Gabégie de France 2

Le
Dr Hope
Comme le révèle l'édition courante de l'hebdo Capital, France Télévisions
doit déjà composer avec une masse salariale imposante et peut-être
incohérente. En cause, la profusion de "chefs" aux salaires plus ou moins
conséquents. Fin 2006, France 2 comptait "pas moins de 117 gradés pour
presque 200 soldats" (315 journalistes en tout), rapporte Capital. Avant de
situer le salaire moyen autour de 65 000 euros bruts (mais cette somme varie
du simple au triple !). "Pas si mal pour fabriquer un JT de 20 Heures
ronronnant dont l'audience périclite", ironise encore le magazine.

Sans compter, enfin, que les effectifs de la holding France Télévisions SA,
la structure de tête, "ont bondi de 136 à 172 personnes, soit une ardoise de
plus de 6 millions d'euros".
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
trallala
Le #10488081
bah,
c'était comment à la direction de la SNCF ?

au lieu de passer avec la hache,
on augmentera les prix, euh les taxes...............

l'Argentine nous pends au nez

"Dr Hope" C4112AA2.A11C6%
Comme le révèle l'édition courante de l'hebdo Capital, France Télévisions
doit déjà composer avec une masse salariale imposante et peut-être...
incohérente. En cause, la profusion de "chefs" aux salaires plus ou moins
conséquents. Fin 2006, France 2 comptait "pas moins de 117 gradés pour
presque 200 soldats" (315 journalistes en tout), rapporte Capital. Avant
de
situer le salaire moyen autour de 65 000 euros bruts (mais cette somme
varie
du simple au triple !). "Pas si mal pour fabriquer un JT de 20 Heures
ronronnant dont l'audience périclite", ironise encore le magazine.

Sans compter, enfin, que les effectifs de la holding France Télévisions
SA,
la structure de tête, "ont bondi de 136 à 172 personnes, soit une ardoise
de
plus de 6 millions d'euros".



Xavier Dupeyré
Le #10486811
trallala a écrit le 27/03/2008 :
bah,
c'était comment à la direction de la SNCF ?



C'est toujours ...

--
Xavier
Publicité
Poster une réponse
Anonyme