Fusion RFI / France 24 ?

Le
Saint Esprit
Dans Le Monde :

Un projet de fusion entre RFI et France 24 est à l'étude

LE MONDE | 19.10.07 | 15h34 . Mis à jour le 19.10.07 | 15h34
YAOUNDÉ ENVOYÉE SPÉCIALE


Un rapport interne, commandé par la direction de Radio France Internationale
(RFI), propose de fusionner, en deux ans, la rédaction de la radio avec
celle de France 24, la chaîne de télévision française d'informations
internationales.

Remis le 15 septembre au comité de pilotage, chargé de réfléchir à la
réforme de l'audiovisuel extérieur, voulue par Nicolas Sarkozy et que
dirigent deux conseillers du président de la République, Georges-Marc
Benamou pour la culture et l'audiovisuel et Jean-David Lévitte au titre des
affaires étrangères, ce rapport d'une vingtaine de pages détaille les étapes
qui pourraient mener à cette fusion, au sein d'"une nouvelle entreprise".

"RÉDACTION MUTUALISÉE"

La première étape prévoit des "coopérations ponctuelles" entre les deux
rédactions, qui conduirait à un regroupement des équipes ; la deuxième étape
envisage "une rédaction mutualisée sur un site unique" ; enfin la
composition d'une rédaction commune qui entraînerait une fusion des équipes
et des statuts au sein d'une "nouvelle entreprise".

"Ce calendrier peut se discuter et laisse encore plein de questions sans
réponse, a précisé Antoine Schwarz, président de RFI, en déplacement à
Yaoundé où se tenait, jeudi 18 octobre, la conférence de presse de rentrée
de la station. Mais certaines propositions pourraient intervenir tout de
suite, notamment la mutualisation de nos bureaux à l'étranger et la mise en
place d'un seul pôle multimédia. Une deuxième étape pourrait consister à
avoir des pôles de production de l'information communs, chaque chaîne
préservant sa personnalité et un contrôle éditorial propre. Mais tout
dépendra des structures qui seront ou non créées pour chapeauter le tout."

Le matin même, le syndicat CFDT de RFI, qui venait de prendre connaissance
du rapport, rédigé par l'ancien chef du service international de RFI,
Olivier Da Lage, et un journaliste extérieur à la maison, Xavier Pauron,
faisait savoir, dans un communiqué, que ce document ne saurait "en aucun cas
constituer une base de rapprochement et un projet d'avenir".

Le comité de pilotage devrait remettre ses recommandations au président de
la République, fin novembre.


Martine Delahaye
Article paru dans l'édition du 20.10.07
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Pierre CHABOT
Le #13336721
Bonsoir à tous,

Ce serait (enfin !) une démarche logique et intelligente. Mais qu'en
dit-on à TF1 qui est à 50% dans France 24, bien que n'ayant aucune
vocation à y entrer et qui n'y est entrée que grâce à des appuis très
haut placés et pour essayer d'empêcher la diffusion de France 24 sur le
territoire national afin de ne pas concurrencer LCI. Mais là, TF1 a
perdu puisque France 24 est transmise sur des satellites reçus en
France. En fait, c'est toute une construction abracadabrantesque qu'il
faut remettre à plat en confiant France 24 à des gens qui ont
l'expérience des médias internationaux.


Pierre CHABOT



"Saint Esprit" 4719f3da$
| Dans Le Monde :
|
| Un projet de fusion entre RFI et France 24 est à l'étude
|
| LE MONDE | 19.10.07 | 15h34 . Mis à jour le 19.10.07 | 15h34
| YAOUNDÉ ENVOYÉE SPÉCIALE
|
|
| Un rapport interne, commandé par la direction de Radio France
Internationale
| (RFI), propose de fusionner, en deux ans, la rédaction de la radio
avec
| celle de France 24, la chaîne de télévision française d'informations
| internationales.
|
| Remis le 15 septembre au comité de pilotage, chargé de réfléchir à la
| réforme de l'audiovisuel extérieur, voulue par Nicolas Sarkozy et que
| dirigent deux conseillers du président de la République, Georges-Marc
| Benamou pour la culture et l'audiovisuel et Jean-David Lévitte au
titre des
| affaires étrangères, ce rapport d'une vingtaine de pages détaille les
étapes
| qui pourraient mener à cette fusion, au sein d'"une nouvelle
entreprise".
|
| "RÉDACTION MUTUALISÉE"
|
| La première étape prévoit des "coopérations ponctuelles" entre les
deux
| rédactions, qui conduirait à un regroupement des équipes ; la deuxième
étape
| envisage "une rédaction mutualisée sur un site unique" ; enfin la
| composition d'une rédaction commune qui entraînerait une fusion des
équipes
| et des statuts au sein d'une "nouvelle entreprise".
|
| "Ce calendrier peut se discuter et laisse encore plein de questions
sans
| réponse, a précisé Antoine Schwarz, président de RFI, en déplacement à
| Yaoundé où se tenait, jeudi 18 octobre, la conférence de presse de
rentrée
| de la station. Mais certaines propositions pourraient intervenir tout
de
| suite, notamment la mutualisation de nos bureaux à l'étranger et la
mise en
| place d'un seul pôle multimédia. Une deuxième étape pourrait consister
à
| avoir des pôles de production de l'information communs, chaque chaîne
| préservant sa personnalité et un contrôle éditorial propre. Mais tout
| dépendra des structures qui seront ou non créées pour chapeauter le
tout."
|
| Le matin même, le syndicat CFDT de RFI, qui venait de prendre
connaissance
| du rapport, rédigé par l'ancien chef du service international de RFI,
| Olivier Da Lage, et un journaliste extérieur à la maison, Xavier
Pauron,
| faisait savoir, dans un communiqué, que ce document ne saurait "en
aucun cas
| constituer une base de rapprochement et un projet d'avenir".
|
| Le comité de pilotage devrait remettre ses recommandations au
président de
| la République, fin novembre.
|
|
| Martine Delahaye
| Article paru dans l'édition du 20.10.07
|
|
|
Publicité
Poster une réponse
Anonyme