Goupil GIII PC nano-réseau

Le
Guyome
Bonjour à tous et meilleurs voeux pour cette nouvelle année.

Question banale et stupide mais courante sur ce forum ;-)

Combien peut valoir un serveur nano-réseau Goupil GIII PC complet et
fonctionnel datant de 1985 ou 1986 ? (dép. 74)

--
Répondre à: guy point yome chez teledeux point fr
Questions / Réponses high-tech
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
JKB
Le #21922511
Le 04-01-2008, à propos de
Goupil GIII PC nano-réseau,
Guyome écrivait dans fr.comp.ordinosaures :
Bonjour à tous et meilleurs voeux pour cette nouvelle année.



Merci.

Question banale et stupide mais courante sur ce forum ;-)

Combien peut valoir un serveur nano-réseau Goupil GIII PC complet et
fonctionnel datant de 1985 ou 1986 ? (dép. 74)



Rien ;-) D'autant que les pièces n'ont pas été suivies au cours de
la fabrication, donc c'est difficilement maintenable. J'ai cinq G3
avec cinq cartes mères 6809 différentes, plusieurs types de cartes
texte, plusieurs types de cartes graphiques 512*256*8, plusieurs
contrôleurs de disquettes tous différents et incompatibles, plusieurs
contrôleurs de disques durs.

J'oublie les ROM qui sont sur certain modèles séparés entre la carte
CPU et une carte additionnelle.

J'ai aussi un G3-PC 8088. Ces machines ont un style, mais c'est
vraiment tout.

Quant aux unités de disque(ttes), elles sont joyeusement
incompatibles entre elles (cela va des pleine hauteur à des
demi-hauteurs, mais avec un format bizarre double piste double face
qui n'est ni un lecteur 360Ko, ni un lecteur 1,2Mo, sans compter que
les disquettes 5"1/4 d'origine PC se comportent bizarrement aussi
dans lesdits lecteurs...). Et les claviers... Si les claviers sont
indestructibles (les IBM à assommer les ours, c'est du léger à
côté), il existe au moins trois modèles différents dont seuls deux
sont interchangeables (les Cherry), le troisième utilisant des codes
spéciaux pour la version PC (il est plus léger que les version
6809).

La version G3-PC est soi-disant compatible IBM-PC et MS-DOS. Je n'ai
_jamais_ réussi à booter un MS-DOS même en version 2.1 (résultat :
piège d'interruption et retour au moniteur). La version PC tourne
chez moi sur un Prologue de la grande époque avec 256 Ko de mémoire.
Les version 6809 sous Flex/UniFLEX tournent bien avec 1088 Ko de
mémoire et un disque dur de 5 Mo.

Bref, le G3 était une très bonne machine (très chère aussi), mais
sans aucun suivi de la part du constructeur. On se retrouvait très
facilement avec des lecteurs 40 pistes sur la moitié du parc et des
lecteurs 80 pistes sur la seconde moitié (les lecteurs 80 pistes
refusant obstinément de lire les 40 pistes). Les lecteurs de
disquettes d'une révision ne lisaient pas les disquettes écrites
avec la version précédente (en particulier les lecteurs horizontaux
ne voulaient rien savoir des disquettes écrites par les lecteurs
verticaux et réciproquement...). Elle était objectivement une très
bonne machine sacrifiée sur l'autel du G4 (avec son 80188...).

Cordialement,

JKB

--
Le cerveau, c'est un véritable scandale écologique. Il représente 2% de notre
masse corporelle, mais disperse à lui seul 25% de l'énergie que nous
consommons tous les jours.
Guyome
Le #21922441
JKB a écrit :
Rien ;-)



C'est bien ce que je pensais ! ;-)
Merci pour la réponse aussi rapide que précise et détaillée !

Cordialement,
Guyome.
Michel Faraut
Le #21922401
Les Goupil a base de 6809 tournaient sauf erreur de ma part avec le systeme
d'exploitation FLEX09.
Donc avec un formatage qui n'a rien a voir avec DOS .

"JKB"
Le 04-01-2008, à propos de
Goupil GIII PC nano-réseau,
Guyome écrivait dans fr.comp.ordinosaures :
Bonjour à tous et meilleurs voeux pour cette nouvelle année.



Merci.

Question banale et stupide mais courante sur ce forum ;-)

Combien peut valoir un serveur nano-réseau Goupil GIII PC complet et
fonctionnel datant de 1985 ou 1986 ? (dép. 74)



Rien ;-) D'autant que les pièces n'ont pas été suivies au cours de
la fabrication, donc c'est difficilement maintenable. J'ai cinq G3
avec cinq cartes mères 6809 différentes, plusieurs types de cartes
texte, plusieurs types de cartes graphiques 512*256*8, plusieurs
contrôleurs de disquettes tous différents et incompatibles, plusieurs
contrôleurs de disques durs.

J'oublie les ROM qui sont sur certain modèles séparés entre la carte
CPU et une carte additionnelle.

J'ai aussi un G3-PC 8088. Ces machines ont un style, mais c'est
vraiment tout.

