France Info (TV)

Le
Kosmiko2000
Quelques news concernant la future chaîne d'info publique France Info

Si on en croit l'article, elle pourrait venir en position 14 à la place
de France 4 (entre LCP et BFM TV, çà a du sens) ou passer en 27 après
LCI et en réduisant la qualité de France O qui basculerait en diffusion SD.

Date annoncée : 1er septembre 2016

http://www.telesatellite.com/actu/47501-le-gouvernement-demande-officiellement-une-frequence-sur-la-tnt-pour-la.html
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 2
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Thierry VIGNAUD
Le #26402153
On Fri, 17 Jun 2016 19:53:57 +0200, Kosmiko2000
Quelques news concernant la future chaîne d'info publique France Info...
Si on en croit l'article, elle pourrait venir en position 14 à la place
de France 4 (entre LCP et BFM TV, çà a du sens) ou passer en 27 après
LCI et en réduisant la qualité de France O qui basculerait en diffusion SD.
Date annoncée : 1er septembre 2016
http://www.telesatellite.com/actu/47501-le-gouvernement-demande-officiellement-une-frequence-sur-la-tnt-pour-la.html

Pour info, au journal officiel du 17 juin 2016, ont été publiés
Le décret 2016-803 portant modifications des cahiers des charge des sociétés
nationales : France Télévisions, Radio France et de France Médias Monde pour
inclure cette nouvelle chaînes
accompagnés du rapport au Premier ministre et de l'avis du CSA.
C'est principalement un texte mettant en conformité les cahiers de charges
(qui fait quoi dans chaque société publique) qui n'apprend pas grand chose à
cette heure, si ce n'est que le service sera diffusé 24H/24 par voie
hertzienne terrestre (TNT) et sera sans publicité et ne précise pas de date de
démarrage.
Si l'on s'en tient aux règles fixées par le CSA, les attributions de
ressources sur les 6 multiplex TNT, il n'existe pas de ressource disponible
pour diffuser une nouvelle chaîne.
Son apparition peut poser un problème juridique si l'on croit divers articles
de presse et notamment l'alternative que tu as citée.
Si effectivement le service public décidait de supprimer une de ses chaînes, à
savoir France 4 ou France Ô, à première vue ça ne me semble pas poser de
problème.
Par contre, si comme ça a été annoncé dans quelques articles de presse, que le
CSA penserait à dégager de la ressource sur un multiplex, donc le R1, en
réduisant le débit de France Ô au point de la faire repasser en SD, mais à
quel titre selon la loi sur l'audiovisuel ?
Cela semble contradictoire avec l'article 26 de la loi 86-1067 (voir entre les
2 séries de "---------", c'est long mais j'ai préféré tout mettre) et
notamment à l'alinéa 2 du I où il est dit que le CSA peut retirer aux chaînes
publiques toute ou partie de la ressource allouée permettant une réception de
qualité équivalente. On peut discuter si réception qualifie le niveau du
signal de réception et qualité équivalente : SD ou HD ?
-------------------------------------------------------------------------------------
I.-Nonobstant toute disposition contraire des autorisations de droits d'usage
délivrées avant la date d'entrée en vigueur de la loi n° 2000-719 du 1er août
2000 modifiant la loi n° 86-1067 du 30 septembre 1986 relative à la liberté de
communication, les sociétés nationales de programme et le groupement européen
d'intérêt économique dénommé Arte sont titulaires du droit d'usage des
ressources radioélectriques assignées pour la diffusion de leurs programmes
par voie hertzienne terrestre.
Si les contraintes techniques l'exigent, le Conseil supérieur de l'audiovisuel
peut cependant leur retirer tout ou partie de cette ressource à la condition
de leur assigner, sans interruption du service, l'usage de la ressource
radioélectrique attribuée à des usages de radiodiffusion permettant une
réception de qualité équivalente.
