HB Engraver

Le
Bernard Meylan
Question au afficionados de HB Engraver, cet ancêtre de nos Finale, Sibelius
et autres:

a t-il jamais été porté sous une autre architecture que Mac? Je demande cela
car, pour le peu que j'en ait vu, il comportait pas mal de caractéristiques
(Gérald en a cité qqs unes ici même) très intéressantes et un client m'a
demandé s'il était toujours possible d'obtenir des partitions ayant la
"patte" HB

(quand je dis "une autre architecture", je pense évidemment à mon cas:
Windows je ne parle même pas de Linux vers lequel j'ai migré voilà un
bout de temps déjà).

Bernard
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 2
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Gerald
Le #20405701
Bernard Meylan
Question au afficionados de HB Engraver, cet ancêtre de nos Finale, Sibelius
et autres:

a t-il jamais été porté sous une autre architecture que Mac?



À ma connaissance non. En tant que tel, c'est-à-dire logiciel "HB
Engraver" de HB Imaging Co., il n'a même jamais passé le seuil "Power
PC", et n'a tourné que sous Motorola 680xx.

Mais comme je te l'avais dit, on avait été approchés assez
accidentellement au début des années 90 via l'ambassade des USA à Paris
par une société qui s'appellait "Music Environment, Inc." qui souhaitait
commercialiser un logiciel "Music Engraver 1.23" dont on s'est aperçus
qu'il s'agissait en fait de notre vieil HB mais porté sur PowerPC. Ils
nous ont autorisé à l'utiliser puisqu'on était utilisateurs enregistrés
de la version précédente, puis plus rien. Aucune commercialisation en
France que je sache.

Je viens de vérifier à l'instant : il démarre encore très bien sur un
PowerBook G4 dans Classic (Mac OS 9) sous Tiger (Mac OS X 10.4).
Nostalgie ! Mais il faudrait faire la saisie à la souris : pour le MIDI
il ne connaît que le port "modem" qui n'existe plus sur les macs où nos
interfaces MIDI sont aujourd'hui toutes USB ou FW ! Pour le réutiliser
avec le MIDI, il faudrait relancer le vieux SE30 et retrouver
l'interface qui se branchait sur le port modem (où diable est-elle !)...

Je te donne les éléments que j'ai en ma possession en faisant apparaître
le "à propos" du logiciel : Le copyright est de 1993 pour la société
Music Environment, inc, à Lakewood Colorado. Le logiciel a été écrit par
Scott Bonsteel, Paul Holland et John Mendenhall. Une recherche google a
fait apparaître une société qui semblerait correspondre, à Denver,
Colorado, avec son adresse (lui écrire ?) :
mais évidemment le nom de la société, mal choisi, ramène plein de
scories sur les "environnements musicaux"... J'ignore si même elle
existe encore, ce qu'elle vend et sous quel système... Ce serait
d'ailleurs intéressant à connaître, qui sait ?

HB Engraver est par ailleurs cité ici (les copies d'écran sont
rudimentaires mais intéressantes) :
<http://books.google.com/books?id=bqKfS3qQjMQC&pg=PA225&lpg=PA225&dq=HB+
Engraver&source=bl&ots×wT3Pu41n&sig=9KbR_v_IvoYzgvk_5G1nAYeOTsg&hl=fr&
ei=Dw7hSpOZK8-e4Qa134X8Dg&sa=X&oi=book_result&ct=result&resnum=2&ved A
8Q6AEwAQ#v=onepage&q=HB%20Engraver&fúlse>
Nom de Zeus ! c'est un bouquin complet qui fait partie des nouveaux
scans de Google livres ! Très intéressant "MIDI and the state of the
art" : à creuser.

Je demande cela
car, pour le peu que j'en ait vu, il comportait pas mal de caractéristiques
(Gérald en a cité qqs unes ici même) très intéressantes et un client m'a
demandé s'il était toujours possible d'obtenir des partitions ayant la
"patte" HB...



