Google Chrome un logiciel pas libre

Le
Laurent
Bonjour,

Voici quelques extraits des conditions d'utilisations du fameux Google
Chrome (version compilée) disponibles ici:
http://www.google.com/chrome/eula.html

> Conditions d'utilisation de Google Chrome

> Ces Conditions d'utilisation s'appliquent à la version du code exécut=
able de Google Chrome. Le code source de
> Google Chrome est disponible sans frais dans le cadre des accords de lice=
nce des logiciels libres sur le site
> http://code.google.com/chromium/terms.html.

[snip]

> 1.1 L’utilisation des produits, logiciels, services et sites Web Google=
(_dénommés collectivement "Services"_
> dans le présent document et excluant tous les services fournis par Goog=
le faisant l'objet d'un accord écrit
> séparé) est régie par les termes d'un accord légal conclu entre G=
oogle et vous.

[snip]

> 5.5 Vous consentez à ne pas _reproduire, dupliquer, copier_, vendre, co=
mmercialiser ou revendre _les
> Services_ à quelque fin que ce soit, sauf autorisation écrite express=
e de la part de Google faisant l'objet d'un
> contrat distinct.

[snip]

> 10.2 Vous n'êtes pas autorisé (et ne pouvez pas autoriser un tiers) =
à copier, modifier, créer des travaux dérivés,
> faire de l'ingénierie inverse, décompiler ou tenter d'extraire de que=
lque manière que ce soit le code source du
> Logiciel ou d'une partie de celui-ci, à moins qu'une telle activité n=
e soit requise ou autorisée expressément par
> la loi ou qu'elle ne fasse l'objet d'une autorisation écrite expresse d=
e Google.

[snip]

Comme on le voit, tout ça colle parfaitement à la définition du
Logiciel libre par l'OSI:
http://www.opensource.org/docs/osd

Il vaudra donc mieux compiler soi-même son Google Chrome(ium) car dans
ce cas c'est du BSD :
http://code.google.com/chromium/terms.html

> The Chromium software and sample code developed by Google is licensed und=
er the BSD license.

Le problème est de savoir si leur code compile tout seul, ou s'ils ont
fait en sorte de fournir seulement du code pour inspirer les
développeurs mais qui reste non-fonctionnel pour l'utilisateur.

D'ailleurs si quelqu'un à essayé de le compiler, je suis curieux de
savoir comment ça s'est passé.

On passera donc sur la communication de Google qui avance le caractère
Libre de son navigateur Chrome comme un avantage, alors qu'il est tout
sauf Libre.

--
Laurent C.
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 3
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Thierry B.
Le #16724341
--{ Laurent a plopé ceci: }--

D'ailleurs si quelqu'un ? essay? de le compiler, je suis curieux de
savoir comment ?a s'est pass?.



User-Agent: G2/1.0

Pour toi, ça semble tout bon.


--
(D'ailleurs c'est toujours NON pour cette raison, le proposant peut voter NON
à mon AAD en représailles à condition d'en faire la publicité.)
--{ EM, in fufe: restons simple }--
stephan
Le #16724221
On 5 sep, 09:09, Laurent
[snip]



En plus, ils te disent que tu dois accepter les publicités qu'ils te
présenteront. Ils disent aussi que l'accès aux sites Web de google
devra se faire avec leur interface ....

D'ailleurs si quelqu'un à essayé de le compiler, je suis curieux de
savoir comment ça s'est passé.



J'ai essayé pour voir en sachant que sous Linux, le code ne peut pas
fonctionner voire compiler. Il m'a installé une palanquée de
dépendances pour la compilation avec du perl, du python, ... que j'ai
déjà. Lorsque j'ai lancé la compilation, il n'a même pas identifi é que
je suis en 64 bits ... Bref, il faudra attendre.

--
Stéphan
guy
Le #16724731
Le Fri, 05 Sep 2008 00:09:19 -0700, Laurent a écrit :

Bonjour,

Voici quelques extraits des conditions d'utilisations du fameux Google
Chrome (version compilée) disponibles ici:
http://www.google.com/chrome/eula.html


et en plus il marche pas sous linux
Laurent
Le #16725031
On 5 sep, 09:21, "Thierry B."
--{ Laurent a plopé ceci: }--

> D'ailleurs si quelqu'un ? essay? de le compiler, je suis curieux de
> savoir comment ?a s'est pass?.

User-Agent: G2/1.0

   Pour toi, ça semble tout bon.




Ca c'est le iouseur-agent de google groups Tonton ;)

--
Laurent C.
Laurent
Le #16725141
On 5 sep, 11:34, wrote:
On 5 sep, 09:09, Laurent
> [snip]

En plus, ils te disent que tu dois accepter les publicités qu'ils te
présenteront. Ils disent aussi que l'accès aux sites Web de google
devra se faire avec leur interface ....

> D'ailleurs si quelqu'un à essayé de le compiler, je suis curieux de
> savoir comment ça s'est passé.

J'ai essayé pour voir en sachant que sous Linux, le code ne peut pas
fonctionner  voire compiler. Il m'a installé une palanquée de
dépendances pour la compilation avec du perl, du python, ... que j'ai
déjà. Lorsque j'ai lancé la compilation, il n'a même pas identifi é que
je suis en 64 bits ... Bref, il faudra attendre.




