Géolocaliser un indicatif téléphonique? (+33 2 99 62 70 XX par exemple)

Le
Lili
Salut

Je recherche un moyen pour obtenir une liste de zones géographiques et leurs
indicatifs respectifs.

Par exemple, à Rennes (35) , on a des 02 99 XX XX XX et des 02 23 XX XX XX.

Peut on descendre à l'échelle de la commune? du canton?

Merci pour votre aide :-)
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Thoane
Le #4588041
Je recherche un moyen pour obtenir une liste de zones géographiques et leurs
indicatifs respectifs.

Par exemple, à Rennes (35) , on a des 02 99 XX XX XX et des 02 23 XX XX XX.

Peut on descendre à l'échelle de la commune? du canton?


Bonjour,

Un numéro de téléphone est composé de dix chiffres que l'on désigne avec
la série de lettre : EZABPQMCDU

E : opérateur
Z : Zone géographique, mobile (6), spéciaux (8)

ABPQ : désigne le commutateur téléphonique.
MCDU : identifie l'abonné

L'ABPQ te permet donc de retrouver le commutateur et ainsi la zone de
collecte télécom. La base G'NUM de l'ARCEP permet aux professionnels
d'obtenir les informations tel que le nom du commutateur. Tu en
trouveras une démo sur http://www.arcep.fr/index.php?idƒ56

Un petit exemple :

Soit un numéro de téléphone en 02 3181 MCDU.
Le numéro de bloc est donc 23181 que l'on peut rechercher dans la base
G'NUM avec le lien [Recherche d'un bloc donné].

Le numéro de ZNE 14118 nous renseigne sur l'emplacement géographique
mais çà reste assez vague bien qu'il y est la liste des communes rattachées.

Un petit détail. Avec la portabilité du numéro, un numéro de Caen doit
pouvoir se retrouver à Brest.

--
Thoane

Lili
Le #4633571
Merci beaucoup pour cette explication limpide :-)

"Thoane" 48085d08$0$23022$
Je recherche un moyen pour obtenir une liste de zones géographiques et
leurs indicatifs respectifs.

Par exemple, à Rennes (35) , on a des 02 99 XX XX XX et des 02 23 XX XX
XX.

Peut on descendre à l'échelle de la commune? du canton?


Bonjour,

Un numéro de téléphone est composé de dix chiffres que l'on désigne avec
la série de lettre : EZABPQMCDU

E : opérateur
Z : Zone géographique, mobile (6), spéciaux (8)

ABPQ : désigne le commutateur téléphonique.
MCDU : identifie l'abonné

L'ABPQ te permet donc de retrouver le commutateur et ainsi la zone de
collecte télécom. La base G'NUM de l'ARCEP permet aux professionnels
d'obtenir les informations tel que le nom du commutateur. Tu en trouveras
une démo sur http://www.arcep.fr/index.php?idƒ56

Un petit exemple :

Soit un numéro de téléphone en 02 3181 MCDU.
Le numéro de bloc est donc 23181 que l'on peut rechercher dans la base
G'NUM avec le lien [Recherche d'un bloc donné].

Le numéro de ZNE 14118 nous renseigne sur l'emplacement géographique mais
çà reste assez vague bien qu'il y est la liste des communes rattachées.

Un petit détail. Avec la portabilité du numéro, un numéro de Caen doit
pouvoir se retrouver à Brest.

--
Thoane



legoff
Le #5171431
Lili a écrit:

Peut on descendre à l'échelle de la commune? du canton?


Dans les années 60-70, tu aurais pu. Aujourd'hui on en trouve encore
pas mal de traces, mais ce n'est plus systématique.

Merci pour votre aide :-)


Thoane a très bien répondu.
Pour le coté historique:
Quand tu compulses différents (anciens) annuaires, tu te rends compte
que nationalement, les "indicatifs" (le AB que cite Thoane, c'est à
dire les deux chiffres après le 02 pour toi) ont été donnés plus ou
moins dans une spirale d'escargot qui commence au nord (03 *20*), et
qui fait le tour du pays pour finir en 02 *99* en nord-ouest, grosso
modo hein...
A l'intérieur de grandes plaques "historiques" de 2 à 9, (de 2 pour le
Nord au 9 pour le morbihan et plus) tu as des zones télécom qui
s'articul(ai)ent.
Par exemple pour le Languedoc et une partie du Midi-Pyrennées: en
dehors du "04" contemporain, les numéros commencent par "6" : 6 *1*
pour toulouse, 6 *6* dans l'héraut, 6 *8* pour l'aude, les pyrennées
orientales... (je n'ai plus tout ça en tête).
Le découpage lors du passage à 10 chiffres a fait que Toulouse (61) est
passée en 05 61 au lieu de 04 61. Mille et une raisons...
Ensuite historiquement tu tombes dans des départements puis des
circonscriptions téléphoniques; pour l'aude la ville de Carcassonne est
"2" (tous les n° sont historiquement (04) 6-8 *2* p ...);pour les P-O
la ville de perpignan en "3" (tous les numéros sont historiquement (04)
6-8 *3* p , puis ça descend au quartier (le 4 et le 5 en centre ville :
(04) 6-8 3 *4*... ). Le reste du n° est incrémenté selon les
disponibités.
Tout ceci est aujourd'hui devenu théorique, et est obselète; car la
population s'étant accrue depuis les années 70 ainsi que les demandes
de raccordement à partir de 74-75; de nouveaux "indicatifs" ont été
ajoutés (pour perpignan nord, le "5" du 04 68 *5* 1..) etc; le passage
à 10 chiffres a permis de réattribuer à l'autre bout du pays un
"indicatif" qui, avant, desservait spécifiquement un ou deux
départements, et, bien sur, la portabilité du n°.
Enfin, la numérisation du réseau et les modernisations de
l'acheminement de l'appel ont rendu superflues ces "règles", qui furent
utiles au temps des "demoiselles du téléphone" qui te mettaient en
relation.
En dehors d'une certaine cohérence (tarifaire) et lisibilité du plan de
numérotation français, plus rien n'impose théoriquement d'attribuer un
01 qu'en région parisienne.
Du reste, les numéros mobile commencent par le préfixe unique 06
largement suffisant, théoriquement, pour couvrir tous les besoins de la
population.
Idem pour les 09 :-)
Bonne journée
/legoff

elannuaire
Le #6560761
Bonjour,
Sur cet annuaire on peut trouver une liste des indicatifs téléphoniques départementaux aussi complète que possible et actualisée :
http://www.el-annuaire.com/indicatifs-regionaux.php3
Publicité
Poster une réponse
Anonyme