Grands formats : dos numérique vs scanner banc de repro

Le
Daniel
Bonjour,

Je dois photographier une grande quantité de documents de format A1 en 300
dpi. J'hésite entre les dos numériques 39 millions de pixels (Phase1,
Hasselblad, Leaf) et les scanners de banc de repro (type Scando de Kaiser),
bien moins chers. Tout dépend des temps de scans. Quelqu'un aurait une idée
de temps de scan d'un format A1 à 300 dpi d'un scanner Scando par exemple.

Merci pour vos avis.

Daniel
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 3
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Tallguy
Le #1823114
Bonjour,

Je dois photographier une grande quantité de documents de format A1 en 300
dpi. J'hésite entre les dos numériques 39 millions de pixels (Phase1,
Hasselblad, Leaf) et les scanners de banc de repro (type Scando de Kaiser),
bien moins chers. Tout dépend des temps de scans. Quelqu'un aurait une idée
de temps de scan d'un format A1 à 300 dpi d'un scanner Scando par exemple.

Merci pour vos avis.

Daniel
Ouch...

voilà quelque chose de bien spécifique. S'adresser directement aux
maisons concernées me parait le plus adapté.
Je me pose quand même une question : du A1 en 300 dpi, ça fait du 68
mégas environ ça... c'est nettement plus que les 39 que tu proposes...
Cordialement

--
Tallguy
www.cordelier.eu

gen_silvain
Le #1823104
On 22 nov, 11:37, "Daniel" wrote:
Bonjour,

Je dois photographier une grande quantité de documents de format A1 en 3 00
dpi. J'hésite entre les dos numériques 39 millions de pixels (Phase1,
Hasselblad, Leaf) et les scanners de banc de repro (type Scando de Kaiser) ,
bien moins chers. Tout dépend des temps de scans. Quelqu'un aurait une i dée
de temps de scan d'un format A1 à 300 dpi d'un scanner Scando par exempl e.

Merci pour vos avis.

Daniel


Bonjour Daniel,

Pourquoi, une telle résolution de 300 dpi pour un document A1 ?
C'est quel type de document ?
Amicalement
Thierry

Daniel
Le #1835976
Je me pose quand même une question : du A1 en 300 dpi, ça fait du 68 mégas
environ ça... c'est nettement plus que les 39 que tu proposes...


C'est indépendant du poids. Mais tu as raison, 39 MP, c'est insuffisant pour
du A1 à 300 dpi. En fait, je suppose que la double exposition du Phase One
permet de doubler la surface couverte (à moins qu'il s'agisse d'un
doublement interpolé ; à vérifier).

Daniel

Daniel
Le #1835973
Salut Thierry,

Il s'agit en fait d'ouvrages scientifiques ou médicaux du 19e siècle de
grand format, genre atlas géographique ou anatomique, proche du A1. Ils
comportent des planches avec des illuttrations assez complexes, dans
lesquelles il faudrait pouvoir zoomer pour examiner les détails. Pour ce
genre de prise de vue, il vaut mieux un scanner bien sûr, mais vu la
quantité de volumes que je dois photographier, le temps de scan risque de
poser un problème. Bizarrement, je ne parviens pas à avoir d'info à ce sujet
(même de Kaiser, fabriquant du Scando). D'où ma perplexité...

Daniel



On 22 nov, 11:37, "Daniel" wrote:
Bonjour,

Je dois photographier une grande quantité de documents de format A1 en 300
dpi. J'hésite entre les dos numériques 39 millions de pixels (Phase1,
Hasselblad, Leaf) et les scanners de banc de repro (type Scando de
Kaiser),
bien moins chers. Tout dépend des temps de scans. Quelqu'un aurait une
idée
de temps de scan d'un format A1 à 300 dpi d'un scanner Scando par exemple.

Merci pour vos avis.

Daniel


Bonjour Daniel,

Pourquoi, une telle résolution de 300 dpi pour un document A1 ?
C'est quel type de document ?
Amicalement
Thierry

gen_silvain
Le #1835966
On 23 nov, 12:31, "Daniel" wrote:
Salut Thierry,

Il s'agit en fait d'ouvrages scientifiques ou médicaux du 19e siècle d e
grand format, genre atlas géographique ou anatomique, proche du A1. Ils
comportent des planches avec des illuttrations assez complexes, dans
lesquelles il faudrait pouvoir zoomer pour examiner les détails. Pour ce
genre de prise de vue, il vaut mieux un scanner bien sûr, mais vu la
quantité de volumes que je dois photographier, le temps de scan risque d e
poser un problème. Bizarrement, je ne parviens pas à avoir d'info à ce sujet
(même de Kaiser, fabriquant du Scando). D'où ma perplexité...

