Hadopi : une loi absurde et scandaleuse, par Jacques Attali

Le
ledaoen ...
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 4
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Eric Demeester
Le #18902761
[suivi positionné sur fr.misc.droit.internet]

dans (in) fr.misc.droit, "ledaoen ..." (wrote) :

... Une pub pour son blog qui reprend des morceaux de l'article
original, plutôt que citer l'article en question de Jacques Attali
publié sur le site de l'Express :

http://www.lexpress.fr/actualite/high-tech/hadopi-une-loi-absurde-et-scandaleuse_745851.html

Ceci dit, cet article est intéressant car il véhicule simultanément des
propos très sensés, et d'autres qui dénotent une méconnaissance crasse
de l'auteur concernant le sujet dont il parle.

- propos à peu près sensés :

« Qu'on puisse, dans la France de 2009, présenter et faire voter au
Parlement, avec les voix de toute la droite et d'une partie de la
gauche, une loi aussi indigne que celle qui est en débat cette
semaine à l'Assemblée nationale, sur le téléchargement Internet, est
un signe de plus que les élites politiques et économiques de notre
pays ne comprennent plus rien à la jeunesse, à la technologie, à la
culture. »

En résumé, les élites politiques et économiques on toujours un train de
retard.

C'est vrai, c'est vérifiable et ce n'est pas nouveau, puisque ce sont
les mêmes qui ont fait brouiller les radios libres au début des années
80 avant de baisser les bras, les mêmes encore qui ne voulaient pas
entendre parler de chaînes de télévision privées.

Ils ont été (comme toujours, c'est le sens de l'histoire)) débordés par
la technique quand la réception directe par satellite, puis Internet
beaucoup plus tard, ont permis à tout le monde de recevoir n'importe
quoi, et c'est une bonne chose pour la liberté d'expression.

- propos dénotant une méconnaissance des pratiques :

« Cette loi est absurde et scandaleuse. Absurde, parce que plus
personne ne télécharge : on regarde ou écoute en streaming,
c'est-à-dire en flux. »

Ça, c'est complètement faux. Les gens téléchargent bien plus qu'ils ne
regardent des flux. Et quand bien même ce serait vrai, visualiser des
flux n'est pas répréhensible de la part de la personne qui les regarde,
c'est au diffuseur de flux qu'il appartient de vérifier qu'il est en
règle.

« les privilèges des fournisseurs d'accès »

Les FAI et FSI sont plus victimes de l'HADOPI que complices, puisque la
loi leur fait obligation de dénoncer leurs clients.

J'ai beaucoup de sympathie pour Jacques Attali et j'apprécie qu'il
s'implique dans ce débat, mais de la à considérer ses propos comme
paroles d'évangile, il y a un pas que je ne franchirai pas.

Bref, je vous laisse lire et commenter...

--
Eric
Michel Guillou
Le #18903751
Eric Demeester écrivit :

- propos dénotant une méconnaissance des pratiques :

« Cette loi est absurde et scandaleuse. Absurde, parce que plus
personne ne télécharge : on regarde ou écoute en streaming,
c'est-à-dire en flux. »

Ça, c'est complètement faux. Les gens téléchargent bien plus qu'ils ne
regardent des flux.



Alons donc ! Le raccourci est, c'est vrai, un peu définitif. Mais nul ne
peut nier qu'il y a là une très forte tendance, encore plus forte
d'ailleurs chez les jeunes, à remplacer peu à peu le téléchargement par la
lecture en ligne en flux continu. À quoi cela sert-il de stocker ce qu'il
est aisé d'obtenir en ligne au moment où on en a besoin ?

« les privilèges des fournisseurs d'accès »

Les FAI et FSI sont plus victimes de l'HADOPI que complices, puisque la
loi leur fait obligation de dénoncer leurs clients.

J'ai beaucoup de sympathie pour Jacques Attali



Chacun son truc et Attali n'est pas ma tasse de thé mais, en l'occurrence,
il a raison.Il parle de privilèges et non de complicité. Là encore, ces
privilèges sont bien connus et les FAI, en agents économiques puissants,
ont longtemps abusé de l'ignorance des politiques et de l'insuffisance des
lois.

--
Michel
GEKO4
Le #18904491
Eric Demeester
« Cette loi est absurde et scandaleuse. Absurde, parce que plus
personne ne télécharge : on regarde ou écoute en streaming,
c'est-à-dire en flux. »



C'est, de plus, totalement méprisant pour les Domiens (on le sait bien,
surtout depuis quelques semaines, mais était-ce la peine d'en rajouter
une couche?) qui ne risquent pas d'avoir du streaming vu qu'ils
plafonnent en général sur des ADSL 512 tthéoriques en plus).

Même un petit film —même pas en HD— sur YouTube ou consort, n'arrive pas
à être streamé correctement, c'est dire.

