[France 2] Nina Companeez - A la recherche du temps perdu

Le
Yoki
X-No-Archive: Yes
Une fois n'est pas coutume, saluons le service public français pour la
diffusion sur Antenne 2 de l'adaptation de l'oeuvre de Marcel Proust par
Nina Companeez. Une vraie réussite.

* (humour) Mathieu Noël sur Europe 1 :
http://www.youtube.com/watch?v=TB_hA3iuTsM

* (bande-annonce) http://www.youtube.com/watch?v=Du-rsuaFyeA

* (Olivier Barrot)
http://www.dailymotion.com/video/xfagvd_jean-yves-tadie-proust-la-cathedral_news




-
Jacques de Decker, Le Soir, 4 février 2011

Il suffisait d'oser. Si mardi et mercredi soir (sur Antenne 2) un
enchantement télévisuel a envahi les écrans, entraînant sans doute d'innombrables
téléchargements, c'est qu'une femme a transcendé tabous et intimidations et
a tout simplement laissé libre cours à sa passion absolue pour un livre
comme nul autre. Nina Companeez est une amoureuse éperdue d'A la recherche
du temps perdu de Proust. Elle est aussi une scénariste et une réalisatrice
d'exception. Elle s'est dès lors autorisée à braver une malédiction et à
concrétiser l'impossible : faire tenir un univers romanesque rétif à toute
transposition en une ouvre audiovisuelle dont même les plus puristes
défenseurs de la spécificité littéraire n'auront pu qu'admettre l'évidente
réussite.

Il y a donc, d'une part, Nina Companeez, celle qui, au cinéma, écrivit le
script de Raphaël ou le débauché de Michel Deville et réalisa elle-même
Pauline ou le bel été, où Adjani, pour la première fois, rayonna devant la
caméra, celle qui créa cette série télé de légende que sont Les Dames de la
côte où elle révéla Fanny Ardant. Il y a aussi Mag Bodart, cette grande
productrice qui, parmi d'autres mérites, eut celui de permettre à André
Delvaux de donner deux chefs-d'ouvre, Un soir un train et Rendez-vous à
Bray. De leurs déterminations conjuguées est née cette merveille dont on
peut s'attendre à ce qu'elle devienne une de ces ouvres talismans que ses
adeptes font circuler entre eux comme un gage de fraternité poétique.

On sait que d'autres ont tenté l'aventure, soit en demeurant au stade des
projets comme Visconti ou Losey, soit en se contentant de saisir des
fragments du monument, comme Schlöndorff, Ruiz ou Akerman. Companeez a voulu
embrasser l'ensemble, son esprit et son charme. La Recherche est l'autobiographie
d'une sensibilité avant tout, une restitution du mécanisme mémoriel et une
aventure du langage. Trois matières immatérielles s'il en est, que son film
saisit avec un improbable bonheur. Le verbe proustien se fait chair, au sens
précis du terme : on se souviendra longtemps de ces ébats de jeunes filles
en fleur nues sur une plage de Normandie, dignes d'une fresque de Puvis de
Chavanne qui se serait arrachée à l'immobilité.

Les moments de grâce et d'humour (ah, les incroyables « sorties » de Madame
Verdurin incarnée par Dominique Blanc !) sont innombrables au fil de ces
presque quatre heures. Companeez est même parvenue à donner corps au
narrateur à la fois omniprésent et évanescent. Oui, Proust s'était inventé
là un double aux allures de Monsieur Hulot égaré et ahuri. C'est peut-être
ainsi que se présente de son vivant le génie : un inadapté aux contraintes
du monde qui s'en invente un autre, dont les générations futures pourront,
même dans ses déclinaisons sous d'autres formes, se délecter.
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Marechal Nouvoilat
Le #23088951
"Yoki" news:nsc3p.32569$
X-No-Archive: Yes
Une fois n'est pas coutume, saluons le service public français pour la
diffusion sur Antenne 2 de l'adaptation de l'oeuvre de Marcel Proust par
Nina Companeez. Une vraie réussite.



Dans ce téléfilm, entre deux zaps, j'ai remarqué que tous les acteurs
avait des têtes outrageusement talquées et des yeux rouges de lapin
russe, une attaque à la lacrymo ou un excès de fumette ?
Leonardo di Guillouto
Le #23089031
Bonjour,

Marechal Nouvoilat news:iijkp3$a7e$

| Dans ce téléfilm, entre deux zaps, j'ai remarqué que tous les
| acteurs avait des têtes outrageusement talquées et des yeux

avaient

| rouges de lapin russe, une attaque à la lacrymo ou un excès de
| fumette ?

C'est l'effet TNT qui laisse des séquelles visibles dès lors que la
charge est mal répartie.

Excusez la suppression du X-Post vers le cloaque pestilentiel où
vous vous complaisez habituellement, hein.

--
Pour une fois la pub' dit vrai.
Ce n'est pas par hasard que je ne vais plus chez Total !
RVG
Le #23090711
Yoki a écrit :
X-No-Archive: Yes
Une fois n'est pas coutume, saluons le service public français pour l a
diffusion sur Antenne 2 de l'adaptation de l'oeuvre de Marcel Proust pa r
Nina Companeez. Une vraie réussite.

* (humour) Mathieu Noël sur Europe 1 :
http://www.youtube.com/watch?v=TB_hA3iuTsM

* (bande-annonce) http://www.youtube.com/watch?v=Du-rsuaFyeA

* (Olivier Barrot)
http://www.dailymotion.com/video/xfagvd_jean-yves-tadie-proust-la-cathe dral_news




Et sinon évidemment:
http://beq.ebooksgratuits.com/vents/proust.htm

--
"The imagination is not a State: it is the Human existence itself."
William Blake

http://rvgmusic.bandcamp.com/
http://www.jamendo.com/fr/user/RVG95
Publicité
Poster une réponse
Anonyme