Daniel



Je pense que le A1 correspond à une double page.
Est-ce cela ?
Je reviens sur le nombre de dpi. 300 dpi me semble beaucoup.
Est-il nécessaire d'utiliser une loupe sur les originaux ?
Quelle est la finalité de cette numérisation ? Reprographie ?
Thierry

Daniel
Le #1835962
Le format de la page varie entre le A2 et le A1. La loupe sur les originaux
? Pas vraiment, mais il faut se rapprocher pour voir certains détails. Pour
le confort du lecteur à l'écran, on me demande de pouvoir agrandir sans que
les détails pixelisent. 200 dpi suffisent dans certains cas, mais c'est
souvent insuffisant.

Comme les temps de scan sont probablement trop longs, je m'oriente
finalement vers les dos numériques. Pour l'usage que je veux en faire,
j'ignore encore lequel conviendrait le mieux. Mais la fonction de double
exposition du Phase One paraît très intéressante (doublement de la surface
d'exposition).

S'agit-il de reprographie ? Je ne sais ce que ce mot recouvre exactement,
mais il s'agit de numérisation pour rendre ces documents disponibles sur
ordinateur en bibliothèque.

Daniel



On 23 nov, 12:31, "Daniel" wrote:
Salut Thierry,

Il s'agit en fait d'ouvrages scientifiques ou médicaux du 19e siècle de
grand format, genre atlas géographique ou anatomique, proche du A1. Ils
comportent des planches avec des illuttrations assez complexes, dans
lesquelles il faudrait pouvoir zoomer pour examiner les détails. Pour ce
genre de prise de vue, il vaut mieux un scanner bien sûr, mais vu la
quantité de volumes que je dois photographier, le temps de scan risque de
poser un problème. Bizarrement, je ne parviens pas à avoir d'info à ce
sujet
(même de Kaiser, fabriquant du Scando). D'où ma perplexité...

Daniel



Je pense que le A1 correspond à une double page.
Est-ce cela ?
Je reviens sur le nombre de dpi. 300 dpi me semble beaucoup.
Est-il nécessaire d'utiliser une loupe sur les originaux ?
Quelle est la finalité de cette numérisation ? Reprographie ?
Thierry

gen_silvain
Le #1835953
Je t'envoie, en direct, l'ancien (date de Vauban) plan d'un fort de
1,60m x 1,00 .
Il a été numérisé photographiquement avec GénéaCapture en 10 mpi xels.
Ca fait 64 pouces; soit environ 60 dpi, ce qui est peu.
Qu'en penses tu ?
Il ne faut pas oublié qu'un écran d'ordinateur fait en général moins
de 100 dpi.
(100 dpi pour 20 pouces en 1600x1200).
L'avantage de la numérisation photographique, c'est que c'est très
rapide,
de l'ordre de 5 secondes, y compris le traitement et l'enregistrement
sur le disque dur.
Thierry

On 23 nov, 14:21, "Daniel" wrote:
Le format de la page varie entre le A2 et le A1. La loupe sur les originau x
? Pas vraiment, mais il faut se rapprocher pour voir certains détails. P our
le confort du lecteur à l'écran, on me demande de pouvoir agrandir san s que
les détails pixelisent. 200 dpi suffisent dans certains cas, mais c'est
souvent insuffisant.

Comme les temps de scan sont probablement trop longs, je m'oriente
finalement vers les dos numériques. Pour l'usage que je veux en faire,
j'ignore encore lequel conviendrait le mieux. Mais la fonction de double
exposition du Phase One paraît très intéressante (doublement de la s urface
d'exposition).

S'agit-il de reprographie ? Je ne sais ce que ce mot recouvre exactement,
mais il s'agit de numérisation pour rendre ces documents disponibles sur
ordinateur en bibliothèque.