Mais c'est vrai que les domiens ne sont des Français qu'au moment de
remplir la feuille d'imposition, j'allais oublier.

--
Mon blog photo: http://www.virusphotoblogs.com/jmg/index.php?x=browse
cedric
Le #18905091
Le Sun, 15 Mar 2009 11:45:30 +0400, JmG a écrit :


Même un petit film —même pas en HD— sur YouTube ou consort, n'arrive pas
à être streamé correctement, c'est dire.

Mais c'est vrai que les domiens ne sont des Français qu'au moment de
remplir la feuille d'imposition, j'allais oublier.



On ne vous a peut-être pas prévenu, mais aux dernières nouvelles Internet
n'est pas un service public.
Albert ARIBAUD
Le #18906101
Le Sun, 15 Mar 2009 09:34:34 +0000, cedric a écrit :

On ne vous a peut-être pas prévenu, mais aux dernières nouvelles
Internet n'est pas un service public.



C'est néanmoins un service universel, car notre Président a dit, je
cite : "Je n'accepte pas [...] que l'accès [...] à l'Internet haut débit
ne fasse pas partie des obligations du service universel" ; et depuis
avril 2007 que ce propos a été tenu, je ne doute pas que son énergie bien
connue soit venu à bout d'éventuelles difficultés mineures à faire en
sorte que sa volonté soit appliquée.

( hasard, il l'a redit en d'autres occasions)

Amicalement,
--
Albert.
cedric
Le #18908941
Le Sun, 15 Mar 2009 11:19:18 +0000, Albert ARIBAUD a écrit :

C'est néanmoins un service universel, car notre Président a dit,



C'est fort possible : il n'en est pas à une ânerie près. Mais je ne vois
toujours pas le rapport entre le fait de payer des impôts, et le fait de
disposer d'une connexion internet...
GEKO4
Le #18909281
cedric
Le Sun, 15 Mar 2009 11:19:18 +0000, Albert ARIBAUD a écrit :

> C'est néanmoins un service universel, car notre Président a dit,

C'est fort possible : il n'en est pas à une ânerie près. Mais je ne vois
toujours pas le rapport entre le fait de payer des impôts, et le fait de
disposer d'une connexion internet...



C'est parce que tu as compris ce que j'écrivais de travers.

Le Net est, depuis Jospin 1er ministe, une cause *nationale*.
Ce ne se voit, éventuellement, qu'en métropole.

Et ne t'en déplaise, ce sont bien mes impôts qui ont payé les
infrastructures téléphoniques métropolitaines, et domiennes, donc.

Pour vous, ça ne se voit plus grâce aux "privés" qui sont venus en
concurrence, mais chez nous, FT est toujours en situation de monopole de
fait.

--
Mon blog photo: http://www.virusphotoblogs.com/jmg/index.php?x=browse
cedric
Le #18909791
Le Sun, 15 Mar 2009 23:00:27 +0400, JmG a écrit :

C'est parce que tu as compris ce que j'écrivais de travers.



Je ne crois pas, non.


Le Net est, depuis Jospin 1er ministe, une cause *nationale*. Ce ne se
voit, éventuellement, qu'en métropole.



Et ? Ca en rend le financement public ?

Et ne t'en déplaise, ce sont bien mes impôts qui ont payé les
infrastructures téléphoniques métropolitaines, et domiennes, donc.



Non.
Albert ARIBAUD
Le #18909981
Le Sun, 15 Mar 2009 23:00:27 +0400, JmG a écrit :

Et ne t'en déplaise, ce sont bien mes impôts qui ont payé les
infrastructures téléphoniques métropolitaines, et domiennes, donc.



Euh, non, le réseau téléphonique moderne a été financé par FT (par le
revenu de son activité et des prêts bancaires) et non par l'Etat.

Amicalement,
--
Albert.
GEKO4
Le #18911201
cedric
>
> Le Net est, depuis Jospin 1er ministe, une cause *nationale*. Ce ne se
> voit, éventuellement, qu'en métropole.

Et ? Ca en rend le financement public ?




Mais qu'est-ce que tu me parles de ça?
T'as lu le titre de ce fil? Quel rapport en fais-tu avec un financement
public? Qui le demande?


> Et ne t'en déplaise, ce sont bien mes impôts qui ont payé les
> infrastructures téléphoniques métropolitaines, et domiennes, donc.

Non.



Et pourtant si, mais ton avis, manifestement non éclairé, m'indiffère
assez.
Quant tu connaîtras un peu mieux l'âge, l'état, le coût et la façon dont
sont financées, depuis des décénies, les infrastructures téléphoniques
des Dom, je t'en prie, n'hésite pas à revenir nous en parler.

--
Mon blog photo: http://www.virusphotoblogs.com/jmg/index.php?x=browse
Publicité
Poster une réponse
Anonyme