Quant aux unités de disque(ttes), elles sont joyeusement
incompatibles entre elles (cela va des pleine hauteur à des
demi-hauteurs, mais avec un format bizarre double piste double face
qui n'est ni un lecteur 360Ko, ni un lecteur 1,2Mo, sans compter que
les disquettes 5"1/4 d'origine PC se comportent bizarrement aussi
dans lesdits lecteurs...). Et les claviers... Si les claviers sont
indestructibles (les IBM à assommer les ours, c'est du léger à
côté), il existe au moins trois modèles différents dont seuls deux
sont interchangeables (les Cherry), le troisième utilisant des codes
spéciaux pour la version PC (il est plus léger que les version
6809).

La version G3-PC est soi-disant compatible IBM-PC et MS-DOS. Je n'ai
_jamais_ réussi à booter un MS-DOS même en version 2.1 (résultat :
piège d'interruption et retour au moniteur). La version PC tourne
chez moi sur un Prologue de la grande époque avec 256 Ko de mémoire.
Les version 6809 sous Flex/UniFLEX tournent bien avec 1088 Ko de
mémoire et un disque dur de 5 Mo.

Bref, le G3 était une très bonne machine (très chère aussi), mais
sans aucun suivi de la part du constructeur. On se retrouvait très
facilement avec des lecteurs 40 pistes sur la moitié du parc et des
lecteurs 80 pistes sur la seconde moitié (les lecteurs 80 pistes
refusant obstinément de lire les 40 pistes). Les lecteurs de
disquettes d'une révision ne lisaient pas les disquettes écrites
avec la version précédente (en particulier les lecteurs horizontaux
ne voulaient rien savoir des disquettes écrites par les lecteurs
verticaux et réciproquement...). Elle était objectivement une très
bonne machine sacrifiée sur l'autel du G4 (avec son 80188...).

Cordialement,

JKB

--
Le cerveau, c'est un véritable scandale écologique. Il représente 2% de
notre
masse corporelle, mais disperse à lui seul 25% de l'énergie que nous
consommons tous les jours.
Alex
Le #21922381
"JKB" news:
Rien ;-)



Oh ben c'est bien que tu dises ca. Ca m'evitera de donner une priorite trop
haute aux deux que j'ai dans le grenier :)

--
Alex
[JDR] Visitez Extremia, un monde gratuit et en francais pour D&D et
autres jeux de role.
www.extremia.org
G.T
Le #21922361
Salut,

verticaux et réciproquement...). Elle était objectivement une très
bonne machine sacrifiée sur l'autel du G4 (avec son 80188...).


Euuuh 80186 à 8MHz sur le G4.
G4 qui n'était pas une mauvaise machine, peut-être un poil bruyante, mais
quasiment compatible PC, à l'évolution limitée (pas possible de monter un
lecteur 3"1/2 à la place du 5"1/4 d'origine). J'ai fait tourner sans
problème Multiplan, Word 2 et Lotus 1-2-3 (version 1A je crois, grosso modo
l'année du G4).
Je ne parle pas de Windows 1, qui semblait "spéciale G4" selon le splash
screen. Force est de constater qu'il n'a fonctionné sur aucune autre machine
(386 entre autres), peut-être trop rapides.

a+,
--
G.T
JKB
Le #21922331
Le 04-01-2008, à propos de
Re: Goupil GIII PC nano-réseau,
Michel Faraut écrivait dans fr.comp.ordinosaures :
Les Goupil a base de 6809 tournaient sauf erreur de ma part avec le systeme
d'exploitation FLEX09.
Donc avec un formatage qui n'a rien a voir avec DOS .



Je sais bien. Le G3-6809 tournait _entre autre_ sous Flex. Mais
c'est _physiquement_ que les disquettes étaient incompatibles.

JKB

--
Le cerveau, c'est un véritable scandale écologique. Il représente 2% de notre
masse corporelle, mais disperse à lui seul 25% de l'énergie que nous
consommons tous les jours.
JKB
Le #21922321
Le 04-01-2008, à propos de
Re: Goupil GIII PC nano-réseau,
G.T écrivait dans fr.comp.ordinosaures :
Salut,

verticaux et réciproquement...). Elle était objectivement une très
bonne machine sacrifiée sur l'autel du G4 (avec son 80188...).


Euuuh 80186 à 8MHz sur le G4.



Oups... Pan sur le bec...

G4 qui n'était pas une mauvaise machine, peut-être un poil bruyante, mais
quasiment compatible PC, à l'évolution limitée (pas possible de monter un
lecteur 3"1/2 à la place du 5"1/4 d'origine). J'ai fait tourner sans
problème Multiplan, Word 2 et Lotus 1-2-3 (version 1A je crois, grosso modo
l'année du G4).
Je ne parle pas de Windows 1, qui semblait "spéciale G4" selon le splash
screen. Force est de constater qu'il n'a fonctionné sur aucune autre machine
(386 entre autres), peut-être trop rapides.



Le G4 était d'une qualité douteuse, bien moindre que les G3 et G5,
mais il avait effectivement l'avantage sur le G3 d'être bien plus
compatible PC.

