Honoraires d'avocats ?

Le
JPP
Bonjour ca se passe comment pour les honoraires d'avocats ? On signe un
devis ? Lorsque verbalement l'avocat détourne la question des honoraires en
les minimisants et balance brutalement des factures ce n'est pas très
gentleman alors qu'il n'y a encore aucune action d'engagée (phase rélexion
et action amiable sans concours de l'avocat).
Merci pour vos réponses
JPP
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Fabienne
Le #15984281
"JPP" 48072e26$0$865$
Bonjour ca se passe comment pour les honoraires d'avocats ? On signe un
devis ? Lorsque verbalement l'avocat détourne la question des honoraires
en
les minimisants et balance brutalement des factures ce n'est pas très
gentleman alors qu'il n'y a encore aucune action d'engagée (phase rélexion
et action amiable sans concours de l'avocat).
Merci pour vos réponses
JPP





Demandez au Bâtonnier du barreau dont dépend l'avocat ce qu'il en pense.
JPP
Le #15983891
"Fabienne" fu8cou$vpk$

"JPP" 48072e26$0$865$
> Bonjour ca se passe comment pour les honoraires d'avocats ? On signe un
> devis ? Lorsque verbalement l'avocat détourne la question des honoraires
> en
> les minimisants et balance brutalement des factures ce n'est pas très
> gentleman alors qu'il n'y a encore aucune action d'engagée (phase


rélexion
> et action amiable sans concours de l'avocat).
> Merci pour vos réponses
> JPP
>
>

Demandez au Bâtonnier du barreau dont dépend l'avocat ce qu'il en pense.



Bonjour
En fait je lui ai demandé par lettre R+AR une visibilité sur ses honoraires
ou un arrêt de l'association et tout est subitement rentré dans l'ordre. La
magie de la lettre recommandée ? ou un bon jour ?
Encore merci
JPP
Fred
Le #15983481
Le Thu, 17 Apr 2008 13:02:33 +0200, JPP a écrit:

Bonjour ca se passe comment pour les honoraires d'avocats ?



On signe un devis ?



Rarement. Les avocats vous feront au mieux signer une "convention
d'honoraires", laquelle prévoira un "taux horaire" (prix de l'heure
d'avocat) et un honoraire de résultat *en plus* (genre 10% des sommes
récupérées).

Mais beaucoup d'avocats ne se donnent pas le peine de le faire, et se
contente de facturer à l'heure (pour ne pas dire à la louche).

Etablir un devis pour un avocat n'est pas envisageable, pour la simple et
bonne raison qu'il ne peut pas prévoir combien de temps, ni comment va se
dérouler une affaire.

L'exception serait dans le cas où il sert de rédacteur d'acte (en matière
commerciale).

Lorsque verbalement l'avocat détourne la
question des honoraires en les minimisants et balance
brutalement des factures ce n'est pas très gentleman alors



Non, ça c'est la trouille que vous alliez voir ailleurs. Il y a 40.000
avocats en France, alors, à vous de faire jouer la concurrence.

qu'il n'y a encore aucune action d'engagée (phase rélexion
et action amiable sans concours de l'avocat).



Dites donc, quand vous allez voir un médecin et qu'il ne vous fait pas
d'ordonnance, vous ne le payez ou pas ?

Je sais, financièrement, les honoraires du médecin et de l'avocat n'ont
pas grand chose à voir, mais c'est pour le principe. L'avocat vous a reçu,
écouté, il a peut être même commencé à faire une analyse de la situation,
établi un plan d'action etc ... Bref. Ce n'est pas parcequ'aucune action
judiciaire n'a été engagée que votre avocat n'a pas travaillé.
Moisse
Le #15983391
Dans le message 4809dab5$0$11472$, Fred
Le Thu, 17 Apr 2008 13:02:33 +0200, JPP a écrit:

Bonjour ca se passe comment pour les honoraires d'avocats ?



On signe un devis ?



Rarement. Les avocats vous feront au mieux signer une "convention
d'honoraires", laquelle prévoira un "taux horaire" (prix de l'heure
d'avocat) et un honoraire de résultat *en plus* (genre 10% des sommes
récupérées).

Mais beaucoup d'avocats ne se donnent pas le peine de le faire, et se
contente de facturer à l'heure (pour ne pas dire à la louche).




