Fraude à la CB

Le
ast
Bonjour

Peut être avez vous vu hier soir sur FR2 un reportage sur
la fraude à la carte bancaire.

Il y a certaines choses que je n'ai pas comprises.

On nous montre un type qui scanne la piste magnétique
d'une CB puis réécrit des données identiques sur une autre
carte quelconque, comme une carte de fidélité.

Puis avec une telle carte, des types vont faire leurs courses
dans une boutique dont le gérant est complice.

Premier problème, les terminaux de paiements des commerçants
lisent la puce et demandent le code et même, selon le montant, font
une authentification online. ça ne risque pas de marcher avec une
carte de fidélité réencodée
Ou bien y a t'il encore des boutiques qui se contentent de la bande
magnétique ??? Si c'est le cas et bien tant pis pour elles

Deuxième problème, j'ai toujours cru que dans ce genre de fraude
c'était le commerçant qui se trouvait lésé. Le propriétaire légitime
des coordonnées bancaires est remboursé par sa banque et la banque
récupère son fric auprès du commerçant. Donc comment le gérant
de la boutique peut il être complice, ça n'a pas de sens, si c'est lui
qui au final subit la perte.

Je crois plutôt qu'encore une fois les journalistes n'ont pas compris
grand chose et nous ont présenté un reportage en partie bidonné.
Questions / Réponses high-tech
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
erwan
Le #25209392
"ast"
Bonjour

Peut être avez vous vu hier soir sur FR2 un reportage sur
la fraude à la carte bancaire.

Il y a certaines choses que je n'ai pas comprises.

On nous montre un type qui scanne la piste magnétique
d'une CB puis réécrit des données identiques sur une autre
carte quelconque, comme une carte de fidélité.

Puis avec une telle carte, des types vont faire leurs courses
dans une boutique dont le gérant est complice.

Premier problème, les terminaux de paiements des commerçants
lisent la puce et demandent le code et même, selon le montant, font
une authentification online. ça ne risque pas de marcher avec une
carte de fidélité réencodée ...
Ou bien y a t'il encore des boutiques qui se contentent de la bande
magnétique ??? Si c'est le cas et bien tant pis pour elles



Il existe des pays qui n'utilisent pas la puce

Deuxième problème, j'ai toujours cru que dans ce genre de fraude
c'était le commerçant qui se trouvait lésé. Le propriétaire légitime
des coordonnées bancaires est remboursé par sa banque et la banque
récupère son fric auprès du commerçant. Donc comment le gérant
de la boutique peut il être complice, ça n'a pas de sens, si c'est lui
qui au final subit la perte.

Je crois plutôt qu'encore une fois les journalistes n'ont pas compris
grand chose et nous ont présenté un reportage en partie bidonné.




La banque récupère au bout de quelques mois/années. Si le commerçant
complice a disparu (fermeture du commerce entre temps) la banque ne peux
pas se faire rembourser.

--
Les simplifications c'est trop compliqué
Francois Grieu
Le #25216462
Le 08/02/2013 11:05, a écrit :
"ast"
Bonjour

Peut être avez vous vu hier soir sur FR2 un reportage sur
la fraude à la carte bancaire.





Moi pas. C'était le 7 Février, vers quelle heure? Un lien?

Il y a certaines choses que je n'ai pas comprises.

On nous montre un type qui scanne la piste magnétique
d'une CB puis réécrit des données identiques sur une autre
carte quelconque, comme une carte de fidélité.

Puis avec une telle carte, des types vont faire leurs courses
dans une boutique dont le gérant est complice.

Premier problème, les terminaux de paiements des commerçants
lisent la puce et demandent le code et même, selon le montant, font
une authentification online. ça ne risque pas de marcher avec une
carte de fidélité réencodée ...
Ou bien y a t'il encore des boutiques qui se contentent de la bande
magnétique ??? Si c'est le cas et bien tant pis pour elles



Il existe des pays qui n'utilisent pas la puce



Oui. Et les cartes de ces pays sont utilisables chez de nombreux
commerçants Français.

Deuxième problème, j'ai toujours cru que dans ce genre de fraude
c'était le commerçant qui se trouvait lésé. Le propriétaire légitime
des coordonnées bancaires est remboursé par sa banque et la banque
récupère son fric auprès du commerçant. Donc comment le gérant
de la boutique peut il être complice, ça n'a pas de sens, si c'est lui
qui au final subit la perte.

Je crois plutôt qu'encore une fois les journalistes n'ont pas compris
grand chose et nous ont présenté un reportage en partie bidonné.




La banque récupère au bout de quelques mois/années. Si le commerçant
complice a disparu (fermeture du commerce entre temps) la banque ne peux
pas se faire rembourser.



Oui. Mais il y a deux autres variantes au moins:
- le titulaire de la carte ne détecte pas la fraude.
- le commerçant est victime d'un de ses employés.

Francois Grieu
FUG
Le #25234812
Le 11/02/2013 11:48, Francois Grieu a écrit :
Le 08/02/2013 11:05, a écrit :
"ast"
Bonjour

Peut être avez vous vu hier soir sur FR2 un reportage sur
la fraude à la carte bancaire.





Moi pas. C'était le 7 Février, vers quelle heure? Un lien?

Il y a certaines choses que je n'ai pas comprises.

On nous montre un type qui scanne la piste magnétique
d'une CB puis réécrit des données identiques sur une autre
carte quelconque, comme une carte de fidélité.

Puis avec une telle carte, des types vont faire leurs courses
dans une boutique dont le gérant est complice.

Premier problème, les terminaux de paiements des commerçants
lisent la puce et demandent le code et même, selon le montant, font
une authentification online. ça ne risque pas de marcher avec une
carte de fidélité réencodée ...
Ou bien y a t'il encore des boutiques qui se contentent de la bande
magnétique ??? Si c'est le cas et bien tant pis pour elles



Il existe des pays qui n'utilisent pas la puce



Oui. Et les cartes de ces pays sont utilisables chez de nombreux
commerçants Français.

Deuxième problème, j'ai toujours cru que dans ce genre de fraude
c'était le commerçant qui se trouvait lésé. Le propriétaire légitime
des coordonnées bancaires est remboursé par sa banque et la banque
récupère son fric auprès du commerçant. Donc comment le gérant
de la boutique peut il être complice, ça n'a pas de sens, si c'est lui
qui au final subit la perte.

Je crois plutôt qu'encore une fois les journalistes n'ont pas compris
grand chose et nous ont présenté un reportage en partie bidonné.




La banque récupère au bout de quelques mois/années. Si le commerçant
complice a disparu (fermeture du commerce entre temps) la banque ne peux
pas se faire rembourser.



Oui. Mais il y a deux autres variantes au moins:
- le titulaire de la carte ne détecte pas la fraude.
- le commerçant est victime d'un de ses employés.

Francois Grieu




Bonsoir, le lien demandé
Envoyé spécial arnaque à la carte bancaire du 07/02/2013 38min 26sec

http://www.youtube.com/watch?v=H2uqvGFUwOc

FUG
Publicité
Poster une réponse
Anonyme