Haute trahison

Le
ricazerty
S'il ne semble pas y avoir de définition juridique pour le
concept de "haute trahison", son champs couvre toutefois
deux domaines principaux, à savoir l'attentat à la sûreté de
l'État et l'intelligence avec l'ennemi.

Lorsqu'un général met sciemment en péril la sûreté de ses
troupes, donc de son pays, dans le seul et unique but de
complaire à l'ennemis il y a incontestablement haute trahison.

Que dire lorsqu'un ministre des finances met en pleine crise
économique la trésorerie de son pays en danger dans le seul
et unique but de complaire à au moins une multinationale?

Dans les deux cas il y a participation à une guerre contre
son propre pays et collusion avec une puissance étrangère.
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 7
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
La Maligne
Le #22346571
On 11 juil, 16:25, "ricazerty"
S'il ne semble pas y avoir de définition juridique pour le
concept de "haute trahison", son champs couvre toutefois
deux domaines principaux, à savoir l'attentat à la sûreté de
l'État et l'intelligence avec l'ennemi.

Lorsqu'un général met sciemment en péril la sûreté de ses
troupes, donc de son pays, dans le seul et unique but de
complaire à l'ennemis il y a incontestablement haute trahison.

Que dire lorsqu'un ministre des finances met en pleine crise
économique la trésorerie de son pays en danger dans le seul
et unique but de complaire à au moins une multinationale?...

Dans les deux cas il y a participation à une guerre contre
son propre pays et collusion avec une puissance étrangère.



A vous donc de prendre votre plus belle plume et de vous plaindre
officiellement à qui de droit.

La Maligne
Chiche
Marc-Antoine
Le #22346801
Je réponds à "ricazerty" qui a formulé ce qui suit :


S'il ne semble pas y avoir de définition juridique pour le
concept de "haute trahison", son champs couvre toutefois
deux domaines principaux, à savoir l'attentat à la sûreté de
l'État et l'intelligence avec l'ennemi.

Lorsqu'un général met sciemment en péril la sûreté de ses
troupes, donc de son pays, dans le seul et unique but de
complaire à l'ennemis il y a incontestablement haute trahison.

Que dire lorsqu'un ministre des finances met en pleine crise
économique la trésorerie de son pays en danger dans le seul
et unique but de complaire à au moins une multinationale?...

Dans les deux cas il y a participation à une guerre contre
son propre pays et collusion avec une puissance étrangère.


Si vous avez connaissance de faits mettant en danger la sûreté de
l'état (et l'état c'est nous) il faut impérativement les dénoncer,
surtout si une guerre menace.

--
Marc-Antoine
ricazerty
Le #22346791
"Marc-Antoine"/"Ricazerty"

S'il ne semble pas y avoir de définition juridique pour le
concept de "haute trahison", son champs couvre toutefois
deux domaines principaux, à savoir l'attentat à la sûreté de
l'État et l'intelligence avec l'ennemi.

Lorsqu'un général met sciemment en péril la sûreté de ses
troupes, donc de son pays, dans le seul et unique but de
complaire à l'ennemis il y a incontestablement haute trahison.

Que dire lorsqu'un ministre des finances met en pleine crise
économique la trésorerie de son pays en danger dans le seul
et unique but de complaire à au moins une multinationale?...

Dans les deux cas il y a participation à une guerre contre
son propre pays et collusion avec une puissance étrangère.



Si vous avez connaissance de faits mettant en danger la sûreté de l'état
(et l'état c'est nous) il faut impérativement les dénoncer, surtout si une
guerre menace.



Je me suis laissé dire que nous étions en guerre économique
mais ce ne sont qu'allégations de farceurs bien entendu...
Marc-Antoine
Le #22346831
Je réponds à "ricazerty" qui a formulé ce qui suit :


"Marc-Antoine"/"Ricazerty"

S'il ne semble pas y avoir de définition juridique pour le
concept de "haute trahison", son champs couvre toutefois
deux domaines principaux, à savoir l'attentat à la sûreté de
l'État et l'intelligence avec l'ennemi.

Lorsqu'un général met sciemment en péril la sûreté de ses
troupes, donc de son pays, dans le seul et unique but de
complaire à l'ennemis il y a incontestablement haute trahison.

Que dire lorsqu'un ministre des finances met en pleine crise
économique la trésorerie de son pays en danger dans le seul
et unique but de complaire à au moins une multinationale?...

Dans les deux cas il y a participation à une guerre contre
son propre pays et collusion avec une puissance étrangère.





Si vous avez connaissance de faits mettant en danger la sûreté de l'état
(et l'état c'est nous) il faut impérativement les dénoncer, surtout si une
guerre menace.



Je me suis laissé dire que nous étions en guerre économique
mais ce ne sont qu'allégations de farceurs bien entendu...


Donc si guerre il y a, c'est une guerre mondiale, me semble t-il, et
par la faute d'un ministre ?

--
Marc-Antoine
ricazerty
Le #22346911
"Marc-Antoine"/"Ricazerty"

S'il ne semble pas y avoir de définition juridique pour le
concept de "haute trahison", son champs couvre toutefois
deux domaines principaux, à savoir l'attentat à la sûreté de
l'État et l'intelligence avec l'ennemi.

Lorsqu'un général met sciemment en péril la sûreté de ses
troupes, donc de son pays, dans le seul et unique but de
complaire à l'ennemis il y a incontestablement haute trahison.

Que dire lorsqu'un ministre des finances met en pleine crise
économique la trésorerie de son pays en danger dans le seul
et unique but de complaire à au moins une multinationale?...

Dans les deux cas il y a participation à une guerre contre
son propre pays et collusion avec une puissance étrangère.