Ce n'est pas le reflet de la réalité en matière sociale par exemple.
Tout salarié qui décide de saisir un Conseil de Prudhommes en confiant
ses intérêts à un conseil signera une convention de type forfaitaire,
souvent établie selon ses revenus, et prévoyant un pourcentage sur le
montant des sommes récupérées.
SI vous voulez un ordre de grandeur, pour un salarié moyen, genre ETAM,
compter 1500 euro et 10%, le tout assujetti à la TVA au taux normal.
Si un appel est interjetté, il y aura établissement d'une seconde
convention.
A+

--
Moisse
Nospam : sans doute

JPP
Le #15983361
"Fred" 4809dab5$0$11472$
Le Thu, 17 Apr 2008 13:02:33 +0200, JPP a écrit:

> Bonjour ca se passe comment pour les honoraires d'avocats ?

> On signe un devis ?

Rarement. Les avocats vous feront au mieux signer une "convention
d'honoraires", laquelle prévoira un "taux horaire" (prix de l'heure
d'avocat) et un honoraire de résultat *en plus* (genre 10% des sommes
récupérées).

Mais beaucoup d'avocats ne se donnent pas le peine de le faire, et se
contente de facturer à l'heure (pour ne pas dire à la louche).

Etablir un devis pour un avocat n'est pas envisageable, pour la simple et
bonne raison qu'il ne peut pas prévoir combien de temps, ni comment va se
dérouler une affaire.

L'exception serait dans le cas où il sert de rédacteur d'acte (en matière
commerciale).

> Lorsque verbalement l'avocat détourne la
> question des honoraires en les minimisants et balance
> brutalement des factures ce n'est pas très gentleman alors

Non, ça c'est la trouille que vous alliez voir ailleurs. Il y a 40.000
avocats en France, alors, à vous de faire jouer la concurrence.

> qu'il n'y a encore aucune action d'engagée (phase rélexion
> et action amiable sans concours de l'avocat).

Dites donc, quand vous allez voir un médecin et qu'il ne vous fait pas
d'ordonnance, vous ne le payez ou pas ?

Je sais, financièrement, les honoraires du médecin et de l'avocat n'ont
pas grand chose à voir, mais c'est pour le principe. L'avocat vous a reçu,
écouté, il a peut être même commencé à faire une analyse de la situation,
établi un plan d'action etc ... Bref. Ce n'est pas parcequ'aucune action
judiciaire n'a été engagée que votre avocat n'a pas travaillé.


--
Bonsoir
je n'ai rien contre cette honorable profession mais lorsque le client aborde
très franchement en début de procédure la question des honoraires qui est
aussi un élément de l'équation il suffit de lui répondre franchement, de
cette façon en cas de dépassement on peut faire jouer la concurrence, il
existe des pointures qui se font payer cher et le client n'est pas forcément
au courant.
JPP
Fred
Le #15982551
Le Sat, 19 Apr 2008 19:01:07 +0200, Moisse a écrit:

Dans le message 4809dab5$0$11472$, Fred
Le Thu, 17 Apr 2008 13:02:33 +0200, JPP a écrit:

Bonjour ca se passe comment pour les honoraires d'avocats ?



On signe un devis ?



Rarement. Les avocats vous feront au mieux signer une "convention
d'honoraires", laquelle prévoira un "taux horaire" (prix de l'heure
d'avocat) et un honoraire de résultat *en plus* (genre 10% des sommes
récupérées).

Mais beaucoup d'avocats ne se donnent pas le peine de le faire, et se
contente de facturer à l'heure (pour ne pas dire à la louche).




Ce n'est pas le reflet de la réalité en matière sociale par exemple.
Tout salarié qui décide de saisir un Conseil de Prudhommes en confiant
ses intérêts à un conseil signera une convention de type forfaitaire,
souvent établie selon ses revenus, et prévoyant un pourcentage sur le
montant des sommes récupérées.
SI vous voulez un ordre de grandeur, pour un salarié moyen, genre ETAM,
compter 1500 euro et 10%, le tout assujetti à la TVA au taux normal.
Si un appel est interjetté, il y aura établissement d'une seconde
convention.
A+




Certes, je connais mal les pratiques en matière (sociale).

Toutefois, pouvez vous m'indiquer la proportion sur les 38.000 avocats de
France qui se donnent cette peine ?

J'exagère, je le sais, mais ce qui se pratique sur un barreau (et qui est
très bien, je l'admet) ne se pratique (hélas) pas partout.

--

C'est par peur de la mort que je pense au suicide.
-+- Michel Blanc -+-
Publicité
Poster une réponse
Anonyme