Gursky et la technique

Le
jenaipasdemail
Bonjour,


Je viens de découvrir que Gursky travaillait en numérique et non à
la chambre avant de numériser. La qualité des détails disponibles sur
ses tirages énormes m'avait fait penser qu'il utilisait un 20x25.

J'ai du mal à comprendre comment il peut réaliser de telle photos
numérique avec un tel piqué sur un tirage 200x300, voire plus si
affinité ;)

Quelqu'un peut m'expliquer svp.

--
Benoit Leraillez

Seuls les idéaux ne changent pas d'avis.
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Charles VASSALLO
Le #7055481
Benoit wrote:

Je viens de découvrir que Gursky travaillait en numérique et non à
la chambre avant de numériser. La qualité des détails disponibles sur
ses tirages énormes m'avait fait penser qu'il utilisait un 20x25.

J'ai du mal à comprendre comment il peut réaliser de telle photos
numérique avec un tel piqué sur un tirage 200x300, voire plus si
affinité ;)



D'après
http://www.galerie-photo.com/andreas-gursky.html
on dit simplement qu'il travaille avec une chambre argentique puis qu'il
numérise.

Dans http://tinyurl.com/3enufn (document pdf), on est un peu plus précis
« Tout cela semble effectué lors d’une seule prise
de vue, alors qu’il en a fallu plusieurs, avec des
cadrages différents, pour obtenir une image globale
évidente, sans accroc, sans fissure.»
ce qui sous-entend qu'il pourrait parfois titiller le panoramique. Sans
pour autant faire de «l'hyperphoto» en raccordant des centaines de
prises de vue (ceux qui s'y livrent ne manquent pas de le faire savoir).

Quant au piqué exceptionnel de ses tirages géants, je ne peux pas dire
grand chose. Je ne crois pas avoir vu un de ses tirages en chair et en
os, mais j'ai vu d'autres tirages monumentaux parfois faits à partir de
simples 24x36. On ne se met pas le nez dessus, c'est tout.

Charles
jenaipasdemail
Le #7059811
Charles VASSALLO
Quant au piqué exceptionnel de ses tirages géants, je ne peux pas dire
grand chose. Je ne crois pas avoir vu un de ses tirages en chair et en
os, mais j'ai vu d'autres tirages monumentaux parfois faits à partir de
simples 24x36. On ne se met pas le nez dessus, c'est tout.



J'ai la possibilité de voir un de ses premiers travaux en +- 80x120
et il y a un peu de grain, de près. J'ai eu la chance de voir une expo à
Londres et il y avait des 200x300, voire plus, et là, pour le coup, sans
grain sauf à ce coller le nez sur le tirage.

C'est pouquoi je posais la question. J'ai lu pas mal d'articles
évoquant le côté numérique de son travail et pour le coup je suis paumé.


<http://www.pop96.be/lacambre/Unite12/07-08/EXE2/U12_Exe2_Presentation-V
anEssche.pdf> propose quelques jolis trucs dont un Viola dont je rêve de
posséder une ½uvre mais elle n'a pas été éditée que je sache.


--
Benoit Leraillez

Seuls les idéaux ne changent pas d'avis.
Publicité
Poster une réponse
Anonyme