GPS rando

Le
j.garains
Bonsoir,

Je voudrais m'acheter un GPS pour faire quelques randos, et chercher des
champignons dans les bois en évitant de me perdre.
J'ai pensé au Magellan explorist 210.

Qu'en pensez vous, quels sont ses avantages, ses inconvénients ?

Merci de vos renseignements.


Jean-Jacques Garains
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
syl_vain
Le #1550996
j.garains
Je voudrais m'acheter un GPS pour faire quelques randos, et chercher des
champignons dans les bois en évitant de me perdre.


Pour une demande aussi basique en fonctionnalités
mais aussi pour une utilisation en forêt, privilégier
absolument la meilleure réception possible des satellites!

--
Sylvain Bouju
--

j.garains
Le #1550995
Donc, Explorist 210 ou autre ?

--


Jean-Jacques Garains

"Sylvain Bouju" 1idpcz4.13zs0oei1u7koN%
j.garains
Je voudrais m'acheter un GPS pour faire quelques randos, et chercher des
champignons dans les bois en évitant de me perdre.


Pour une demande aussi basique en fonctionnalités
mais aussi pour une utilisation en forêt, privilégier
absolument la meilleure réception possible des satellites!

--
Sylvain Bouju



Thierry
Le #1550994
Bonsoir
Moi j'ai un Evadéo Primo d'IGN , c'est super avec les cartes IGN au 1/25000
vas voir la http://www.evadeo.fr/ et là aussi http://www.evadeiste.fr/ et
http://www.ign.fr/rubrique.asp?rbr_id'76&lng_id=FR
249 roro chez décathlon

"j.garains" 47d819f1$0$892$
Donc, Explorist 210 ou autre ?

--


Jean-Jacques Garains

"Sylvain Bouju" 1idpcz4.13zs0oei1u7koN%
j.garains
Je voudrais m'acheter un GPS pour faire quelques randos, et chercher des
champignons dans les bois en évitant de me perdre.


Pour une demande aussi basique en fonctionnalités
mais aussi pour une utilisation en forêt, privilégier
absolument la meilleure réception possible des satellites!

--
Sylvain Bouju







j.garains
Le #1550993
J'ai déjà un GPS route, je voudrais quelque chose de spécifique à la rando.

--


Jean-Jacques Garains
" Thierry" 47d81ea6$0$21146$
Bonsoir
Moi j'ai un Evadéo Primo d'IGN , c'est super avec les cartes IGN au
1/25000
vas voir la http://www.evadeo.fr/ et là aussi http://www.evadeiste.fr/ et
http://www.ign.fr/rubrique.asp?rbr_id'76&lng_id=FR
249 roro chez décathlon


MRB
Le #1569982
l'evadeo est spécifique surtout si tu l'associes a georando par exemple
,logiciel qui te permet de tracer ,d'organiser tes randos sur ton ordi puis
de les insérer sur ton GPS;ou bien de télécharger des randos d'autres
amateurs (sur un site dont l'adresse est dans le site indiqué plus haut)
tu arrives a une définition importante et tu vois des détails comme une
maison,un bosquet (dont un de 5 mètres où je vais bronzer !),une dune
...etc.
MRB

"j.garains" news:47d83383$0$898$
J'ai déjà un GPS route, je voudrais quelque chose de spécifique à la
rando.

--


Jean-Jacques Garains
" Thierry" 47d81ea6$0$21146$
Bonsoir
Moi j'ai un Evadéo Primo d'IGN , c'est super avec les cartes IGN au
1/25000
vas voir la http://www.evadeo.fr/ et là aussi http://www.evadeiste.fr/ et
http://www.ign.fr/rubrique.asp?rbr_id'76&lng_id=FR
249 roro chez décathlon






Thierry
Le #1571329
Oui, ba alors prend un Evadéo moi j'ai les deux un TomTom pour la route et
l'Evadeo pour la rando par contre ce dernier est trés médiocre sur la route
comparé au Tom Tom
mais super en rando ou je ne l'utilise que pour cela l'associes a georando
comme le décrit MRB
Thierry


"j.garains" 47d83383$0$898$
J'ai déjà un GPS route, je voudrais quelque chose de spécifique à la
rando.

--


Jean-Jacques Garains
" Thierry" 47d81ea6$0$21146$
Bonsoir
Moi j'ai un Evadéo Primo d'IGN , c'est super avec les cartes IGN au
1/25000
vas voir la http://www.evadeo.fr/ et là aussi http://www.evadeiste.fr/ et
http://www.ign.fr/rubrique.asp?rbr_id'76&lng_id=FR
249 roro chez décathlon






tanfepatan
Le #1571328
On 12 mar, 18:59, "j.garains"
Donc, Explorist 210 ou autre ?

pour ma part, j'ai opté pour un Garmin de la série 60 (il y a le 60Cx

qui n'est pas trop cher)
cette série a beaucoup de qualité (excellente sensibilité -cellule
sirf III, autonomie, bcp d'usages possibles avec une trace qui peut
facilement être récupérée, possibilité de récupérer des fonds de
carte, etc,...);
mais curieusement peu de personnes en parlent, sauf à la FFRP parmi qq
pros du GPS !