A la demande du Gouvernement, il leur retire l'usage de la ressource
radioélectrique lorsque cela s'avère nécessaire à la mise en oeuvre du schéma
national d'arrêt de la diffusion analogique et de basculement vers le
numérique institué à l'article 99.A la demande du Gouvernement, il peut
également leur retirer l'usage de la ressource radioélectrique qui n'est plus
nécessaire à l'accomplissement des missions définies à l'article 43-11 et par
leurs cahiers des missions et des charges.
II.-A la demande du Gouvernement, le Conseil supérieur de l'audiovisuel et
l'Autorité de régulation des communications électroniques et des postes,
respectivement pour les ressources radioélectriques de radiodiffusion et de
transmission, accordent en priorité aux sociétés mentionnées à l'article 44 ou
à leurs filiales répondant à des obligations de service public le droit
d'usage de la ressource radioélectrique nécessaire à l'accomplissement de
leurs missions de service public.
Dans les mêmes conditions, le Conseil supérieur de l'audiovisuel accorde en
priorité à la chaîne culturelle européenne issue du traité signé le 2 octobre
1990 le droit d'usage de la ressource radioélectrique nécessaire à
l'accomplissement des missions qui lui sont confiées par ce traité.
Le Conseil supérieur de l'audiovisuel accorde en priorité à la chaîne visée à
l'article 45-2 le droit d'usage de la ressource radioélectrique nécessaire à
la diffusion de ses programmes en mode numérique.
Le Conseil supérieur de l'audiovisuel veille à regrouper sur une ou plusieurs
fréquences les services des sociétés diffusés en mode numérique qui
bénéficient des dispositions des trois alinéas précédents.
L'Autorité de régulation des communications électroniques et des postes
assigne la ressource radioélectrique nécessaire à la transmission des
programmes de radio et de télévision dans les conditions prévues à l'article
L. 36-7 du code des postes et télécommunications. Lorsqu'elle assigne,
réaménage ou retire cette ressource, elle prend en compte les exigences liées
aux missions de service public des sociétés prévues à l'article 44 ou à leurs
filiales répondant à des obligations de service public et aux missions
confiées à la chaîne culturelle européenne par le traité du 2 octobre 1990.
--------------------------------------------------------------------
Maintenant, en admettant que le CSA puisse juridiquement retirer une partie de
la ressource disponible à France Ô ou France 4 (si elles continuent), cela
veut dire qu'il y a une nouvelle ressource.
Dans ce cas je ne voie pas comment le CSA ne pourrait pas être obligé de
lancer un nouvel appel à candidatures, donc obligatoirement aux chaîne privées
quitte à ce que le gouvernement préempte la ressource disponible en fonction
de l'article 26 et à son II (ci-dessus). On a vu qu'avec l'affaire de la
préemption FM pour France Bleu Toulouse, que le Conseil d'Etat avait désormais
déterminé qu'une demande de préemption de ressource radioélectrique n'était
pas forcément automatique et due pour le service publique si le gouvernement
en faisait la demande.
Situation très intéressante juridiquement à suivre, si France 4 et France Ô ne
laissent pas leur place à la nouvelle chaîne publique d'information.
--
Thierry VIGNAUD
Emetteurs radio et TV :
http://tvignaud.pagesperso-orange.fr/
Gladiator 2016
Le #26402158
Kosmiko2000 a émis l'idée suivante :
Quelques news concernant la future chaîne d'info publique France Info...
Si on en croit l'article, elle pourrait venir en position 14 à la place de
France 4 (entre LCP et BFM TV, çà a du sens) ou passer en 27 après LCI et en
réduisant la qualité de France O qui basculerait en diffusion SD.
Date annoncée : 1er septembre 2016
http://www.telesatellite.com/actu/47501-le-gouvernement-demande-officiellement-une-frequence-sur-la-tnt-pour-la.html