Si vous avez connaissance de faits mettant en danger la
sûreté de l'état (et l'état c'est nous) il faut impérativement
les dénoncer, surtout si une guerre menace.



Je me suis laissé dire que nous étions en guerre économique
mais ce ne sont qu'allégations de farceurs bien entendu...



Donc si guerre il y a, c'est une guerre mondiale, me semble
t-il, et par la faute d'un ministre ?



Le but de votre intervention, qui en l'occurrence n'a aucun sens,
consiste à éliminer fr.soc.politique de ce fil. Coquin va !
Marc-Antoine
Le #22346961
Je réponds à "ricazerty" qui a formulé ce qui suit :


"Marc-Antoine"/"Ricazerty"

S'il ne semble pas y avoir de définition juridique pour le
concept de "haute trahison", son champs couvre toutefois
deux domaines principaux, à savoir l'attentat à la sûreté de
l'État et l'intelligence avec l'ennemi.

Lorsqu'un général met sciemment en péril la sûreté de ses
troupes, donc de son pays, dans le seul et unique but de
complaire à l'ennemis il y a incontestablement haute trahison.

Que dire lorsqu'un ministre des finances met en pleine crise
économique la trésorerie de son pays en danger dans le seul
et unique but de complaire à au moins une multinationale?...

Dans les deux cas il y a participation à une guerre contre
son propre pays et collusion avec une puissance étrangère.









Si vous avez connaissance de faits mettant en danger la
sûreté de l'état (et l'état c'est nous) il faut impérativement
les dénoncer, surtout si une guerre menace.







Je me suis laissé dire que nous étions en guerre économique
mais ce ne sont qu'allégations de farceurs bien entendu...





Donc si guerre il y a, c'est une guerre mondiale, me semble
t-il, et par la faute d'un ministre ?



Le but de votre intervention, qui en l'occurrence n'a aucun sens,
consiste à éliminer fr.soc.politique de ce fil. Coquin va !


Tout simplement parce que je n'y suis pas abonné, est-il obligatoire de
répondre sur tous les forums "sollicités" à l'origine ?
Mais soit je laisserais donc la réponse apparaître sur les deux.

Puisque *votre* intervention a un sens, j'aimerais donc comprendre quel
est le rapport entre les "méfaits" supposés d'un ministre, présumé
"comploter" contre son pays et une guerre économique que vous semblez
d'ailleurs confondre avec crise économique.

--
Marc-Antoine
Cl.Massé
Le #22347001
"Marc-Antoine" news:4c39fed1$0$9878$

Puisque *votre* intervention a un sens, j'aimerais donc comprendre quel
est le rapport entre les "méfaits" supposés d'un ministre, présumé
"comploter" contre son pays et une guerre économique que vous semblez
d'ailleurs confondre avec crise économique.



Ah ben avec des réponses comme ça, on est bien renseigné. Il y a de plus en
plus de gens confondus sur ces forums, bizarre, bizarre, j'ai dit bizarre.
Sont-ce des éléments de langage distribués par la racaille au pouvoir?

Non, non, c'est pas une question de droit. Oui, oui, je sors.

--
~~~~ clmasse chez libre Hexagone
Liberté, Egalité, Sale assisté.
level-status
Le #22347051
On 11 juil, 16:25, "ricazerty"
S'il ne semble pas y avoir de définition juridique pour le
concept de "haute trahison", son champs couvre toutefois
deux domaines principaux, à savoir l'attentat à la sûreté de
l'État et l'intelligence avec l'ennemi.

Lorsqu'un général met sciemment en péril la sûreté de ses
troupes, donc de son pays, dans le seul et unique but de
complaire à l'ennemis il y a incontestablement haute trahison.

Que dire lorsqu'un ministre des finances met en pleine crise
économique la trésorerie de son pays en danger dans le seul
et unique but de complaire à au moins une multinationale?...

Dans les deux cas il y a participation à une guerre contre
son propre pays et collusion avec une puissance étrangère.



je partage totalement cette vue!

thom
level-status
Le #22347041
On 11 juil, 18:25, Marc-Antoine
Je réponds à "ricazerty" qui a formulé ce qui suit :

> S'il ne semble pas y avoir de définition juridique pour le
> concept de "haute trahison", son champs couvre toutefois
> deux domaines principaux, à savoir l'attentat à la sûreté de
> l'État et l'intelligence avec l'ennemi.

> Lorsqu'un général met sciemment en péril la sûreté de ses
> troupes, donc de son pays, dans le seul et unique but de
> complaire à l'ennemis il y a incontestablement haute trahison.

> Que dire lorsqu'un ministre des finances met en pleine crise
> économique la trésorerie de son pays en danger dans le seul
> et unique but de complaire à au moins une multinationale?...
> Dans les deux cas il y a participation à une guerre contre
> son propre pays et collusion avec une puissance étrangère.

Si vous avez connaissance de faits mettant en danger la sûreté de
l'état (et l'état c'est nous) il faut impérativement les dénoncer ,
surtout si une guerre menace.

--
Marc-Antoine



c'est precisement ce que je tente de faire depuis plusieurs
annee...pour laisser a chacun le temps de s'autodeterminer a ce sujet
afin d'avoir le temps d'agir.

thom
Przewalski
Le #22347121
On Sun, 11 Jul 2010 10:45:40 -0700 (PDT), level-status

Que dire lorsqu'un ministre des finances met en pleine crise
économique la trésorerie de son pays en danger dans le seul
et unique but de complaire à au moins une multinationale?...

Dans les deux cas il y a participation à une guerre contre
son propre pays et collusion avec une puissance étrangère.




je partage totalement cette vue!



Y compris quand il n'y a aucune preuve, seulement parce-que ç'est
plausible ?
(propos tenus par la direction du site accusateur)
Publicité
Poster une réponse
Anonyme