction ou la
perspective que ça ne m'étonnerait pas, mais là tes questions, aucune
chance.

des flashs des autres appareils ou des lasers ?
Et pourquoi pas aussi des insectes ? :-)



Les champignons. Il y a des histoires terrifiantes qui se racontent le soir
à la veillée sur des moisissures récalcitrantes, des champignons mangeur de
verre, des trucs horribles du temps où le matos pesait comme un âne mort.
(ils l'ont toujours, d'ailleurs, ainsi que des films périmés dans leur
congélateur, au cas où...)

Sinon pour ton capteur, les coups de marteau, l'immersion sans objectif, le
démontage au pied de biche, je ne sais pas, moi, invente !
Jean-Pierre Roche
Le #23803421
Le 28/09/2011 22:40, jfc a écrit :
Bonjour
Qu'est-ce qui est susceptible d'abimer un capteur de reflex ?

Déjà je suppose qu'on peut l'abimer en le nettoyant, ou
plutôt en le salissant ! J'ai un collègue qui en a bavé pour
nettoyer son capteur. Les bâtonnets Wet/Dry avec tissu
spécial garanti non pelucheux se sont mis à larguer à chaque
fois une ou deux fibres sur le capteur !



Il existe quantité de systèmes adaptés à des problèmes
différents : poussières ou débris sur le capteur, tâches.
Gros problème : leur prix de vente, souvent délirant...

Les chocs et vibrations ? L'humidité ? les infrarouges ? la
radioactivité ? les sources de lumière intense ?
existe t-il des recommandations vis à vis du soleil, des
flashs des autres appareils ou des lasers ?
Et pourquoi pas aussi des insectes ? :-)



Il est évident qu'il ne faut pas viser une source de lumière
ponctuelle puissante (comme le soleil) pendant un temps
important. Avec un reflex, le problème n'existe qu'en visée
par l'écran... Sinon aucun problème constaté avec toutes
sortes de sources de lumière (soudure à l'arc, lasers,
etc.). En gros ce qui n'est dangereux pour nos yeux ne l'est
pas pour nos capteurs...

--
Jean-Pierre Roche

enlever sanspub pour m'écrire...
Jean-Pierre Roche
Le #23803411
Le 28/09/2011 23:24, Bour-Brown a écrit :

Qu'est-ce qui est susceptible d'abimer un capteur de reflex ?



Le miroir. C'est un gros truc qui pivote le plus vite
possible à chaque
déclenchement, et que je te tape en butée haute, et que je
te tape en butée
basse, et que je projette des particules (usure, lubrifiant,
dépôts), une
horreur.

Les chocs et vibrations ?



Exactement. Heureusement arrivent sur le marché des «
mirrorless » à
objectifs amovibles, petites merveilles de propreté,
bénéficiant à la fois
de traitements de surface efficace et de système de
nettoyage (vibrations,
projection d'air) et surtout de l'absence d'un mécanisme
bruyant et
salissant.



Il est quand même curieux que toutes ces horreurs soient
plutôt difficiles à constater... Accessoirement certains
reflex sont plus silencieux que certains hybrides : cherchez
l'erreur !

--
Jean-Pierre Roche

enlever sanspub pour m'écrire...
Yannick Patois
Le #23803501
On 09/28/2011 10:40 PM, jfc wrote:
Les chocs et vibrations ?



Sans doute pas le capteur lui-même. Sauf choc direct dessus. Sinon, je
pense que d'autres parties sont plus fragiles (le miroir par exemple).

L'humidité ?



Sans doute aussi moins sensibles que d'autres parties de l'appareil,
sauf au niveau des contacts.

les infrarouges ?



Sans plus en limite d'intensité raisonnable.

la radioactivité ?



Oui, l'électronique est sensible à la radioactivité. Bien que l'on
utilise des capteurs très semblable dans les détecteurs de particules,
ils finissent par souffrir.

les sources de lumière intense ?



Y'a une célèbre vidéo sur le net où l'on voit un laser de spectacle
arriver sur le capteur d'un 50D (si je me souviens bien), et laisser une
grosse ligne verte: capteur foutu.

Yannick

--
_/ Yannick Patois ___________________________________________________
| web: http://feelingsurfer.net/garp/ | Garp sur irc undernet |
| email: | |
Jean-Pierre Roche
Le #23803491
Le 29/09/2011 08:48, Yannick Patois a écrit :

Y'a une célèbre vidéo sur le net où l'on voit un laser de
spectacle arriver sur le capteur d'un 50D (si je me souviens
bien), et laisser une grosse ligne verte: capteur foutu.



Là j'ai un énorme doute... Que ne ferait-on pas pour une
miette de célébrité ?
Les lasers de spectacle répondent à des normes très sévères
et avant qu'ils puissent endommager un capteur... J'ai
photographié des lasers beaucoup plus puissants sans aucun
problème !

