HDD Scan de Surface, marquage de Mauvais Secteur, que sont-ils devenus ?

Le
aleste81
Autrefois le test de surface de Scandisk ou Norton Disk Doctor
balayait la surface et marquait les secteurs défectueux de sorte que
le Système ne s'en serve plus. Cela apparaissait avec un chkdsk.

Maintenant avec le SMART, LBA, etc, il semble que les secteurs
défectueux soient "mappés", une fois repérés le controleur les masq=
ue
et ils disparaissent, on a aucun moyen de savoir où ils se trouvent et
n'apparaissent pas dans chkdsk.

Or ça ne m'arrange pas du tout.
En effet il y a moyen de continuer à se servir d'un disque endommagé
en repérant les zones défectueuses et en les enfermant dans des
partitions vides. C'est le seul moyen pour éviter que les têtes de
lecture aillent se balader sur les Bad Sectors et autour.

Par exemple si vous remarquez les 10 derniers Go de votre 100 Go sont
farcis d'erreurs, vous réduisez votre partition à 80 Go et vous êtes
sûr que les têtes n'iront plus survoler cette zone maudite et étendre
les scories poussières ou autre défauts à tout le disque !

Pour cela il faudrait un outil de Surface Scan qui balaye le disque et
m'indique les zones défectueuses presque sans les toucher. Or je ne
trouve que des outils du genre "Bad Sector Repair", qui font
exactement le contraire, à savoir bourriner sur les zones faibles pour
les récupérer.

Spinrite ne convient pas du tout.
HDTune a un mode "Quick Scan" très sommaire qui se rapproche de ce que
je recherche.
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses Page 1 / 2
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le Gaulois
Le #765396

Autrefois le test de surface de Scandisk ou Norton Disk Doctor
balayait la surface et marquait les secteurs défectueux de sorte que
le Système ne s'en serve plus. Cela apparaissait avec un chkdsk.

Maintenant avec le SMART, LBA, etc..., il semble que les secteurs
défectueux soient "mappés", une fois repérés le controleur les masque
et ils disparaissent, on a aucun moyen de savoir où ils se trouvent et
n'apparaissent pas dans chkdsk.

Or ça ne m'arrange pas du tout.
En effet il y a moyen de continuer à se servir d'un disque endommagé
en repérant les zones défectueuses et en les enfermant dans des
partitions vides. C'est le seul moyen pour éviter que les têtes de
lecture aillent se balader sur les Bad Sectors et autour.

Par exemple si vous remarquez les 10 derniers Go de votre 100 Go sont
farcis d'erreurs, vous réduisez votre partition à 80 Go et vous êtes
sûr que les têtes n'iront plus survoler cette zone maudite et étendre
les scories poussières ou autre défauts à tout le disque !

Pour cela il faudrait un outil de Surface Scan qui balaye le disque et
m'indique les zones défectueuses presque sans les toucher. Or je ne
trouve que des outils du genre "Bad Sector Repair", qui font
exactement le contraire, à savoir bourriner sur les zones faibles pour
les récupérer.

Spinrite ne convient pas du tout.
HDTune a un mode "Quick Scan" très sommaire qui se rapproche de ce que
je recherche.


Dans un disque SCSI la liste des secteurs défectueux qui ont été
remplacés sont dans 2 listes : la P list et la G list.
(La P list c'est ce qui est déjà defectueux en sortie d'usine)
On peut les consulter avec "hdt" sur un vieux Mac. Sur PC
il y a bien DSP220 de Digital Equipment qui fonctionne sous MS-DOS.
C'est un logiciel très vieillot.

Pour l'IDE et le SATA je ne sais pas. Quelle idée aussi d'utiliser
autre chose que du SCSI !

Lorsqu'un disque dur a des centaines de secteurs qui deviennent
défectueux, AMHA il n'y a rien de mieux à faire que de le remplacer
par un autre.

Olivier B.
Le #765389
On Sun, 23 Sep 2007 01:44:42 +0200, Le Gaulois wrote:

Pour l'IDE et le SATA je ne sais pas. Quelle idée aussi d'utiliser
autre chose que du SCSI !


heu... ch'ais pas moi, le prix ?


--
http://olivier.2a.free.fr/
pas de turlututu. apres l'@robase

Le Gaulois
Le #765088

Pour l'IDE et le SATA je ne sais pas. Quelle idée aussi d'utiliser
autre chose que du SCSI !


heu... ch'ais pas moi, le prix ?


As-tu été voir dans fr.petites-annonces.informatique.materiel ou sur
eBay ? ça se brade en ce momment le SCSI.