La "patte" HB peut correspondre à deux choses : les polices de
caractères utilisées (Interlude et Hagenchord) qui pourraient être
exploitées moyennant migraine dans les bons softs de gravure actuels
(sous réserves qu'on puisse encore y utiliser des polices mac OS 9), ou
bien la Toolbox, avec les tables d'approche etc. qu'on peut tout aussi
bien simuler dans Finale. Tu peux me contacter en mail si tu veux pour
que je te donne les coordonnées de mon ex-associé (pas très dispo ces
temps, hélas), qui poursuit la gravure et qui était un "maître" de ces
histoires d'approches. Il est certainement, avec quelques autres grands
utilisateurs de HB un des rares à savoir ce qu'est cette "patte" et à
pouvoir la recréer.

Tiens, je m'aperçois que j'ai une autre adresse à Denver pour Music
Environment, Inc. dans mon carnet ! avec deux téléphones. Probablement
plus ancienne que celle du lien mais à voir éventuellement ?

hth,

--
Gérald
Gerald
Le #20407441
Gerald
Il est certainement, avec quelques autres grands
utilisateurs de HB un des rares à savoir ce qu'est cette "patte" et à
pouvoir la recréer.



Outre mon ami Franck Lanone, il me semble me souvenir qu'un des grands
utilisateurs de HB Engraver dans les années 80 était Xavier
Descarpentries, sur lequel tu trouves plein de lien en l'associant à MAO
sur Google. hth,

--
Gérald
liaM
Le #20415741
"Professional Composer" de "Mark of the Unicorn"
exclusivement pour Mac (je crois)
Gerald
Le #20416361
liaM
"Professional Composer" de "Mark of the Unicorn"



'ffectivement, mais postérieur à la sortie de HB Engraver et sans aucun
rapport pour autant que je sache : pas de choix de police, pas de
toolbox, pas d'export eps...

Adepte de MOTU de la première heure (et de la première version de
Performer), j'avais été jusqu'à acheter le successeur de Professional
Composer, Mosaic qui n'a jamais tenu ses promesses et a sombré corps et
bien face à l'émergence de Finale. Le code de Mosaic a été ensuite
intégré dans Digital Performer pour lui fournir un module d'édition de
partitions qui n'a jamais pu concurrencer sérieusement Cubase Score par
exemple.

Peu de séquenceurs ont en fait tenu à peu près le pari de la réalisation
de partitions convenables. Il convient de saluer historiquement Encore,
qui a longtemps eu de nombreux adeptes à ce titre, et actuellement Logic
Studio, dont les exports sont tout à fait utilisables en studio et en
orchestre, et dans une certaine mesure aussi en édition vu la baisse de
qualité générale en la matière.

exclusivement pour Mac (je crois)



C'est un pléonasme : pendant une bonne décade, malgré son prix très
élevé, le mac est resté leader dans le domaine de l'informatique
musicale et des arts graphiques, et la concurrence d'Atari à la fin des
années 80 concernait surtout les amateurs et semi-pros. Il me semble
qu'il a fallu attendre 98 pour qu'on trouve enfin sous Windows une
intégration capable de rivaliser vraiment.

À part ça au niveau du titre, la PL17 nous faisait rêver, tant par sa
ligne que par son moteur au bruit de twin si caractéristique (PL Panhard et Levassor), mais il faut bien reconnaître avec une vision
d'aujourd'hui les 24CT et BT avaient une "gueule" autrement soignée !

--
Gérald
Bernard Meylan
Le #20417001
Gerald wrote:


Peu de séquenceurs ont en fait tenu à peu près le pari de la réalisation
de partitions convenables. Il convient de saluer historiquement Encore,
qui a longtemps eu de nombreux adeptes à ce titre, et actuellement Logic
Studio, dont les exports sont tout à fait utilisables en studio et en
orchestre, et dans une certaine mesure aussi en édition vu la baisse de
qualité générale en la matière.



À signaler sous Linux: Muse ( http://www.muse-
sequencer.org/index.php/Main_Page ), un séquenceur très bien fait, qui
comprend MuseScore, éditeur de partitions qui est remarquable par ses
qualités graphiques et typo-, reprenant la police et les algorithmes
d'espacement de LilyPond.

Bernard
liaM
Le #20418541
Gerald a écrit :
liaM
"Professional Composer" de "Mark of the Unicorn"



'ffectivement, mais postérieur à la sortie de HB Engraver et sans aucun
rapport pour autant que je sache : pas de choix de police, pas de
toolbox, pas d'export eps...