--
Jean-Pierre Roche

enlever sanspub pour m'écrire...
efji
Le #23803621
On 09/29/2011 08:55 AM, Jean-Pierre Roche wrote:
Le 29/09/2011 08:48, Yannick Patois a écrit :

Y'a une célèbre vidéo sur le net où l'on voit un laser de
spectacle arriver sur le capteur d'un 50D (si je me souviens
bien), et laisser une grosse ligne verte: capteur foutu.



Là j'ai un énorme doute... Que ne ferait-on pas pour une miette de
célébrité ?
Les lasers de spectacle répondent à des normes très sévères et avant
qu'ils puissent endommager un capteur... J'ai photographié des lasers
beaucoup plus puissants sans aucun problème !




Oui mais sur la video en question c'est justement ... une video :)
Donc exposition plus longue du capteur au laser.

--
F.J.
markorki
Le #23803671
Yannick Patois a écrit :

la radioactivité ?



Oui, l'électronique est sensible à la radioactivité. Bien que l'on
utilise des capteurs très semblable dans les détecteurs de particules,
ils finissent par souffrir.



Il ne faut rien exagérer, l'électronique des APN est depuis longtemps en
CMOS, même quand le capteur est dit CCD, les technos sont CMOS,
c'est-à-dire utilisant des porteurs majoritaires et non minoritaires:
nettement moins sensibles aux radiations que les transistors bipolaires,
ceux des "transistors" sur lesquels on écoutait SLC dans les années
twist ;-)

Et puis, en ambiance radioactive, le photographe serait gravement
impacté avant le capteur. Seul pb: les appareils en planque **seuls**
pilotés par exemple par un détecteur infra-rouge de passage de
chauve-souris fluorescentes ;-)
KMS
Le #23804201
Yannick Patois a écrit le 29/09/2011 :
On 09/28/2011 10:40 PM, jfc wrote:
Les chocs et vibrations ?



Sans doute pas le capteur lui-même. Sauf choc direct dessus. Sinon, je pense
que d'autres parties sont plus fragiles (le miroir par exemple).



Note que les constructeurs donnent une sortent de garantie sur la durée
de vie de l'obturateur (100 000 déclenchements, 150 000
déchenchements...) alors que ce n'est sans doute pas l'élément limitant
du boîtier. Il esta lors facile d'amalgamer "garantie de l'obturateur =
garantie du boîtier."

Ca laisse rêver et laisser passer des petites annonces du genre " je
vends mon D90, il est neuf, seulement 9000 déclenchements ( :D)".
Bravo le marketing...
Yannick Patois
Le #23804191
On 09/29/2011 08:55 AM, Jean-Pierre Roche wrote:
Le 29/09/2011 08:48, Yannick Patois a écrit :
Y'a une célèbre vidéo sur le net où l'on voit un laser de
spectacle arriver sur le capteur d'un 50D (si je me souviens
bien), et laisser une grosse ligne verte: capteur foutu.


Les lasers de spectacle répondent à des normes très sévères et avant
qu'ils puissent endommager un capteur... J'ai photographié des lasers
beaucoup plus puissants sans aucun problème !



Est-tu sûr? Qu'appelles-tu photographier un laser?

Était-il bien dans l'axe de l'appareil?

Yannick

PS: la video:
http://www.vimeo.com/13450755
je ne crois pas que ce soit truqué.

--
_/ Yannick Patois ___________________________________________________
| web: http://feelingsurfer.net/garp/ | Garp sur irc undernet |
| email: | |
Jean-Pierre Roche
Le #23804251
Le 29/09/2011 11:46, Yannick Patois a écrit :

Est-tu sûr? Qu'appelles-tu photographier un laser?



Photographier un laser en fonctionnement, des trucs qui
peuvent illuminer un paysage entier pas juste quelques
dizaines de mètres au mieux...

Était-il bien dans l'axe de l'appareil ?



Euh... Pour la photo, en statique dans l'axe du laser, on
n'a qu'un point lumineux : ce n'est pas une image très
intéressante. Mais il était bien envoyé, par instant, dans
l'axe de l'appareil.

PS: la video:
http://www.vimeo.com/13450755
je ne crois pas que ce soit truqué.



Je n'en sais rien, sauf qu'il faut énormément se méfier des
"révélations" du net... Ce dont je suis certain c'est que
les lasers de spectacle sont normalement sans danger, pour
le capteur comme pour nos yeux.
Savoir si ce capteur avait une faiblesse ou ce laser était
hors normes...


--
Jean-Pierre Roche

enlever sanspub pour m'écrire...
Publicité
Poster une réponse
Anonyme