CRet
Le #1571327
Bonjour,

Une des solutions peut être d'utiliser un GPS de la même marque que celui
utilisé pour la route afin de partager facilement des cartes, les
'WAyPoints', POI et autre information dans un ensemble logiciel unique (ou
au moins cohérent). Ou du moins en limitant les frais, c'est à dire éviter
d'avoir ces GPS chez l'un et chez l'autre, car les mises à jour seront
payantes et le nombre de fournisseurs augmente donc les frais.

Perso, j'utilise plusieurs GPS (perso et partagé au sein du club de
randonnées), ils sont tous de la marque GARMIN afin de partager les cartes,
accessoires, Waypoints, Routes et Traces enregistrée. La base de donnée
constituée au cours de nombreuses sortie est gérée sous le même logiciel
(MapSource), ce qui permet une utilisation optimale, un apprentissage
facile. Ce n'est pas que les nombreux sharewares (dont nombreux gratuits et
de bonne qualité) ne sachent pas faire, c'est que trop de manipulation, de
fichier au formats multiples finissent par fatiguer et soûler les
utilisateurs. Sans compter les perte d'information, les erreurs de manip,
etc. Dans le cadre d'une utilisation en association (comme en privé),
rationaliser un peu la gestion des données en utilisant un format unique et
immédiatement portable par tous les GPS est en fait une grande facilité et
un gain de temps tant à l'utilisation quotidienne que lors de la formation
de nouveau membres (ou le prêt à des amis). Penser aussi que les freeware
actuels, s'ils sont bons, deviendront un jour payant (c'est la logique des
choses de tout utilitaire efficace).


Pour des sorties annoncées plus haut, avoir une cartographie embarquée sur
le GPS n'est pas indispensable. Des GPS sans cartographie rendent de
nombreux service en randonnées à un coût moindre et surtout une utilisation
plus facile et plus longue (autonomie des batteries sans égal). C'est ainsi
que le GARMIN GPS 12 du club de marche fait fureur car il remplit facilement
les trois principales fonctions attendues ;
- localisation ; il affiche les coordonnées de la position dans le
format des cartes IGN du club et peut facilement changer de système au
Luxembourg, Belgique et en Allemagne (pays très voisins où nous allons
souvent déambuler) et ainsi utiliser le système propres à chaque carte,
- enregistrer la trace parcourue afin de donner quelques statistiques
fortement appréciée des randonneurs (distance, vitesse moyenne, temps de
marche et temps de pause,...), une estimation plus ou moins précise des
dénivelés. Les distances données par les GPS permettent notamment
d'étalonner les podomètres mécaniques, mais aussi d'évaluer la difficulté du
terrain
- retrouver sont point de départ, la 'fonction trackback' est en fait
peu utilisée, c'est surtout l'enregistrement automatique de la trace et son
affichage sur l'écran du GPS qui nous a permis déjà plus d'une fois de
retrouver nos véhicules (ou le chalet) lors de condition difficiles (chutes
de neige, brouillard, blizzard, ...). Cela reste quand-même assez
anecdotique, la plupart du temps, nous ne sortant que par temps clément (à
défaut de beau temps).

En randonnée, l'utilisation de carte papier est un avantage en groupe car
elles facilites la communication et l'échange entre les membres et permet à
chacun de participer à la navigation du groupe. Un GPS ne peut être utilisé
que par un seul opérateur à la fois et la lecture de l'affichage est un
frein à l'utilisation pratique ou collégiale . Par contre, en cas
d'utilisation en activité individuelle (course, VTT, course d'orientation
individuelle, Quad, alpinisme, randonnée nocture, géocaching, ...), la
cartographie embarquée sur le GPS est un avantage et un gain de temps
indéniable. Il est possible de 'lire' le carte en courant ou en roulant (un
support sur le guidon est fortement conseillé :-) ) et on ne perd plus de
temps à faire le point, on suit 'bêtement' mais efficacement la route
programmée. Sans compter que le GPS peut être utilisé sous la pluie, par
vents forts, accroché à la parois sans risquer de perdre ou mouiller la
carte.