Adepte de MOTU de la première heure (et de la première version de
Performer), j'avais été jusqu'à acheter le successeur de Professional
Composer, Mosaic qui n'a jamais tenu ses promesses et a sombré corps et
bien face à l'émergence de Finale. Le code de Mosaic a été ensuite
intégré dans Digital Performer pour lui fournir un module d'édition de
partitions qui n'a jamais pu concurrencer sérieusement Cubase Score par
exemple.

Peu de séquenceurs ont en fait tenu à peu près le pari de la réalisation
de partitions convenables. Il convient de saluer historiquement Encore,
qui a longtemps eu de nombreux adeptes à ce titre, et actuellement Logic
Studio, dont les exports sont tout à fait utilisables en studio et en
orchestre, et dans une certaine mesure aussi en édition vu la baisse de
qualité générale en la matière.

exclusivement pour Mac (je crois)



C'est un pléonasme : pendant une bonne décade, malgré son prix très
élevé, le mac est resté leader dans le domaine de l'informatique
musicale et des arts graphiques, et la concurrence d'Atari à la fin des
années 80 concernait surtout les amateurs et semi-pros. Il me semble
qu'il a fallu attendre 98 pour qu'on trouve enfin sous Windows une
intégration capable de rivaliser vraiment.

À part ça au niveau du titre, la PL17 nous faisait rêver, tant par sa
ligne que par son moteur au bruit de twin si caractéristique (PL > Panhard et Levassor), mais il faut bien reconnaître avec une vision
d'aujourd'hui les 24CT et BT avaient une "gueule" autrement soignée !






Merci..

j'étais un fan de MOTU, leur version d'EMACS, "Mince" pour CPM (héhé)

Mais j'ai un problème. Comment transférer le fichier d'une
partition d'orchestre sous PF, vers un FINALE ou SIBELIUS.
Est-ce possible ?
Bernard Meylan
Le #20418931
liaM wrote:

Mais j'ai un problème. Comment transférer le fichier d'une
partition d'orchestre sous PF, vers un FINALE ou SIBELIUS.
Est-ce possible ?



En exportant en XML....? les deux sont capables de le lire.

Bernard
Gerald
Le #20419121
Bernard Meylan
En exportant en XML....? les deux sont capables de le lire.



J'en doute : le XML n'est pas un format de fichier musical mais un
format graphique. Dans le meilleur des cas tu récupères *l'image* de la
partition, pas ses notes, est-ce ce que veut liaM ? J'ai un doute sur le
sens de "partition sous PF". Les sens de PF peuvent être nombreux :
Piano Forte, Petit Format, Polynésie Française, etc :

attendons quelques précisions supplémentaire...

--
Gérald
Alain Naigeon
Le #20419961
"Gerald" 1j84xjx.bke74rjcwkp2N%
Bernard Meylan
En exportant en XML....? les deux sont capables de le lire.



J'en doute : le XML n'est pas un format de fichier musical mais un
format graphique. Dans le meilleur des cas tu récupères *l'image* de la
partition, pas ses notes,



Mais si ! Ils ont dérivé un "dialecte" adéquat - les résultats sont
encore améliorables, vu l'implémentation partelle effectuée dans
chaque logiciel
http://www.recordare.com/xml.html

Finale (sûr), Sibelius (je crois), et Encore (depuis peu) supportent
des sous-ensembles de ce truc.

--

Français *==> "Musique renaissance" <==* English
midi - facsimiles - ligatures - mensuration
http://anaigeon.free.fr | http://www.medieval.org/emfaq/anaigeon/
Alain Naigeon - - Oberhoffen/Moder, France
http://fr.youtube.com/user/AlainNaigeon
liaM
Le #20419951
Gerald a écrit :
Bernard Meylan
En exportant en XML....? les deux sont capables de le lire.



J'en doute : le XML n'est pas un format de fichier musical mais un
format graphique. Dans le meilleur des cas tu récupères *l'image* de la
partition, pas ses notes, est-ce ce que veut liaM ? J'ai un doute sur le
sens de "partition sous PF". Les sens de PF peuvent être nombreux :
Piano Forte, Petit Format, Polynésie Française, etc :

attendons quelques précisions supplémentaire...







Oups. Errreur aperçue ! Pas PF. Je voulais PC pour Professional Composer.
Publicité
Poster une réponse
Anonyme