Daniel


On 23 nov, 12:31, "Daniel" wrote:

Salut Thierry,

Il s'agit en fait d'ouvrages scientifiques ou médicaux du 19e siècle de
grand format, genre atlas géographique ou anatomique, proche du A1. Il s
comportent des planches avec des illuttrations assez complexes, dans
lesquelles il faudrait pouvoir zoomer pour examiner les détails. Pour ce
genre de prise de vue, il vaut mieux un scanner bien sûr, mais vu la
quantité de volumes que je dois photographier, le temps de scan risque de
poser un problème. Bizarrement, je ne parviens pas à avoir d'info à ce
sujet
(même de Kaiser, fabriquant du Scando). D'où ma perplexité...

Daniel


Je pense que le A1 correspond à une double page.
Est-ce cela ?
Je reviens sur le nombre de dpi. 300 dpi me semble beaucoup.
Est-il nécessaire d'utiliser une loupe sur les originaux ?
Quelle est la finalité de cette numérisation ? Reprographie ?
Thierry



Daniel
Le #1835951
Merci pour ton envoi. Si on s'en tient aux éléments principaux, la qualité
de l'image est suffisante. Mais du point de vue documentaire et
photographique, elle est limite. En tant que document : les détails de
certaines zones ne sont pas suffisemment nets (en bas à gauche : l'échelle
centimétrique, le texte manuscrit ; ailleurs : certaines légendes). Je ne
suis pas sûre que seule la compression soit en cause. Du point de vue
photographique, l'essentiel manque : la matière. Pour des documents
historiques, il est important de rendre non seulement le contenu graphique
et textuel mais aussi la texture du papier, son relief, ses défauts. Pour
cela, deux conditions : l'optique bien sûre, mais aussi la résolution. Là je
crois qu'on manque de résolution.

En ce qui concerne le temps, oui 5 secondes, c'est parfait. Exit les
scanners...

Daniel



Je t'envoie, en direct, l'ancien (date de Vauban) plan d'un fort de
1,60m x 1,00 .
Il a été numérisé photographiquement avec GénéaCapture en 10 mpixels.
Ca fait 64 pouces; soit environ 60 dpi, ce qui est peu.
Qu'en penses tu ?
Il ne faut pas oublié qu'un écran d'ordinateur fait en général moins
de 100 dpi.
(100 dpi pour 20 pouces en 1600x1200).
L'avantage de la numérisation photographique, c'est que c'est très
rapide,
de l'ordre de 5 secondes, y compris le traitement et l'enregistrement
sur le disque dur.
Thierry

On 23 nov, 14:21, "Daniel" wrote:
Le format de la page varie entre le A2 et le A1. La loupe sur les
originaux
? Pas vraiment, mais il faut se rapprocher pour voir certains détails.
Pour
le confort du lecteur à l'écran, on me demande de pouvoir agrandir sans
que
les détails pixelisent. 200 dpi suffisent dans certains cas, mais c'est
souvent insuffisant.

Comme les temps de scan sont probablement trop longs, je m'oriente
finalement vers les dos numériques. Pour l'usage que je veux en faire,
j'ignore encore lequel conviendrait le mieux. Mais la fonction de double
exposition du Phase One paraît très intéressante (doublement de la surface
d'exposition).

S'agit-il de reprographie ? Je ne sais ce que ce mot recouvre exactement,
mais il s'agit de numérisation pour rendre ces documents disponibles sur
ordinateur en bibliothèque.

Daniel


On 23 nov, 12:31, "Daniel" wrote:

Salut Thierry,

Il s'agit en fait d'ouvrages scientifiques ou médicaux du 19e siècle de
grand format, genre atlas géographique ou anatomique, proche du A1. Ils
comportent des planches avec des illuttrations assez complexes, dans
lesquelles il faudrait pouvoir zoomer pour examiner les détails. Pour ce
genre de prise de vue, il vaut mieux un scanner bien sûr, mais vu la
quantité de volumes que je dois photographier, le temps de scan risque
de
poser un problème. Bizarrement, je ne parviens pas à avoir d'info à ce
sujet
(même de Kaiser, fabriquant du Scando). D'où ma perplexité...

Daniel


Je pense que le A1 correspond à une double page.
Est-ce cela ?
Je reviens sur le nombre de dpi. 300 dpi me semble beaucoup.
Est-il nécessaire d'utiliser une loupe sur les originaux ?
Quelle est la finalité de cette numérisation ? Reprographie ?
Thierry



Jean-Claude Ghislain
Le #1835947

En ce qui concerne le temps, oui 5 secondes, c'est parfait. Exit les
scanners...