Pascal Hambourg
Le #765086
Salut,

Autrefois le test de surface de Scandisk ou Norton Disk Doctor
balayait la surface et marquait les secteurs défectueux de sorte que
le Système ne s'en serve plus. Cela apparaissait avec un chkdsk.


Pourquoi "autrefois" ? Ces outils n'existent plus ?

Maintenant avec le SMART, LBA, etc..., il semble que les secteurs
défectueux soient "mappés", une fois repérés le controleur les masque
et ils disparaissent, on a aucun moyen de savoir où ils se trouvent et
n'apparaissent pas dans chkdsk.


Oui, quand tout se passe bien les secteurs jugés en passe de devenir
défectueux sont réalloués, c'est-à-dire remplacés par des secteurs de
réserve par le contrôleur intégré de façon transparente pour le système
et sans perte de données. Ce n'est pas nouveau et sans lien avec SMART
ou LBA. SMART n'est qu'un protocole pour remonter les erreurs internes,
LBA n'est qu'une méthode d'adressage.

Or ça ne m'arrange pas du tout.


Je me demande bien pourquoi.

En effet il y a moyen de continuer à se servir d'un disque endommagé
en repérant les zones défectueuses et en les enfermant dans des
partitions vides.


Et c'est bien pénible.

C'est le seul moyen pour éviter que les têtes de
lecture aillent se balader sur les Bad Sectors et autour.


Les têtes ne vont plus se balader sur les secteurs réalloués.

Par exemple si vous remarquez les 10 derniers Go de votre 100 Go sont
farcis d'erreurs,


Alors ça veut dire que le mécanisme de réallocation, qui a ses limites
ne serait-ce que par le nombre de secteurs de réserve, est débordé et
que le disque est bon pour la poubelle.

vous réduisez votre partition à 80 Go et vous êtes
sûr que les têtes n'iront plus survoler cette zone maudite et étendre
les scories poussières ou autre défauts à tout le disque !


Cette méthode reste applicable.

Pour cela il faudrait un outil de Surface Scan qui balaye le disque et
m'indique les zones défectueuses presque sans les toucher.


Badblocks en mode par défaut (lecture seule) le fait.

Olivier B.
Le #765083
On Sun, 23 Sep 2007 15:08:50 +0200, Le Gaulois wrote:


Pour l'IDE et le SATA je ne sais pas. Quelle idée aussi d'utiliser
autre chose que du SCSI !


heu... ch'ais pas moi, le prix ?


As-tu été voir dans fr.petites-annonces.informatique.materiel ou sur
eBay ? ça se brade en ce momment le SCSI.


normal, le sata implementant le Q&Q je ne vois pas trops l'interet
sauf imperatif perf (et encore) de persister en scsi, le dernier SAN
qu'on a installé chez nous est basé sur des 500Go Sata pour un total
de 8To et ça assure en terme de perf multi flux.

Des disques SCSI il m'en reste à la pelle, c'est tout juste si j'ai
conservé online un rack avec 6 disques 146Go en FC pour me faire un
petit espace de stockage en raid soft sous w2k3 ;-)



--
http://olivier.2a.free.fr/
pas de turlututu. apres l'@robase



aleste81
Le #765082
On 23 sep, 20:43, Pascal Hambourg wrote:
Pourquoi "autrefois" ? Ces outils n'existent plus ?


Non. J'ai fait tourner chkdsk et NDD sr mon disque, ils sont resté des
heures à scruter les zones faibles ou à tenter de réallouer, et à la
fin --> Zéros secteurs défectueux, alors qu'autrefois ils en auraient
marqué pleins.

Ce n'est pas nouveau et sans lien avec SMART


SMART affiche le compte de réallocation, mais pas l'endroit.

Or ça ne m'arrange pas du tout.
Je me demande bien pourquoi.



lisez, je l'explique.

En effet il y a moyen de continuer à se servir d'un disque endommag é
en repérant les zones défectueuses et en les enfermant dans des
partitions vides.


Et c'est bien pénible.


Non, c'est plutôt malin et amusant.

Les têtes ne vont plus se balader sur les secteurs réalloués.


Bien sûr que si. En passant de A à C, la tête survole B. Et si B est
une zone foireuse, la va tête va passer et repasser dessus.

Alors ça veut dire que le mécanisme de réallocation, qui a ses limi tes
ne serait-ce que par le nombre de secteurs de réserve, est débordé et
que le disque est bon pour la poubelle.