Des eTrex Vista et Venture avec baromètre sont utilisé lors de nos activité
dans les Vosges afin d'avoir une mesure plus précise des dénivelés (maximal,
minimal, cumulé ascension et descention, vitesse d'ascension/descention,...)
et l'évolution du temps en montagne. Ces traces sont ensuite transférées sur
le PC du Club pour inclure le parcours dans le compte-rendu de sortie. La
trace sert aussi à géolocaliser les photos et les événements de la journée.
On note aussi les endroit où les chemins nécessiterais un entretient, mais
pour le moment, 'les baliseurs' du club n'ont pas de GPS. Cela sert surtout
à indiquer sur la carte les lieux des intervention, c'est un gain de temps
et de précision.


La remarque faite par Sylvain est tout à fait justifiée, en forêt (surtout
dans les hautes futée du nord de la France ou dans les Landes) privilégier
la sensibilité de la réception aux autres fonctions. C'est là la limite de
l'ancien GPS 12 qui malgré son excellente conception n'a pas un sensibilité
suffisante pour garder le contact avec les satellites en toute
circonstances.; il lui arrive de décrocher.


En conclusion, mes conseil pour un GPS rando seraient :
- GPS de marque identique ou cohérente avec l'équipement déjà utilisé
afin de réduire les coûts des accessoires et mises à jour logiciel ou
cartographique,
- GPS cartographique ou non selon le type d'utilisation souhaitée, c'est
à dire randonnée diurne en groupe simple avec carte TOPO papier ou activité
individuelle à fort rendement odométrique. (Dans notre cas pour la
cueillette de champignons supersoniques ...)
- GPS sensible (SIRFF III ou nouvelle évolution de la puce ...) et
surtout étanche. Les champignons aiment les journées pluvieuses et les
endroits humides...
- Fonctions secondaires (baromètre, boussole électronique, sons, ...) en
fonction d'utilisation spécifiques

En fait, définir les critère en fonction du mode d'utilisation escompté...
Ensuite viendra le choix en fonction du budget et autres critères bassement
matériels...


C.REt


"j.garains" news:47d83383$0$898$
J'ai déjà un GPS route, je voudrais quelque chose de spécifique à la
rando.


--


Jean-Jacques Garains
" Thierry" 47d81ea6$0$21146$
Bonsoir
Moi j'ai un Evadéo Primo d'IGN , c'est super avec les cartes IGN au
1/25000
vas voir la http://www.evadeo.fr/ et là aussi http://www.evadeiste.fr/
et


http://www.ign.fr/rubrique.asp?rbr_id'76&lng_id=FR
249 roro chez décathlon






tessierdo
Le #1571326
Voila ça c'est de l'information cohérante
Bravo merci
"CRet" 47d8e3dc$0$865$
Bonjour,

Une des solutions peut être d'utiliser un GPS de la même marque que celui
utilisé pour la route afin de partager facilement des cartes, les
'WAyPoints', POI et autre information dans un ensemble logiciel unique (ou
au moins cohérent). Ou du moins en limitant les frais, c'est à dire éviter
d'avoir ces GPS chez l'un et chez l'autre, car les mises à jour seront
payantes et le nombre de fournisseurs augmente donc les frais.

Perso, j'utilise plusieurs GPS (perso et partagé au sein du club de
randonnées), ils sont tous de la marque GARMIN afin de partager les
cartes,
accessoires, Waypoints, Routes et Traces enregistrée. La base de donnée
constituée au cours de nombreuses sortie est gérée sous le même logiciel
(MapSource), ce qui permet une utilisation optimale, un apprentissage
facile. Ce n'est pas que les nombreux sharewares (dont nombreux gratuits
et
de bonne qualité) ne sachent pas faire, c'est que trop de manipulation, de
fichier au formats multiples finissent par fatiguer et soûler les
utilisateurs. Sans compter les perte d'information, les erreurs de manip,
etc. Dans le cadre d'une utilisation en association (comme en privé),
rationaliser un peu la gestion des données en utilisant un format unique
et
immédiatement portable par tous les GPS est en fait une grande facilité et
un gain de temps tant à l'utilisation quotidienne que lors de la
formation
de nouveau membres (ou le prêt à des amis). Penser aussi que les freeware
actuels, s'ils sont bons, deviendront un jour payant (c'est la logique des
choses de tout utilitaire efficace).