Quelle interet de dilapider l'argent public pour créer une nouvelle
chaine Info ?
Kosmiko2000
Le #26402161
Le 17/06/2016 à 20:49, Thierry VIGNAUD a écrit :
On Fri, 17 Jun 2016 19:53:57 +0200, Kosmiko2000
Quelques news concernant la future chaîne d'info publique France Info...
Si on en croit l'article, elle pourrait venir en position 14 à la place
de France 4 (entre LCP et BFM TV, çà a du sens) ou passer en 27 après
LCI et en réduisant la qualité de France O qui basculerait en diffusion SD.
Date annoncée : 1er septembre 2016
http://www.telesatellite.com/actu/47501-le-gouvernement-demande-officiellement-une-frequence-sur-la-tnt-pour-la.html

Pour info, au journal officiel du 17 juin 2016, ont été publiés
Le décret 2016-803 portant modifications des cahiers des charge des sociétés
nationales : France Télévisions, Radio France et de France Médias Monde pour
inclure cette nouvelle chaînes
accompagnés du rapport au Premier ministre et de l'avis du CSA.
C'est principalement un texte mettant en conformité les cahiers de charges
(qui fait quoi dans chaque société publique) qui n'apprend pas grand chose à
cette heure, si ce n'est que le service sera diffusé 24H/24 par voie
hertzienne terrestre (TNT) et sera sans publicité et ne précise pas de date de
démarrage.
Si l'on s'en tient aux règles fixées par le CSA, les attributions de
ressources sur les 6 multiplex TNT, il n'existe pas de ressource disponible
pour diffuser une nouvelle chaîne.
Son apparition peut poser un problème juridique si l'on croit divers articles
de presse et notamment l'alternative que tu as citée.
Si effectivement le service public décidait de supprimer une de ses chaînes, à
savoir France 4 ou France Ô, à première vue ça ne me semble pas poser de
problème.
Par contre, si comme ça a été annoncé dans quelques articles de presse, que le
CSA penserait à dégager de la ressource sur un multiplex, donc le R1, en
réduisant le débit de France Ô au point de la faire repasser en SD, mais à
quel titre selon la loi sur l'audiovisuel ?
Cela semble contradictoire avec l'article 26 de la loi 86-1067 (voir entre les
2 séries de "---------", c'est long mais j'ai préféré tout mettre) et
notamment à l'alinéa 2 du I où il est dit que le CSA peut retirer aux chaînes
publiques toute ou partie de la ressource allouée permettant une réception de
qualité équivalente. On peut discuter si réception qualifie le niveau du
signal de réception et qualité équivalente : SD ou HD ?
-------------------------------------------------------------------------------------
I.-Nonobstant toute disposition contraire des autorisations de droits d'usage
délivrées avant la date d'entrée en vigueur de la loi n° 2000-719 du 1er août
2000 modifiant la loi n° 86-1067 du 30 septembre 1986 relative à la liberté de
communication, les sociétés nationales de programme et le groupement européen
d'intérêt économique dénommé Arte sont titulaires du droit d'usage des
ressources radioélectriques assignées pour la diffusion de leurs programmes
par voie hertzienne terrestre.
Si les contraintes techniques l'exigent, le Conseil supérieur de l'audiovisuel
peut cependant leur retirer tout ou partie de cette ressource à la condition
de leur assigner, sans interruption du service, l'usage de la ressource
radioélectrique attribuée à des usages de radiodiffusion permettant une
réception de qualité équivalente.
A la demande du Gouvernement, il leur retire l'usage de la ressource
radioélectrique lorsque cela s'avère nécessaire à la mise en oeuvre du schéma
national d'arrêt de la diffusion analogique et de basculement vers le
numérique institué à l'article 99.A la demande du Gouvernement, il peut
également leur retirer l'usage de la ressource radioélectrique qui n'est plus
nécessaire à l'accomplissement des missions définies à l'article 43-11 et par
leurs cahiers des missions et des charges.
II.-A la demande du Gouvernement, le Conseil supérieur de l'audiovisuel et
l'Autorité de régulation des communications électroniques et des postes,
respectivement pour les ressources radioélectriques de radiodiffusion et de
transmission, accordent en priorité aux sociétés mentionnées à l'article 44 ou
à leurs filiales répondant à des obligations de service public le droit
d'usage de la ressource radioélectrique nécessaire à l'accomplissement de
leurs missions de service public.
Dans les mêmes conditions, le Conseil supérieur de l'audiovisuel accorde en
priorité à la chaîne culturelle européenne issue du traité signé le 2 octobre
1990 le droit d'usage de la ressource radioélectrique nécessaire à
l'accomplissement des missions qui lui sont confiées par ce traité.
Le Conseil supérieur de l'audiovisuel accorde en priorité à la chaîne visée à
l'article 45-2 le droit d'usage de la ressource radioélectrique nécessaire à
la diffusion de ses programmes en mode numérique.
Le Conseil supérieur de l'audiovisuel veille à regrouper sur une ou plusieurs
fréquences les services des sociétés diffusés en mode numérique qui
bénéficient des dispositions des trois alinéas précédents.
L'Autorité de régulation des communications électroniques et des postes
assigne la ressource radioélectrique nécessaire à la transmission des
programmes de radio et de télévision dans les conditions prévues à l'article
L. 36-7 du code des postes et télécommunications. Lorsqu'elle assigne,
réaménage ou retire cette ressource, elle prend en compte les exigences liées
aux missions de service public des sociétés prévues à l'article 44 ou à leurs
filiales répondant à des obligations de service public et aux missions
confiées à la chaîne culturelle européenne par le traité du 2 octobre 1990.
--------------------------------------------------------------------
Maintenant, en admettant que le CSA puisse juridiquement retirer une partie de
la ressource disponible à France Ô ou France 4 (si elles continuent), cela
veut dire qu'il y a une nouvelle ressource.
Dans ce cas je ne voie pas comment le CSA ne pourrait pas être obligé de
lancer un nouvel appel à candidatures, donc obligatoirement aux chaîne privées
quitte à ce que le gouvernement préempte la ressource disponible en fonction
de l'article 26 et à son II (ci-dessus). On a vu qu'avec l'affaire de la
préemption FM pour France Bleu Toulouse, que le Conseil d'Etat avait désormais
déterminé qu'une demande de préemption de ressource radioélectrique n'était
pas forcément automatique et due pour le service publique si le gouvernement
en faisait la demande.
Situation très intéressante juridiquement à suivre, si France 4 et France Ô ne
laissent pas leur place à la nouvelle chaîne publique d'information.