J'étais sûr qu'il y aurait quelqu'un pour dire ça. Il est pourtant
implicite dans le sujet de mon fil qu'il n'est pas question de
poubelle ici.
J'ai remarqué cette constance d'Usenet, à chaque fil "Comment réparer
mon vélo" il y a toujours un boulet pour répondre "Achete un vélo
neuf". Je la baptise ici "Loi d'Aleste81".

vous réduisez votre partition à 80 Go et vous êtes
sûr que les têtes n'iront plus survoler cette zone maudite et éte ndre
les scories poussières ou autre défauts à tout le disque !


Cette méthode reste applicable.


Quoi ?

Pour cela il faudrait un outil de Surface Scan qui balaye le disque et
m'indique les zones défectueuses presque sans les toucher.


Badblocks en mode par défaut (lecture seule) le fait.


Merci. Dommage je le trouve pas pour Windows. hdparm a bien été porté
pourtant.


Eric PETIT
Le #765081
Dans le message :,
aleste81 a écrit:
On 23 sep, 20:43, Pascal Hambourg wrote:
....

Alors ça veut dire que le mécanisme de réallocation, qui a ses
limites ne serait-ce que par le nombre de secteurs de réserve, est
débordé et que le disque est bon pour la poubelle.


J'étais sûr qu'il y aurait quelqu'un pour dire ça. Il est pourtant
implicite dans le sujet de mon fil qu'il n'est pas question de
poubelle ici.
J'ai remarqué cette constance d'Usenet, à chaque fil "Comment réparer
mon vélo" il y a toujours un boulet pour répondre "Achete un vélo
neuf". Je la baptise ici "Loi d'Aleste81".


Le parallèle est quand même fortement biaisé !

Autant sur un vélo à peu près tout peut être entretenu par le client
final... je dis à peu près car il reste encore certains points sur lesquels
les constructeurs cherchent fortement à verrouiller les possibilités
d'intervention. Mais globalement sur un vélo "Mr tous le monde" il n'y a pas
de soucis dans la mesure où l'on se procure quelques outils, on peut même
bricoler sur un coin de plan de travail dans une cuisine.

Avec un disque dur c'est une toute autre histoire que de mettre en place une
salle blanche dans sa cuisine !
Parce que lorsque l'on commence à causer "épidémie de bad sectors" c'est un
peu de cela qu'il s'agit ;)
Si tu ajoute à cela un quasi doublement de capacité des DD tous les ans à
tarifs égaux (à la louche hein !) alors tu te rends compte que pour une
comparaison cohérente avec le monde du vélo il faudrait considérer un vélo
avec le cadre en acier qui commencerait à être mangé par la rouille..... On
peut parfois encore agir mais si le phénomène s'est trop propagé alors
continuer d'utiliser la chose ne consiste qu'a attendre un plantage
définitif !

Tout comme un dentier coute bien plus cher qu'un vélo neuf (pourtant je
connais des vélos onéreux !) les données déposées sur un DD représentent
aussi une valeur supérieure à celle du disque lui même. Attention à
l'acharnement thérapeutique ;-))

--
Eric
Reply-to valide, laissez tel quel !
Texte brut vivement conseillé !!


Pascal Hambourg
Le #769050
On 23 sep, 20:43, Pascal Hambourg wrote:

Pourquoi "autrefois" ? Ces outils n'existent plus ?


Non. J'ai fait tourner chkdsk et NDD sr mon disque, ils sont resté des
heures à scruter les zones faibles ou à tenter de réallouer, et à la
fin --> Zéros secteurs défectueux, alors qu'autrefois ils en auraient
marqué pleins.


Donc ils existent toujours. S'ils n'ont rien trouvé, c'est qu'il n'y
avait pas de secteurs défectueux visibles. A noter que le processus de
"réallocation" de ces logiciels, qui fonctionnent au niveau du système
de fichiers, est assez différent de la réallocation interne du disque.

Ce n'est pas nouveau et sans lien avec SMART


SMART affiche le compte de réallocation, mais pas l'endroit.


Il me semble que SMART conserve un journal des dernières erreurs, avec
les adresses des secteurs les ayant provoquées.

Or ça ne m'arrange pas du tout.


Je me demande bien pourquoi.


lisez, je l'explique.

En effet il y a moyen de continuer à se servir d'un disque endommagé
en repérant les zones défectueuses et en les enfermant dans des
partitions vides.


Et c'est bien pénible.


Non, c'est plutôt malin et amusant.


C'est encore plus malin si le disque réalloue tout seul et qu'on n'a pas
besoin de le scanner, non ? Je ne vois pas om est le problème.