Pour des sorties annoncées plus haut, avoir une cartographie embarquée sur
le GPS n'est pas indispensable. Des GPS sans cartographie rendent de
nombreux service en randonnées à un coût moindre et surtout une
utilisation
plus facile et plus longue (autonomie des batteries sans égal). C'est
ainsi
que le GARMIN GPS 12 du club de marche fait fureur car il remplit
facilement
les trois principales fonctions attendues ;
- localisation ; il affiche les coordonnées de la position dans le
format des cartes IGN du club et peut facilement changer de système au
Luxembourg, Belgique et en Allemagne (pays très voisins où nous allons
souvent déambuler) et ainsi utiliser le système propres à chaque carte,
- enregistrer la trace parcourue afin de donner quelques statistiques
fortement appréciée des randonneurs (distance, vitesse moyenne, temps de
marche et temps de pause,...), une estimation plus ou moins précise des
dénivelés. Les distances données par les GPS permettent notamment
d'étalonner les podomètres mécaniques, mais aussi d'évaluer la difficulté
du
terrain
- retrouver sont point de départ, la 'fonction trackback' est en fait
peu utilisée, c'est surtout l'enregistrement automatique de la trace et
son
affichage sur l'écran du GPS qui nous a permis déjà plus d'une fois de
retrouver nos véhicules (ou le chalet) lors de condition difficiles
(chutes
de neige, brouillard, blizzard, ...). Cela reste quand-même assez
anecdotique, la plupart du temps, nous ne sortant que par temps clément (à
défaut de beau temps).

En randonnée, l'utilisation de carte papier est un avantage en groupe car
elles facilites la communication et l'échange entre les membres et permet
à
chacun de participer à la navigation du groupe. Un GPS ne peut être
utilisé
que par un seul opérateur à la fois et la lecture de l'affichage est un
frein à l'utilisation pratique ou collégiale . Par contre, en cas
d'utilisation en activité individuelle (course, VTT, course d'orientation
individuelle, Quad, alpinisme, randonnée nocture, géocaching, ...), la
cartographie embarquée sur le GPS est un avantage et un gain de temps
indéniable. Il est possible de 'lire' le carte en courant ou en roulant
(un
support sur le guidon est fortement conseillé :-) ) et on ne perd plus de
temps à faire le point, on suit 'bêtement' mais efficacement la route
programmée. Sans compter que le GPS peut être utilisé sous la pluie, par
vents forts, accroché à la parois sans risquer de perdre ou mouiller la
carte.

Des eTrex Vista et Venture avec baromètre sont utilisé lors de nos
activité
dans les Vosges afin d'avoir une mesure plus précise des dénivelés
(maximal,
minimal, cumulé ascension et descention, vitesse
d'ascension/descention,...)
et l'évolution du temps en montagne. Ces traces sont ensuite transférées
sur
le PC du Club pour inclure le parcours dans le compte-rendu de sortie. La
trace sert aussi à géolocaliser les photos et les événements de la
journée.
On note aussi les endroit où les chemins nécessiterais un entretient, mais
pour le moment, 'les baliseurs' du club n'ont pas de GPS. Cela sert
surtout
à indiquer sur la carte les lieux des intervention, c'est un gain de temps
et de précision.


La remarque faite par Sylvain est tout à fait justifiée, en forêt (surtout
dans les hautes futée du nord de la France ou dans les Landes) privilégier
la sensibilité de la réception aux autres fonctions. C'est là la limite de
l'ancien GPS 12 qui malgré son excellente conception n'a pas un
sensibilité
suffisante pour garder le contact avec les satellites en toute
circonstances.; il lui arrive de décrocher.


En conclusion, mes conseil pour un GPS rando seraient :
- GPS de marque identique ou cohérente avec l'équipement déjà utilisé
afin de réduire les coûts des accessoires et mises à jour logiciel ou
cartographique,
- GPS cartographique ou non selon le type d'utilisation souhaitée,
c'est
à dire randonnée diurne en groupe simple avec carte TOPO papier ou
activité
individuelle à fort rendement odométrique. (Dans notre cas pour la
cueillette de champignons supersoniques ...)
- GPS sensible (SIRFF III ou nouvelle évolution de la puce ...) et
surtout étanche. Les champignons aiment les journées pluvieuses et les
endroits humides...
- Fonctions secondaires (baromètre, boussole électronique, sons, ...)
en
fonction d'utilisation spécifiques

En fait, définir les critère en fonction du mode d'utilisation escompté...
Ensuite viendra le choix en fonction du budget et autres critères
bassement
matériels...


C.REt


"j.garains" news:47d83383$0$898$
J'ai déjà un GPS route, je voudrais quelque chose de spécifique à la
rando.


--


Jean-Jacques Garains
" Thierry" 47d81ea6$0$21146$
Bonsoir
Moi j'ai un Evadéo Primo d'IGN , c'est super avec les cartes IGN au
1/25000
vas voir la http://www.evadeo.fr/ et là aussi http://www.evadeiste.fr/
et


http://www.ign.fr/rubrique.asp?rbr_id'76&lng_id=FR
249 roro chez décathlon










Publicité
Poster une réponse
Anonyme