Bonne analyse...
Une autre manière de voir la chose : comment préempter quelque chose qui
n'existe pas encore ?....
NB : A noter aussi qu'on pourrait désormais imaginer avec ce système sun
LCP dédoublé avec LCP Assemblée Nationale et LCP Public Sénat en SD en
13 et 14 (et France Info TV en 27 et France 4 en 28...). On y perd en
qualité pour LCP mais on gagne encore une chaîne de plus ,-)
La chaîne LCP émet déjà en effet sur les boxes internet 2 programmes
distincts 24H/24. Pourquoi pas en TNT tant qu'on y est ?
François Guillet
Le #26402870
Après mûre réflexion, Gladiator 2016 a écrit :
Kosmiko2000 a émis l'idée suivante :
Quelques news concernant la future chaîne d'info publique France Info...
Si on en croit l'article, elle pourrait venir en position 14 à la place de
France 4 (entre LCP et BFM TV, çà a du sens) ou passer en 27 après LCI et
en réduisant la qualité de France O qui basculerait en diffusion SD.
Date annoncée : 1er septembre 2016
http://www.telesatellite.com/actu/47501-le-gouvernement-demande-officiellement-une-frequence-sur-la-tnt-pour-la.html

Quelle interet de dilapider l'argent public pour créer une nouvelle chaine
Info ?