Les têtes ne vont plus se balader sur les secteurs réalloués.


Bien sûr que si. En passant de A à C, la tête survole B. Et si B est
une zone foireuse, la va tête va passer et repasser dessus.


Et alors ? Elle va passer par dessus sans lire puisqu'il n'y a rien à y
lire, la zone étant marquée défectueuse. C'est la même chose si la zone
a été marquée par scandisk ou isolée dans une partition inutilisée, il
faut bien la survoler pour passer de part et d'autre. Le seul
inconvénient, c'est qu'elle va devoir se déplacer dans la zone de
réserve lorsqu'il faudra accéder à un secteur réalloué qui se trouvait à
l'origine dans la zone défectueuse. Ça va rallonger le temps d'accès aux
secteurs réalloués, et ce n'est pas une défragmentation qui peut
améliorer ça, contrairement à une réallocation logicielle. A part ça,
encore une fois je ne vois pas où est le problème.

Alors ça veut dire que le mécanisme de réallocation, qui a ses limites
ne serait-ce que par le nombre de secteurs de réserve, est débordé et
que le disque est bon pour la poubelle.


J'étais sûr qu'il y aurait quelqu'un pour dire ça. Il est pourtant
implicite dans le sujet de mon fil qu'il n'est pas question de
poubelle ici.


Il est bon de le rappeler systématiquement. Je ne suis pas le seul à
l'avoir fait dans ce fil. Ensuite chacun fait ce qu'il veut en
connaissance de cause. Pour ma part j'utilise plusieurs disques durs
contenant des secteurs défectueux, réalloués ou visibles, mais je n'y
mets que des données peu importantes. Pour le moment je touche du bois,
je n'ai jamais fait l'expérience de cette "contamination" dont on parle
qui provoque un inflation galopante et irréversible des secteurs défectueux.

vous réduisez votre partition à 80 Go et vous êtes
sûr que les têtes n'iront plus survoler cette zone maudite et étendre
les scories poussières ou autre défauts à tout le disque !


Cette méthode reste applicable.


Quoi ?


Ben oui. Soit le disque réalloue tout seul les secteurs défectueux et il
n'y a pas lieu de s'en préoccuper tant que la limite du compteur SMART
correspondant n'est pas atteinte, soit il n'y arrive pas et alors des
secteurs défecteux deviennent visibles. Dans ce cas les méthodes
logicielles de détection et d'isolation restent applicables.

En conclusion, je ne vois toujours pas où est le problème.



Pascal Hambourg
Le #769049

Pour ma part j'utilise plusieurs disques durs
contenant des secteurs défectueux, réalloués ou visibles, mais je n'y
mets que des données peu importantes.


Petite précision : au préalable je soumets ces disques à un "burn-in"
consistant en plusieurs phases de lecture/écriture de toute la surface,
par exemple avec badblocks en mode destructif, afin de "révéler" les
secteurs défectueux ou faibles et d'en faire réallouer un maximum par le
contrôleur intégré jusqu'à ce qu'ils disparaissent ou que leur nombre
reste stable. S'il reste des secteurs défectueux visibles à l'issue de
cette phase, je les isole par les bonnes vieilles méthodes.

aleste81
Le #768840
On 24 sep, 20:56, Pascal Hambourg wrote:
En conclusion, je ne vois toujours pas où est le problème.


Les têtes de lectures planent au dessus d'une surface magnétique. En
cas de choc, il est possible que la tête vienne rayer la surface. Il
doit y avoir des photos de ce genre sur :
http://hddguru.com/forum/?c=2

Le HDD peut rester en très bon état par ailleurs, mais les zones
touchées sont évidemment perdues, et mon avis est qu'il vaut mieux
alors éviter tout survol de ces zones par les têtes de peur que des
saletés s'étendent.

Enfermer des zones suspectes dans des partitions vides me semble une
bonne idée mais il faut d'abord les détecter. Pour cela il faut un
outil qui "saute" très rapidement une zone suspecte. Or tout les
logiciels existants que j'ai testé bourrinent stupidement sur les
secteurs qui ne répondent plus. Voilà le problème.

Si vous êtes agé, vous devez vous souvenir que Norton sformat
formatait les disquettes abîmées beaucoup plus vite que les autres car
il "sautait" les badsectors avec un RETRY=0 au lieu de ces stupides
PCTOOLS qui bourrinaient pour essayer de récupérer des secteurs
défectueux qui vous lâchaient 2 semaines plus tard.

Publicité
Poster une réponse
Anonyme