J'ai découvert qu'il y a en fait des nightly builds de chromium pour
Windows ici:
http://build.chromium.org/buildbot/...um-rel-xp/

A voir si ça change quelquechose aux conditions d'utilisation
exécrables et si ça se lance sous Wine.

--
Laurent C.
nicolas vigier
Le #16727091
On 2008-09-05, guy
Le Fri, 05 Sep 2008 00:09:19 -0700, Laurent a écrit :

Bonjour,

Voici quelques extraits des conditions d'utilisations du fameux Google
Chrome (version compilée) disponibles ici:
http://www.google.com/chrome/eula.html


et en plus il marche pas sous linux



Pas encore, mais ca va sans doute arriver prochainement.
nicolas vigier
Le #16727081
On 2008-09-05, Laurent
The Chromium software and sample code developed by Google is licensed under the BSD license.



Le probl?me est de savoir si leur code compile tout seul, ou s'ils ont
fait en sorte de fournir seulement du code pour inspirer les
d?veloppeurs mais qui reste non-fonctionnel pour l'utilisateur....



Sortir un logiciel libre que les gens ne peuvent pas compiler n'aurait
aucun interet pour eux, un des principaux avantages de sortir un logiciel
sous license libre c'est d'obtenir des contributions, et si ton logiciel
n'est pas compilable, faut pas s'attendre à en recevoir beaucoup. Donc
non, je ne pense pas que ca soit juste pour inspirer les developpeurs,
si c'était le cas ils auraient utilisé une license non libre.

On passera donc sur la communication de Google qui avance le caract?re
Libre de son navigateur Chrome comme un avantage, alors qu'il est tout
sauf Libre.



Ben si, le code est libre. On s'en fou qu'ils distribuent une version
binaire non libre basée sur le meme code, il suffit d'utiliser la version
libre, il ne semble pas y avoir de grosse difference entre les 2 en
dehors de la license.
Stephan Peccini
Le #16727471
Sur fr.comp.os.linux.debats, nicolas vigier s'est exprimé ainsi :

Ben si, le code est libre. On s'en fou qu'ils distribuent une version
binaire non libre basée sur le meme code, il suffit d'utiliser la version
libre, il ne semble pas y avoir de grosse difference entre les 2 en
dehors de la license.



Justement, la licence du logiciel en binaire stipule que tu ne peux pas
faire de l'ingénierie inverse ; étonnant, non pour un logiciel qui se veut
libre ; d'ici à ce que le code soit différent avec celui présenté. Elle
stipule aussi que tu dois accepter les publicités qui seront positionnées ;
donc pas de bloqueur de pub accepté. Etc, etc.

On verra ce que cela donnera pour la suite mais mon avis est que le code
fourni est là, peut-être pour récupérer des contributions mais ne reflète
pas le code utilisé pour le binaire fourni par Google, mais surtout pour
surfer sur la vague de l'open-source et avoir tout le monde qui se met à
penser que comme c'est en open-source, le binaire est donc exempt de code
« caché ».

--
Stéphan Peccini
Les photos : Les Pyrénées : Le blog :
YBM
Le #16727461
guy a écrit :
Le Fri, 05 Sep 2008 00:09:19 -0700, Laurent a écrit :

Bonjour,

Voici quelques extraits des conditions d'utilisations du fameux Google
Chrome (version compilée) disponibles ici:
http://www.google.com/chrome/eula.html


et en plus il marche pas sous linux



Il semble que Google ait fait une bourde en reprenant telle quelle la
licence de leur service Web dans Chrome. Un rectificatif est en cours
d'intégration :

http://googleblog.blogspot.com/2008...ms-of.html
nicolas vigier
Le #16727641
On 2008-09-05, Stephan Peccini
Sur fr.comp.os.linux.debats, nicolas vigier s'est exprimé ainsi :

Ben si, le code est libre. On s'en fou qu'ils distribuent une version
binaire non libre basée sur le meme code, il suffit d'utiliser la version
libre, il ne semble pas y avoir de grosse difference entre les 2 en
dehors de la license.



Justement, la licence du logiciel en binaire stipule que tu ne peux pas
faire de l'ingénierie inverse ; étonnant, non pour un logiciel qui se veut
libre ; d'ici à ce que le code soit différent avec celui présenté. Elle
stipule aussi que tu dois accepter les publicités qui seront positionnées ;
donc pas de bloqueur de pub accepté. Etc, etc.



Sans doute les conditions standard de leurs logiciels. Mais ca tombe
bien, on peut utiliser le meme logiciel sans ces limitations.

On verra ce que cela donnera pour la suite mais mon avis est que le code
fourni est là, peut-être pour récupérer des contributions mais ne reflète
pas le code utilisé pour le binaire fourni par Google, mais surtout pour
surfer sur la vague de l'open-source et avoir tout le monde qui se met à
penser que comme c'est en open-source, le binaire est donc exempt de code
« caché ».



On peut dire la meme chose de Firefox, VirtualBox, RedHat et pas
mal d'autres logiciels libres. Pourquoi automatiquement penser qu'ils
font ca avec de mauvaises intentions ? Pourquoi automatiquement exclure
la possibilité qu'ils fassent ca pour les avantages du developement
open source ? Pourtant, les avantages pour eux de faire ca de facon
honnete et dans l'esprit open source sont assez evidents.

Et si le binaire fournis par google ou sa license ne te convient pas, il
suffit d'utiliser la version open source, ce qui de toute facon risque
d'etre la version fournie par la plupars des distributions linux.
Publicité
Poster une réponse
Anonyme