+1
En plus en faisant passer France O en SD !
Suite au passage HD, 2 multiplex ont été éliminés, des chaines comme
France 3 sont passées en HD au rabais par manque de bande passante, et
maintenant ils veulent en plus ajouter une chaîne, chaîne d'info alors
qu'il y a déjà pléthore !
Nous avons vraiment comme décideurs des imbéciles sans vergogne.
Kosmiko2000
Le #26402932
Le 25/06/2016 à 21:56, François Guillet a écrit :
Après mûre réflexion, Gladiator 2016 a écrit :
Kosmiko2000 a émis l'idée suivante :
Quelques news concernant la future chaîne d'info publique France Info...
Si on en croit l'article, elle pourrait venir en position 14 à la
place de France 4 (entre LCP et BFM TV, çà a du sens) ou passer en 27
après LCI et en réduisant la qualité de France O qui basculerait en
diffusion SD.
Date annoncée : 1er septembre 2016
http://www.telesatellite.com/actu/47501-le-gouvernement-demande-officiellement-une-frequence-sur-la-tnt-pour-la.html

Quelle interet de dilapider l'argent public pour créer une nouvelle
chaine Info ?

+1
En plus en faisant passer France O en SD !
Suite au passage HD, 2 multiplex ont été éliminés, des chaines comme
France 3 sont passées en HD au rabais par manque de bande passante, et
maintenant ils veulent en plus ajouter une chaîne, chaîne d'info alors
qu'il y a déjà pléthore !
Nous avons vraiment comme décideurs des imbéciles sans vergogne.


Ce qui est complètement idiot, c'est qu'on aurait techniquement très
bien pu conserver les deux multiplexes R5 et R8 et tout faire passer
(nouvelle chaîne publique comprise) en HD MPEG4 avec le principe de 4
chaines par multiplex.
On aurait pu aboutir à une réorganisation intelligente de ce type :
R1 : France 2, France 3, France 5 et la chaîne locale
R2 : D8, D17, I Tele, Gulli
R3 : C+, C+ Cinéma, C+ Sport, Planete +
R4 : France 4, France O, ARTE, FRANCE INFO TV
R5 : M6, W9, 6ter, Paris 1ere
R6 : TF1, TMC, NT1, HD1
R7 : LCP, L'Equipe 21, Numéro 23, LCI
R8 : BFM TV, RMC Decouverte, NRJ12, Cherie 25
R15 (IDF) : canal 31 partagé (Demain IDF, BDM, TeleBocal, Cinaps TV),
IDF1, France 24, Telif (ou autre,on attend toujours..)
Au lieu de cela, on a préféré vendre une partie des ressources aux
opérateurs de téléphonie mobile... Je n'ai pas bien compris pourquoi
c’étaient ces fréquences et pas des autres qui avaient du être vendues.
Ce qui me surprend aussi, c'est que nous allons avoir en TNT 8 chaînes
publiques ou avec des financements publics sur 32 : soit 1/4 des 32 chaînes.
Et si on retire les chaînes cryptées, c'est 8 chaînes sur sur 26 c'est à
dire presque 1/3 (30 %). La part du public est énorme...
Pour le Royaume Uni, la BBC regroupe 8 chaînes (BBC1, BBC2, BBC3, BBC4,
CBBC, CBeebies, BBC News, BBC Parliament) voire 9 avec BBC Alba (Ecosse)
mais il y a plus de 70 chaînes ....
Lcenet
Le #26402948
À Gladiator 2016 ne discutons pas de l'intérêt ou non d'une nouvelle chaîne d'informations publique. C'est de l'avis de chacun. Po ur ma part je ne supporte pas les journaux d'eurôle 1 ou rtl radio. Écoutez un jour ceux de France inter ou de France info radio et vous v errez la différence. Je fais partie des personnes qui souhaitent une a utre analyse que celle de bfmtv itélé ou LCI. Il est normal et p ar pluralisme de pouvoir regarder une chaîne d'info publique.
François Guillet
Le #26402995
Kosmiko2000 a présenté l'énoncé suivant :
...
Pour le Royaume Uni, la BBC regroupe 8 chaînes (BBC1, BBC2, BBC3, BBC4, CBBC,
CBeebies, BBC News, BBC Parliament) voire 9 avec BBC Alba (Ecosse) mais il y
a plus de 70 chaînes ....