JKB

--
Le cerveau, c'est un véritable scandale écologique. Il représente 2% de notre
masse corporelle, mais disperse à lui seul 25% de l'énergie que nous
consommons tous les jours.
Guyome
Le #21922231
Michel Faraut a écrit :
Les Goupil a base de 6809 tournaient sauf erreur de ma part avec le sys teme
d'exploitation FLEX09.
Donc avec un formatage qui n'a rien a voir avec DOS .



Je possède un système MS-DOS (2.11 ?) pour cette machine qui était
prévue pour lire les disquettes des programmes nano-réseau au format
MS-DOS.
Pour ce Goupil GIII PC, il y a aussi le logiciel NR32 pour la gestion du
nano-réseau, Multiplan, Wordstar et DBaseII sur disquettes 5"1/4 au
format MS-DOS. J'ai croisé aussi un MBasic ainsi que d'autres softs pou r
cette machine mais je n'avais pas eu l'occasion de les récupérer :(

--
Répondre à: guy point yome chez teledeux point fr
G.T
Le #21922161
Salut,

> Euuuh 80186 à 8MHz sur le G4.
Oups... Pan sur le bec...


Mbaaah pas grave. La notice (enfin, le classeur) indiquait que ça le rendait
compatible avec le AT en mode réel. J'ai un doute, le bus était le bon vieux
bus XT, pas l'ISA.
Par contre, le processeur en lui-même marchait pas mal. Curieuse bête même,
puisque n'ayant pas été repris par IBM. Carré, avec un dissipateur de 1cm
sur le dessus.

Le G4 était d'une qualité douteuse, bien moindre que les G3 et G5,
mais il avait effectivement l'avantage sur le G3 d'être bien plus
compatible PC.


Il était compatible au niveau soft, et un peu au niveau hard. Bus XT oblige,
2 slots libres (1 seul en cas d'option réseau, forcément), avec des
bizarreries quand même. La carte vidéo, montée sous la tôle de support alim
/ disques, avait un brochage identique au bus XT, mais inversé. Je ne sais
même pas si une carte vidéo "normale" format XT aurait fonctionné. Laquelle
carte vidéo (EGA avec sortie composite NTSC, du luxe !) pouvait être
remplacée en option par une carte dite AGE (EGA donc). Avec le réseau et
l'upgrade RAM à 640Ko c'était la seule option possible je crois. L'alim
avait une sortie pour le jus du moniteur, coax.

Le G5 (croisé au collège, alors que j'ai possédé (et possède toujours) le
G4) était nettement plus compatible, déjà avec un vrai setup. Ils avaient
conservé les dip switches pour la config (qui servaient à pas mal de choses
sur le G4, de mémoire ayant laissé les notices en Bourgogne : mode test,
taille RAM, et ?).

Le démontage était une poésie aussi.

a+,
--
G.T
news.free.fr
Le #21921981
G.T a émis l'idée suivante :
salut à tous
si je peux me permetre une remarque
pour cette epoque epique des debuts du PC
certes les goupil etaient peut etre un peu batards
mais c'etait tout de meme mieux que le triste IBM PS1 soi disant PC qui
n'etait compatible qu'avec lui meme meme au niveau des slots
ceux qui ont voulu mettre une carte son sur leur PS1 savent de quoi je
parle
mais bon c'etait juste une remarque
et pui moi j'aimais bien les goupil , je trouvais le G5 assez genial

salut
Jeanmarie

Salut,

Euuuh 80186 à 8MHz sur le G4.


Oups... Pan sur le bec...


Mbaaah pas grave. La notice (enfin, le classeur) indiquait que ça le rendait
compatible avec le AT en mode réel. J'ai un doute, le bus était le bon vieux
bus XT, pas l'ISA.
Par contre, le processeur en lui-même marchait pas mal. Curieuse bête même,
puisque n'ayant pas été repris par IBM. Carré, avec un dissipateur de 1cm
sur le dessus.

Le G4 était d'une qualité douteuse, bien moindre que les G3 et G5,
mais il avait effectivement l'avantage sur le G3 d'être bien plus
compatible PC.


Il était compatible au niveau soft, et un peu au niveau hard. Bus XT oblige,
2 slots libres (1 seul en cas d'option réseau, forcément), avec des
bizarreries quand même. La carte vidéo, montée sous la tôle de support alim
/ disques, avait un brochage identique au bus XT, mais inversé. Je ne sais
même pas si une carte vidéo "normale" format XT aurait fonctionné. Laquelle
carte vidéo (EGA avec sortie composite NTSC, du luxe !) pouvait être
remplacée en option par une carte dite AGE (EGA donc). Avec le réseau et
l'upgrade RAM à 640Ko c'était la seule option possible je crois. L'alim
avait une sortie pour le jus du moniteur, coax.

Le G5 (croisé au collège, alors que j'ai possédé (et possède toujours) le
G4) était nettement plus compatible, déjà avec un vrai setup. Ils avaient
conservé les dip switches pour la config (qui servaient à pas mal de choses
sur le G4, de mémoire ayant laissé les notices en Bourgogne : mode test,
taille RAM, et ?).

Le démontage était une poésie aussi.

a+,
Publicité
Poster une réponse
Anonyme