N'oublie pas que la reproduction ce n'est pas qu'un appareil photo,
c'est aussi un éclairage. Avec un scanner le problème de l'éclairage est
résolu, mais en photo, éclairer de façon homogène de grands documents
cela demande du matériel.

--
Jean-Claude Ghislain
www.grimart.com

gen_silvain
Le #1835943
C'est un peu normal que l'on manque un peu de résolution,
le plan fait quand même 1,60 m de large !!!

En fait, je l'ai aussi en qualité superfine, 4,5 mo au lieu de 460 ko.
C'est quand même mieux. Je te transmets.

Par ailleurs, en regardant l'exif, je me suis aperçu,mon ami avait
laissé l'ouverture à 2,8, alors qu'il aurait été préférable de p asser
au moins à 7.
Les bords auraient gagné en netteté.
L'APN utilisé est un Canon A640.

Thierry







On 23 nov, 16:58, "Daniel" wrote:
Merci pour ton envoi. Si on s'en tient aux éléments principaux, la qua lité
de l'image est suffisante. Mais du point de vue documentaire et
photographique, elle est limite. En tant que document : les détails de
certaines zones ne sont pas suffisemment nets (en bas à gauche : l'éch elle
centimétrique, le texte manuscrit ; ailleurs : certaines légendes). Je ne
suis pas sûre que seule la compression soit en cause. Du point de vue
photographique, l'essentiel manque : la matière. Pour des documents
historiques, il est important de rendre non seulement le contenu graphique
et textuel mais aussi la texture du papier, son relief, ses défauts. Pou r
cela, deux conditions : l'optique bien sûre, mais aussi la résolution. Là je
crois qu'on manque de résolution.

En ce qui concerne le temps, oui 5 secondes, c'est parfait. Exit les
scanners...

Daniel


Je t'envoie, en direct, l'ancien (date de Vauban) plan d'un fort de
1,60m x 1,00 .
Il a été numérisé photographiquement avec GénéaCapture en 10 m pixels.
Ca fait 64 pouces; soit environ 60 dpi, ce qui est peu.
Qu'en penses tu ?
Il ne faut pas oublié qu'un écran d'ordinateur fait en général moi ns
de 100 dpi.
(100 dpi pour 20 pouces en 1600x1200).
L'avantage de la numérisation photographique, c'est que c'est très
rapide,
de l'ordre de 5 secondes, y compris le traitement et l'enregistrement
sur le disque dur.
Thierry

On 23 nov, 14:21, "Daniel" wrote:

Le format de la page varie entre le A2 et le A1. La loupe sur les
originaux
? Pas vraiment, mais il faut se rapprocher pour voir certains détails.
Pour
le confort du lecteur à l'écran, on me demande de pouvoir agrandir s ans
que
les détails pixelisent. 200 dpi suffisent dans certains cas, mais c'es t
souvent insuffisant.

Comme les temps de scan sont probablement trop longs, je m'oriente
finalement vers les dos numériques. Pour l'usage que je veux en faire,
j'ignore encore lequel conviendrait le mieux. Mais la fonction de double
exposition du Phase One paraît très intéressante (doublement de la surface
d'exposition).

S'agit-il de reprographie ? Je ne sais ce que ce mot recouvre exactement ,
mais il s'agit de numérisation pour rendre ces documents disponibles s ur
ordinateur en bibliothèque.

Daniel


On 23 nov, 12:31, "Daniel" wrote:

Salut Thierry,

Il s'agit en fait d'ouvrages scientifiques ou médicaux du 19e sièc le de
grand format, genre atlas géographique ou anatomique, proche du A1. Ils
comportent des planches avec des illuttrations assez complexes, dans
lesquelles il faudrait pouvoir zoomer pour examiner les détails. Pou r ce
genre de prise de vue, il vaut mieux un scanner bien sûr, mais vu la
quantité de volumes que je dois photographier, le temps de scan risq ue
de
poser un problème. Bizarrement, je ne parviens pas à avoir d'info à ce
sujet
(même de Kaiser, fabriquant du Scando). D'où ma perplexité...

Daniel


Je pense que le A1 correspond à une double page.
Est-ce cela ?
Je reviens sur le nombre de dpi. 300 dpi me semble beaucoup.
Est-il nécessaire d'utiliser une loupe sur les originaux ?
Quelle est la finalité de cette numérisation ? Reprographie ?
Thierry





Publicité
Poster une réponse
Anonyme