BBC3 en clair sur sat, c'est fini. J'ai mis BBC Red Button 1 sur la
position.
François Guillet
Le #26403131
Lcenet avait énoncé :
À Gladiator 2016 ne discutons pas de l'intérêt ou non d'une nouvelle chaîne
d'informations publique. C'est de l'avis de chacun. Pour ma part je ne
supporte pas les journaux d'eurôle 1 ou rtl radio. Écoutez un jour ceux de
France inter ou de France info radio et vous verrez la différence. Je fais
partie des personnes qui souhaitent une autre analyse que celle de bfmtv
itélé ou LCI. Il est normal et par pluralisme de pouvoir regarder une chaîne
d'info publique.

Ecouter les journaux d'une radio ou d'une autre, c'est bien une
question d'avis. Je donne le mien : quand je veux un "vrai" journal,
j'écoute France Culture. Il n'y a que là qu'ils prennent leur temps et
poussent les analyses.
Mais discuter de l'intérêt ou non d'une nouvelle chaîne d'informations
publique n'est pas qu'une question d'avis : ce sont des dépenses
publiques engagées dont on se demande bien pourquoi et par qui elles
sont engagées.
On a déjà eu le coup avec LCP, arrivée au départ pour retransmettre les
débats de l'assemblée, comme dans beaucoup de pays, ce qui est
légitime, puis transformée en vitrine des politiques, comme dans aucun
autre pays à ma connaissance. Le citoyen paye.
Est-il vraiment utile de créer une nouvelle chaîne publique d'info,
alors que Radio-France vient de fermer ses émetteurs radios
ondes-moyennes sous le prétexte qu'il n'avait plus les moyens de les
entretenir ? Comme chaîne publique d'info, on a déjà France 24, et si
vraiment on veut de l'info différente, il y a Euronews.
France Télévisions se plaint de manque de fonds. On voit pourtant bien
comment se fait la gabegie. Il n'y a rien tel ni au Royaume-Uni ni en
Allemagne. Il n'y a pas cette pléthore délirante de chaînes d'info, ni
privées, ni publiques. La gabegie n'est qu'en France.
sat
Le #26403153
Le 29/06/2016 à 19:27, François Guillet a écrit :
Lcenet avait énoncé :
À Gladiator 2016 ne discutons pas de l'intérêt ou non d'une nouvelle
chaîne d'informations publique. C'est de l'avis de chacun. Pour ma
part je ne supporte pas les journaux d'eurôle 1 ou rtl radio. Écoutez
un jour ceux de France inter ou de France info radio et vous verrez
la différence. Je fais partie des personnes qui souhaitent une autre
analyse que celle de bfmtv itélé ou LCI. Il est normal et par
pluralisme de pouvoir regarder une chaîne d'info publique.

Ecouter les journaux d'une radio ou d'une autre, c'est bien une
question d'avis. Je donne le mien : quand je veux un "vrai" journal,
j'écoute France Culture. Il n'y a que là qu'ils prennent leur temps et
poussent les analyses.
Mais discuter de l'intérêt ou non d'une nouvelle chaîne d'informations
publique n'est pas qu'une question d'avis : ce sont des dépenses
publiques engagées dont on se demande bien pourquoi et par qui elles
sont engagées.
On a déjà eu le coup avec LCP, arrivée au départ pour retransmettre
les débats de l'assemblée, comme dans beaucoup de pays, ce qui est
légitime, puis transformée en vitrine des politiques, comme dans aucun
autre pays à ma connaissance. Le citoyen paye.
Est-il vraiment utile de créer une nouvelle chaîne publique d'info,
alors que Radio-France vient de fermer ses émetteurs radios
ondes-moyennes sous le prétexte qu'il n'avait plus les moyens de les
entretenir ? Comme chaîne publique d'info, on a déjà France 24, et si
vraiment on veut de l'info différente, il y a Euronews.
France Télévisions se plaint de manque de fonds. On voit pourtant bien
comment se fait la gabegie. Il n'y a rien tel ni au Royaume-Uni ni en
Allemagne. Il n'y a pas cette pléthore délirante de chaînes d'info, ni
privées, ni publiques. La gabegie n'est qu'en France.

désolé, mais en Allemagne il y a 9 chaînes d'infos_:
__http://fr.kingofsat.fr/find2.php?pos.2E&cl=ger&num_pays=&num_genre=8&num_crypt=1&num_standard=&ordre=freq_
et Au royaume-uni, une pléthore :
_http://fr.kingofsat.fr/find2.php?pos(.2E&cl=eng&num_pays=&num_genre=8&num_crypt=1&num_standard=&ordre=freq_
---
L'absence de virus dans ce courrier électronique a été vérifiée par le logiciel antivirus Avast.
https://www.avast.com/antivirus
Kosmiko2000
Le #26403159
Le 29/06/2016 à 22:30, sat a écrit :
Le 29/06/2016 à 19:27, François Guillet a écrit :
Mais discuter de l'intérêt ou non d'une nouvelle chaîne d'informations
publique n'est pas qu'une question d'avis : ce sont des dépenses
publiques engagées dont on se demande bien pourquoi et par qui elles
sont engagées.
On a déjà eu le coup avec LCP, arrivée au départ pour retransmettre
les débats de l'assemblée, comme dans beaucoup de pays, ce qui est
légitime, puis transformée en vitrine des politiques, comme dans aucun
autre pays à ma connaissance. Le citoyen paye.


+ 1
LCP, c'est devenu une chaîne sur la politique et ce n'est plus un chaîne
parlementaire... Avec en réalité 3 chaînes...
Est-il vraiment utile de créer une nouvelle chaîne publique d'info,
alors que Radio-France vient de fermer ses émetteurs radios
ondes-moyennes sous le prétexte qu'il n'avait plus les moyens de les
entretenir ?


+ 1
Comme chaîne publique d'info, on a déjà France 24, et si
vraiment on veut de l'info différente, il y a Euronews.


+ 1
Mais attention Euronews est une chaîne privée désormais..
A comparer dans un autre genre avec I24 News France...
France Télévisions se plaint de manque de fonds. On voit pourtant bien
comment se fait la gabegie. Il n'y a rien tel ni au Royaume-Uni ni en
Allemagne. Il n'y a pas cette pléthore délirante de chaînes d'info, ni
privées, ni publiques. La gabegie n'est qu'en France.

désolé, mais en Allemagne il y a 9 chaînes d'infos_:
__http://fr.kingofsat.fr/find2.php?pos.2E&cl=ger&num_pays=&num_genre=8&num_crypt=1&num_standard=&ordre=freq_

Le lien n'est pas bon.
Moi, je ne vois en Allemagne que 7 chaînes d'infos ou 8 avec l'Autriche...
Deutsche Welle TV
ZDF Info
Tagesschau
Phoenix
Euronews
N24 (Austria et Deutschland)
N TV
et Au royaume-uni, une pléthore :
_http://fr.kingofsat.fr/find2.php?pos(.2E&cl=eng&num_pays=&num_genre=8&num_crypt=1&num_standard=&ordre=freq_

Il n'y en a pas tant que cela..
Il y a les purement "British"
BBC News
BBC Parliament
Sky News
et les versions internationales donc en Anglais de quelques chaînes :
CNN
Euronews
Russia Today
France 24
CCTV News
Arise News
CNC...
Publicité
Poster une réponse
Anonyme